18 avr. 2017

Je sais pas, j'hésite



J'oscille, je me demande, j'hésite, je sais pas trop... Je sens qu'il y a un truc, mais je suis pas certaine que ce soit mon truc. Alors du coup, je fais des p'tites tentatives, je me rencarde, je regarde des vidéos, je cherche des avis... et j'arrive pas à me décider.

Par exemple, ma collègue m'a parlé de Petit Bambou, elle a l'air assez emballée. Petit Bambou, c'est une appli de téléphone qui t'aide à méditer. Pas vraiment moi donc, qui suis plutôt speed et qui ai du mal à lâcher prise, tout en sachant pertinemment que c'est pas très bon pour moi. 

Je suis pas une hippie sur le retour, je suis pas du tout baba cool dans l'âme (ma babacoolitude est à son max quand je porte une maxi-dress à fleurs et des tongs l'été), mais je sens que ça pourrait me faire du bien...

Sauf que je sais pas si je vais y arriver. Est-ce que j'aurai le temps ? Ou est-ce que je saurai prendre le temps ? Et il parait qu'il faut faire ça à peu près à la même heure tous les jours. Sauf que j'ai jamais une journée pareille ! Faire ça au réveil le matin, déjà que mes matins sont chargés, ça me semble juste. Le midi, c'est pas évident surtout qu'il n'y a pas une semaine sans que j'ai un truc de boulot qui empiète sur ma pause déj. Le soir en rentrant peut-être ?... Mais comment je fais quand j'ai aquagym ou chorale et que je rentre plus tard ? Avant de dormir ?... Mais ma pauv' dame, je m'endors devant la télé un jour sur deux...

Est-ce que tu connais ? Est-ce que tu as essayé ? Est-ce que ça t'a plu ? Est-ce que ça te fait du bien ? Est-ce que tu as essayé juste les séances gratuites et après, tu as laissé tomber ?...

Ensuite, j'essaye de limiter ma consommation de viande. Pour deux motifs : d'abord j'ai jamais été super fortiche sur la barbaque (en tout cas sur le bœuf), ensuite, la bonne viande coûte cher et troisio (donc trois motifs), je ne connais pas de végétariens gros.
Ouais, vl'a la motivation à deux balles... Comme si devenir végétarienne allait me faire maigrir...

La semaine dernière, je n'ai mangé ni viande ni poisson le midi. Tous les midis de la semaine ! Je n'ai pas trouvé ça désagréable. J'ai mangé des légumes, des céréales ou des féculents, de la salade de fruits ou du fromage blanc pour le dessert.
Le soir, c'était plus difficile, pas forcément par envie de viande, mais parce que mes placards n'étaient pas forcément remplis de ce qu'il fallait.
Ce weekend, j'ai mangé du poisson, un peu de poulet, des encornets. 
Une végétarienne du dimanche ! 
Non, de la semaine !

Je suis convaincue que pour des questions essentiellement environnementales, écologiques, il va nous falloir apprendre à réduire notre consommation de viande. On ne peut pas continuer à déforester des forêts amazoniennes pour y cultiver du soja qui servira d'alimentation aux élevages bovins en France et en Europe, c'est une hérésie.

Pour ça, je suis convaincue.

Pour le fait de ne plus manger de pâté au piment d'Espelette, de fabuleux jambon italien aux herbes, de brochettes de magret de canard grillé l'été... bah là, c'est plus dur.

Je ne pense pas avoir maigri d'un iota (mais j'ai plus de balance), après certains repas je me suis sentie un peu ballonnée, pas tous les jours, mais globalement, je n'ai pas eu plus faim qu'un jour de viande.

Tu es végétarien(ne), toi ? Depuis combien de temps ? T'était obligé(e) ou c'est une démarche personnelle ? Tu t'en sors ? 
Attention, tout commentaire agressif dans un sens ou dans l'autre (les végan pur jus ont tendance à me saouler un peu avec leur prosélytisme) (et les mangeurs de barbaque ont le droit d'aimer une entrecôte saignante sans donner de leçons non plus), sera sévèrement réprimé. 
Mais je sais qu'en général, tout le monde est plutôt bienveillant ici. 

Je sais pas, j'hésite.
Du coup, je rachète une balance ou pas ?
D'un côté, je me dis que je vis très bien sans depuis à peu près 4 ans. J'ai pas pris une taille de pantalon (mais bien une demie), je sens dans mes fringues que j'ai plutôt tendance à enfler qu'à fondre. 
J'hésite. La balance me permettrait de me reprendre en main si ça dérive trop. La balance va probablement aussi me faire rechuter dans cette obsession maladive décrite au début d'Un éléphant de porcelaine. Lucie n'était pas tout le temps moi, je le promets, mais là, dans ce passage-là, c'était vraiment moi.
⏪ Ce sur quoi Lucie ne s’étend pas, ne peut pas raconter, ce sont les sentiments exacerbés provoqués par l’aiguille de la balance, en fonction de son orientation. Basculer en vingt-quatre heures de l’euphorie à la culpabilité, au dégoût, ou à la colère, c’est flippant. Quand ce n’est pas en douze heures… Se peser le matin ET le soir, tous les jours. Déplacer la balance au meilleur emplacement dans la salle de bains, celui qui donnera le chiffre le plus favorable. Croire toujours à la baisse, jamais à la hausse. Respecter le rituel précis de la pesée : après la douche, bien séchée pour qu’aucune goutte d’eau n’influe sur le chiffre, après avoir fait pipi bien sûr, avant d’avoir bu quoi que ce soit, pour être la plus légère possible. Expirer à fond (même l’oxygène ne doit pas être pris en compte) avant de monter précautionneusement sur l’engin. Pied gauche, pied droit. Au bout du compte, la variation indiquée par la mémoire interne de l’appareil déterminera l’humeur du jour : joyeuse, même s’il ne s’agit que de cent grammes de moins, radieuse pour moins cinq cents, maussade si c’est zéro, en colère si c’est plus deux cents grammes alors que je-comprends-pas-j’ai-fait-AUCUN-écart, malheureuse si c’est encore plus."

En revanche, le fait de me peser chez moi me permettrait de ne pas avoir ce gros coup de flip en allant chez le généraliste quand il faut que je me pèse : putain, qu'est-ce que ça va dire ?...
Comme ça, le tensiomètre éviterait peut-être de virer rouge vif ensuite.

D'un autre côté, je sais bien que ce n'est pas la balance qui fait maigrir ! Mais comme je vis souvent selon le précepte "Ce que je ne vois pas n'existe pas"... Bah, tant que je ne vois pas les trois chiffres fatidiques, c'est un peu virtuel. FOUTAISE. Je sais bien que je suis trop grosse mais je ne sais pas si je suis capable d'avoir une relation apaisée avec ma balance, genre monter dessus une fois par semaine...

Tu te pèses toi ? Tous les jours ? Deux fois par jour ? Tu t'en fous ? Tu fais l'autruche ou tu es capable de donner ton poids à la centaine de grammes près en fonction de ce que tu as mangé la veille ?

J'aimerais bien avoir ton avis (si tu en as un) sur tout ça... Si tu penses que je me torture l'esprit pour des conneries, tu as le droit de le dire aussi, mais gentiment...



------------------

Crédit photo (c) Geluck


72 commentaires:

  1. Suzanne18/4/17

    Je ne suis pas végétarienne, je mange rarement de la viande chez moi, et prends souvent des plats sans viande au restaurant.
    Mais si l'occasion m'est donnée de manger un super bon jambon, un foie gras fait maison, un pavé d'espadon ou de marlin, je la saisis :-)
    En gros je me dis que je préfère manger de la viande de très bonne qualité de temps en temps qu'un steak à l'origine douteuse tous les jours.
    Pour la balance, j'ai la même relation conflictuelle que Lucie avec la sienne. Je passe par des périodes où je l'oublie, mais quand j'y pense, alors je me pèse tout le temps.
    Et concernant la méditation, j'essaye de m'y mettre un peu, toute seule, quelques minutes par jour. On a un bouquin à ce sujet à la maison (méditer en 3 minutes ? 3 minutes par jour pour méditer ? Je sais plus...) mais je l'ai pas encore ouvert.
    Bref, commentaire pas très utile et plutôt long pour dire que je comprends (et partage) tes questionnement...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si ce commentaire est utile ;-)
      Je suis finalement assez proche de toi sur l'alimentation flexible...

      Supprimer
  2. Notre consommation de viande a baissé petit à petit, sans même s'en rendre compte; je pense qu'on n'en consomme que 3 à 4 fois par semaine. Mais comme dans plein de domaines, j'ai l'impression de jongler entre les envies de chaque membre de la famille.

