30 nov. 2017

Je voulais juste un café



Jeudi matin, 8h25. Je suis dans le TGV direction Paris pour un rendez-vous pro. Debout à 5h30, train à 7h05, il est temps que j’ailler chercher un café.
Je remonte les deux wagons en ressemblant à une boule de flipper, j’avance en tirant des bords, un coup à droite, un coup à gauche. C’est qu’il va vite le bougre.


La voiture Bar, la fameuse voiture 14, est bondée. Je me faufile vers le comptoir dans un dédale de costumes sombres et de cravates plus ou moins harmonieuses. Je prends ma place dans la file d’attente, finalement, il n’y a pas tant de personnes que ça avant moi.

Le Monsieur du comptoir bar, qui s’appelle désormais « Votre Barista » dans les annonces de la conductrice du train, me demande si je viens chercher ma commande. Heu… non, je viens chercher un café. S’en suit un dialogue épique.

- Je n’ai pas commandé, je souhaiterais un double expresso, s’il vous plait.
- Il faut passer commande à l’avance, Madame, sur le site Le Bar TGV.
- Pourquoi ?
- C’est comme ça, c’est parce que je ne peux vous remettre de facture pro si vous ne commandez pas sur le site.
- Mais je ne veux pas de facture, je souhaite un café et pas de facture.
- Ce n’est pas possible, vous devez commander sur le site. Allez-y vous verrez, c’est très facile.

Je n’en reviens pas. Mais j’ai envie d’un café.
Me voilà avec mon téléphone en train de chercher le site concerné. Si tu as déjà pris le TGV, tu sais à quel point c’est compliqué de conserver une connexion Internet à 300 km/h. ça plante. Je commence tout doucement à m’agacer quand la page d’accueil arrive.

Je dois remplir :
Le numéro du train (mais comment veux-tu que je le sache ?!). La dame d’à côté, comprenant mon tourment me le donne gentiment.
Ok.
Je dois indiquer si je voyage en première, en seconde, la tarification de mon billet, bla bla bla. A quoi ça peut servir pour commander un café ?
Bref. Je continue.

Je clique sur double expresso et là, on me demande à quelle heure je viens le chercher (mais je suis déjà là bordel !), si j’ai un code promo et surtout, on me demande de le payer EN LIGNE. Par carte bancaire.

Je n’ai pas ma carte avec moi, je suis venue avec mon porte-monnaie pour chercher un double expresso. Ben figure-toi que dans le TGV, ma gueule, c’est pas possible !!

Là, c’était au-dessus de mes forces, je suis repartie, sans café.

Je serais curieuse de savoir quel est le finaud qui a pondu ce truc ? 
Est-ce pour que « Votre Barista » ne risque pas de se faire braquer sa caisse par un Directeur Marketing en pétage de plomb ? 
Est-ce pour faire des statistiques à la con sur la consommation de double expresso en 1ère classe par rapport à la 2nde classe ? 
Est-ce pour se la péter façon « entreprise connectée du 21ème siècle »?

Honnêtement, je suis preneuse de vos analyses.

En général, je suis très ouverte aux nouvelles technologies : le paiement sans contact, ça change la vie, le fait de pouvoir programmer l’allumage du poêle avant d’arriver, les applis qui te permettent de discuter en live avec ton gosse et de le voir, alors qu’il est loin. Je fais régulièrement des achats en ligne avec plaisir. Je peux organiser un weekend avion + hôtel depuis mon téléphone portable.

Mais là, commander un café depuis une appli pour aller le retirer 5 minutes plus tard, le payer par carte, … je sais pas, c’est au-dessus de mes forces. Ce que je trouve dingue, c’est que ce ne soit pas un choix. Effectivement, pour les gens qui sont très loin de la voiture bar, ça peut représenter un gain de temps d’avoir un créneau horaire et donc de moins faire la queue (sauf qu’il n’y a pas de quota, hein, si toute le monde prend « 8h35 – 8h45 », ça va pas arranger le problème). Pour les ceusses qui se font rembourser leur café du matin sur note de frais, et qui payent avec une carte pro, sans doute aussi.
Je ne suis dans aucun de ces deux cas, j’aimerais donc bien avoir la possibilité de venir au bar, commander un café et le payer avec un billet de 5 euros et gardez la monnaie. Ah oui, parce que du coup… adieu les pourboires.

Dis Madame SNCF, tu crois pas que tu pousses un peu ?...



Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/14589121@N00/2735155382/sizes/o/ 

46 commentaires:

  1. Mais ça a moins d'un an ces conneries ! En juillet août 2016, je suis allée à Toulouse et il me faut toujours mon café passé Bordeaux sinon je vire gros zombie qui bouffe le cerveau du contrôleur (ce dont je doute qu'il soit d'accord, soit dit entre nous). Et pas de souci ! C'est de la fucking lavasse que tu payes aussi cher qu'une coupe de champ' dans un restaurant huppé mais je l'ai eu…

    Pour ce qui est de se compliquer la vie, à la seu-neu-ceu-feu, ils sont champions !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est surtout une pratique qui n'est pas en vigueur sur tous les trains... Heureusement !

