6 oct. 2014

En duplex de La Rochelle



Ça te dit que je te raconte comment ça s'est passé ?...

Une fois la tenue Plan A validée par Miss F. sous l'œil rigolard de Crapaud-poilu, une fois la tenue Plan B prévue aussi, des fois que ça coince sur place, une fois tous vos conseils lus, j'avais donc choisi : un jean (on s'en fout, on ne me verra pas en bas), un tee-shirt blanc basique et ma veste néon from London. Je sais que Zéphine avait dit "pas de vert" mais elle me va trop super bien. C'est aussi pour ça que j'avais prévu un Plan B, pour ne pas me retrouver transparente à l'écran.
Marie-Ange, la journaliste, m'avait demandé d'arriver maquillée et coiffée et m'avait prévenue qu'on me remettrait seulement un peu de poudre pour ne pas briller. Ben oui, les bureaux de France 3 Poitou-Charentes à La Rochelle, ce n'est pas le plateau de Danse avec les Stars, tu vois ?
Teint impeccable, yeux avec un gris fumé, léger et je prévois un rouge à lèvres à mettre au dernier moment. Mes cheveux avaient dû comprendre l'enjeu, ils se sont mis à peu près correctement...
Je pars du bureau comme une fusée, peur d'être en retard, faut que je traverse toute la ville.

A partir de là, si on essayait un "minute par minute", comme le fait si bien Caro ?

9h46 : J'arrive à l'heure, c'est à dire avec une minute de retard, dans les bureaux. Lui m'attend devant, me sourit et me dit que je suis très belle.

9h47 : L'Assistante me fait patienter quelques minutes, me dit qu'on va y aller, me demande si j'ai déjà fait ça (passer à la télé). Ben oui, évidemment, tu penses, je passe à la télé tous les jours.
Non, c'est la première fois.

9h48 : Je lis les derniers textos arrivés, encouragements de mes amies, de Maman. Ça vibre encore : "Alors, t'es prête Claire Chazal ?..."
Mon gosse. Je pouffe.

9h49 : L'Assistante m'accompagne vers le studio (un placard), que j'atteins par un escalier en colimaçon hyper casse-gueule. Manquerait plus que je me gaufre à 2 mètres du buffet. On entre dans le studio (un placard), il fait une chaleur de ouf. "Vous pensez que ça va aller, ma veste verte ?" Oui, comme vous voulez.
Je sais pas comment le prendre.



9h50 : Donc le studio (le placard), c'est une petite pièce sans fenêtre avec en tout et pour tout une chaise (comme une chaise de bureau à roulettes), une petite table ronde chipée au bistrot d'à côté avec un micro posé dessus. Derrière moi, un grand écran diffuse en direct les images de la plage juste à côté, les vagues, les bateaux. Devant moi, un boite à chaussures avec un gros trou (la caméra) et un petit écran sur le côté gauche, dans lequel je me vois.

9h51 : A peine assise, mon visage apparaît en très gros plan sur l'écran (bonjour mes pores), c'est le réalisateur du plateau de Poitiers qui s'exerce. Ouf, ma veste n'est pas transparente. Mon stress grimpe d'un cran. J'ai chaud. Je respire par le ventre, je respire par le cul, j'essaye de respirer de partout. Les poumons ? Ah oui, ce serait une bonne idée aussi.

9h52 : L'Assistante propose de me repoudrer, à l'écran, j'ai la zone T qui se prend pour une boule à facettes, alors que j'ai déjà poudré à mort à la maison le matin. Elle m'installe des petits mouchoirs en papier tout autour du col. Ayé, je suis une star, c'est comme ça que ça se passe sur le plateau du 20h. Call-me Claire.

9h52 : Elle tapote, gaiement, encore, un peu plus. Je suis aussi poudrée qu'un trader des années 90. Elle enlève les mouchoirs et m'installe l'oreillette. Claire ? Oui, c'est moi. L'oreillette s'accroche dans mon cou, sous mes cheveux et j'enfonce le petit bout dans mon oreille gauche. J'entends des gens qui parlent de cuisine, je pense que c'est l'émission en cours à l'antenne. J'ai à peine le temps de respirer par le ventre, les pieds, le nombril que ça me cause dans le trou.

