16 déc. 2013

Maniaquerie



Des fois, je m'agace moi-même...

Par exemple, je suis UN PEU chiante de l'étendage. J'aime que le linge soit secoué plusieurs fois pour le défroisser le plus possible puis étendu en fonction de sa taille sur le tancarville (d'abord les petits trucs en bas et puis les grands là où ils ont la possibilité d'être presque complètement à la verticale).
Je n'aime pas quand il y a une chaussette mise à la place prévue pour un tee-shirt. 
Je n'aime pas quand ça fait des plis sur le tee-shirt en question
Et j'aime que les épingles à linge soient mises bien sur les bords et pas en plein milieu. 
J'aime quand les chaussettes sont mises à sécher par paires (avec la bonne jumelle, hein, pas juste deux par deux).
Par exemple.

Tout ça, c'est pour éviter que les affaires n'aient trop de plis afin de simplement les lisser du plat de la main avant de les plier et ne pas avoir à les repasser. Ou pour plier les chaussettes plus vite sans avoir à fouiller pour trouver la copine. En réalité, c'est de la maniaquerie de fainéante.

En revanche, où je m'agace moi-même c'est quand quelqu'un étend le linge à ma place sans respecter ces règles de bon sens absolu. J'ai beau faire un effort et me dire qu'il y a des choses plus graves dans la vie, je ne peux m'empêcher de reprendre les trucs un par un pour les étendre comme il faut. Selon mon "comme il faut".

Chiante.

Le pire, c'est que je hurle intérieurement lorsque je suis chez ma grand-mère et qu'elle reprend toute la vaisselle sale dans le lave-vaisselle pour la mettre correctement. Enfin surtout comme elle a l'habitude de la mettre elle-même (les verres par taille, les tasses à café sur le petit rebord au-dessus des verres, les couverts triés par case). Ça me gonfle prodigieusement. 
Alors que je suis pareille. La maniaquerie chiante, ça doit être génétique.

Mais si c'était vraiment génétique, ça devrait aussi agacer Crapaud-poilu de mette les tee-shirts n'importe comment (enfin selon ma définition du n'importe comment qui en réalité est presque parfaite pour tout le monde). 

Ben non.

Je m'agace.



67 commentaires:

  1. Smouik16/12/13

    il existe un truc qui peut résoudre en partie ton problème, c'est le sèche linge. Si tu plies les fringues juste après qu'il a fini son cycle, elles sont encore chaudes et tout ce qui est Tshirt se lisse comme de rien et tu économises en plus le temps de repassage (en plus du temps déjà économisé sur l'étendage). Elle est pas belle la vie ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE16/12/13

      Smouik, j'ai un sèche-linge au top : le soleil de Provence. Aujourd'hui, par exemple, j'ai étendu mon linge dehors ce matin et ce soir il sera sec. Je ne te parle même pas de l'été, où là le linge met une heure à sécher.
      Le tout, c'est de supporter la chaleur du sèche-linge toute la journée...

      Supprimer
    2. Smouik16/12/13

      pov' fille...

      Supprimer
    3. J'ai eu un sèche linge mais je n'en ai pas racheté lorsqu'il est mort. Finalement, je préfère l'étendre parce que je le plie au fur et à mesure alors que j'étais incapable de m'y tenir avec le sèche linge : je bourrais sans fin des paniers qui devenaient Everest...

      Supprimer
  2. ça n'est vraiment pas génétique, je confirme !...

    RépondreSupprimer
  3. Ah mais nous sommes de la même famille alors ?? Dans mes bras cousine !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Oh mon Dieu ! Mais tu es Moi, c'est pas possible !
    Non mais, dans le partage des tâches ménagères, je me suis empressée de prendre en charge la lessive tellement j'avais pas envie que mon homme étende le linge n'importe comment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes de la famille de toquées. Arf, on va faire avec.

      Supprimer
  5. Denis 216/12/13

    Haaaaaa mais alors la, je suis entièrement d'accord avec toi: Il y a des trucs plus graves dans la vie :-)

    Signé : un mec celibataire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. leyleydu9516/12/13

      Ce qui est grave Denis 2, c'est qu'avec l'humour dont tu fais preuve, tu n'aies pas trouvé chaussure (ou chaussette pour être en rapport avec le sujet d'aujourd'hui) à ton pied ;-)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE16/12/13

      Mais, Leley, c'est parce qu'il ne nous a pas rencontrées !!!

      Supprimer
    3. Ouais, y'a des trucs bien plus graves comme par exemple supporter d'utiliser un gant de toilette et un serviette de couleurs DIFFÉRENTES. Ça c'est grave.

