14 avr. 2014

Fierté et miamerie


Vendredi, je suis tombée sur une recette qui m'a tout de suite fait rêver... Une recette de tarte uniquement à base d'éléments crus, avec des photos magnifiques. Je crois que ça m'a fait rêver parce que mon four ne marche pas et du coup, c'était la possibilité de faire un chouette dessert sans four. 

Ni une, ni une, j'ai filé faire les courses vendredi en débauchant et hop ! Je m'y suis collée en rentrant. Et du coup, comme je suis généreuse, je vais te donner mon ressenti. Je vais pas te donner la recette, elle est très bien expliquée chez Jeanine Moi. Je vais plutôt te raconter comment j'ai contourné les difficultés de faire de la pâtisserie dans mon nouveau chez-moi, où je n'ai emporté que peu de choses...

La première difficulté consiste à pouvoir mesurer les ingrédients en cups et tablespoons plutôt qu'en grammes. J'ai pas les instruments nécessaires, tu sais, des jolis p'tites mesures souvent attachées par un anneau. Heureusement, j'ai un verre mesureur qui mesure en cups. J'ai trouvé une équivalence avec un verre et je me suis servie de ça. 
Bref aparté : je suis pas toujours très très d'accord avec les trucs américains (par exemple l'histoire qu'en Iowa, les aveugles ont maintenant le droit d'avoir une arme à feu avec un permis, ça me laisse sans voix), mais je trouve que le système de mesurer sans peser est génial. Quel gain de temps et quelle facilité ! Faut absolument que je trouve des p'tites mesures qui vont bien. 
Bon, ok, toutes les recettes de mes bouquins sont données en grammes mais on va pas chipoter, je trouve ça cool.




Deuxième difficulté, est-ce que mon mini mixer va supporter de broyer des amandes et des dattes sans caler au bout de 14 secondes ?.... J'y vais doucement et j'obtiens la mixture désirée. En principe dans la recette, Julie conseille de l'étaler dans un cercle à pâtisserie pour ce que ce soit joli. Moi j'ai tapissé un moule à gratin avec de la pelli-moulante (pour être sûre que j'arriverai à sortir la pâte du plat) (je suis l'Astuce) (j'me kiffe). Hop ! Au frigo



Nouvelle difficulté... la ganache. J'avais pas tout... J'ai remplacé le jus de mangue par... de l'eau (comme conseillé par Julie) et le sirop d'érable par du sucre en poudre. MAIS, j'avais été exprès chez Rayon Vert chercher de l'huile de coco. J'ai mixé et j'ai tout de suite vu que c'était trop liquide et pas assez crémeux. Merde. J'ai plus de dattes pour épaissir (j'avais eu le choix dans la datte mais j'en avais pas pris assez). Je rajoute un peu d'huile de coco parce que ça se solidifie quand c'est froid et j'espère que ça ira. 



Attention.... montage !




Je me sens moyen de faire un grand gâteau, j'ai peur que ma ganache se barre et que ce soit impossible à couper. Je prends une tasse pour faire un gabarit. J'étale ma ganache qui  n'est pas si cata et je fais deux versions : une aux fraises avec un petit peu de fruits rouges et une avec que de fruits rouges.





C'était super bon... 
L'acidité de fruits rouges CONTRASTE avec le côté très sucré de la base amandes-dattes. 
Le fondant de la ganache est SUBLIMÉE par le craquant des amandes. 
Jean-François Piège, si tu me lis, tu doit être fier de moi.

Je suis à deux doigts de poster ma réussite sur la page Facebook de Top Chef.



23 commentaires:

  1. Kathy14/4/14

    Je " bave " devant les photos !...je " cours " voir la recette ! Merci, bonne journée !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, bonne journée à toi aussi !
      (on est mardi, ça compte quand même ?)

      Supprimer
  2. Terrible !
    Et tentant ... Je vais tout bien noter pour la faire, cette jolie recette :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est finalement pas si compliqué et c'est super bon !

