10 juil. 2015

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



Tout baigne les loulous ?
Tant mieux.

On va approcher de la saison estivale, ah non, on y est déjà... Il y aura sans doute un peu moins de billets, il y aura sans doute un peu moins de lecteurs, c'est toujours comme ça. Et puis on fêtera nos 4 ans en août, je réfléchis pour savoir si je fais un truc spécial ou pas. En attendant, t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?


La vie c'est un kiwi quand Crapaud-poilu m'a regardé avec des yeux ronds à Palma lorsqu'il s'est rendu compte que sa mère était une délinquante. Je te narre vite fait. On avait loué une voiture pour aller se balader. 
Premier arrêt Valdemossa. On met des p'tits sous dans l'horodateur en raclant nos fonds de poche. 
Deuxième arrêt Soller. Plus du tout de petits sous, il fait une chaleur écrasante en plein après-midi, pas un endroit pour faire de la monnaie à proximité immédiate, je décide qu'on s'en fout, on va rester 40 minutes, on met pas de ticket.



Le temps d'une fabuleuse glace à l'orange artisanale, faite avec les oranges du coin, et d'un citron pressé du coin aussi, on revient à la bagnole et pan ! Une prune ! (pas le fruit).
Une prune de 80 € (!) pour défaut de ticket avec une indication qui dit que si tu fous 15 € dans l'horodateur tout de suite, ta prune est annulée. Ben tu sais quoi ? Sous les yeux ébahis de mon gosse, j'ai plié le papier, l'ai mis dans mon sac et ai annoncé crânement "De toute façon, c'est une bagnole de loc espagnole, le contrat est fait à mon nom de jeune fille, et avec l'adresse de la carte d'identité, donc... l'ancienne ! AaaaAAaaaAah ! Ils ne me retrouveront jamais !!" 
Je suis partie en faisant crisser les pneus.
Bon, si jamais je me retrouve avec Interpol au cul, on saura pourquoi.

La vie c'est un kiwi quand hier soir, j'ai passé la soirée à dire "C'est quand même chouette les vacances". Ben ouais, quand tu habites à La Rochelle, il suffit de pas grand-chose pour se sentir touriste... Une petite glace en déambulant sur le Vieux Port et en regardant les spectacles de rue, un cocktail face aux deux tours... La belle vie. Même si je suis pas du tout en vacances et gavée de boulot.



La vie c'est pas un kiwi quand j'ai un drôle de grain de beauté entre les omoplates qu'il va falloir que j'aille faire regarder par un médecin adéquat... On surveille vachement nos grains de beauté dans la famille, rapport à des antécédents pas glop. Je sais que je vais avoir un rendez-vous dans à peu près 1000 ans, faut donc pas que je traîne. Ah, mince, le secrétariat est en vacances... #lecul #lesronces



La vie c'est un kiwi quand trente ans après tout le monde, j'ai découvert avec délice Les Chroniques de San Francisco de Armistead Maupin. Réjouissant, tellement provocateur, tellement tout ce qu'on n'est plus forcément aujourd'hui, ou pas dans le même ordre. J'ai adoré les très courts chapitres qui font que tu te dis que c'est pas compliqué, ça n'engage à rien, tu peux en lire un ou deux sans prise de tête, et finalement, 14 chapitres plus tard, tu veux toujours savoir ce qui va arriver.
Je vais me procurer le tome 2 fissa... Kiwi !

La vie c'est un kiwi quand démarre les Francofolies ce soir... Trois concerts pour moi cette année... Deux sur la Grande Scène, et un au Grand Théâtre de la Coursive. Plus une soirée d'anniversaire entre les deux. Je me dis que je vais pas être super fraîche la semaine prochaine ;-)

La vie c'est un kiwi quand si ça se trouve, j'ai bien dit peut-être, si ça se trouve, je vais participer à un p'tit challenge ludique organisé par WAM. Tu connais WAM ? 
WAM (pour We Are the Models) te propose des looks mode postés par des blogueuses et "recommandés pour toi" en fonction de ta morphologie. Y'a un p'tit questionnaire au début et après, le site recherche parmi ses photos, les filles dont la morphologie te correspond. Tu peux bien sûr aussi voir les autres ;-)
Je trouve l'initiative sympa alors je me suis inscrite avec deux photos pour l'instant (je ne suis pas une blogueuse mode, tu te rappelles ?) Mais là, je suis invitée à poster une photo sur un thème particulier et je me dis why not ?
On verra bien, déjà, faut que je fouille pour savoir ce qui pourrait coller dans ma garde-robe ;-)
Stay tunned !

Allez, des bises




crédit photos : https://www.behance.net/gallery/THE-MARKET-SHOW/3853913


27 commentaires:

  1. Val Làô sur la Colline10/7/15

    ha la laaaa, ici aussi, même quand on bosse, on se plaît à jouer les vacanciers. Bonjour les cernes après 9 ou 10 jours de festivals (ils s’enchaînent presque tout l'été ici, donc on n'arrête pas de sortir, même en semaine, même si on bosse le lendemain...).
    Pour les vacances, les vraies, je ne sais toujours pas quand je pourrai les prendre cette année. Mais là j'en peux plus, vraiment plus. L'an dernier à cette date, nous avions déjà filé, puisque nous étions aux Franco ;)
    Ce week-end sera chargé, dernier avec notre grande avant son départ pour les USA, on va fêter son bac (et son bien) et je ne sais plus trop quoi d'autre...
    J'espère que ton grain de beauté n'est qu'un gentil fantaisiste.
    Bon week-end et bons concerts, la Blonde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage à toi pour le départ de la grande... Je me doute que ça va être compliqué. Des bibis de soutien.