    Entre l'ado très sensibilisé à cette question qui fait la moue devant un steak et l'homme bien plus amateur, pas toujours facile de trouver le juste équilibre pour tous. Du coup, ça se termine souvent avec des woks, curry, soupes, gratins qui ont le mérite de plaire à tous.

    Ah ! Et j'ai une balance, mais ne la sors de sa cachette que pour peser la valise. N'est-ce pas le meilleur usage qu'on puisse en faire ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Myriam18/4/17

      Il semble que le défi soit de faire court. Je ne mange pas de viande chez moi. Je n'ai jamais aimé. Mais je ne suis pas végétarienne car je ne saurais pas résister à des langoustines. J'ai pour habitude de dire qu'il y en avait dans mon biberon. Lorsque je suis invitée, je consomme un peu de viande afin de ne pas me distinguer.
      J'ai des rapports conflictuels avec le pèse personne. Depuis quelques mois, nous nous évitons et mes jupes me serrent.
      Je ne saurais pas te conseiller pour la méditation. J'ai pratiqué la sophrologie et j'anime des séances de relaxation avec les jeunes gens handicapés qui me sont confiés dans le cadre de mon travail.
      je n'ai répondu à aucune de tes questions et j'ai trop écrit.

      Supprimer
    2. C'est curieux comme cette question de consommation de viande semble aussi "sociale"... ça fait réfléchir.
      Et merci d'avoir écrit ;-)

      Supprimer
  3. Anonyme18/4/17

    Coucou!
    Une fois n'est pas coutume, je me lance sur ce sujet qui me tient à cœur. Je suis végétarienne depuis presque 15 ans, à tendance végétalienne depuis bientôt 2 ans. J'aime beaucoup trop les animaux pour les manger, impossible pour moi d'envisager de tuer pour me nourrir, j'en serais bien incapable et faire faire la sale besogne par quelqu'un d'autre me semble tout aussi aberrant.
    J'ai pris conscience de mon ignorance il y a quelques temps, quand j'ai réalisé que non, une vache ne produit pas de lait en permanence, mais seulement pour nourrir son petit, comme n'importe quel mammifère, et encore moins pour nourrir des êtres humains. La manipulation des lobbies laitiers, relayée par le ministère de la santé m'a chamboulée et mise en colère. Du coup j'ai cherché des alternatives végétaliennes, surtout au fromage parce que mince! la vie sans fromage quoi, impensable!
    Alors oui, il y a des alternatives sympas, comme la mozza ou la fêta végétaliennes, mais impossible de remplacer un bon morceau de conté par exemple. Et puis il faut accepter de passer du temps en cuisine aussi...
    Et la vraie différence sur la balance, je l'ai vue après avoir supprimé les produits laitiers, ça fait complètement dégonfler!
    Sinon, as-tu déjà goûté la terrine végétale aux champignons? Le goût est bluffant (et l'économie sur les calories aussi haha!)

    Et pour ce qui est de la méditation, je n'en fais pas, en revanche j'ai vu une sophrologue pendant plusieurs mois, et ça m'a appris plein de méthodes de gestion du stress. Bon, c'est cher et pas remboursé, mais j'ai trouvé que ça valait le coup, je n'ai pas repris d’anxiolytiques depuis des lustres! Et je n'ai plus de balance non plus d'ailleurs ;-)

    Voilà, des bises et au plaisir de continuer à te lire!

    Manue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà goûté des terrines végétales : des bonnes et des franchement dégueulasses ! C'est comme partout, y'a du bon et du moins bon ;-)
      Pour le fromage, c'est par période, mais j'évite les fromages au lait de vache, surtout le soir...

      Supprimer
  4. Smouik18/4/17

    Tu nous en poses des questions dis donc après un week end de Pâques à bouffer des chocolats !!... Bien sûr on peut chacune répondre à toutes tes interrogations mais le plus important, à mon sens, est que tu vives les choses au plus près de ce que tu ressens, car c'est cette harmonie qui fera l'équilibre, pas d'essayer de coller à un modèle qui n'est pas toi. D'expérience, sur tout ce que tu évoques, notamment la méditation, tu peux commencer seule bien sûr, mais c'est pas mal au départ d'être un peu accompagnée pour prendre quelques repères.
    Et pour satisfaire ta curiosité, perso : un peu de viande rouge de temps en temps pour le fer, homéopathie et huiles essentielles avant l'allopathie (sans la bannir), rarement en auto médication, plutôt avec le conseil d'un médecin homéopathe (qui tient compte de ta nature) et une balance que je consulte tous les deux mois (c'est mon mari qui se pèse tous les jours).
    Mais à priori, si tu penses à tout ça, c'est que tu es en train d'évoluer vers quelque chose qui te semble être bon pour toi, keep going!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut que j'écoute ma petite voix, sans essayer de coller à un modèle. Alors je vais le faire.
      Merci Smouik

      Supprimer
  5. Zéphine18/4/17

    (Attention, commentaire long comme un jour sans pain en vue!!!)

    La méditation, telle qu'on se l'imagine en entendant ce mot, j'y arrive pas... Je fais du yoga (parfois), mais c'est plus pour l'étirement physique que pour les bienfaits mentaux.
    Des applicatiosn de méditations, j'en ai essayé plusieurs, et j'ai jamais tenu plus de 3 jours tellement ça me saoule.
    Mais tu n'as pas besoin de ce genre de truc pour méditer... Ce qu'il faut, c'est trouver ton truc! On peut très bien méditer en faisant de l'aquarelle, sur les trajets avec Zoé, en s'endormant le soir, et même à chacune de ces occasions, quand ça se présente!
    Ce qui m'a vraiment aidé à devenir zen et sereine, c'est de me forcer régulièrement à apprécier ce que j'ai. C'est ma méditation à moi, prendre 30 secondes de temps en temps pour admirer un coucher de soleil, un apéro délirant avec les amis, l'épuisement physique après le sport,...
    J'essaie, pendant quelques secondes, d'être en pleine conscience avec moi même, d'apprécier l'instant présent. Et je t'assure que pour moi qui ai tendance à considérer comme "bullshit" tout ce qui touche aux trucs de baba-cools, ça m'aide beaucoup à être plus calme, plus sereine.
    Je fais aussi beaucoup de sport, moments pendants lesquels je me vide la tête et je ne penses à rien d'autre... Quand je comptes les mouvements de crawls pour caler ma respiration, j'en arrive presque à un état de transe. Pareil quand je boxe, où mon esprit est uniquement concentré sur les enchaînement de mouvements: coup droit, uppercut, crochet, coup droit... Je ressort de mes sénaces de sport vidée physiquement et mentalement, comme si on avait formaté ma machine interne!

    Pour la viande, je suis comme toi, j'ai fortement réduit ma consommation. En fait, je n'en achête tout simplement plus, parce que c'est cher, et que ça ne se conserve pas longtemps. Comme ma vie est assez mouvementée et implanifiable au delà de 24h, je ne sais jamais si je vais manger chez moi ou ailleur. Du coup, j'en achète plus, mais je continue à en manger dehors, ou chez les amis, même si j'essaie toujours de privilégier les options végétariennes. Et le fait que mes colocataires sont stritement végétarien et pesco-végétarien m'aide pas mal dans cette démarche. ET puis si un jour je crêve d'envie d'un steack, je me fais plaisir et je mets le prix pour une belle viande de qualité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zéphine18/4/17

      La suite:

      (j'avais bien dit que ce serait long... tellement long que wordpress me dit que j'ai utilisé trop de caractères!)

      Pour la balance, j'en ai une chez moi qui sert uniquement pour peser les valises lors de voyages en avion!
      Je sais que mon poids varie dans une fourchette de 5kg suivant mon cycle, ce que j'ai mangé, mes entraînements, et la saison. Je ne me focalise absolument pas dessus, et me fie à mes vêtements (même si après ma perte importante de l'année dernière, je n'ai plus de pantalon qui m'aille et puisse me servir de pantalon-étalon). Je me pêse malgré tout tous les 15 jours, puisque les médecins refusent toujours de me croire quand je donne mon poids lors de l'entretient préliminaire au don de plasma.