      Supprimer
  3. Val Làô sur la Colline14/4/14

    Oh Waow bravoooOo ! Je pense que je vais essayer un de ces jours, je t'enverrai les photos (sans mangue aussi, je n'aime pas trop ça...). En échange, je te donnerai ma recette de soupe glacée de fruits rouges qui est à tomber (et ultra-rapide à faire) Je me demande juste où je vais trouver l'huile de coco... Tu crois qu'avec du Monoï, ça peut passer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'aime bien la mangue, mais je crois que ça aurait fait trop de goûts mélangés...
      L'huile de coco, on la trouve en magasins bio. Et NON malheureuse, surtout pas le monoï, y'a du parfum et des conservateurs dedans !
      Vas-y, fais péter ta recette de soussoupe.

      Supprimer
  4. Ca a l'air trop bon !
    Avec peu de matos pour cuisiner, je te conseille le livre "Gâteaux magiques" de Nadjette Guidoum, qui n'est plus édité mais qu'on trouve d'occase (j'ai trouvé le mien sur Priceminister après avoir essayé de le subtiliser à môman) : pas de cuisson et des trucs très très simples (et très caloriques mais ça c'est pas grave).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note, vilaine tentatrice, je note...

      Supprimer
  5. Smouik14/4/14

    juste quelques mots... MIAM, SLURP, BRAVO !

    RépondreSupprimer
  6. Chris (aka Paquita Chocolatera)14/4/14

    Je salive sur mon clavier et lèche l'écran. Ça fait très envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis assez fière de moi je dois dire... ;-)

      Supprimer
  7. DOMINIQUE14/4/14

    Génial ! Je sais maintenant, avec un mari diabétique, comment devenir veuve...
    Déjà que je lui ai supprimé cookies et autres délices. Là, ton gâteau (j'aime surtout les petites bouchées de la dernière photo) c'est LE DIABLE !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les petites bouchées sont parfaites pour un "café gourmand", histoire d'épater les voisins.
      Et je ne veux en aucun cas être responsable du diabète de Chéri, ok ?

      Supprimer
    2. lilou1715/4/14

      Bé té, Dominique, le mien aussi. C'est pourquoi les sucreries entrent dans la maison quand les enfants sont là...Comme en ce moment, alors je pâtisse, je pâtisse (ça se dit pas ? mais c'est qu'est-ce que j'fais !)

      Supprimer
  8. Ça a l'air très appétissant en effet.
    Le seul truc qui me gêne dans tous ces trucs vegan,
    ce sont les ingrédients pas du tout locaux.
    Si on se met tous à en consommer en quantité...
    Mais un one shot, miam miam.

    Les détenus de la prison où je travaille font des gâteaux sur la "chauffe" (des thermoplongeurs dans une boîte de conserve en guise de plaque chauffante) entre deux poêles. Leur truc ? Le chocolat et la poudre de noisettes, qui, paraît-il, améliore tous les gâteaux.

    Sinon, en dessert sans cuisson, il y a toujours la verrine à base de petit-suisse + un peu de sucre + poudre amandes / ou noix / ou noisettes/ ou noix de coco, avec des fruits pas-dessus (pommes cuites cannelle avec les noix / poires et un coulis de chocolat avec les noix ou noisettes / ananas avec la noix de coco / fruits rouges avec les amandes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Miam, ça donne grave envie aussi la p'tite verrine ;-)

      Supprimer
  9. Alors pour moi un dessert sans chocolat, c'est pas un vrai dessert.... Oui tu peux me traiter de connasse si tu veux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, chacun ses goûts. Moi, m'en fiche si y'a pas de chocolat, je suis bien plus dessert aux fruits !

      Supprimer
  10. julie m16/4/14

    Miam miam, ça a l'air bien sympa... par contre, sérieux, rien à voir avec la saucisse mais mon post facebook n'était pas passé : je ne comprends pas ton kif pour Thibault (top chef). Trop propret non ? Je sens la faucusserie ;) Mais bon, on s'en fout un peu... Bises poulette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meuh non. Moi j'aime bien le côté gendre idéal parfois. Mais je n'ai aucun doute, c'est Pierrot qui va gagner !

      Supprimer
  11. Coucou Armelle !

    Ça a l'air très bon ! J'en mangerais bien un peu pour l'heure du goûter ! ^_^

    Bon après-midi et à bientôt !

    RépondreSupprimer