31 août 2016

La boule au ventre



J'ai envie de vomir. Ça fait deux jours que j'ai le cœur au bord des lèvres, cette nausée permanente qui me tient compagnie. Je ferme ma voiture, attrape ma sacoche et mon ordi et avance d'un pas ferme vers l'entrée, en essayant d'avoir l'air serein.
La Directrice m'accueille, il y a du café dans la petite salle. La réunion va commencer. Heu, oui, je veux bien un café, merci... Même si au fond de moi, l'odeur me révulse.
Le téléphone vibre dans le creux de ma poche, sans doute ma mère qui me souhaite bon courage. Après la réunion, je vais dans ma classe. Des murs lavande, des tables bien alignées, le grand tableau blanc d'un côté et vert foncé de l'autre, les porte-manteaux dans le couloir, tout ça, je l'avais imaginé. Sur la porte d'entrée, il y a mon nom. Madame Ferreira - CE1. 
Madame !!
C'est ma classe, vide pour l'instant, remplie dès demain matin de 27 gamins aux grands yeux dévisageant la nouvelle maîtresse. Je m'assois à mon bureau, mets mes stylos tout neufs dans un petit pot. J'y suis, c'est tellement réel maintenant. Au tableau, j'écris mon nom avec mon écriture de Maîtresse, savamment travaillée tout l'été, avec des belles boucles. Je recule au fond de la classe pour voir si ça va... Ça va. 
Je suis morte de trouille...
Aurélie Ferreira, maîtresse de CE1, pour la première fois.


* * *

Ding ! 
- T réveillée ?
C'est Manon.
- Ouais.
- Dernier jour. T prête ?
Pfff... Je sais que c'est le dernier jour, ma mère arrête pas de me le dire depuis hier soir. Demain, c'est la rentrée. Déjà.
- Bof.
On a déménagé cet été et je rentre dans un nouveau collège. Manon, ma copine, elle, va continuer là-bas avec les autres et moi, je suis toute seule ici. Je connais personne et le collègue a l'air super grand.
- Je pense à toi ma Chérie.
- Moi aussi ma Chérie. T trop mignonne.
Demain matin, Maman m'emmène, elle a pas voulu que je prenne le bus pour le premier jour. D'un côté, je suis contente et de l'autre, je me dis que ça fait bébé si ma mère m'emmène. J'espère que je vais trouver la salle et pas arriver en retard. A côté de qui je vais m'asseoir ?
Je les imagine déjà se dire "Hey, t'as vu la nouvelle ? Elle a des cheveux bizarres"
 Mes cheveux... La fierté de ma mère, ma galère à moi. Bouclés, presque crépus et roux foncé. Une touffe impossible à cacher, impossible à dompter. Moi, je voudrais les avoir lisses, longs, sans rien de différents.
Je sens déjà leurs regards dans mon dos. En fait, je vais m'asseoir au fond, comme ça, ça se verra moins.
- Et toi, ça va ?
- Ouais, mais je suis trop triste que tu sois partie.
Moi aussi, c'est dur. La nouvelle maison est chouette et j'ai une plus grande chambre mais j'ai laissé mes copines. J'ai peur pour demain, je sais pas comment je vais faire pour passer cette journée. En plus, je suis toute seule à la maison, Maman a démarré son nouveau travail. Trop nul. Et en plus, pour couronner le tout, j'ai mes règles.
- Moi aussi. 
Justine, 13 ans, à la veille de rentrer dans un nouveau collège.


* * *


Aujourd'hui, je ne travaille pas. C'est mercredi et j'ai posé une journée de congé pour la passer avec Louis. Plus de crèche, pas de garderie, aujourd'hui, c'est notre journée à deux. Ce matin, on va aller se promener au parc pour jouer un peu au "togogan", on rentrera manger à la maison. Je lui ai demandé ce qui lui ferait le plus plaisir : du riz et du poulet. Ah ? D'accord. Et une glace au chocolat ! Oui mon Loulou, promis.
Il ira faire la sieste, il est encore tout petit mon petit. Lui, il a l'air très content d'aller à l'école, il le dit à chaque fois qu'il parle à quelqu'un : à la boulangère, à  la voisine, à son grand-père. Moi, je vais à l'école !
Je suis contente aussi, hein, faut pas croire. Sauf que c'est passé tellement vite. C'est mon bébé et il rentre déjà à la maternelle. Tous les soirs, il défile devant son père et moi avec son cartable neuf sur le dos, c'est la galère quand il faut lui enlever avant d'aller se coucher. J'espère que son bel enthousiasme sera toujours là demain au moment de se dire au-revoir. Je sais qu'il y aura Palo, son doudou, pour le consoler si jamais ça ne va pas, mais pinaise, s'il se met à pleurer, comment je vais faire ?... Et puis je me demande si je suis une mère indigne de le laisser à la cantine et à la garderie dès le premier jour. Mais moi, je bosse, à plein temps, j'ai pas le choix. J'ai pas le choix matériel de me dire que je vais pouvoir faire autrement. Trois ans et deux mois, et déjà des journées longues comme celles d'un adulte. J'espère qu'il n'y aura pas de betteraves à la cantine demain. Louis n'aime pas trop les betteraves. Est-ce qu'il réussira à dormir à la sieste, parmi tous les autres ?
Faut pas que je pleure demain, faut pas que je pleure.
Cécile, 29 ans, maman de Louis qui entre à la maternelle.

