26 juin 2014

Du bonheur d'en donner....



Est-ce que tu connais quelque chose de plus gratifiant que le plaisir de voir son gamin content ? Ou en tout cas, de voir quelqu'un que tu aimes, heureux... Je ne sais pas s'il y a quelque chose de plus génial que de rendre heureux ceux qu'on aime parce que le bonheur de l'autre est bien plus merveilleux que son propre bonheur (excepté pour déguster la Ben&Jerry's, on est d'accord).

Donner du plaisir est au moins aussi bon qu'en prendre... Bon là, on ne va pas parler de sexe (je voyais bien que t'attendais que ça, cochonne), même si c'est bien entendu valable aussi en position horizontale. Nan, je vais te parler du plaisir de voir mon gosse tout content.

Hier, je lui ai racheté un vélo. Petit, il a toujours eu des vélos neufs et puis un jour, plus grand, c'est devenu compliqué parce que l'argent, tout ça, bref... On avait donc acheté un vélo d'occasion qui s'est révélé être la plus mauvaise affaire jamais faite, puisqu'il nous a coûté aussi cher en réparations diverses que le prix d'achat du bordel. Il avait toujours un truc qui déconnait et Crapaud-poilu s'est quand même vautré deux fois avec. C'est donc sans regret que nous l'avons conduit à sa dernière demeure : la déchetterie. Depuis, plus de vélo. Le gosse ne semblait pas plus meurtri que ça (le sport et lui ne sont pas les meilleurs amis du monde). Sauf que moi, je trouve ça crétin maintenant qu'on habite vachement plus près du centre ville et que La Rochelle a des kilomètres de pistes cyclables dans tous les sens, qu'il n'en profite pas.

J'ai insisté. Beaucoup.

On a regardé sur Le Bon Coin et on en a trouvé un qui puait le vélo volé à des kilomètres. Rendez-vous sur le parking d'un supermarché dans un quartier bof bof, paiement en liquide obligatoire, le type ne voulait pas qu'on aille chez lui et était incapable de donner la date d'achat...
Crapaud-poilu était tout déçu parce que "Mais Maman, il est super beau !" Rouge et jaune, un vélo Zavatta. Je n'ai pas cédé. 
Je lui ai plutôt demandé d'aller voir chez Happy Cash, ces marchand de trucs d'occase, les usuriers des temps modernes. Ce genre de magasins ne me plait pas plus que ça tant je trouve ça glauque. Des gens souvent trop pauvres y sont contraints de venir vendre au dixième de leur valeur des objets auxquels ils tiennent, sans doute... Il y a aussi des gens plus aisés qui viennent vendre des trucs (moi y compris).
Mais je n'ai jamais ressenti une joie intense de la part des personnes patientant dans la salle d'attente du caissier qui va daigner te filer 1.50 € pour ton Mixer Moulinex. Plutôt de la résignation.

Bref. 

Je sais qu'ils ont toujours une quantité incroyable de vélos (surtout de gamins devenus trop grands) (j'espère) mais aussi parfois des vélos d'adultes. Ses copines Martouche et Manouf (elles s'appellent pas comme ça en vrai, thank God) l'avaient rejoint sur place, à bicyclette elles aussi alors qu'elles vivent à l'autre bout de la ville. Après un échange d'environ 995 textos, je valide l'achat d'un vélo à 100 euros "alors qu'il en vaut 200" dit le vendeur, qui en profite pour poser sur la photo que je réclame avant de donner mon accord. C'était rigolo. "Et puis il a déjà une béquille, un porte bagage et une lumière". Le luxe. Ok, va pour celui-là.



Du coup, mon gamin a raccompagné les filles à l'autre bout de la ville et est revenu à la maison le soir. Quand je suis rentrée, il avait un grand sourire.

"En fait, tu sais Maman, j'adore ça le vélo. Et puis c'est super cool en ville. J'avais peur que les voitures ne me klaxonnent mais non. Et puis les pistes cyclables, c'est chouette. Bon, je transpire comme une vache et j'ai super mal au cul, mais c'est génial. Merci beaucoup"
Avec un gros câlin (il avait pris une douche. Ouf.)

Sa joie, c'est mon bonheur.