      Supprimer
  2. Reine10/7/15

    Question lecture , pendant mes vacances j'ai lu entre autres, " thé girl in thé train" de Paula Hawkins. Super!! Je suppose que ça a été traduit....je conseille !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kaylee13/7/15

      Oui, c'est traduit en français et c'est super ! Vraiment à conseiller.

      Supprimer
  3. Reine10/7/15

    Et je confirme , je suis à la Rochelle depuis ce matin, et vraiment très vacances spirit!!!

    RépondreSupprimer
  4. Je t'envie pour la découverte d'Armistead Maupin (une de mes grandes joies littéraires) c'est un gigantesque kiff!!!
    ps: pour ton grain de beauté, tout ira bien: c'est juste un salopiaud qui se la pète!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, on va s'le faire ce vilain.

      Supprimer
  5. profites de tes concerts!!! sinon de Armistead Maupin y'a "maybe the moon" une amie me l'a offert et j'ai adoré, tu me diras !!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord, je le note dans ma p'tite liste ;-)

      Supprimer
  6. Non seulement il faut lire les six tomes qu'il a écrit dans les années 80, mais les deux supplémentaires écrit ces dernières années:-)))))))))))
    Et pendant que tu y es, lis tous ses autres livres ils sont trop trop trop bien.
    tiens, voilà que tu me donne envie de relire les 8, que j'ai en double exemplaires, parce que je les prête sans arrêt. Je les ai lus au début des années 80 pour la première fois, et au moins 5 fois depuis. Je les ai aussi téléchargés sur ma Kindle.
    Une très chouette lecture d'été.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suzanne14/7/15

      Il y a même 3 tomes supplémentaires :)

      Supprimer
    2. Bah voilà des bonnes soirées en perspective !

      Supprimer
  7. Chris (aka Paquita Chocolatera)10/7/15

    Je confesse n'avoir jamais lu Armistead Maupin. Va falloir que je le fasse. Ma lecture du moment est le roman d'un auteur espagnol Victor del Arbol qui s'intitule Toutes les vagues de l'océan très prenant dont le sujet est une histoire familiale pleine de secrets qui "promène" le lecteur de la révolution communiste à l'époque actuelle en passant par la guerre d'Espagne et la 2e guerre mondiale.
    Sinon pour moi gros kiwi car vacances. D'ailleurs j'écris depuis la terrasse de maman avec les cigales en fond sonore.
    Bon courage à ceux qui travaillent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine11/7/15

      Merci pour le tip lecture...je vais essayer de le trouver....En Crète, pratiquement tous les bars, ont un coin "circul'livres" en anglais ou allemand surtout bien sûr, mais j'ai trouvé ça top...

      Supprimer
    2. Edith (de Savoie !)14/7/15

      à propos de littérature espagnole, je viens de finir "Sur le rivage" de Rafael Chirbes dont j'avais adoré "les vieux amis" et aussi "Crémation". Livre grandiose, mais qui ne remonte pas vraiment le moral !

      Supprimer
    3. Bah en voilà plein de conseils de lecture !
      Merci les filles !

      Supprimer
  8. Anonyme10/7/15

    en Nouvelle-Zélande,mon mari et moi avons eu une prune aussi, par courrier à notre retour en France,ben,on a payé (si jamais on retourne là-bas,un jour !) et on a reçu une lettre de remerciement !kiwiiiii !!!!! (KIWI ....Nouvelle-Zélande !!!!!!!! ....ok,je sors !!!!!)
    sterenn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pffff.... Tu va me donner des scrupules.

      Supprimer
  9. Céline Sacristain10/7/15

    Wake me up before you go go ... Ha non ça c'est Wham .....A ce soir pour un verre aux francos ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que quelqu'un l'ai faite celle-là ! Ça me titillait depuis que j'avais écrit le bout de texte ;-)

      Supprimer
  10. Ahhh les chroniques, un gros kiff quand j'ai redécouvert la bibliothèque municipale, les vacances trop loin encore mais rando tous les dimanches à la montagne (le bon coté quand tu vis au pied des Pyrénées), la santé (prends soin de toi, on n'est jamais assez bienveillante envers soi), les concerts, amuses toi bien, j'ai renoncé à Marciac cette année, aucun artiste ne m'a donné le goût et bonnes période estivale à toutes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les concerts étaient top ! Bon courage pour tenir jusqu'aux vacances ;-)

      Supprimer
  11. Anonyme11/7/15

    Bien sûr, il y a le Vieux Port, les Francofolies, les petits verres à droite ou à gauche, les petites glaces, mais tu as oublié, Blonde Paresseuse, le Fort Boillard, un monument de la culture Rochelaise...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boyard, pas Boillard. Mais oui, un grand monument.
      Même si les tigres ne vivent pas VRAIMENT à l'intérieur...

      Supprimer
  12. DOMINIQUE11/7/15

    Marrant que tu parles d'Amistead Maupin. Il y a une semaine, j'ai entamé une chronique de San Francisco. J'avais vaguement entendu parler de lui, donc la curiosité aidant... Je n'ai pas aimé du tout du tout. Abandonné au bout de 10 pages.
    Comme ton avis m'a interpellée, me disant que j'étais influencée par mes lectures précédentes, j'ai récidivé. Re pas plu du tout.
    La littérature contemporaine américaine n'a jamais été mon fort, je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ben c'est pas grave, hein ?.... Moi c'est Paul Auster que je supporte pas ;-)

      Supprimer