      Ce que je n'aime pas avoir les balance, c'est que le poids n'est qu'une indication de ta condition physique, et peut être trompeur:
      il y a 18 mois, j'ai repris le spoprt de manière assez intensive après des années de quasi inactivité, façon pour moi de m'en sortir dans une dépression qui m'engluait. En 6 mois, j'ai perdu un peu plus de 10kg (du gras), puis j'en ai peu à peu repris 4 (du muscle) sans prendre de volume. Et depuis plus d'un an, mon poid est stabilisé à +/- 5kg, mais ma silhouette continue d'évoluer.
      C'est pour ça que selon moi, un vêtement-étalon est un meilleur indicateur qu'une balance... Mais bon, même si je suis Docteur, je ne suis pas Médecin, donc ce n'est que mon avis! ;-)
      Tu es celle qui te connais le mieux, et si tu hésites à reprendre une balance de peur de (re)tomber dans des travers, je te conseillerai de t'écouter et de continuer à fonctionner comme tu le fais depuis 4ans! Et puis peut-être qu'avec un peu de pratique en méditation (quelle qu'en soit la forme) et une alimentation a tendance végétarienne, ta corpulence se stabilisera d'elle même à un bon équilibre!

      Supprimer
    2. J'aime bien ton approche de la méditation et c'est vrai que quand j'y pense, lorsque je faisais des longueurs de piscine et que je les comptais en égrénant le nom des départements français dans l'ordre (je te jure que c'est vrai), j'étais dans cet état un peu secon.

      Aujourd'hui, avec l'aquagym, c'est moins facile ;-)

      J'ai plusieurs vêtements-étalons : celui qui fait sourire, celui qui fait moyen et celui qui fait cata, surtout quand tu te sens serré dans celui-là !

      Supprimer
  6. Je ne suis pas végétarienne. Je peux me passer de viande sans souci, je peux préparer de bons petits plats végétariens voire vegan pour mes coupinous mais je suis omnivore. Par ailleurs, je ne deviendrai sans doute jamais vegan, non à cause de mon amûr lyrique du saucisson mais parce que beaucoup de préparations vegans contiennent du soja et j'y suis intolérante. Ça me donne des nausées, des ballonnements, je reste couchée à me plaindre. Cela dit, je connais des végétariens en surpoids. Les patates à l'huile, les mojitos, y a pas de viande dedans et au final, ça fait grossir. On ne va pas se mentir.

    J'ai un pèse-personne qui prend la poussière sous mon lit. Je ne me suis pas pesée depuis des années. Mes prises et pertes de poids se mesurent avec mes jeans : rentrer dedans, y flotter, les voir coincer au niveau des fesses, fermer ou ne pas fermer le bouton, telle est la question… et j'ai appris à m'en foutre même si parfois, la bouée autour de ma taille et mon cul qui tombe me complexent un peu… Et puis le poids, c'est une image. J'ai de gros os. Quand j'ai perdu ma maman il y a douze ans, après un mois de quasi-diète — ça me rendait tellement malade, ces histoires, que je ne mangeais pas grand-chose — je pesais 62 kilos, un poids normal en soi mais tout le monde me disait que j'étais maigre. Je faisais un petit 38 et mes côtes disaient coucou sous mes nichons.

    Pour tout ce qui est méditation, j'ai essayé à une époque, ça n'a pas changé ma vie. J'ai connu un bouddhiste fût un temps, il flottait carrément au-dessus du niveau de la mer. Je ne saurais trop quoi te dire.

    Dans tous les cas, je comprends que tu te prennent la tête pour ça et si tu y réfléchis, c'est que c'est pas des conneries. Ayant moi-même un côté vieille hippie (en sarouel et chemise à fleurs avec du Jefferson Airplane en fond sonore), je n'ai qu'une chose à dire : suis ton karma.

    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suivre son karma, c'est top comme conseil ! Et je te rejoins sur les gros os. Je n'ai pas de gros os mais je suis assez "dense" : souvent, des gens ne pensent pas que je fais réellement le poids annoncé...

      Supprimer
  7. Je ne suis pas fortiche en commentaires, mais je vais essayer :

    - la méditation : c est un grand oui chez moi. Depuis avant la grande mode...donc plusieurs années. Avec l arrivée de la tablette à la maison j ai ma petite appli. Je ne suis pas petit bambou addict. Ici c est zenfie.
    Au début j avais une routine....mais non j étais en dépression aussi. Alors ça faisait partie de mon traitement pour reprendre confiance en la vie. Je suivais des séances pour réfléchir sur l anxiété, le stress, etc... Maintenant c est quand je veux. Ca tourne autour de 1/2/3 x par semaine. Surtout des séances sur l estime de soi quand je vois que je reflenche. Et puis pour m aider à m'endormir ou à lutter contre l insomnie. Ca evite de broyer du noir à 3 h du mat en pensant à ce que je pourrais mieux faire.

    C est un des trucs les plus égoïste que je fais. C est à moi.

    - La viande...je suis horrifiée chaque jour un peu plus sur le traitement des animaux. Donc j y pense. En attendant je n en mange pas tous les jours. Ici on doit être à 4/5 fois par semaine en comptant le poisson.
    - Et la balance....ahhhh la balance !!!! Ici c est le truc qui est dans la salle de bain et dans lequel tu te prends les pieds. Mais c est important de l avoir parce que je ne suis pas super stable et je crois que sinon j aurais l impression de me voiler la face. Et depuis le début de la grossesse c'est dur de voir le chiffre inavouable augmenter...snif.

    Des bisous Armelle !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'avoir ton retour sur la méditation et j'aime bien le côté égoïste, ça me parle !

      Et je suis d'accord avec toi sur le côté "se voiler la face"... Après, pour ta prise de poids à toi, ne te laisse pas bouffer par ça et profite de l'instant. Tu es en train de créer une vie humaine, c'est pas rien !
      Des bisous aussi

      Supprimer
  8. Je ne m'étais pas pesée depuis... des années! Et puis il y a eu cette visite chez le medecin, cet ordre "montez sur...", mon coeur qui s'emballe, la confirmation honteuse que oui ça pouvait me serrer, et l'annonce de ce faux poids (amputé de 4kg quand même) mon mea culpa oral, mon medecin qui me dit mais non virginie la dernière fois c'était le même... est ce que j'avais menti aussi? de combien? chaiplu. En flannant sur les blogs je suis tombée sur ce lui-là : http://www.clyne.fr/category/regime-ig/ et sa rubrique particulère régime index glicemique. Le principe m'a plu, le resultat aussi chez cette jeune femme. Plus qu'un regime, une hygiène de vie et de la logique. Ca fait 4 semaines,4kg. Je fais le poids que j'ai annoncé à mon medecin. Je ne suis plus une menteuse. Et je ne compte pas m'arrêter là! Ah Mais!
    Je redecouvre des aliments que j'avais tendance à oublier(courgettes crues rappees en salade, endives cuites, farine de Kamut, lentilles corail, pois chiches, abricots secs...). Je passe un peu (trop) de temps à cuisiner, faut que je me reorganise... mais c'est assez plaisant.Motivée comme jamais et un chouilla plus légère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sinon je trouve le yoga plus accesible que la meditation pour commencer... Moi ça me va bien...

      Supprimer
    2. L'important, c'est que tu te sentes mieux et en accord avec toi-même (on dirait Smouik quand j'écris ça !)

      J'irai jeter un coup d'oeil à ton lien, mais un jour où je serai motivée ;-)
      Merci !

      Supprimer
  9. Anne-Sophie 2718/4/17

    Ma modeste contribution en tant que lectrice de l'ombre depuis longtemps. La méditation j'en fais, j'y suis arrivée pour m'aider à surmonter un deuil, 10 minutes grand max, au début je comptais dans ma tête les inspirs et expirs pour ne penser à rien de précis (j'arrivais pas à "laisser passer mes pensées" comme il est conseillé). Puis méditation de pleine conscience et ça c'est top ! Genre sous la douche, alors qu'avant j'anticipais la journée à venir, les trucs à faire, les réunions, tout ça tout ça, bah maintenant je prends "juste" conscience de l'eau sur ma peau, et ça change tout. Pareil dans tout :je suis pleinement là où je me trouve, je ne pense à rien d'autre, si ça a arrive je m'en rends compte et je reviens à ce que je fais. Et méditation (enfin pas sûre que ça en soit vraiment) dans mon lit, avant de m'endormir, avec une aide trouvée sur YouTube. Depuis ça je crois que je suis plus " présente".
    Et végétarienne depuis 3 ans, option vegan... juste options: pas réussi à stopper fromage, crème, œufs, même si j'ai réduit, par contre je n'achète plus aucun produit d'hygiène /maquillage dont je ne sois pas certaine qu'il n'a pas été testé sur les animaux.
    Beaucoup beaucoup moins mal au ventre (zéro yaourts et moinsde produits laitiers quand même), une peau plus jolie, bon par contre pas maigri du tout mais maintenant je mange pas mal de noisettes, amandes, etc....
    Super gourmande, ma plus grosse privation ça doit être la charcuterie et les merguez, côtes de porc, lard.... mais on mange différemment, nouvelles associations, nouveaux goûts, c'est super facile si c'est un vrai choix ! ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument d'accord avec ta dernière phrase : c'est plus facile si c'est un vrai choix, et c'est vrai pour tout. Quand on se fixe seul un objectif, sans aucune contrainte d'aucun ordre, on fonce. Et rien ne peut nous arrêter ou presque.
      J'ai eu ce déclic en septembre, qui m'a fait perdre en 4 mois et sans souffrance les 10 kg que je ne supportais plus alors que je les traînais depuis des années, et un autre quelques semaines plus tard pour la course à pied, qui a fait qu'en moins de 6 mois, j'ai fait mon premier semi-marathon sans aucune difficulté et avec un bien meilleur temps que celui que j'escomptais.
      Armelle, si tu te poses toutes ces questions, c'est que tu as besoin d'un changement profond. Les choses, certaines choses, sans doute pas tout, se mettront en place petit à petit, le temps que ça fasse son chemin.