9h55 : Bonjour Madame, vous m'entendez bien ? On va faire un essai de son, allez-y.

9h56 : Je me dis que c'est la chance de ma vie, j'ouvre la bouche pour chanter The winner takes it aaaaall, The loser's standing smaaaall. Finalement, je dis "Bonjour, je suis ici pour parler de l'opération Montre tes Boobs à l'occasion d'Octobre Rose".

9h57 : Merci, c'est parfait. Pensez bien à regarder en face de vous surtout. En vrai, ça veut dire, arrête de te regarder dans l'écran à gauche, sinon, tu n'es pas face caméra. Oui, j'utilise des termes professionnels. Oui, je suis une pro. Pour marquer mon assurance, je lâche un petit pet de satisfaction. Ou de terreur.

9h58 : J'ai oublié le rouge à lèvres. Putain de merde. Je me relève, je demande un petit miroir et j'applique. L'Assistante me fait signe que ça va. Je me rassois, elle me propose un verre d'eau. Oui, je veux bien un mouchoir aussi, si jamais je me fous à sangloter. La clim ? Ah ouiiiiii, la cliiiiim. Merci mon Dieu.

9h59 : L'Assistante s'en va. Faites attention, regardez bien devant, vos yeux ont tendance à se promener un peu. Hey mes yeux, arrêtez de vous balader. Salopiauds.
Je suis toute seule, dans un placard, devant une boite à chaussures avec un œil et je me vois sur un écran.

10h00 : Je remets ma frange qui se barre, en me regardant dans le petit écran.

10h01 : Je respire, j'ancre mes pieds dans le sol, je mets un nom sur l'émotion que je ressens (terreur). Je viens de faire un stage de formation, autant que je mette en application tout de suite. Normalement on nous a appris que quand on nomme l'émotion, elle est censée s'amenuiser, paraître moins violente. MON CUL.

10h02 : Voilà, voilà.

10h03 : Comment ça se fait que j'ai une épaule plus haute que l'autre ? Je me dandine pour essayer d'être alignée avec la ligne d'horizon derrière moi.

10h04 : Putain, mes sourcils non plus ne sont pas alignés. Je m'entraîne à sourire avec les dents, un sourire hollywoodien. Hollywood-sur-Mer, Charente-Maritime. 

10h05 : Je me dis que je ferais mieux d'arrêter de faire des grimaces à la con, le réalisateur doit garder ça pour le Grand Bêtisier. Pardon. Air sérieux mais amical. Épaule qui tombe. Sourcils asymétriques. J'ai le ventre qui gargouille. Dans mon oreillette, les gâteaux sont enfournés.

10h06 : Je me demande si la tenue Plan B n'aurait pas été mieux, ma veste verte n'est pas vraiment verte, plutôt jaune moisi. Ouais mais là, j'ai l'oreillette et tout, plus le temps de me changer. 

10h07 : Voilà, voilà. Je vais mourir ici, dans mon placard. De peur. Ou d'angoisse. Ou les deux.

10h08 : Bonjour Armelle, c'est Marie-Ange, tout va bien ? Dans mon oreillette, j'entends la voix de la journaliste que m'avait appelé de nouveau la veille au soir, suite à un mail que je lui avais envoyé, complètement en panique. Elle avait passé 10 minutes à me rassurer, à me dire que ce n'était pas grave si j'étais émue, que c'était normal. Tout va bien se passer, il faut surtout bien penser à regarder la caméra (la boite à chaussures) bien en face. Sinon, c'est gênant pour le téléspectateur. Elle est gentille Marie-Ange.

10h09 : Oui, ça va. Vous êtes bien installée ? Oui, le placard est très confortable. Surtout, pensez bien à regarder en face de vous. TOUT VA BIEN. Je ne sais pas comment je dois prendre l'insistance avec laquelle elle essaye de me rassurer. Je décide que de le prendre bien. Ou alors, je me casse. Tout de suite.

10h10 : "Quand je parle, je m'entends sur le plateau, en décalé", je dis dans le micro, espérant que quelqu'un m'entende. Ne vous inquiétez pas Madame, ça sera résolu lors du DIRECT.
J'espère que les bruits de gargouillis de mon ventre ne s'entendent pas dans le micro.