Alors ce matin, il doit se lever de bonne heure pour aller en vélo chez Décathlon. Une histoire de lumière qui ne marche pas (le vendeur, je vais aller l'étriller), après il va à la banque et il revient. Il a téléchargé une appli spéciale vélo sur son téléphone qui va compter le nombre de kilomètres qu'il fait et il cherche des itinéraires pour aller partout. Ce soir, il va faire du vélo avec ses copines pendant que je suis à la musique. J'ai imposé que la lumière fonctionne d'ici là et qu'il prenne un gilet jaune s'il rentre et qu'il fait sombre. Mamaaaaaan..... Pas de discussion.

Alors comme je ne savais quoi lui offrir pour son bac (on va attendre les résultats, je suis hyper superstitieuse pour tout ça), je lui ai proposé d'acheter un antivol digne de ce nom (ma copine Domi est super conseillère) et aussi un petit panier pour mettre devant et trimbaler des trucs. Plus le vélo, donc.
Bon pour le panier, il va réfléchir parce qu'il trouve que ça fait un peu gonzesse.... Mais il se dit que ça serait tout de même pratique.

Tout ça pour dire que moi, tu m'offres un vélo, j'ai pas un orgasme. Je DÉTESTE ça le vélo. 

Mais lui, il était heureux. Et c'est ça qui compte.



30 commentaires:

  1. Anonyme26/6/14

    j'ai banni le vélo de ma vie à l'age de 11 ans(suite à un "soleil" avec réception sur la tete) mais la joie de Crapaud-Poilu fait plaisir à lire !
    bonne journée !
    sterenn

    RépondreSupprimer
  2. c'est top! Tu as eu l'idée du siècle (et tellement plus vert qu'une auto): le vélo c'est trop cool… une fois qu'on a commencé c'est fichu, on est mordu, plus moyen de prendre ses pieds pour aller quelque part (et abimer ses pompes et quoi encore), et quelle chance d'avoir des pistes cyclables partout!! nous on en a des bouts par ci par là comme si il y avait eu un jour quelques velléités vite éteintes… Vas y essaye!!

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme26/6/14

    han mais j'suis preum's en plus ! trop la classe ! ;)
    p.s :tous les haikus de hier étaient supers !
    sterenn

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme26/6/14

    Oh oui les enfants heureux y a que ça de bon

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme26/6/14

    habiter à La Rochelle et ne pas profiter du vélo, ça ne se fait pas !! j'ai lâché le trajet maison-boulot vélo l'an dernier car dans ma commune la notion "pistes cyclables" est fluctuante (=trottoirs-parkings-raccourcis pour blaireaux-couloirs de bus) mais je confirme quand même le vélo, c'est juste génial, et je cherche en ce moment la chariotte idéale à atteler au mien pour randonner avec mon teckel !
    pour faire viril le panier, oublie, il y a des chouettes sacoches totalement tendance dans les magasins spécialisés (et c'est moins facile de se faire piquer ses affaires)..
    La souris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Agathe26/6/14

      Je valide la proposition de la souris, la saccoche, c'est le it-bag du vélo !

      Supprimer
  6. Le vélo ... je n'en fais qu'une fois par an ... à Ré !!! Mais purée, que ça fait du bien ; autant le premier jour, je vis ça comme une torture (b*rdel, ça fait mal au c*l !!) mais après c'est juste trop bien tous ces km de piste cyclable, je comprends bien Crapeau-Poilu !! Enfant heureux = parent heureux !!

    RépondreSupprimer
  7. Val Làô sur la Colline26/6/14

    J'ai le sourire aux lèvres de te lire. Moi pareil, c'est surtout le bonheur des autres qui me rend heureuse, et pour ma part je suis nulle pour le trouver toute seule (rien de sessouel dans cette phrase non plus, hein).
    Ici le vélo, même pas en rêve : des collines et des collines, jamais de plat, et AUCUNE piste cyclable. C'est forcément sportif, et ne peut pas être un moyen de déplacement du quotidien. Le rêve pour certains fous de la pédale que je connais, mais pour moi c'est no way : comme toi je déteste le vélo, trop mal au cul et au trapèze, et le rythme de l'effort que ça demande ne me convient pas du tout !
    En revanche ce matin, je suis allée courir à travers les collines avec mes deux filles, l'une à 2 heures de sa première épreuve de brevet, l'autre avant sa journée de révision pour son oral de français et moi avant de partir au boulot ! Le seul hic c'est que moi, quand j'arrive au bureau 2 h plus tard, je suis toujours rouge comme une tomate (alors que mes filles finissent la course fraîches comme des gardons)... Autrement dit, je me maquille à l'aveugle avant de partir, car comment savoir si je mets la bonne quantité de blush ???
    Bref, pour en revenir au vélo, lorsque je vais aux Pays-Bas (je suis mariée à un Néerlandais), là oui, je circule comme tout le monde : à vélo. Plat plat plat pays, et pistes cyclables jusque dans les campagnes les plus reculées. Quand les filles étaient petites, on en trimbalait chacun une, sur un siège ou dans une carriole qu'on tirait derrière le vélo. C'était chouette (et j'avais une excuse pour pédaler moins vite !).