      Supprimer
    2. Merci Anne-Sophie, j'ai essayé ce matin le coup de la douche. Parce que oui, tu as complètement raison, sous ma douche, je pense déjà à ma journée, au boulot, aux rendez-vous, à ce que j'ai à faire...
      Sauf que j'ai oublié d'éteindre la radio !
      Alors au lieu de me concentrer sur la pluie chaude, j'ai entendu les infos.
      Mais demain, j'essaye !

      Supprimer
  10. leyleydu9518/4/17

    Parce que je ne veux plus jamais avoir de mauvaise surprise chez le médecin et aussi parce que j'ai mis plus de 20 ans avant de revoir 2 chiffres sur ma balance au lieu de 3,je me pèse tous les matins nue et après avoir déchargé mon fardeau aux wawas...
    J'ai perdu du poids en arrêtant de faire des régimes et en commençant par arrêter d'être méchante avec moi et aussi, j'ai lu un livre de Michel Desmurget (l'anti régime:maigrir pour de bon) qui m'a beaucoup aidé.
    Je suis végétarienne depuis plus de 2 ans et je n'ai pas perdu vraiment de poids grâce à ce changement d'alimentation; c'est vraiment le livre de Desmurget qui m'a aidé à reprendre confiance en moi et en mes capacités et qui m'a aidé à "dégrossir" (car je ne suis pas devenue mince non plus!)...et puis plusieurs personnes de mon entourage proche ont subi des chirurgies de l'obésité et ça m'a fait réfléchir sur mon rapport à ma "grossitude" et vraiment, non, ce n'est pas pour moi :trop violent et puis je crois depuis de nombreuses années que la maigreur ne fait pas le bonheur (en tout cas pas le mien!)

    Bref, un peu de lâcher prise mais pas trop; je bidouille ma propre méthode pour me maintenir au poids ou je suis actuellement et profiter de la vie et de ses plaisirs sans retourner dans une spirale de bouffe, de mésestime de soi et de culpabilité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel joli message...
      Pour le bouquin, c'est comme pour le blog dont parle Virginie un peu plus haut, ça me tente, mais il faut que je sois dans le bon moove.. Je le garde de côté... ;-)

      Et pour la balance, comme je te comprends !! Etant aussi une fille à trois chiffres, je pense que si un jour je redescendais à deux, je passerai mon temps à le vérifier...

      Et pour la chirurgie de l'obésité, on est raccord. Peut-être que bientôt, je ferai un billet dessus...

      Supprimer
    2. Ben moi j'ai rencontrouvé leyley l'été dernier et je la trouve très réussie...
      J'ai plus de balance depuis que je vis aux Etats-Unis, mais je me pèse de temps en temps à la piscine.
      J'ai perdu 20 kilos ici... Je mange moins, parce que je mange rien de frit, ni avec des couleurs et que je demande une boîte quand on va au restau.
      Maintenant je sais m'arrêter quand j'ai plus faim.
      Je cuisine beaucoup.

      Pis je médite, un peu, beaucoup, pas du tout. Ça dépend. Mais c'est régulièrement.
      Pas d'appli, j'ai appris dans un centre shambala. Avant ça je croyais pas que je serai capable de rester assise 15 minutes à juste me sentir respirer.
      Mais on peut finalement.
      Je mange de moins en moins de viande, maltraitance, prix...
      Par contre la fille de mon boyfriend est vegan est franchement si elle continue, elle va perdre un os... Moi je crois qu'en tout il faut de la mesure....

      Supprimer
    3. leyleydu9520/4/17

      "rencontrouvé"...quel joli mot tu as inventé là Coline!
      Merci pour le compliment que je te retourne parce que quand je serai grande, moi je voudrais être Coline et marcher vers St Jacques, quitter mon pays et aller m'installer ailleurs, vivre mes rêves et être une belle femme pleine de caractère!
      Bref, pour celles qui ne connaissent pas encore le blog de Coline,lisez les histoires de vie d'une femme libre et intelligente!
      Désolée Armelle pour ce message mais j'ai tellement aimé passer quelques heures avec Coline à Paris qu'il fallait que je le dise!

      Supprimer
    4. Merci Coline... C'est toujours bien d'avoir de tes nouvelles ;-)

      Supprimer
  11. hello !

    Je pense qu'il y a un âge (40aine?) où l'on se rapproche plus naturellement de ce qui peut nous faire du bien. On se sent prête peut-être ou bien est-ce parce qu'on se fiche davantage du jugement des autres...
    pour moi, la méditation reste compliquée. J'ai tenté la méditation via Petit Bambou et de façon sérieuse. Mais ça n'a pas pris. j'ai toujours du mal. j'essaie parfois en rentrant du boulot. Je fais du yoga aussi, plus pour les étirements mais ça m'aide à me concentrer parfois. A la limite, ma méditation à moi, c'est quand je fais un massage. Là je suis entière dans l'instant. pourquoi pas finalement? parfois, on n'est tellement concentrée sur une activité, qu'on atteint cet état sans trop le savoir. peut-être l'aquarelle pour toi?

    la balance: j'en ai une. je sais plus si elle a des piles. Je ne monte plus dessus. Le résultat ne me plait jamais. Il n'est jamais satisfaisant. ça ferait peut-être électrochoc... ou juste mal. je sais pas
    La viande: je peux m'en passer mais la bannir... je la digère moins bien du coup, je ne "craque" que pour de la qualité quand j'en ai vraiment envie, en quantité raisonnable toujours.
    Ma santé est bonne. C'est mon baromètre pour l'instant.
    je crois qu'il faut essayer. trouver ce qui te va. tant pis si ça rate. ça t'amènera vers autre chose.
    Le truc que je fais et que j'aime bien : avant de dormir, j'essaie de trouver 3 éléments de ma journée dont je suis fière ou qui m'ont fait plaisir. ça peut-être le coup de balai que j'avais pas envie de donner mais que j'ai fait, comme une discussion à cœur ouvert, ou simplement un bon café... ça m'aide à relativiser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement d'accord avec toi pour le massage ! Ça me fait tellement de bien que généralement, je m'endors (et je bave).

      Moi, avant de m'endormir, je passe en revue ma garde-robe pour faire des associations et savoir comment je vais m'habiller le lendemain ;-)

      Supprimer
    2. Mayoun20/4/17

      Oh, toi aussi?! Cela me semblait un truc inavouable, signe de futilité. Alors qu'il s'agit en fait d'une recherche d'harmonie...Et que tu le fasses aussi me conforte (besoin de faire partie d'une communauté, surtout sympa comme celle-ci ;)

      Supprimer
  12. Mayoun18/4/17

    J'avais aussi un souci de poids. Depuis 3,4 ans, je grossissais. Je pensais que c'était inéluctable, du à l'âge. Et puis j'ai quitté l'homme avec qui je vivais depuis 5 ans, qui n'était pas très bienveillant et j'ai perdu 4 kilos, sans rien faire de particulier, peut-être manger un peu moins de pain le soir. j'en garde l'idée que l'équilibre intérieur aide à stabiliser son poids, mais je n'ai pas de recette. Voir une hypnothérapeute quelques séances suite à un deuil m'avait bien aidé à retrouver le calme, aussi. Vous êtes toutes réfléchis et courageuses, plaisantes à lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme l'a dit je ne sais plus qui l'autre jour (Smouik ?), le bonheur n'aide pas à maigrir non plus ! Ce qui n'est pas du tout une raison valable de vouloir être malheureuse. Pas du tout.

      L'hypnothérapie... why not ?