10h15 : Vous serez  l'antenne dans 10 secondes, Madame.

10h15 : J'entends le générique de l'émission et je me liquéfie. Je souris mécaniquement, comme un robot. Ce qui me perturbe le plus, c'est que je ne vois pas du tout ce qui se passe sur le plateau, à Poitiers. Je suis TOUTE SEULE, avec uniquement du son dans le creux de l'oreille et une boite à chaussure qui me regarde avec son œil de cyclope. Je ne peux qu'imaginer ce qui se passe. Je suis terrorisée.

10h15 : Marie-Ange annonce le sommaire.

10h16 : J'entends mon nom. Je ne sais pas si on me voit. Je me crispe dans un sourire figé, je regarde bien devant. Je contracte tout le bas de mon corps (pour ne pas péter de peur, ni me pisser dessus), je contracte tout le haut aussi. Je suis tellement contractée que ça me fait mal dans la nuque.

10h17 : L'émission se poursuit par la première invitée. Je respire. Je n'ose quitter des yeux la boite à chaussure, des fois qu'on m'interpelle et que je sois en train de me farfouiller le nez. Oh putain, si ça se trouve, j'ai une crotte de nez. Si ça se trouve, avec la HD, on ne va voir que ça. Je jette un coup d’œil furtif sur l'écran de gauche. Je ne vois rien mais il est loin. Je frotte mon nez. Je réaligne mes épaules, ma frange, le pli de ma veste. On croirait voir Nadal lors de la finale de Roland-Garros.

10h18 : J'entends Valérie, la Présidente de l'association invitée ce jour-là. Elle parle de son action, des filles malades. Je l'écoute sans l'écouter, de peur de me mettre à pleurer.

10h20 : Quand je l'entends dire qu'elle n'aime pas trop le virtuel, je me dis que Merde, c'est con, hein, moi je viens pour ça. 

10h21 : Le reportage débute. Je ne vois pas, j'entends seulement. C'est émouvant, même sans le voir. Et puis la musique, bordel ! Moi le petites musiques comme ça, ça me fout la tristesse juste dans le gosier.

10h22 : Je tamponne mes yeux doucement, faut pas faire foirer le maquillage. Je nomme intérieurement mon émotion, la seule chose qui me vient est "sale pute d'émotivité de sa mère". Je bois une gorgée d'eau, le tout en regardant bien droit devant, dans ma boite à chaussures.

10h33 : Madame, c'est à vous dans 10 secondes. Mondieumondieumondieumondieu. J'ancre mes pieds dans le sol, je souris, je regarde bien devant. Ah oui, faut que je respire aussi.

- - -

A partir de là, je ne sais plus. Sauf que je l'ai entendue écorcher mon nom. C'est pas grave.
Elle pose des questions, je réponds. Je regarde DROIT DEVANT. J'ai la bouche crispée dans un sourire mécanique, mais néanmoins hollywoodien charentais. J'espère. Je pense à toutes les filles qui ont envoyé leurs photos, je pense à Crapaud-poilu qui a dit qu'il me regarderait en direct pendant son TP, à Maman, à Lui qui m'attend en haut. Je pense à l'univers, à la vacuité des choses, je pense qu'il faut que je pense à regarder devant.

Ça passe si vite.

C'est là, pour celles qui n'ont pas vu cette prestation mémorable.

- - -

10h40 : Merci Madame, c'est ok. Bonne journée.

10h40 : L'Assistante rentre le placard, me demande comment ça va. Elle me dit que c'était bien, hein, vous vous en êtes bien sortie. Elle m'aide à ôter l'oreillette.

10h41 : Je remonte. Son sourire à Lui m'accueille, solaire. Il me dit que j'étais chouette, que ma veste était jaune à l'écran mais que ce n'était pas grave. Je l'aime. Il me tend mon téléphone qui n'a pas cessé de vibrer de messages.

10h42 : Merci beaucoup. 

10h43 : C'est fini.

10h44 : J'ai hâte de voir ce que ça a donné. J'espère que vous êtes fières de moi. J'espère que le message est passé. Je respire, j'ai l'impression d'avoir été en apnée tout le temps.