    RépondreSupprimer
  8. Val Làô sur la Colline26/6/14

    Ah oui, je lis La Souris, et en te lisant je pensais à la même chose qu'elle : une sacoche plutôt qu'un panier !

    RépondreSupprimer
  9. julie m26/6/14

    Les enfants, les parents, les amis, les copains, les copines, les collègues... c'est vrai que c'est drôlement chouette de les rendre heureux. Je kiffe ... Bisous !

    RépondreSupprimer
  10. Zéphine26/6/14

    Mais...
    Et le casque?
    Ok, la loupiote et le gilets fluo, c'est bien pour se faire voir, mais quid d'une gamelle imprévue (genre la roue avant qui se coince dans une ornière et qui te fait valser dans le décors)? Pour moi, le port du casque est o-bli-ga-toir depuis que j'ai vu l'état du casque de mon père, après une gamelle "sans gravité" en VTT: complètement défoncé le galure mais il avait totalement absorbé le choc de l'impact avec le sol! Depuis, même pour aller chercher le pain, je mets mon casque. Mais bon, faut dire qu'à Auckland il n'y a pas de piste cyclable, que le code de la route indique qu'on doit rouler sur la bande des bus (les gros machins de whatmilles tonnes qui sont trop haut pour nous voir correctement, oui oui), et qu'il n'y a pas de notion "d'usagé faible". En gros, piétons et vélos s'écrasent face aux voitures! Les Kiwis (pas ceux du vendredi hein, les Néozélandais, c'est leur petit nom) sont souvent effrayés quand ils me voient arrivée toute rouge et avec mon casque à la main: "Quoi? tu circule à vélo? mais tu sais que les cyclistes, on les écrase ici?". Bref, je m'égare, mais LE CASQUE C'EST LA VIE!!!

    Aller, j'arrête de jouer la mère-la-morale ;-). Mais je trouve que c'est un super chouette cadal (ben ouaip: un cadal, des cadeaux, non?) de bac, et m'est avis qu'il s'en souviendra longtemps!

    RépondreSupprimer
  11. Et une selle en gel qui fait moins mal au c*l ? (Parce que si tu fais du vélo tous les jours, avec une selle qui fait mal, tu finis par plus pouvoir t'asseoir) (je suis peut-être un peu chochotte du c*l, mais j'avais 18 ans, un vélo de location pour les vacances, et un c*l douloureux)
    Sinon, je suis d'accord, le vélo c'est super cool, surtout si c'est moins pentu que chez nous (on a des côtes à gros mots, je ne peux pas les grimper sans râler)

    RépondreSupprimer
  12. mais si je me souviens bien TU AS aussi un vélo ?
    Quel plaisir supplémentaire de vous balader ensemble ! ;)
    bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon ! je crois que j'ai confondu !
      Tant pis... vous ne pédalerez pas ensemble...
      j'ai du mal aussi avec le vélo, j'ai de suite les cuisses en feu !
      bon wend

      Supprimer
    2. Quant aux enfants heureux... ben tiens !

      en 3x... je gagate ou quoi ????

      Supprimer
  13. Chris (aka Paquita Chocolatera)26/6/14

    Il n'y a rien de plus touchant que de voir des étoiles dans les yeux de ceux qu'on aime quand on leur apporte du bonheur.
    Concernant les accessoires je vote pour les sacoches plus masculines (et plus "sécure") qu'un panier.