      Supprimer
    2. Mayoun20/4/17

      Ce qui m'a bien motivé, c'est quand la thérapeute a dit que le travail se faisait tout seul (donc au niveau inconscient)=team "grosse paresseuse"

      Supprimer
  13. Chris (aka Paquita Chocolatera)18/4/17

    Que de questions en ce retour de long week-end ;-) ! Concernant la viande, bien que je sois très viande rouge, préférant la qualité à la quantité, j'en mange peu et puis transformer un bon steack en semelle archi-cuite pour monsieur ça me fend le coeur.
    La méditation telle qu'il faudrait qu'elle soit je n'y arrive pas, c'est pas mon truc. Mais se brancher quelques instants sur le moment présent à mon avis c'est tout à fait faisable, sous la douche se concentrer sur l'eau chaude coulant sur le corps, dans le jardin, se concentrer sur la beauté des fleurs, dans la cuisine se concentrer sur les arômes du repas qui cuit, à table se concentrer sur les couleur, odeur et goût des aliments.
    Laisse tomber le rachat du pèse-personne si ça doit engendrer un stress important, il vaut mieux se fier à un vêtement-étalon. D'ailleurs comme le dit Smouick tes interrogations montrent que tu souhaites évoluer. Suis ton instinct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toutes vous lire, je crois qu'il faut surtout que j'apprenne à lâcher prise. Je vais bosser là-dessus...

      Supprimer
  14. Pétunia18/4/17

    Je médite régulièrement (environ 5 fois par semaine), ou plutôt je fais un truc comme Anne-Sophie. Mais je ne me mets pas de contrainte : pas d'horaire fixe, pas de durée... C'est quand j'y pense et que j'ai 2 min.

    J'ai une relation apaisée avec la balance donc ce n'est pas un problème pour moi d'en avoir une. Je prends mes mensurations de temps en temps. Mais comme dit Zéphine le pantalon-étalon c'est un bon indicatif.

    J'achète peu de viande ou poisson et JAMAIS en supermarché, j'en mange en moyenne 3 fois par semaine. Et j'ai diminué également la consommation de produit à base de lait. Il m'arrive de faire des versions vegan. Mais c'est pour expérimenter. J'ai un rapport trop compliqué avec la nourriture pour devenir végétalienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'expérimente aussi... avec plus ou moins de succès. Le tofu n'est vraiment pas mon truc... !

      Supprimer
  15. Bidibulle18/4/17

    Coucou.la meditation je sais pas faire longtemps ni regulierement alors ma solution a moi c est la lithotherapie. J adooore les pietres y enva pour tous les gouts et les besoins. Tu aurais peut etre besoin de t ancrer alors surfe sur le net et trouve la pierre qui te plais et te conviens. Rien que de la sentir sur toi, de la toucher te rammenne a ce pourquoi tu l as choisie elle. Et pas une autre. Et donc...tu montes en conscience et donc..... bref. Pour la viande... peux pas aider. J aime trop ca ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais entendu parler de ça, alors je vais regarder ;-)

      Supprimer
  16. DOMINIQUE18/4/17

    A un moment donné, et à un âge donné, il faut aussi essayer ne plus écouter les prescriptions à la mode. Végétarien, méditation, bouh les animaux, etc. Il vaut mieux écouter son corps et ses goûts, avoir une idée de ce qui fait grossir et ne pas en abuser (mais pas pour autant éliminer), rééquilibrer certains postes alimentaires (moins de sucré si possible, moins de viande, légumes que l'on apprécie), mais ne pas se forcer. S'aimer, et savoir ce que l'on aime tout simplement.
    Tu as changé de vie, tu as le bonheur d'avoir trouvé celui qu'il fallait, ton fils va son beau chemin, bicoquillette est mignonne, alors... aime-toi, écoute-toi, et uniquement toi, et trouve ce qu'il te convient. Comme une grande fille que tu es !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème est que je suis terriblement influençable... Mais sur le fond, tu as raison : qui mieux que moi peut savoir ce qui est bon pour moi ?

      Supprimer
  17. coucou, bah perso moi et la méditation çà fait deux même si l'aventure yoga ou sophrologie me tente de plus en plus, pour le régime alimentaire, je mange peu de viande plutôt du poulet ou escalope de dinde car la viande rouge trop chère et si l'occasion se présente d'une bonne bavette franchement je m'en priverais pas.
    Je ne suis pas pour les régimes où il faut bannir un aliment ou une catégorie d'aliments, il nous faut de tout pour notre machine corporelle ( sauf bien sur en cas d'allergie ou d'intolérence là pas le choix). Après je pense que le premier pas est de enter de s'accepter tel que l'on est pas facile j'y arrive pas toujours et j'aime pas ma tronche, pour le corps, j'ai connu moulte fluctuation de poids et bizarrement c'est à chaque fois que j' ai laissé tombé la balance et de me regarder trop souvent que j'i perdu du poids, le psy a dit blocage psychologique dans mon cas.Enfin bref, je passais juste par là, je suis ton blog depuis peu et franchement j'aime bien ;) je reviendrais bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que depuis que j'ai laissé tomber la balance, je n'ai pas grossi (enfin presque pas). Mais je n'ai pas maigri non plus !
      Merci pour ta visite

      Supprimer
  18. 1) je médite (pleine conscience) avec une appli très très basique qui fait juste des bruits pendant une durée donnée, parce que je me suis auto-formée et que je n'aime pas les méditations guidées. Je médite le midi, pendant ma pause déjeuner, LE moment où je peux avoir la paix...
    Pour débuter des copines aussi m'ont dit beaucoup de bien de petit bambou, et vu qu'on peut essayer 10 méditations gratuites, ça n'engage à rien.
    2) J'ai été végétarienne quelques années, quand je vivais seule, mais c'est dur à tenir quand tu vis avec quelqu'un qui mange de la viande. Du coup j'en mange quand ce serait dur (socialement) de dire non, mais je n'en cuisine quasiment jamais. Je mange beaucoup de légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots rouges...), je me suis fait un bon petit pool de recettes et je vis ça très bien. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore une fois, je n'avais pas conscience du côté "social" du fait de manger de la viande dans notre culture. Mais c'est vrai !
      Moi aussi j'aime bien les légumes secs, j'en mange régulièrement, j'ai même fait une sorte de dahl aux lentilles corail ce weekend, plutôt réussi !

      Supprimer
  19. Céline Sacristain18/4/17

    Vaste programme .... on a combien de temps (cherche pas je suis en pleine préparation de concours ça déteint ;-))
    La méditation, je n'en fais pas à proprement parlé, par contre j'ai fait 2 ans de yoga et parfois, en période de stress ou quand ça va pas, quand j'arrive pas à m'endormir, je me concentre sur ma respiration (inspire en 4 expire en 8 temps. En fait au fur à mesure que j'écris je me rend compte que ce sont plus des exercices de respirations que de la méditation. C'est sûr que j'ai besoin de mettre mon cerveau sur pause parfois, mais prévoir le bouzin, le faire à heure fixe ( avec 3 gosses ha ha ha ha ha !!!) autant partir faire Kho Lanta j'aurais plus de chance de réussir. Je reste persuadée que nous devons ralentir notre rythme, les nouvelles technologies nous imposent une cadence qui, je pense, n'est pas bonne pour notre corps et nos neurones, je m'en rend compte aux nombres de fois de la journée où je hurle "dépêchez vous !!!!!" à mes filles....de là à méditer...il y a un pas qu'une active comme moi à du mal sauter. Je me définirais plutôt comme une contemplative. Perchée mais pragmatique.
    Végétarienne...encore une histoire qui va se terminer à Kho Lanta ! Je suis fille de paysans, mes parents élevaient de la limousine, j'ai été nourri au steack ! Alors m'en priver .....Par contre le gros bémol à tout ça c'est que nous ne mangions QUE des choses que nous produisions tant pour les viandes que pour les légumes. Que des bonnes choses avec des jolis gouts. Alors aujourd'hui même si la barbaque c'est mon grand kiffe, comme je trouve la viande de supermarché immangeable, j'achète moins mais de bonne qualité. Idem pour les légumes. Je mange local ET de saison, tu me verras pas acheter des courgettes, des tomates ou des fraises en décembre. j'ai gardé cette éducation paysanne pleine de bon sens.
    La balance, ça doit bien faire 10 ans que je n'en ai plus...ha non pardon j'en ai acheté une lors de mon dernier déménagement et j'ai toujours pas mis de pile dedans...j'ai arrêter le jour où j'aicompris que ça virait à l'obsession : se peser à plusieurs endroits et à plusieurs moments de la journée pour faire des moyennes, analyser la moindre hausse en se faisant des nœuds dans la tête...basta ! Pour le coup ce n'est plus du pragmatisme mais certainement de la lâcheté mais très assumée. J'ai jamais été satisfaite de mon poids, même quand je pesais 56kg ! C'est pas une balance qui va régler ça...je pencherais plutôt pour un psy qui aurait envie de se faire creuser une piscine vue l'ampleur de la tâche. Et en même temps...si je dois réellement partir à Kho Lanta et sucer du sable pendant 3 semaines ça pourrait régler mes pb de poids. Ou pas.
    Des bises ma grande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil que toi pour les trucs de saison. L'hérésie de la ratatouille en janvier ou de la tarte aux fraises en février !!
      J'achète des légumes de saison, et du coin quand ils peuvent être produits sur place bien sûr. L'avocat charentais n'est pas encore très répandu...