Après, plus tard, j'ai vu vos messages sur Facebook, vos mails incroyables de gentillesse. Vous n'avez vu que les points positifs et moi, que les points négatifs... Crispation de la mâchoire, j'oscille tout le temps parce que mes jambes tremblaient de nervosité, mes paupières clignent bizarrement, je dis "heeeeu" sans cesse.

Bref.

Je suis heureuse de l'avoir fait et pour la petite histoire, normalement, je repasse aujourd'hui dans le 12-13 Poitou Charentes. Dans LE JOURNAL. 

EN DIRECT.

Alors, à ce soir pour le résultat, je vais essayer de corriger tout ça. Promis.

Merci les grenouilles. Je vous aime fort.

------

EDIT : le replay du 12-13 de ce midi est visible ICI http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1213_poitou_charentes.html (pendant 5 jours)


Une formalité.

(en vrai, mes cheveux étaient catastrophiques, l'hiver est arrivé à La Rochelle est y'a un vent à décorner les bœufs).





67 commentaires:

  1. Kathy6/10/14

    Quand je t'ai vue " en vrai " à la télé, j'ai eu les yeux mouillés d'émotion et j'ai du visionner plusieurs fois pour être attentive à ce que tu disais !... et aujourd'hui je pleure de rire !... Merci Armelle : je t'adore !...

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme6/10/14

    J'ai ri, j'ai ri, j'ai pleuré...

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme6/10/14

    Super prestation,pas étonnant que tu repasses au Journal!
    Noisette

    RépondreSupprimer
  4. clemence6/10/14

    Sérieusement la Blonde, tu as été TOP (on ne voit absolument pas à l'écran ce que tu as ressenti) ! et en plus tu es vraiment super jolie. Pffiou, époustouflante.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ça, ça va me mettre en joie pour la journée. Trop mimi ;-)

      Supprimer
  5. je n'ai pas encore pu visionner la vidéo, mais dès ce soir sans faute... je suis sûre que tu as été très bien! en tout cas ton minute par minute est super bien écrit! gros bisous!
    silvia

    RépondreSupprimer
  6. Smouik6/10/14

    bon, je le redis, bravo ! Pour la presta de vendredi, mais aussi pour m'avoir fait mourir de rire ce matin en lisant ton minute par minute. Et aussi parce que je SAIS maintenant pourquoi je ne ferai jamais de blog qui pourrait un jour m'amener dans la situation que tu as vécue... Je pense quà ta place, ils m'auraient retrouvée en état de syncope, au pied de la boîte en carton... Alors, maintenant que tu es une pro, tu vas assurer à mort pour le JT, et je VEUX ta promesse que, quand tu iras au JT de Laurent, tu m'emmèneras... (Hein, dis ??). Allez, passe une bonne journée Claire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'emmènerai, promis. Merci à toi pour ton soutien et tes conseils avisés ;-)

      Supprimer
  7. Fabignou6/10/14

    Il a fallu que je ruse pour te voir, "ce contenu n'est pas disponible dans votre zone géographique", mais je t'ai vue :-)
    Tu as été super !!! Je trouve justement que ton débit est super fluide, tu fais des vraies phrases. Et j'adore ta voix !!! Et puis tu souries, tu es drôle, tu m'étonnes qu'ils veulent t'avoir pour le journal ! Félicitations pour tout, de l'initiative à la diffusion du message !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais que de compliments... Merci vraiment beaucoup, c'est adorable.

      Supprimer
  8. Reine6/10/14

    Je redis : tu as été top !!! la preuve : il en redemande ....
    Et dis donc toi , tu ne serai pas "un peu" amoureuse ??? ces "Lui" vibrent d"émotion .....

    RépondreSupprimer
  9. Reine6/10/14

    OOOOPS!!!! c'est "ils en redemandent" (les gens de FR3) et "tu ne serais"

    RépondreSupprimer
  10. Mais voui tu as été achtement bien! Photogénique, claire dans ton discours...tout va bien :)
    Dans la même situation je sais que je me serais liquéfiée...
    Félicitationsssssssss (ouep, y en a autant que ça!)