    RépondreSupprimer
  14. comme Ginie je ne fais du vélo intensément qu'à Ré, avec mon panier et ma selle en gel indispensable !
    Et c'est vrai qu'habiter à la Rochelle sans avoir de vélo c'est comme avoir la Ben and Jerry's mais sans la petite cuillère ;-)
    M-1 et des brouettes de jours avant nos 15 jours à St Martin, hhmmm trop hâte, ainsi que pour notre traditionnelle journée à la Rochelle :-)
    J'ai un petit garçon d'un an, et s'il est aussi câlin à 18 ans que ne l'est Crapaud-Poilu, j'ai moins d'appréhension à le voir grandir, il est trop chou ce grand crapaud

    RépondreSupprimer
  15. DOMINIQUE26/6/14

    Je me demande, je suis mauvaise langue, si les copines à vélo n'y sont pas un peu pour quelque chose... Mais c'est bien, de toute façon de faire plaisir à ton Crapaud.
    Après l'effort du bac, réconfort : vélo et IUT, en perspective le Portugal, si c'est pas être gâté, ça !!!

    RépondreSupprimer
  16. Oui, voir ses gosses heureux, c'est le meilleur booster.
    Perso, je viens de m'acheter un vélo, mais chez nous ça grimpe pas mal. N'empêche, j'aime ça, la tête dans le vent.
    Le panier ça fait gonzesse, mais il y a des systèmes de sacoches devant qui sont bien aussi. Et il existe des selles qui respectent le fondement. 100 € c'est pas cher.

    RépondreSupprimer
  17. L'antivol, il le faut long : 2m, pour attacher ensemble le cadre, les 2 roues, et enquiller le tout sur un support fixe.
    Pour le transport, il y a un système d fixation sous la selle ou au cadre.
    J'aime bien comme tu as repris des vies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme29/6/14

      ou deux antivols, c'est ma solution, c'est lourd mais c'est bien dissuasif ! La Souris

      Supprimer
  18. Une bonne selle qui fait pas mal au QQ ça se trouve. Des sacoches c'est mieux qu'un panier pour un garçon tout Crapaud-Poilu qu'il soit ;-)

    Par chez moi Décath fait une sorte de bourse aux vélos régulièrement. Ils sont révisés et remis en état par eux. Des fois que tu veuilles accompagner ton loulou (je dis ça, je dis rien).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et comme ça fait 3 fois que j'essaie de publier.... son bonheur fait ton bonheur, c'est chouette disait la mouette ^_^

      Supprimer
  19. le concept d'être heureux de rendre les gens qu'on aime heureux, j'adhère. J'aimerai que mon 9 ans aussi adhère... mais c'est assez vague pour lui. Quant au vélo.... c'est moi qui ai du mal à adhérer au concept! J'aimerai hein... d'ailleurs l'homme aussi aimerait... alors il m'en a offert un... et non, je n'ai pas divorcé. ;)

    RépondreSupprimer
  20. Anonyme27/6/14

    Ici, dans notre grande ville du Nord, on ne circule quasiment qu'à vélo, pour aller au boulot, au lycée... C'est un vrai bonheur, je comprends l'enthousiasme de Crapaud-poilu !
    Alors du coup, le vol de vélo, on connait aussi… Le mieux c'est un U qui permet d'accrocher le cadre du vélo et le pneu avant à un point fixe. Depuis qu'on utilise ça, plus de vélo volé.
    Et puis vivement vendredi prochain (pour nous c'est liste d'attente pour le choix n° 1, obligés d'attendre la seconde "mouture" avec résultats le 4 juillet) et puis les résultats du bac quoi !
    Bon we la belle !
    Cath

    RépondreSupprimer
  21. Merci à toutes pour vos conseils avisés : plutôt des sacoches, le casque (j'ai tenté une approche hier, c'est pas gagné), un antivol qui tienne la route.
    Hier, il a fait 40 bornes en tout dans sa journée à force de faire des allées et venues.... Ce gosse m'épate.

    Quant à moi, c'est juste un problème de compatibilité : moi et le sport, mon cul et le vélo.

    No way.

    Bon courage, Cath !

    RépondreSupprimer
  22. Anonyme29/6/14

    Pour l'orgasme à vélo c'est fastoche, il suffit de retirer la selle!
    Le commentaire sera anonyme parce que j'ai honte ... mais je n'ai pas pu résister.
    Et je vote en effet pour la sacoche qui se clippe à l'avant comme un panier, mais sans le côté mémère. Il y a même un rabat plastifié pour la carte IGN des cyclotouristes.
    Happy anniversaire à Crapaud Poilu!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah voilà, c'est ça la donnée qui me manquait pour aimer le vélo. Je vais m'empresser de reconsidérer la question, du coup.

      Supprimer
  23. Le premier vélo, celui probablement volé, le jaune et rouge, c'était celui de Oui-oui, on lui a tiré le sien :)

    RépondreSupprimer