      Oublie Koh Lanta et bon courage pour le concours !

      Supprimer
  20. Anonyme18/4/17

    Je vais être complètement hors sujet mais je ne résiste pas à l'envie de vous dire que j'ai déjeuné juste à côté de vous et de votre famille dimanche midi à L'Hysope. Je n'ai pas osé vous aborder mais j'étais toute contente de pouvoir dire à mon mari "regarde c'est Armelle je lis son blog tous les jours depuis des années".
    Viande ou pas, méditation ou pas, vous étiez magnifique dans cette robe noire et blanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est dingue cette histoire !!
      On a effectivement passé un très bon moment, c'était le cadeau d'anniversaire de Crapaud-poilu ;-)
      Et merci pour le compliment ;-)
      La prochaine fois, si on recroise, n'hésite pas !

      Supprimer
  21. Fabignou18/4/17

    Bien que nous soyons différentes sur plein de choses, il y a des fois où j'ai l'impression que tu écris ce qu'il y a dans ma tête :-)))
    Je suis de la team balance tous les jours, parfois deux fois par jour, parfois plus... Pourtant quand je ne me pèse pas pendant un moment, en vacances, quand elle n'a plus de pile ou autre, mon poids ne bouge pas, voire même diminue. Mais je n'arrive pas à m'en passer.

    Je suis convaincue que le monde doit manger moins de viande depuis que je m'intéresse de plus près à l'écologie. Quand j'ai lu qu'on pourrait nourrir largement la planète si tout le monde devenait végétarien, ça m'a fait un déclic. Je ne suis pas végétarienne, plutôt flexitarienne d'après ce que je lis, mais toutes ces classifications m'ennuient profondément... En général je mange de la viande le dimanche midi, et quand je vais au restaurant - les restaus de mon coin ne proposent pas vraiment d'alternative végétarienne et j'ai encore tendance à associer plaisir culinaire et viande.
    Je ne me vois pas devenir végétarienne car si on pousse le raisonnement jusqu'au bout on devient végétalien, et là j'avoue qu'aucun plat végétalien n'arrive pour moi à la cheville de son équivalent végétarien. Donc voilà, je consomme peu de viande, j'essaie de diminuer la part de produits laitiers et d'oeufs dans mon alimentation, mais sans être jusqu'auboutiste.

    Pour la méditation, j'y ai songé aussi en voyant de plus en plus de gens s'y mettre, mais pfffff, je n'en ai pas envie en fait :-) Par contre je m'oblige à me déconnecter de plus en plus souvent : je ferme mon ordi, je ne touche pas à mon téléphone et je fais autre chose, et ça me fait un bien fou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien ton analyse de l'alimentation et je crois que ça, c'est à peu près moi ;-)

      Supprimer
  22. Bonsoir,

    Je commente rarement (jamais me dit-on dans l'oreillette) et ce n'est pourtant pas faute d'être raccord avec ce que tu dis ici, ce que tu ressens... Manger moins de viande, oui c'est une idée, notre société de l'excès nous pousse sans doute à en consommer trop, trop au regard de nos besoins, trop pour la planète, mais de là à se priver de ces quelques plaisirs de la vie (le barbec d'été, le plat de ragout l'hiver...) moi c'est non. Une consommation raisonnée n'est-elle pas la solution. Consommer moins pour consommer mieux. N'acheter de la viande que lorsqu'elle est produite localement (dans la mesure du possible) et se faire plaisir de temps en temps avec ces plats qui font partie de notre patrimoine familial ou amical...
    Quant au rapport à la balance j'ai cru que tu parlais de moi, la place de l'engin à l'endroit où elle est la plus aimable, se peser sèche après le pipi du matin en ayant pris soin de retirer sa barrette dans les cheveux (j'ai testé un jour ça pèse 8 grammes une barrette - c'est beaucoup 8 grammes non ?!?). Se peser le soir pour avoir le "plaisir" le lendemain matin de constater qu'on a perdu 300 grammes depuis la veille (au soir) même si on en a pris 500 depuis la veille (au matin).
    Bref, une obsession (par période) sur laquelle je travaille (se peser un jour sur 2 y a du progrès non ?!?.
    Ceci dit que ne crois pas à mon age que le problème vienne de ce que la balance affiche mais de l'image que l'on a de soi, et en général c'est là qu'il y a du boulot ... Alors oui si tu penses que pour te sentir mieux il faut perdre qq kilos alors il faut le faire (éssouflements, tension ....) mais si c'est juste un problème d'image, je crois qu'à nos ages (j'ai 45 ans) il faut apprendre à s'aimer comme on est ...
    Bon c'est sans doute un peu décousu mais pour résumer se faire plaisir et s'aimer... Facile à dire hein ;)
    Amicalement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se peser un jour sur deux, y'a un vrai progrès ! Bravo !
      Merci pour ces mots

      Supprimer
  23. Je vois qu'il y a beaucoup de commentaires, mais je les lirai plus tard, au risque de répéter des choses (ça ne fera que les confirmer)...

    La méditation, ça n'est vraiment pas mon truc... Je m'efforce déjà à profiter de l'instant présent, ce qui est presque un défi tant je suis toujours dans la projection. Cela dit, j'entre dans un état proche de la méditation, ou en tout cas qui s'y apparente, lors de mes séances longues de running en solitaire, c'est comme de l'auto-hypnose par moments, et ça fait vraiment du bien.
    Sinon, toutes ces injonctions au bonheur que l'on voit fleurir sur les réseaux sociaux et dans la déco depuis quelques années me hérissent.

    Concernant l'acupuncture, je n'ai testé qu'une fois, enceinte de mon aînée, il y a donc 20 ans environ, et je n'en ai aucun souvenir, ni négatif, ni positif. Dans le genre médecine douce, je préfère de loin l'ostéopathie, même si sans doute les objectifs sont différents. Sinon, j'adore la sophrologie, même si je n'ai pas eu si souvent l'occasion de la pratiquer.

    Pour ce qui est de la viande, oui, en effet, on peut faire sans, ou du moins, on peut faire mieux en privilégiant les circuits courts et les petits producteurs, les élevages "en douceur" et raisonnés. Reste que l'apport de protéine journalier ne doit pas être négligé. Il y a beaucoup d'autres façons d'intégrer les protéines dans son alimentation, notamment avec les légumineuses, qui sont variées et délicieuses pour peu qu'on se donne la peine de les préparer. J'en mange beaucoup, c'est important quand comme moi, on a une activité physique assez intense, cela permet de régénérer le muscle.
    Par ailleurs, les protéines sont un bon coupe-faim, c'est bon à savoir (comme la pectine des pommes d'ailleurs, qui sont tout à fait inoffensives, à condition de choisir exclusivement des pommes bio, car ces fruits sont terriblement arrosés de pesticides dans les vergers non bio).

    Moi non plus je n'ai plus eu de balance pendant longtemps, et comme par hasard quand je ne supportais plus mes kilos dans le miroir (et autres situations). Or se peser est le meilleur moyen d'affronter la réalité, et sans doute de prendre les choses en mains.
    Depuis que j'ai décidé de perdre du poids, et que je suis parvenue à mon objectif, je me pèse tous les jours. Je n'en fais pas une obsession, malgré les apparences, mais ça me permet de rectifier immédiatement le tir si nécessaire, ou en tout cas de vérifier que j'agis correctement concernant le rapport alimentation / activité physique, car tout est une question d'équilibre. Je ne me prive de quoi que ce soit, mais manger de façon raisonnée, en jouant sur les compensations permet de varier son alimentation sans subir les conséquences des petits plaisirs. Finalement, naturellement, on en vient à manger plus sainement.
    Si tu te sens ballonnée après un repas, c'est que...... tu as mangé plus que nécessaire, tout simplement. En mangeant moins vite, tu verras que tu mangeras moins, non pas parce que tu auras moins de temps, mais parce que ton cerveau aura le temps (20 minutes !) de réaliser que tu manges, et de t'envoyer le signal de la satiété. Au début, ça n'est pas facile de reconnaître cette sensation quand on l'a perdue, mais la retrouver est indispensable. Ne pas se resservir est aussi d'une aide précieuse. Par exemple, même si tu as très envie de reprendre de ce délicieux gratin dauphinois, fais autre chose (débarrasse, entame une conversation passionnante sur l'avancée du muguet, bois un verre d'eau) et tu verras que finalement, l'envie sera passée, parce que tu n'auras plus faim. Si si, je n'y croyais pas, mais ça marche...