      Supprimer
  2. Anonyme30/11/17

    Ah ah ah !!!! Je t'imagine déjà ma jolie blonde toute penaude avec ton porte monnaie devenu inutile...
    Je me demande aussi comment font les suisses, les allemands et même les british pour lesquels le rectangle de plastique est encore davantage un accessoire de mode qu'un moyen de paiement.
    L'histoire ne dit pas si le TGV est arrivé à l'heure. Chose très très rare de nos jours malgré toute cette high technologie !!
    Des bises
    Julie m

    RépondreSupprimer
  3. Il vaut mieux un éclat de rire que sortir son mouchoir !
    Pourtant il y aurait de quoi !
    Et encore le rire est plutôt jaune... non mais quelle tristesse !
    Dans quel monde vit-on ma pauvre dame !
    Dire que dans le temps la voiture-bar servait à se faire draguer gentiment par les appelés en permission qui prenaient le train gratis le week-end... ;)
    Bises et référence ton article il va faire un tabac !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarque, j'aurais peut-être dû en profiter pour me faire offrir un café !

      Supprimer
  4. Oh ben merde alors !!! J'avoue que levée si tôt sans possibilité de café, j'aurais été moins cool que toi... Et j'aurais été confronté au même problème. Je trouve ça hallucinant de bêtise.

    RépondreSupprimer
  5. Ouais mais alors les gens qui n'ont pas de smartphone comme la petite mamie (ou moi !), on fait comment ? C'est n'importe quoi ! Des coups à venir avec son thermos, pis ils vont le garder leur café !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui !
      En parlant de thermos, quand je suis revenue à ma place toute penaude en rouspétant, la dame d'en face m'a montré le sien... elle avait déjà dû vivre le truc !

      Supprimer
  6. hahahah excellent. Désolé que tu n'es pas eu ton café mais ton histoire est trop drole

    RépondreSupprimer
  7. bah çà alors, fin octobre tu pouvais encore payer ton café et ton sandwich à la caisse du wagon bar. Vu que j'ai trouvé çà horriblement cher, je me suis dis que la prochaine fois je me ferais un thermos ;) Tu sais çà me fait penser à un truc dans le même genredans certaines enseignes, tu peux plus avoir la carte fidélité si tu n'as pas de mail ... des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sur tous les trains visiblement...

      Supprimer
  8. DOMINIQUE1/12/17

    Pour moi, ça aurait été très simple : mon téléphone a 15 ans... Autant, comme toi, certaines fonctionnalités informatiques sont géniales autant,là, c'est du grand n'importe quoi.
    Je me souviens d'une fois, TGV Lyon-Paris, où avec mon jeune époux (à l'époque) nous avions dézingué le rayon "Bordeaux" du bar. Nous étions légèrement euphoriques arrivés Gare de Lyon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes ! En deux heures, y'a de quoi se mettre minable.

      Supprimer
  9. Je prends rarement le TGV alors je découvre en lisant ton article ce nouveau "service". Et j'en reste perplexe... Comme ce qui a été déjà dit : comment faire si tu n'as pas de smartphone ? Est-ce que ce système va vraiment faciliter la vie des usager•e•s ? Quelle est l'utilité ?
    Tu as dû arriver bien énervée à Paris du coup. J'espère que ton entretien s'est bien passé au moins.

    RépondreSupprimer
  10. Smouik1/12/17

    Avant, il y avait la queue. Ils ont sûrement été chercher des consultants pour trouver cette "solution". Ptêt bien des geeks qui n'ont jamais vu qui prenait le train. Bref, je continuerai à ne pas aller boire mon café dans la voiture 14...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah moi, je suis pas prête d'y retourner...

      Supprimer
  11. Anonyme1/12/17

    Dis Madame SNCF, tu crois pas que tu pousses un peu ?...

    POUSSE CAFE !

    RépondreSupprimer
  12. Dans le même ordre d'idées, un de nos amis a fait toute sa carrière pro à la SNCF. Avec son équipe, ils ont travaillé pendant des années sur des projets qui n'ont jamais vu le jour. Là, il part à la retraite et fait le triste constat de n'avoir servi à rien ...
    Et sinon, moi m'en fous, en Corrèze on n'a pas de TGV.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet on a pas de TGV et on peut aller au bar !! Voyage un peu long donc çà fait passer le temps.

      Supprimer
    2. C'est triste pour ton ami Jo...
      Le bar du train, c'est cool ! C'est toujours osciller entre boire une gorgée et baver !

