24 janv. 2014

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



Il fait un temps dégueulasse : mouillé, du vent, tout pour niquer mon brushing. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas essayer de chercher ce qui fait que parfois, la vie, c'est un kiwi.

La vie c'est un kiwi quand malgré les contraintes infernales liées à la désensibilisation, Crapaud-poilu va mieux. En tout cas, il n'éternue plus le matin et l'autre jour quand il a fait le grand ménage dans sa chambre, c'était le paradis : aucune narine chatouillée. Pour les graminées, forcément en ce moment on se rend pas bien compte mais on a bon espoir. Et puis surtout, ce qui est kiwi c'est qu'on va passer maintenant à une piqûre par mois au lieu d'une par semaine et ça, vraiment, c'est un kiwi.

La vie c'est pas un kiwi quand en ce moment, je ne suis plus opérationnelle après 21h00. 21h17, les bons jours. Je dors comme une marmotte, j'ai besoin de BEAUCOUP de sommeil, ce qui n'est pas pratique quand on a une maison avec moult choses à faire, comme toute femme d'intérieur qui se respecte (je ne me respecte pas beaucoup, sur ce plan là) (je suis une femme d'extérieur) (nan, je ne fais pas de sport). 
En journée, ça va à peu près mais à partir de 18h30, je baille à m'en décrocher la mâchoire, je me couche, je lis une page (enfin les quinze premières lignes de la même page que je relis consciencieusement chaque soir) et je sombre. Tu vas me dire que c'est pas grave mais j'aime pas. Je crois que j'accumule pas mal de fatigue nerveuse et bah à un moment, faut que je me repose.... Faut s'écouter, oui, je sais.

La vie c'est un kiwi quand j'ai réussi cette semaine à faire toute seule une wonderful tresse africaine sur moi-même. Je suis assez douée pour la faire sur d'autres, mais sur soi, c'est plus dur. En fait, ce qui est difficile, c'est surtout de rester les bras en l'air pendant tout le temps du nattage, pas question de tout lâcher sous peine que tout se barre... On peut dire que c'est du sport ? Oui, on peut.
J'expérimente des tresses diverses... l'autre dimanche, pour aller au stage de samba, j'en avais fait une qui longeait le front et puis deux comme des tresses de Fifi Brindacier. J'ai eu plein de compliments... Kiwi capillaire !

La vie c'est pas un kiwi quand un jour cette semaine, j'ai récupéré Crapaud-poilu au lycée avec une toute petite mine chiffonnée et presque les larmes aux yeux. Impossible de savoir ce qui s'était passé, je n'ai pas insisté. Il est resté silencieux tout au long de la route du retour et le lendemain, ça avait l'air d'aller mieux. Est-ce qu'il s'est disputé avec des copains, est-ce qu'une vilaine lui a écrabouillé le coeur ? Je ne sais pas et je me suis sentie tellement impuissante... C'est pas marrant l'adolescence, et c'est pas marrant d'être la maman de l'adolescent.

La vie c'est un kiwi quand ma copine Domi m'a offert un sachet de petits yeux pour faire du #eyebombing. Elle est forte Domi, elle lit des trucs ici et après, hop ! un p'tit cadeau. Je croyais que les p'tits yeux étaient autocollants alors j'étais prête à en foutre partout. Oui, mais non. Mais comme ça me démangeait la connerie, j'en ai collé deux avec un bout de chewing-gum, dans ma voiture. La tronche de Crapaud-poilu quand il a baissé le pare-soleil ! Enorme !



La vie c'est un kiwi quand mercredi, on est allés au café avec mon p'tit chou et c'est lui qui a payé l'addition. Un lait-fraise pour moi et un sirop de pêche pour lui. J'ai trouvé ça tout mimi.

La vie c'est un kiwi quand je me fait toper sur le parking du bureau par quelqu'un que je ne connais pas et qui m'interpelle en disant "Excusez-moi, c'est bien vous qui avez écrit le livre ?" Heu, oui. Et de me faire tout plein de compliments trop gentils... J'étais un peu confuse. Après enquête, il s'agit d'une amie d'une de mes collègues de boulot qui venait la chercher... Un peu gênée mais très heureuse !

La vie c'est un kiwi quand cette photo qui, je n'en doute pas, va générer encore un paquet de commentaires salaces, m'a été adressée par une amie. Bon d'accord, je suis la première à y voir... quoi d'ailleurs ?