    J'espère avoir apporté un peu d'eau à ton moulin d'interrogations, maintenant je vais lire les autres commentaires, je parie que je vais retrouver certains de mes points de vue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as apporté de l'eau au moulin, oui. Je le SAIS qu'il faut manger lentement, mâcher sérieusement et tout et tout. J'essaye... mais ce n'est pas naturel, ça demande un effort de concentration. Mais tu as raison, ça vaut le coup d'essayer.

      Promis, ce midi, je réduis la portion et je mange doucement !

      Supprimer
  24. Anonyme18/4/17

    Bonsoir Armelle .

    Le coup des questions c'est imparable : on a envie d'y répondre ! D'autant qu'il y en a une qui m'interpelle particulièrement ...

    Pour ce qui est de la méditation cela reste chez moi à l'état de voeu pieux : je voudrais bien mais la motivation n'y est pas vraiment ! Rien que de me concentrer plus d'une minute sur ma respiration, ça devient vite mission impossible ! J'ai bien chargé une appli (Namatata) mais ne l'ai toujours pas ouverte , bref , un jour peut-être .....

    En ce qui concerne le poids c'est pour moi un souci terriblement d'actualité mais vu l'échec des différents régimes que j'ai faits des 10 dernières années et la prise de kilos bonus qu'ils m'ont occasionnée , ce mot est banni de mon vocabulaire : un régime entrainant toujours à plus ou moins long terme des frustrations ne peut que mal se terminer ! (et le terme "rééquilibrage alimentaire" me fait bien rire tant il est hypocrite! ) En revanche je sais qu'il faut vraiment que je modifie mon alimentation car j'ai beaucoup de soucis digestifs mais là aussi au milieu de toutes ces modes de gluten-free, lactose-free etc , il est assez difficile de trouver ce qui me convient vraiment .... Donc je fais en ce moment des essais prudents et j'espère que quelques kilos auront la bonne idée de se faire la malle par la même occasion ! Et je snobe ma balance !

    La seule chose en revanche qui ne m'a pas posé de problème c'est de devenir végétarienne il y a quelques mois ! Enfin non , pardon , pas complétement végétarienne puisque je mange encore du poisson de temps en temps. Mais la viande et la charcuterie c'est terminé !! Et pas par souci d'écologie , de qualité , de finances ou quoi que ce soit d'autre ! Le déclic s'est fait en regardant la vidéo d'une petite fille qui pleurait en expliquant qu'elle ne voulait pas manger de viande. D'un coup je me suis rappelé que j'avais été cette petite fille moi aussi mais qu'on m'avait remise dans le droit chemin des bouffeurs de viande en m'affirmant que c'était normal et nécessaire de manger de la viande et que non, le petit agneau n'avait pas mal quand on le tuait ! Mensonges sur mensonges , mensonge universel qu'on nous sert à tous depuis des siècles et que nous remettons rarement en question . Et pourtant ... !! Non l'humain n'est pas supérieur aux autres animaux . Nous sommes nous-mêmes des animaux et ne différons que très peu des autres mammifères car nous aussi nous portons nos enfants dans notre ventre et nous les allaitons . Et c'est ainsi que se crée l'attachement , cet amour viscéral que nous portons à nos enfants . Eh bien il faut savoir que le processus est le même pour tous les mammifères et que , même si l'on vous a toujours dit le contraire, les animaux sont des êtres sensibles qui ressentent les mêmes émotions et sentiments que nous !! Oui , je sais , c'est tellement insupportable à envisager que vous ne voulez pas l'admettre et pourtant C'EST VRAI !! L'autre mensonge étant bien évidemment qu'il y a une différence entre les animaux de compagnie et les animaux d'élevage : ceux qu'on chouchoute et ceux qu'on mange ! Et pourtant il n'y en a aucune ! Pourquoi s'horrifier du festival de Giulin en Chine où l'on massacre et mange des chiens à tour de bras alors que chez nous on massacre des veaux , des agneaux ou des petits cochons pour les manger en toute bonne conscience ? Il n'y aucune différence de ressenti entre ces animaux de boucherie et nos chers chiens et chats que nous aimons tant dorloter ! Le jour où nos yeux se décillent et où l'on prend l'entière mesure du martyr que l'on fait subir aux animaux destinés à la boucherie (et je passe évidemment sur leurs conditions d'élevage et d'abattage !), on devient végétarien sans la moindre difficulté. Quand on aime les animaux, on ne les mange pas : c'est aussi simple que ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik19/4/17

      Chère Anonyme,
      tu as tout à fait raison quand tu parles de retrouver la petite fille que tu étais et qui reste en toi. Ne serait-ce que se réaligner sur qui on est vraiment est le meilleur des pas vers l'équilibre.
      Pour ce qui est de manger des animaux, c'est vrai qu'on n'a pas envie de manger ceux qu'on aime, ni ses congénères. Mais dans le monde animal, les animaux en mangent d'autres. Alors on est d'accord, ce n'est pas industrialisé mais ils en mangent quand même. Je ne vais pas faire la liste, on y est encore demain. Je veux juste dire qu'il n'est pas besoin pour chacun de justifier ses choix, ce sont des choix, dans tous les cas, qui se respectent. Et de mon point de vue, ce n'est pas parce qu'on mange de la viande qu'on ne peut pas lutter pour le respect des animaux et des principes élémentaires de la préservation des espèces.

      Supprimer
    2. J'ajouterais au commentaire de Smouik qu'à la base, il me semble, l'homme est omnivore. Chasseur-cueilleur qu'il disait au temps de Neandertal.

      Après, l'homme a une conscience et il agit selon sa conscience. La tienne te pousse à ne pas manger d'animaux, ce que je respecte...

      Ma conscience à moi me pousse à essayer de respecter au mieux la provenance de la viande ou du poisson que je peux consommer.

      Et en tout cas, je ne crois pas j'en voudrais un jour à quelqu'un de consommer de la viande...

      Supprimer
    3. DOMINIQUE19/4/17

      Je pense que selon les âges, on a besoin de plus ou moins de viande. On ne peut pas demander à un ado en pleine croissance, qui fait du sport, de ne pas consommer de viande. Et plutôt une certaine quantité. Quand on prend de l'âge, on en a beaucoup moins besoin.
      Et que dire des enfants ou des bébés ? Un couple a été condamné pour maltraitance, car ils avaient décidé qu'il était végétalien. Il a développé de solides carences.
      Donc, tout est à nuancer. En tout cas, en ce qui me concerne, je tiens surtout à la provenance des aliments que je consomme, et si possible pas transformés et de proximité.
      Par exemple, j'ai vu un panneau sur un supermarché "courgettes Espagne". Ledit supermarché est à 500 mètres de producteurs de courgettes... on marche sur la tête !

      Supprimer
    4. Anonyme20/4/17

      Merci à vous Smouik et Armelle de m'avoir répondu .

      Smouik , je ne peux m'empêcher de sourire quand je vois que tu me conseilles de ne pas justifier mes choix alors que tu viens précisément de donner une justification au tien ! N'est-ce pas un peu paradoxal ? D'autant que ton argument est vraiment léger . Oui , certains animaux sont carnivores, ce n'est pas leur choix , ils sont faits pour manger de la viande . Ce que nous ne sommes pas ! Si tu regardes tes dents dans un miroir , tu verras que tes canines sont toutes petites : pas du tout faites pour déchiqueter de la viande crue ! Nous sommes peut-être omnivores mais n'avons aucun besoin réel de consommer de la viande (les protéines animales si bénéfiques : encore un mensonge ! il y a 450 millions de végétariens en Inde en bonne santé ! ). Bref , je n'ai pas du tout cherché à me justifier de quoi que ce soit , j'ai juste voulu expliquer à Armelle, qui posait la question, comment j'étais devenue végétarienne .

      Et je suis bien contente de savoir que toi aussi tu luttes pour le respect de tous les animaux !


      Armelle : je sais que le régime paléo est à la mode mais j'ai beaucoup de mal à t'imaginer en chasseuse-cueilleuse ! Même si tu es très forte pour les déguisements , je crois que tu te lasserais vite de celui-là et de l'alimentation qui va avec !! �� Et je n'ai pas parlé d'agir selon sa conscience : il me semble que c'est ce que font la plupart des gens, non ? ....