      Supprimer
  13. Trop space effectivement !
    Chez nous ils avaient fait un décathlon test qui a fait un gros fail. Tu avais un magasin décath, avec 1 seule référence du produit donc pas toutes les tailles. Tu pouvais toucher le produit le voir en vrai. Sauf que... on te donnait une tablette pour le commander en ligne depuis le magasin. Sauf que tu repartais sans rien, et tu devais revenir le chercher plusieurs jours plus tard. A part une perte de temps, c'est quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore des suppressions d'emplois..... et le chomage nous coute cher...

      Supprimer
    2. Mais quelle connerie !

      Supprimer
  14. Franchement, ils exagèrent ! Que ça puisse aider certaines personnes, OK, mais que ça te soit imposé... c'est absurde leur truc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui, c'est ça. On devrait avoir le choix.

      Supprimer
  15. Chris (aka Paquita Chocolatera)1/12/17

    Comme je l'écrivais sur facebook, après être allé voir sur le site sncf, il semblerait que ça soit un système de file prioritaire. Autrement dit : commande en ligne = premier servi. Mais je n'ai rien vu disant qu'il est OBLIGATOIRE de le faire. Le barista n'apeut-être pas pigé le principe de la file prioritaire. Cependant je trouve que c'est un peu n'importe quoi. Ou alors faut réserver des horaires aux commandes et aux autres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me fait penser à l'anecdote d'une blogueuse lue il y a quelques années. C'était un peu la même chose mais à la Fnac. Elle venait retirer un colis, sauf que des gens avaient renseigné l'heure à laquelle ils viendraient, donc ils étaient servis en premier. Sauf qu'il n'y avait qu'une seule file (et pas une file "prioritaire" et une file "classique"). Du coup ce n'était jamais son tour et, dans la file, certains en arrivaient à appeler la Fnac pour prendre rendez-vous et être servis... ou comment un système qui est censé te simplifier la vie quand t'as pas le temps complique les choses parce que c'est mal foutu...

      Supprimer
    2. Je te promets, il n'avait pas de caisse, pas de monnaie, rien. Juste un carnet de petits tickets pour lui, indiquant ce qu'il avait servi.

      Supprimer
  16. Une connerie de plus pff... je ne m'étais jamais rendu compte de ça sur les tgv, c'est n'importe quoi... c'est la seule analyse que je puisse faire :/

    RépondreSupprimer
  17. Je ne suis pas contre les nouvelles technologies, loin de là, mais je trouve qu'on a atteint un point de non retour question absurdité. Déjà, sommes nous obligés d'avoir des smartphones ? il parait que la tendance est de revenir au portable tout concon, celui qui sert, curieusement, à téléphoner, parce que les autres sont aussi chronophages qu'isolants (on connait tous des gens rivés à leurs écrans qui ne communiquent plus que virtuellement avec les absents mais jamais réellement avec les présents...). Dans un autre style, j'ai un forfait SFR Red, je ne peux plus les contacter autrement que par la messagerie directe Facebook.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour, on aura tous un truc greffé dans l'oreille à la naissance.

      Supprimer
  18. Reine1/12/17

    Ça alors ! !
    Jamais eu ça ! Et je ne VEUX pas connaître !
    J'ai déjà du mal avec les autres absurdités du site sncf. ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras, la prochaine fois que tu descendras ?

      Supprimer
  19. Anonyme2/12/17

    Ils devraient plutôt gérer les retards à répétitions. Drôle d'époque

    Odile

    RépondreSupprimer
  20. L'absurdité érigée en système !
    Jamais vu ça sur la ligne TGV Ouest encore.
    Heureusement car j'ai un téléphone con-con.
    Par contre j'ai vu ça pour acheter un billet de car SNCF : t'es au guichet, le car est en bas du bureau et tu peux pas acheter de ticket : grandiose !!

    RépondreSupprimer
  21. Anonyme2/12/17

    Ahurissant, tout simplement ahurissant !!
    Josy

    RépondreSupprimer
  22. Bah moi là je sors de la Poste où je devais envoyer une lettre recommandée. Je fais un peu la queue, j'explique ma demande, la dame me donne le petit carton à remplir avec les noms du destinataire, de l'expéditeur. Jusque là c'est classique. Après elle me dit d'aller à la borne pour payer. Un monsieur devant moi. Dix minutes après toujours le même monsieur qui galère. Arrive mon tour : il faut re-remplir ce que je viens de rédiger, ça prend un temps fou, la file s'allonge derrière moi je suis gênée, j'ai l'impression d'être stupide, j'y arrive enfin, je paye avec ma carte bleue... la machine me sort un tas de papiers dont je ne sais que faire. Je retourne voir la dame du comptoir en lui demandant quoi faire, et là elle me dit que je me suis trompée que je n'avais qu'à taper je ne sais quoi. Elle déchire l'imprimé que j'ai rempli à la main... Bref la lose. Ma lettre est partie mais j'ai passé 15 mn devant cette foutue machine alors que la préposée était à 2m et ne m'a pas proposé son aide une seule fois. Et j'ai pas 80 ans alors comme ils font les ptits vieux?

    RépondreSupprimer