La vie c'est un kiwi quand aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Biquet. Pour ne rien te cacher, Biquet, c'est le deuxième mari de Maman, celui qui nous a élevées Ninou-ma-soeur et moi comme ses propres filles, celui dont je parle en disant "mon père", de façon indifférente avec celui qui est aussi "mon père".
Biquet, il fait de la peinture, des tableaux magnifiques avec plein de couleurs, il écoute France Inter, il fait de la bonne cuisine, il préfère regarder des films en noir et blanc qui ont au moins 40 ans mais il aime aussi emmener ses petits enfants au cinéma pour aller voir Pirates des Caraïbes ou Moi, Moche et Méchant. Il rouspète après les feuilles qui jonchent le jardin, il joue au Solitaire sur son ordi, il lit des livres sur une tablette et il ne mange jamais les légumes en même temps que la viande. Il aime l'Afrique et le soleil chaud, il aime partir en voyage avec Maman et aller au spectacle. C'est le roi de la contrepèterie et du calembour éculé mais qu'on rigole quand même.

Il aime le vin rouge et il déteste le praliné... Comme quoi l'hérédité, ce n'est pas que génétique.

Joyeux anniv' mon Biquet.

Allez, des bises


32 commentaires:

  1. Val Làô sur la Colline24/1/14

    (Preum's ?! Yeah !)
    J'adore comment tu parles de Biquet (bon anniv' Biquet !), beaucoup de tendresse dans ce paragraphe.
    En fait, j'adore quand quelqu'un définit une personne qu'il aime à partir de toutes petites choses qu'il a observées chez l'autre, pas des généralités du style "il est généreux", "il est attentif", etc. mais plutôt des choses qui relèvent du détail et qui montrent bien mieux comment cette personne est généreuse ou attentive.
    J'avais relevé ça dans un film avec Tom Hanks (je crois), qui, parlant de leur mère disparue à ses enfants leur disait "elle savait peler une pomme en un seul morceau". J'avais adoré.

    Et puis rire aussi avec tes yeux derrière le pare-soleil ! Tu vends tes copyrights ? J'ai envie de faire la même chose, je suis sûre que mes filles vont exploser de rire ! (mais je ne sais pas quand elles auront l'occasion de baisser le pare-soleil : même ici dans le sud-ouest, on a les pieds dans la gadoue !)

    Bon week-end la Blonde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun copyright sur les p'tits yeux ! Vas-y, fais-toi plais' !

      Supprimer
  2. leyleydu9524/1/14

    cette photo me fait penser à plein de choses sauf à un kiwi mais bon, poilu le derche tout de même!
    Kiwi hier grâce à un commentateur de chez toi qui m'a fait une très chouette proposition (nan,pas sexuelle!!)
    Kiwi ce soir parce que je vais voir mon chanteur préféré au théatre (oui,il fait l'acteur en ce moment) et qu'une de mes amies m'a offert la place.
    Kiwi demain car je reçois mes amies à la maison pour aller faire une dégustation chez un patissier/chocolatier
    Kiwi dimanche car j'espère aller voir YSL au ciné avec un paquet de...Maltesers!!

    Hein ? on me dit dans l'oreillette que j'ai raconté ma vie...pff! si peu!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est qui, c'est qui qui t'a fait une proposition ?!
      C'est rigolo aussi quand tu racontes ta vie ;-)

      Supprimer
  3. Val Làô sur la Colline24/1/14

    Nuits blanches à Seattle ? Le film avec la pelure de pomme, c'est pas celui-là ?

    RépondreSupprimer
  4. La vie c'est un kiwi, quand mon petit loustic de 5 ans a la chaire de poule et me dit: "maman, viens voir, je suis un kiwi!" ça m'a fait sourire j'ai pensé à toi.
    Passe une agréable journée sans praliné.
    Bises
    Ciloucr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super mimi cette réflexion... J'aime beaucoup !

      Supprimer
  5. DOMINIQUE24/1/14

    Quel bel aveu de tendresse à ton Biquet ! Joyeux anniversaire Monsieur Biquet, que l'on connaît un peu à travers un tableau que notre Blonde nous a montré, il y a quelque temps, et que j'aime beaucoup.
    Attends un peu La Blonde et de l'ado mutique tu vas tomber sur l'adulte amoureux, la pire espèce quand ce sont les premières amours. Quelles que soient les catastrophes autour de lui, il a un air béat, largement con et plane à 10 000. Dire que l'on a été ça !
    Mon kiwi à moi, c'est un nouveau robot de cuisine, un classique, mais qui fait TOUT. Je vais pouvoir me lancer dans deux autres de mes blocages, maintenant que je suis initiée à la pâtisserie (merci Smouik ton cake à l'orange rameute les foules) : les œufs en neige et la chantilly.
    La vie est belle ! Et l'amitié aussi. Je ne suis que chamallow aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik24/1/14

      des œufs en neige et de la chantilly ? J'arrive !! :-)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE25/1/14

      Attends un peu que j'expérimente. J'ai déjà la trouille de faire du beurre avec la chantilly, alors...
      Mon beau-père, pâtissier, montait sa chantilly à la main, plof, comme ça. Il m'en faisait chaque fois que nous venions en vacances, notamment au moment des fraises...

