A propos

Laitue Grosse Blonde Paresseuse
Variété à pomme assez haute, compacte, et lourde. Feuillage vert pâle blond. Cette belle laitue est volumineuse et productive ; elle tient parfaitement la pomme pendant l’été.

* * *

Ok, merci pour l'info mais sinon ?
Je suis Armelle, j'habite près de La Rochelle, dans l'ouest de la France. La France, c'est en Europe, pour les très lointains. Et avant, quand j'étais petite, je vivais en Lorraine, à Metz, dans l'est de la France. Toujours en Europe donc.

Je suis plutôt grosse, plutôt blonde, et un peu paresseuse, quand même. Donc ce pseudo n'est pas si nul, finalement.

Et ici, on apprend à faire un potager ?
Nan, pas vraiment. Cet endroit n'est pas non plus un café philo, ni un cours de DIY (ça veut dire que tu bricoles des trucs chez toi, très jolis, ou très moches, ça dépend si t'es doué), ni un blog beauté ou mode (quoique, des fois, ça me prend).
Ce n'est pas le lieu de discussions politiques, ni de critiques littéraires. Ou alors de façon sporadique. En revanche, j'y raconte un bon paquet de conneries, avec souvent, des gros mots dedans.

"C'est quoi donc, cette histoire de kiwi que tu nous
ressors (presque) tous les vendredis ?",
tu demandes.

L'histoire vient de ce post-là, et de Crapaud-poilu (mon gosse) qui m'a balancé un jour, comme ça, sans préambule "Non, mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?!"
Je m’interroge donc : la vie, c'est un kiwi... ou pas trop ? Ben, ça dépend des fois et pour rendre hommage aux célèbres "C'est lundi, c'est ravioli" ou "C'est jeudi, c'est pourri", voici le "C'est vendredi, c'est kiwi !"

* * *

"A propos" par les autres ! 
(des lectrices-commentatrices adorables qui décrivent Blonde paresseuse ainsi)

Par Céline
Aller chez La Blonde c'est un peu comme aller chez le coiffeur : on y va souvent la tête au fond du faitout et on ressort remonter à bloc avec 10 ans de moins. Son secret ? Ne le cherchez pas dans le CAP coiffure c'est pas dans le cursus ! Ici on parle de tout nos petits problèmes de filles sans honte ni complexe et surtout avec simplicité (un poil reste un poil ma p'tite dame et en plus tout le monde a des poils !!!!). Et si en plus on peut se soulager de quelques médisances ou balancer ce qui nous agace on va pas se gêner. Alors que celui ou celle qui nous juge futile et qui se contente de voir dans ce blog que la guimauve et les paillettes aille mourir au fond du bois. Là dessous, en grattant un tout petit peu (voire en effleurant) c'est la vraie vie des femmes de notre époque qui est là : dure parfois âpre....mais toujours avec le sourire ;-)

Par Val
Punk qui s'ignore, la Blonde est drôle et pétillante, sensible et limite fleur bleue. Elle est à coup sûr la bonne copine sur qui on peut compter, la toujours prête pour une petite fête ou un gros délire, la confidente bienveillante. Sous des airs bravaches, elle accepte volontiers une épaule amicale qui saura ne pas la juger et simplement l'accompagner dans sa vie et ses envies. 

Par Mamina
Pas si grosse que ça, pas si blonde en vrai, pas si paresseuse qu'elle le dit, son blog est souvent l'éclat de rire du matin, autour d'elle il y a de l'humour, de l'amour et de l'amitié, à déguster par petites touches ou s'étouffer de son audace....

Par Mentalo... sur un billet magnifique...

---
EDIT du 09/07/2013 : ah ouais, au fait, j'ai écrit un bouquin. Sans déconner. Clique juste en haut sur UN ROMAN... et tu vois de quoi ça cause ;-)
---

Si tu veux me contacter, si tu as des questions, si tu as de l'argent dont tu ne sais pas quoi faire, envoie un pigeon voyageur à :

17 commentaires:

  1. Sabrine G.23/3/12

    J'aime beaucoup cette présentation (que je n'ai vue que parce que c'est ton post du jour qui y a fait allusion)... d'ailleurs désolée je tutoie d'emblée parce que dans ton "à propos" tu me tutoies aussi, donc je fais comme chez moi, je savoure le kiwi et je me mets à l'aise.
    Donc, la présentation est sympa, oui elle sert à mieux te connaitre, surtout pour ceux et celles qui, comme moi, prennent le tram en route.
    Pour rester dans le ton, je dirais que ton style est très kiwi (ben oui, c'est devenu un adjectif, tu devrais déposer le truc, ça va finir à l'académie française cette histoire, dans les dico, les encyclos, et tous les bons sonnets amoureux des temps modernes!!)et que, même si je ne laisse pas de commentaires, j'aime beaucoup te lire!