    RépondreSupprimer
  11. Val Làô sur la Colline6/10/14

    Oh que c'est drôle ! Et émouvant aussi. Bravo bravo. Moi je n'ai rien vu de toute cette panique, comme je te l'ai déjà dit, tu as été parfaite. C'était vraiment bien. Et rien que ta conclusion le prouve. Bordel, le 12-13 ?!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, ça s'est plutôt mieux passé parce que c'était plus court et que j'ai moins poireauté ;-)

      Supprimer
  12. Anonyme6/10/14

    Bof ! Dans "sale pute d'emotivité de ta mère", la filiation est indéniable. ..
    J'ai tellement ri, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben il est pas si cata ton commentaire. Mais faut pas que ça devienne une habitude, hein, tu avais promis...

      Supprimer
  13. Chris (aka Paquita Chocolatera)6/10/14

    Ton minute par minute est hilarant. Tu as magistralement géré. Si j'avais été à ta place on aurait juste retrouvé une flaque d'eau au pied de la boîte à chaussures cyclope.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'avait une flaque d'eau. Ou de pipi.

      Supprimer
  14. Le minute par minute c'est excellent... J'ai rien vu de tous les points négatifs que tu énumères...

    Bravo pour le 2ème passage... hâte encore de voir ça !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben moi je ne vois que ça. Et d'autres aussi, mais j'espère que ça n'aura pas pollué le message ;-)

      Supprimer
  15. oh purée ce fou rire mdr j'ai mes parents chez moi, pour une semaine, ils se sont demandés ce qui arrivait de m'entendre glousser comme çà lol j'imaginais que tu étais dans une chouette salle, bien à l'air libre, avec un ptit diapo visionné de la Rochelle ! à la place, tu as manqué t'asphyxier dans un cagibis roohhh !! :) comme je disais sur fb, quand je t'ai vue, j'ai eu les larmes aux yeux. Un mélange de tout, de te voir "en vrai" déjà, de t'entendre de parler de cette action qui nous tenait tant à coeur, octobre rose tout court, pfiou tu as raison le nom de l'émotion était inqualifiable, peu peu - fleuri que la tienne lol mais tu m'as touchée en plein coeur, tu as su trouver les mots, la façon de les tourner (sans perdre le fil, ce qui est ma hantise, en plus du bégaiement quand je suis stressée ^^) et tu as été géniale. A la hauteur de ton initiative de toute façon <3 gs bisous ma belle Armelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super gentil tout ça et du coup, c'est moi qui ai les larmes aux yeux. C'est malin.
      Des gros bisous.

      Supprimer
  16. minute par minute, rien qu'en lisant, le stress monte. quel courage de passer à la télé
    et tu étais parfaite.

    RépondreSupprimer
  17. Ton retour est trop drôle ! bravo pour avoir survécu !
    Sais-tu que le vert porte malheur sur un plateau tv ou sur scène ?
    je pense que c'est volontairement que ta veste est devenue jaune d'un seul coup...
    enfin... je ne suis pas superstitieuse, j'ai entendu dire...
    bises et bonne chance pour ce midi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est pour ça, si ça se trouve, c'est le réalisateurs qui a bidouillé !

      Supprimer
  18. Maryk6/10/14

    Je viens de regarder le 12 13h et j'avais regardé le replay hier. Bravo, vous êtes très bien à chaque fois.
    Bravo aussi pour votre initiative.

    RépondreSupprimer
  19. Anonyme6/10/14

    Bravo, bravo, bravo : pour tout !
    Anne

    RépondreSupprimer
  20. Caro.b6/10/14

    You rock baby!

    RépondreSupprimer
  21. Bravo, ta voix et ta prestance à l'écran sont fantastiques ; on ne remarque même pas ton trac, c'est impressionnant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois que je peux postuler pour The Voice ? ;-)

      Supprimer
  22. sophiefromthetrain6/10/14

    Bravo ! bravo ! bravo ! tu as été super géniale, pour les 2 interview, et belle, belle, belle ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la la, ayé, je suis toute rouge...
      Merci et des bisous

      Supprimer
  23. lilou176/10/14

    Je signe et persiste : tu passes vachement bien.
    Voix super agréable, pas de bafouillage, exposé limpide, ... on en redemande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je bafouille un peu des fois quand même mais... c'était mieux hier !