      Supprimer
    3. Smouik25/1/14

      miaaaaaaammmmmmm

      Supprimer
    4. DOMINIQUE25/1/14

      Arrête de baver, Smouik ! Donc, si on veut te rendre folle, c'est Daim aux fraises à la chantilly. Hé hé, bon à savoir.
      J'oubliais aussi le Pacherenc. Ben voilà.

      Supprimer
    5. Smouik26/1/14

      bingo !

      Supprimer
    6. Les oeufs en neige étaient la spécialité de ma grand-mère qui les réussissaient super bien. J'ai essayé, ils n'étaient pas aussi bons.
      Et pour la chantilly, comme Smouik, mon pêcher mignon...

      Supprimer
    7. Smouik27/1/14

      vraiment trop mignon ce "pêcher"... :)

      Supprimer
  6. Tout tendre ton kiwi d'aujourd'hui ! finalement c'est une bonne chose de faire un petit bilan de la semaine écoulée...
    Dommage que Biquet soit déjà pris ;) pour blonde'smaman comme tu en parles il me plait bien !
    J'adore les yeux ; on en trouve où ? avant l'arrivée des petits je vais m'amuser à en mettre partout... avec de la Patafix c'est mieux que le chewing-gum non ?
    Papipic va encore lever les yeux au ciel ! j'en ris d'avance
    Bisous mouillés du sud aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les p'tits yeux doivent se trouver dans les magasins de loisirs décoratifs, je pense !
      Et la Patafix aussi, ça tombe bien ;-)

      Supprimer
  7. Phédia24/1/14

    A première vue c'est un kiwi femelle non ? De plus certaines militent pour le retour des poils et du triangle garni !
    Ciel bleu monochrome today sur la mer méditérranée, c'est top kiwi. C'est tendre comme ton billet du jour.
    Quant à Crapaud-poilu, je te comprends ayant le même à la maison. L'adolescence est une épreuve, des moments comme des points lumineux dans l'espace et le temps, des ellipses. Pas facile.
    Trop kiwi que la gloire te toque.
    J'aime la tendresse délicate avec laquelle tu peins le portrait de monsieur "Biquet".
    Bon weekend et des bises du sud sous un soleil tonitruant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite de ton bleu monochrome la belle, nous on oscille entre blanc grisé par trop de lavage de pluie et gris souris effrayée de tant de temps médiocre.

      Supprimer
  8. Kiwi ultime pour ta description de Biquet !
    Pas kiwi du tout parce que tu pourrais nous montrer ta tresse quand même !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine que je fais, je la shoote, ok ? ;-)

      Supprimer
  9. Smouik24/1/14

    trop kiwi quand notre copine, THE Blonde Paresseuse, est maintenant une STAR !! Nous on est trop fières...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une star, une star, ... une starlette tout au plus ! ;-)

      Supprimer
  10. Madame H24/1/14

    C'est tellement touchant la façon dont tu décris ton biquet et je suis tout à fait d'accord avec Val Làô, cette description par des détails est tellement plus juste et vraie et montre que tu l'observes de très près ton biquet ... et avec amour surtout !
    J'aimerais tant qu'un jour mes enfants puissent parler comme ça de leur beau-père, voire, que mes beaux-enfants parlent de moi en ces termes ...
    C'est joli une famille recomposée quand ça fonctionne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez nous, ça a bien marché... Parce qu'il nous a accepté comme ses filles, sans faire de différence avec ses deux fils, parce qu'il a eu l'intelligence de ne jamais critiquer notre père, parce qu'il a eu la volonté de nous aimer sans réserve. Oui, des fois, ça marche.

      Supprimer
  11. Chris (aka Paquita Chocolatera)24/1/14

    Quel beau kiwi ce que tu écris sur Biquet. Joyeux anniversaire à lui. Oh ton crapaud-poilu a peut-être eu une déception amoureuse. Un jour ma fille est arrivée en pleurs du lycée, je n'ai jamais su pourquoi. Et j'ai pleuré avec mon fils lors de son premier chagrin d'amour. J'adore les yeux du pare-soleil. Mes kiwis du jour c'est de n'avoir pas travaillé aujourdhui, d'être allé chez un nouveau coiffeur et d'avoir l'impression qu'on a compris ce que je veux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on rencontre un coiffeur avec qui on se comprend, c'est tellement génial... Stéphanie a changé ma vie de cheveux !

      Supprimer
  12. Je suis comme toi passé 21h je ne pense qu'à dormir! Passer sa journée avec deux moi hes (oui les miens) de 3 ans et 11mois et demi c'est usant!
    Bravo pour la tresse africaine moi Jésus bien incapable d'en faire sur moi ou les autres d'ailleurs! Très joli portrait de Biquet! Allez zou! Au lit!

    RépondreSupprimer
  13. Oh! Et j'adore les ptits yeux de ton pare soleil!

    RépondreSupprimer