    RépondreSupprimer
  2. Sabrine, tu resteras à jamais celle qui laissa un premier commentaire sur cette page ! Merciiiiii ;-)
    Et ravie que tu viennes me lire avec plaisir ! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Bien utile pour ton adresse mail et pour découvrir l'origine du "kiwi"!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour GBP, pour ma part je suis GMR, hôte de la blogosphere dans un domaine de bricolage recyclé et encore indéfini à ce jour et je serai donc le numero 3 qui laissera son commentaire dans cette rubrique. Premierement pour te dire qu'à titre personnel j'apprecie tes articles bien rédigés sur la forme avec finesse, dérision, humour; décalage et esprit critique sur le fond. C'est cash, subtil, sans prise de choux et avec de la justesse d'observation. La liberté et fraicheur de ton exprimés sont plaisants. A ce titre je te souhaite un bon succés d'estime pour la parution de ton livre. Je suis tes péripéties et nouvelles depuis un certain temps et je m'étais promis de te contacter à la concrétisation de l'idée. Et donc deuxiemement, et c'est là ou je veux en venir, je souhaitais officiellement et de manière protocolaire te proposer de devenir la marraine sprituelle du dernier article de mon blog ( je ferai un rajout en consequence dans l'article en question )S'agissant toutefois d'un sujet hot plutôt torride et susceptible de te mettre en mauvaise posture ... tu peux tout à fait ne pas donner suite à ma demande. La source d'inspiration provient du domaine botanique, il ne s'agit pas du kiwi mais plutôt de la grosse blonde paresseuse... mais comme cela relève d'un niveau second degré je pense que ça correspond à ta vision des choses. Je te laisse donc réfléchir à ce parrainage "innovant" après avoir étudié la nature particulière du domaine. Bien à toi. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  5. Hello gille,
    Tu me vois très honorée par ta proposition et touchée par tes compliments. J'accepte avec plaisir ta proposition, j'ai toujours rêvé de faire partie d'un casting de film ;-)...
    Si tu veux bien m'envoyer ton mail par... mail, je t'envoie une surprise ;-)
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  6. Salut! Je déboule et j'ai encore tout à rattraper (cool!). Je fais ça entre 2 couches et 3 playmos! See U!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Louison !
      Bienvenue et fais comme chez toi, mais fous pas trop le bordel, j'ai déjà la baraque à ranger ;-)

      Supprimer
  7. Comme dit dans un commentaire précédent, je découvre ton blog et prends donc la machine en route, c'est un délice, de ces blogs bien écrits, limpides, drôles, crus parfois sans jamais tomber dans la vulgarité. Bref, la mayonnaise a pris tout de suite ! A très vite !
    Agnes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est hyper mimi tout ça Agnès... Vraiment cool. Repasse quand tu veux (surtout si tu apportes des binouzes) ;-)

      Supprimer
  8. Anonyme17/5/13

    Salut à toi, Blonde Paresseuse (Pas si paresseuse que ça, me semble-t-il, au vu de tous les posts qui alimentent quasi-quotidiennement ton blog...)
    Il est très rare, pour ne pas dire rarissime que je laisse un commentaire sur un blog; en fait, c'est la première fois depuis bien longtemps.
    Alors, pourquoi y ai-je dérogé pour toi ? (Je me permets de te tutoyer car j'ai cru comprendre que c'était la règle ici).
    Pour faire court mais néanmoins concis, disons que mes pérégrinations webesques m'ont conduites sur ton blog et que, dès lors, j'ai trouvé que tes propos étaient cash (mais pas trop), le ton parfois trash (mais pas trop) et que le tout ne manquait pas de panache (y'en a jamais trop!).
    Merci donc pour le bon moment passé à lire tes articles, ainsi que les commentaires laissés par tes aficionados (plutôt das en fait).
    Il règne chez toi une ambiance de veillée autour d'un feu de camps dans les gorges de l'Ardèche un soir de pleine lune et c'est très agréable. Enfin... c'est très kiwi.
    Big Bang

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pinaise mais comment j'ai fait pour passer à côté de ce commentaire géantissime !!!
      Merci Big Bang (hummmmm ça c'est du pseudo grrrraou, à moins que tu ne sois astrophysicien plutôt...)

      Repasse quand tu veux, les garçons sont bienvenus, bien traités surtout quand ils laissent de trop rares commentaires.

      Une bise ?

      Supprimer
  9. heu dans le club des blondes paresseuses je demande la mère!! et je viens de la trouver! très peu l'habitude de suivre un blog là je crois que je vais faire une entorse, je peux?? Atterrie ici par hasard (enfin pas tout à fait) je t'ai été présenté par mes lolos:: bradinette! Alors en attendant d'autres présentation je vais de ce pas rectifier mes erreurs et fouiner dans tout ton bazars... kiss smack& co

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue Bradinette.
      En revanche, quand tu dis "la mère", tu entends quoi par là ?... Nan parce que je suis un peu susceptible sur mon âge.
      T'es pardonnée parce que tu viens d'arriver mais fais gaffe, t'auras droit à une deuxième erreur. ;-)

      Supprimer
  10. Fredix28/1/14

    Heu, si je peux me permettre ? Est-ce-ça marche avec un kiwi jaune ? Je préfère les kiwis jaunes, ils sont plus sucrés et moins acides, avec un goût de banane !
    Et moi je dis que quand on se fait faire un chauffe-épaules par sa grand-mère c'est qu'on est une jeunette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça doit pouvoir marcher avec un kiwi jaune, mais du coup, ça rime moins.
      C'est toi qui vois.

      Supprimer
  11. Anonyme26/9/14

    Bonjour Armelle, On a fait un petit bout de conversation toutes les deux au salon du livre à SAINT AGNANT et j'ai acheté votre bouquin..... Je l'ai lu en à peine deux jours, je l'ai adoré. Il nous renvoie à nos propres questions existentielles, m'a rappelé quelques souvenirs plus ou moins bons, (le côté coeur d'artichaut) et les mauvaises blagues des autres sur les grosses.... oui, moi aussi j'ai quelques rondeurs qui font que j'ai subi quelques railleries, mais qui ne m'ont jamais empêchée de plaire, de séduire et de vivre.... Revenons à votre livre, continuez à écrire et à nous donner du plaisir... Amicalement. Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dominique, quel plaisir de lire ça un dimanche soir, jour attitré du blues du même nom ;-)
      Je suis ravie que le livre t'ait plu (à partir de maintenant, on se tutoie, c'est la règle). C'est un grand plaisir de se savoir appréciée, à chaque fois.
      Peut-être à bientôt dans la région ? ;-)

      Supprimer