      Supprimer
  24. Rosana6/10/14

    Oh ma blonde, qu'est ce que tu m'as fait rire !!!
    Bravo et félicitations pour tout : les boobs, la télé, l'ambiance ici, le crapaud poilu (il a hérité de ton gène-humour), l'amour ... Douces bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rosana. Et merci d'avoir participé à ce truc de ouf' ;-)

      Supprimer
  25. Madame H6/10/14

    Ça y est je viens de voir ta seconde prestation en compagnie de mon homme qui était tout ému de te voir à la télé et de voir que l'on parlait de nous ! Je suis fière et heureuse et tu dechires trop sa race !
    PS : homme et RAL super coordonnés , t'étais super belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame H encore !!!6/10/14

      Mais zuuuuuuuuuuuuuuut pas "homme" mais "haut" !!!!!! Saleté de tablette ! 😊😀

      Supprimer
    2. Aaaaah, je suis contente de voir que les hommes apprécient la cause ! C'est cool et tu le remercieras pour moi ;-)
      Des bisous !
      (les tablettes sont pratiques, mais des putes) (souvent)

      Supprimer
  26. Madame Pivoine - Natacha7/10/14

    Ma petite Clairette je suis très fière de vous. Vous êtes totalement sensationnelle. Les deux fois. Et le minute par minute aussi. Et vous êtes belle aussi. Même en jaune-vert.
    Quand je me remettrai de ma pause spaciotemporelle-ronchon-très ronchon-et-chinoise et quand j'aurai fini la procédure d'adoption du jules de ma fille (je vous raconterai plus tard ...), je vous tutoierai de nouveau. Avec votre accord.
    En attendant, je vous fais la bises sur les deux seins pour vous remercier de votre petit mot doux de l'autre jour.
    Madame-H, Lilou, Chris, merci pour votre soutien, des bises à vous aussi (mais sur la joue, hein, faut pas déconner).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous remercie ma Fleurette. Je souhaite de tout coeur que vos chinoiseries vous foutent la paix et que vous retrouviez le sourire.
      Je vous roule une pelle.

      Supprimer
  27. Madame H7/10/14

    J'te signale Madame Pivoine que mes seins sont passés à la télé, alors pas la peine de faire trop ta bégueule, hein ?! Ce sont des seins célèbres, oui Madame !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Pivoine - Natacha7/10/14

      Aaah mais non! Je ne bégueule rien du tout! C'est pour pas exciter la convoitise ;)
      Bon allez, bisous sur tes seins aussi. Mais on le dit à personne, okkayyy?

      Supprimer
    2. Madame H7/10/14

      Bon, ça va mieux !!!!!

      Supprimer
  28. You rock Baby !!
    Tu étais parfait, vrai de vrai.
    Tu peux être super fière de toi.
    On l'est toutes.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! C'est moi qui suis fière de vous ;-)

      Supprimer
  29. Bonjour,

    Je suis allée voir, tu étais très bien et tu as une jolie voix ! À bientôt, cette année j'ai bcp hésité, l'an prochain je montre mes boobs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Rendez-vous pris pour l'an prochain ;-)

      Supprimer
  30. Edith (de Savoie !)10/10/14

    Bouh... Y a plus rien ! J'ai dû m'absenter quelques jours et je pensais te voir à mon retour... Chuis trop déçue.... Mais bravo, quoi qu'il en soit, et aussi pour le minute-par-minute, très drôle !

    RépondreSupprimer
  31. T'etais super, on t'a regardé entre 12h et 14h entre collegues, et cette coupe de cheveux, trop belle la blondasse !!!! L'année prochaine, j'envoi mes boobs, tant pis, je ferais des jalouses tellement ils sont beaux de ouf ! :p
    Et ton article m'a bien fait rire, bon, ok, va savoir pourquoi, surtout les passages es prouts et de gros mots, evidement. ..

    RépondreSupprimer
  32. tu étais parfaite! solaire! (et non, ce n'est pas que grâce à la veste! ;) )

    RépondreSupprimer
  33. Edith (de Savoie !)13/10/14

    D'après les précédents commentaires, Emy et La carne ont réussi à voir l'émission en question, moi, je suis tombée sur l'émission du jour... Il y a un autre moyen ?

    RépondreSupprimer
  34. Je vais essayer de récupérer les enregistrements, et je mettrai les vidéos sur la page Montre tes Boobs !

    RépondreSupprimer