      Ce que j'ai dit c'est que ce qui pousse réellement les gens à devenir végétariens c'est une prise de conscience . Celle que tous les animaux se valent et que par la générosité de leur coeur ils nous valent et même nous dépassent largement ! (tu connais des animaux qui font la guerre , toi ? ). Celle que les animaux sont innocents et que nous profitons de cette innocence pour les réduire en servitude , les maltraiter et les massacrer . Et qu'en mangeant de la viande nous nous rendons complices de ceux qui les assassinent, souvent avec sadisme.

      En fait la prise de conscience elle vient lorsque l'on accepte de remettre en question ce qui nous a été présenté comme vérités universelles depuis la nuit des temps : les animaux sont nos inférieurs et nous avons le droit de faire d'eux ce que bon nous semble .
      Alors qu'en fait la vraie question c'est : qu'est-ce qui nous donne le droit de tuer des animaux ?

      Et surtout : avons-nous le droit de tuer des animaux ?

      Voilà , je n'irai pas plus loin : je me fais toute seule mes plaidoyers pour le végétarisme lors de mes longues insomnies et n'ai pas l'intention de vous embêter plus longtemps avec ça ! Les arguments étant multiples, ça nous prendrait 3 plombes et c'est vous qui finiriez par vous endormir à ma place , un comble !!!

      Merci de m'avoir lue et à l'occasion, posez-vous la question . Mais vraiment . ��


      Noëlle

      Supprimer
    5. Anonyme20/4/17

      Bon , désolée , les smileys ne passent pas . Là où il y a des points d'interrogation dans des losanges j'avais mis un grand sourire et un clin d'oeil .

      Supprimer
    6. Smouik20/4/17

      Noëlle, je n'ai pas justifié mes choix, j'ai répondu à l'argumentation que tu as développée. Si je devais justifier de quelque chose, je n'irais d'ailleurs pas sur ce terrain-là. Qui plus est, je ne pense pas que la prise de conscience au sujet des animaux soit la seule motivation ni nécessairement la principale pour ne plus manger de viande ou diminuer sa consommation. C'est une vision des choses mais il y en a d'autres, notamment respecter davantage l'environnement et diminuer la famine dans le monde. Et je n'y mets ni clin d’œil ni grand sourire.

      Supprimer
  25. Méditer, manger moins de viande. Ne serions nous pas atteints par l'esprit bobo qui plane au dessus de nous ? Mais le bobo n'a pas tout faux dans cette histoire. Sauf qu'avec cette routine (Je me lève, je bois un jus de citron, je médite, je mange quelques graines et je sirote un smoothie, j'accompagne mes enfants à l'école, je vais au travail où je m'épanouis, je rentre, je lis une histoire aux enfants, je médite et je lis quelques pages de Sénèque) C'est bien joli tout ça ! Mais qui fait les courses, le repas, le ménage, toutes ces tâches invisibles qui prennent un temps fou. Je ne vois qu'une solution, celle dont je rêve depuis longtemps, avoir un Majordome qui arrive chaque matin en disant - Madame, désire ?
    Parce que Madame, elle aimerait bien cette vie là, mais elle court toute la journée et n'a le temps de rien. Donc, à part le majordome, je n'ai pas de solution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas tort. Peut-être que oui, on est certainement plus sensible à l'esprit bobo. Marre peut-être de tout ce qu'on a essayé avant et besoin d'une méthode plus "douce", plus tournée vers soi. Mais ça ne veut pas dire (en tout cas pour moi) que je suis prête pour le planning graines- jus de tofu- méditation- nettoyage de chakras etc. Pour le yoga, la course, etc. j'ai rogné sur mon sommeil et je me lève encore un peu plus tôt. Pour le reste, j'essaie de planifier parfois 20 min au retour du taf. Après tout, je sais planifier les autres tâches (ménage, cuisine, bricolage, etc) donc je me dis que je peux me dégager 20 min ou 15 bon ok 10 min ! On arrive à caser nos contraintes. pourquoi ne pas caser nos "pauses" ? Après, mes enfants sont grands ça facilite bien les choses également !
      Par contre, je plussoie l'idée du majordome.La quarantaine sexy de préférence. Avec une voix grave. et de larges épaules. Et... ok j'arrête

      Supprimer
    2. Smouik19/4/17

      MurMur, te propose un partage de majordome : le CV du tien me paraît très intéressant et à frais partagés, ça peut le faire... :-DDDD

      Supprimer
    3. Où je te rejoins, Jo, c'est sur le point de vue "faudrait qu'on soit parfaite"... Mais je suis terriblement influençable et la culpabilité fait partie de mon ADN.
      C'est bien que des gens comme vous me remettent du plomb dans la cervelle ;-)

      Supprimer
    4. Reine21/4/17

      @la Blonde: je pense surtout que tu ne te rends absolument pas compte de tes qualités , charmes, compétences....etc....
      Tu me rends baba souvent, comme certainement beaucoup d'autres lectrices alors franchement.....

      Supprimer
  26. Reine20/4/17

    Ma caille,
    Hoou lala !! que d'interrogations !!! T'es à un tournant de ta vie ou quoi.???....
    (Et tu nous a pas dit comment allait Hairy Toad!! le chouchou va bien ? les études tout ça??)
    Aucune vraie réponse à tes questions ,comme ça c'est fait !
    Moi je me dis que vivre en amour et amitié, en étant en bonne santé c'est déjà bien.
    La méditation, le yoga? : je lis beaucoup et ma foi , je suppose que que ma respiration ralentit , que mon esprit se détend, et pour mes muscles j'essaie de rire le plus possible...Si je peux me permettre , quand tu dessines et peins , et ben , je pense que ça peut être ta méditation à toi....
    Les kilos? ben c'est simple, il faut arrêter le sucre , l'alcool entre autres : mais pour les apéros et les oeufs de Pâques ....hummmm alors , tu assumes ou pas... le souci véritable , c'est la santé : comme certaines copines , moi, je commence à avoir des problèmes d'intestins après les soirées beuveries .....va falloir que je ralentisse...ouais, va falloir.....
    Je dis ça , mais en ce moment je passe des entretiens d'embauche....et je me jette sur le sucré avant et après!!!
    La viande ? ...j'en mange 2 à 3 fois par semaine comme depuis toujours ... et je n'ai pas de dilemme là dessus ..là aussi , c'est chacun comme il aime...
    l'important , je crois hein, c'est de ne pas se pourrir la vie avec des obligations ......c'est assez dur comme ça... faut pas être maso , et se foutre des contraintes supplémentaires.....
    Comme je le disais , un com, pour rien...
    J'ajoute que comme Joe, Murmur, et Smouik j'adhère total au concept du Majordome sexy....j'ajouterai brun et grand...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Crapaud-poilu va bien. Quelques coups de mou de temps en temps, surtout lorsqu'il est à Brest à cause de l'éloignement, et puis son école est vraiment difficile. Mais globalement, il a l'air plutôt super bien dans ses pompes et ça, c'est une grosse kiffance.

      Supprimer
  27. Je lis depuis très longtemps , mais je pense n'avoir jamais commenté... mais la tes questions ...
    Pour la méditation , je crains de n'avoir qu'une réponse très personnelle à te proposer. Mon truc à moi c'est la prière , chaque matin avant toute chose, je lis un extrait d'evangile et je confie ma journee , mes proches, des plus lointains aussi , bref, tout ce qui m'habite. Et puis j'enchaîne avec le reste.
    Pour la viande, je n'en n'ai jamais mis au repas du soir. Maman disait que nous n'en n'avions pas besoin, et j'ai fait avec
    mes enfants comme elle a fait avec nous. Du coup on n'en mange que deux ou trois fois par semaine. Je ne sais pas si c'est de la flexibilité , du végétarisme , ou quoi, mais ca nous va très bien ainsi.
    Je n'ai pas de balance, mais mon doc m'a demandé d'en acheter une pour peser mes brindilles de fils, qu'elle m'a également de recommandé d'élever à la crème et au beurre salé :-) je vais donc m'exécuter, reste à savoir si je resiterai à la spirale infernale. Je ne me suis pas pesée depuis la naissance de monsieur dernier...
    voila ma petite contribution. Pas sûre que ce soit très utile pour toi . Mais ce que je crois , c'est que le bonheur ca donne envie de progresser , de devenir encore meilleur (e) - pas au sens compétitif du terme, mais plutôt au sens de " meilleure personne" - et que tu vas trouver le chemin qui te mènera dans cette voie qui t'appelle.
    Bonne réflexion .
    Et merci pour ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci So. Le bonheur donne envie de progresser, ça c'est une vraie jolie phrase... ;-)

      Supprimer