***

A toi dont c'est la première fois aujourd'hui, ou la veille de la première fois, je pense à fort à toi. 
Si c'est le cas, et si ça te fait du bien, viens nous raconter ;-)






39 commentaires:

  1. Madame H31/8/16

    Oooooooh c'est joli ces histoires, ça m'a collé les larmes aux yeux ! (encore ? faut peut être que j'aille faire un bilan hormonal moi, ça va pas du tout !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, c'est pas normal que tu sois toute émue comme ça tout le temps ;-)
      (je rigole, hein, c'est surtout parce que j'écris tellllllement bien)
      (lol)

      Supprimer
  2. coucou ma blonde! moi ma toute petite choupinette rentre en 6ème demain!! je comprend pas elle est encore si petite ;-) elle est stressée et exitée!! moi je me liquéfie doucement... mais ça va aller j'en suis sure!! des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la, je me souviens de ma propre entrée en sixième... j'étais pétrifiée !

      Supprimer
  3. Oh <3
    Moi,ce n'est pas de la peur mais de la tristesse. De la tristesse de ne pas pouvoir être présente pour la grande rentrée en sixième de mon grand encore si petit, ni à celle de sa soeur en CM1.Ils vivent à 800km, chez leur papa,une sombre histoire de maman solo qui déménage, de juge pro papa.
    J'ai le coeur lourd et les yeux tout embués. Je penserai fort à eux en attendant impatiemment les prochaines vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame H31/8/16

      Je compatis. Vraiment.

      Supprimer
    2. Moi aussi, je t'envoie plein de pensées. Je me doute que ça doit être très dur...

      Supprimer
  4. Kathy31/8/16

    J'ai fait 32 rentrées ( !... ) et j'étais plus émue par les larmes des Mamans que par celles des enfants...en plus, dès que les parents étaient partis, ces " ingrats " ne pleuraient plus et s'amusaient avec moi....alors je prenais plein de photos ( j'ai même filmé parfois !...) pour rassurer tout le monde !....
    Cette année, j'ai la boule au ventre pour mon petit-fils : il aura 5 ans à la fin de l'année, il rentre à la Grande Ecole Obligatoire ( c'est l'année des 5 ans en Angleterre ) il est fier de son uniforme !...mais il est trop petit, non ?!... et s'il se fait bousculer dans la cour ?, et si sa Maîtresse est méchante ?, et si c'est pas bon à la cantine ?, et s'il est fatigué l'après-midi ?, et pourquoi suis-je si loin du Bébé de mon Bébé ?......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas combien Maman a fait de rentrées, mais ça doit être dans ces eaux-là aussi !!
      Bon courage à distance ;-)

      Supprimer
  5. C'est trop joli, j'en ai eu les larmes aux yeux. Ces fichues rentrées m'a laissé des séquelles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être pour ça que j'ai si mal dormi cette nuit...

      Supprimer
  6. Mon grand est rentre au CP ce matin, et je crois que je vais passer toute la journée à ne penser qu'à lui, à me demander ce qu'il fait, si ca se passe bien, s'il a retrouvé des copains..
    Vivement 16h30 que je le récupère !
    Des bisous !

    RépondreSupprimer
  7. j'adore ! bon je suis une petite nouvelle, je découvre ton blog aujourd'hui, t'imagine ! la meuf en retard quoi. du coup y'a des chances que j'ailles trainer sur tes vieux billets, voire que je commente, mais promis, je te parlerai pas de marabout ! bon sinon j'ai pas trop peur de la rentrer, demain mes mioches rentrent en CE2 et en CM2, donc là, ca va, on en reparle l'année prochaine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, une rentrée à l'aise, quoi !
      Bienvenue !

      Supprimer
  8. oupppps!! rentrée ! désolée pour la faute..

    RépondreSupprimer
  9. Pétunia31/8/16

    Mon petit de 14 ans (bientôt) rentre en internat demain. Pendant toutes les vacances il fut fier et heureux. Depuis hier, je sens poindre l'inquiétude.
    On vit au pays des bisounours alors moi aussi je suis inquiète, car son lycée n'est pas au pays des bisounous. Mais je suis également fière de son choix d'indépendance : être interne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux être fière, ça doit pas être si facile... Bon courage à vous deux !

      Supprimer
  10. Chris (aka Paquita Chocolatera)31/8/16

    Pour leur rentrée en première année de maternelle, les miens (jumeaux) n'ont pas eu un regard pour leur maman (les ingrats) et c'est ce qui m'a collé les larmes aux yeux.
    20 ans plus tard, j'aimerais (mais juste de temps en temps) que mes bébés ne soient plus à la maison ;-).

    RépondreSupprimer
  11. Attends, je réfléchis, j'ai bien eu une première fois aujourd'hui ? ....
    Ah si ! première fois depuis longtemps que je reprends le livre que j'ai commencé à écrire il y a quelque temps...avec un mélange de trouille et d'agacement. Encore un truc en plus pour me dire que je incapable de finir quoique ce soit ?
    Bref....
    C'était très joli Armelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi n'y arriverais-tu pas cette fois ? C'est comme pour arrêter de fumer, il faut souvent s'y prendre en plusieurs fois ;-)

      Supprimer
  12. Fredix31/8/16

    Et pour toi Armelle ? C'est la première fois que ton petit têtard va dormir loin de toi, dans sa nouvelle vie ? Dorénavant il n'habitera plus chez toi ! Ou alors pendant les vacances ! Et plus tard s'il ne trouve pas de boulot, donc pas à souhaiter ! P..... de temps qui passe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, ça roule. Jusque là, tout va bien, jusque là, tout va bien...

      Supprimer
  13. J adore ! Tu es super... bises de fin août.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. C'est quand que tu nous fais un p'tit dessin de rentrée ? ;-)

      Supprimer
  14. Demain mon grand entre à l'internat. Trop content qu'il disait depuis quelques temps, de quitter l'ambiance collège qui selon lui était devenue moins bonne. Depuis ce matin j'ai vu les mains se nouer dans tous les sens et il ne doit plus rester grand chose de l'intérieur de ses joues. Il y a de grandes chances que je pleure au retour dans la voiture. Plein de bonnes choses au tien et jolies histoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tout s'est bien passé. Plein de bisous !

      Supprimer
  15. Reine1/9/16

    Oh la!!! ça m'a prise de court tes textes!!!comme tu écris bien!!
    Plus de rentrée ici, et pas encore pour la génération suivante....
    Mais je me souviens très précisément de la rentrée de terminale de ma dernière....et du sentiment très fort qu'une page se tournait ....bisous à toutes
    PS : toujours rien côté attente du petit homme, vraiment très hésitant celui-là !!! (mais je me dis que comme date de naissance 1er septembre, c'est pas mal, car quand j'aurai perdu mes neurones, ce sera plus facile à se souvenir) A chaque notification de message de mon portable , je fais un bond!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes ! Mon neveu Paul est né le 1er septembre 2000 et je dois avouer que c'est hyper pratique. C'est la référence pour trouver l'âge de tous ses frère et soeurs derrière !
      Tiens-nous au courant ma belle ;-)

      Supprimer
  16. Tataltesse des Cierges de Rentrée.1/9/16

    Bon ben j'y ai cru, Miss Pulitzer!

    Poutous.

    Tata.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'aurais pas vu mon diadème de Miss ?

      Supprimer
    2. Sa Majestitude des Auteurs des Cimes2/9/16

      Oh oui Oh oui une question qui commence par où avec du diadème à l'intérieur!!!

      Supprimer
  17. Sa Majestitude des Auteurs des Cimes1/9/16

    (et le nôtre est sorti la semaine dernière...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben qu'est-ce que t'attends pour m'envoyer un mail ta Turpitude ?

      Supprimer
  18. C'est la première fois aujourd'hui que j'arrive à résister à une compulsion de cacahuètes. Ne vous moquez pas, cest très sérieux. J'ai réussi à remplacer par des lupins, vous connaissez les lupins?
    Sinon, je me suis reconnue dans vos commentaires... je suis une des mamans qui suis partie en pleurant le jour de la première rentrée. Courage les filles !
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais les lupins ! J'adore ça !

      Supprimer
  19. Nous ici, un papa louisiannais, un du bayou, grand, la casquette vissée...
    Il a pleuré dans les couloirs quand son fils est entré à l'école...
    Il lui fait des boîtes à déjeuner avec des petits mots dedans.
    j'adore.

    RépondreSupprimer