      Supprimer
    4. Ah ah ! Moi, c'est d'avoir 2 serviettes de couleurs différentes que je ne supporte pas (une pour les cheveux, une pour le corps). C'est absolument IMPOSSIBLE !!!

      Supprimer
  6. leyleydu9516/12/13

    Bon,bah,Armelle, je crois qu'il faut que je te le dise : on doit être sœurs jumelles (enfin quintuplées avec Marjotte,Fodoc et Dominique Morlinghem)et on a été séparées à la naissance...Je dis (enfin j'écris)ça parce que je suis toute pareille que vous pour l'étendage du linge!

    J'ai montré à Môssieur comment étendre le linge des centaines de fois et ,lui, persiste à faire n'importe quoi (enfin, selon moi)...Après la mosaique de seins, je propose que l'on envoie toutes la mosaique du linge le mieux étendu :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pas certaine qu'on attire grand monde avec ça. On va faire fuir les mecs avec nos manies toc-toc !
      Ok Soeurette, on garde ça pour nous ? ;-)

      Supprimer
  7. J'aurais tendance à dire que c'est l'âge qui nous rend maniaques. Attends une vingtaine d'années et reparles-en au Crapaud Poilu ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois ?
      Vais-je faire de mon fils un manique sur le retour ?....
      Misère !

      Supprimer
  8. Madame Pivoine - Natacha16/12/13

    Donc, en ce lundi matin; j'apprends que ma mère a eu des sextuplé(e) : La Blonde, LeyLey, Marjotte, Fodoc et Dominique Morlinghem (je vous signale, quand même, au passage, que je suis la plus réussie ET l'ainée, s'il vous plaît du peu ..).

    Je vis avec 3 zandicapés de l'entadage de linge. D'un coté, ça m'arrange, je peux faire ma victime et déclarer que "vraiment faut que je m'occupe de TOUT dans cette maison". Et le mieux : les regarder avec ma toute ma compassitude et mon dédain.

    Des bises mes soeurs de tancarville et toute ma compassion, donc, aux autres....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait moi, je demande rien de ce côté là. Mais on dirait que c'est ce qu'ils veulent bien faire. En revanche, personne ne se précipite sur l'aspi.

      Supprimer
  9. Fabignou16/12/13

    Merci, merci d'avouer des choses comme ça, c'est agréable de se sentir moins seule(s) ! Moi je suis une maniaque de l'étendage ET du lave-vaisselle (et je range mes robes par couleur aussi) (ouf, ça fait du bien) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ranger les robes par couleur... mais quelle charmante idée !! Je rêve d'une penderie arc-en-ciel mais... j'ai pas assez de cintres !

      Supprimer
  10. Tu t'agaces peut-être, mais moi je te comprends. La maniaquerie me rend auto-insupportable parfois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en plus c'est souvent du temps perdu un peu inutilement. On est chiantes !

      Supprimer
  11. Chris (akaPaquita Chocolatera)16/12/13

    Ma maniaquerie du linge commence au moment de la mise au lave-linge. Nan mais c'est vrai quoi on ne mélange JAMAIS les couleurs très claires avec le reste sinon ça grisaille. Et pour étendre tout pareil que vous toutes. Et c'est moi qui change les draps du lit conjugal, faut que la couverture, couette soit pareil des 2 côtés et le drap housse bien lissé avec les coins bien tendus. Par contre je me moque de ma maman qui lave la vaisselle AVANT de la metre dans le lave-vaisselle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je trie même si j'ai encore en mémoire quelques machines rose pâle. Mais c'était y'a longtemps !

      Supprimer
  12. On dirait moi...
    Et pour te rassurer ou pas... Grande-Miss (ma fille presque 17 ans) ne tient pas du tout de moi ;-)
    Elle... c'est une bordélique née !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien aurait tendance à être bordélique. Mais je lui ai dit qu'il pourrait l'être lorsqu'il serait chez lui !

      Supprimer
  13. DOMINIQUE16/12/13

    Chéri ne sait même pas que nous avons une buanderie, ni comment une machine à laver fonctionne, ni où est le panier à linge sale. Donc, je me maniaque toute seule, comme toi, les trucs tendus, les longs en haut les petits en bas, etc. Et pour l'étendoir à l'extérieur, idem. Il ne sait pas ce que c'est, ni pourquoi j'en ai exigé un.
    Par contre, pour le lave-vaisselle, Chris, je rince toujours la vaisselle avant, cela évite de laver avec la sauce de l'osso bucco, de la vinaigrette et des miettes de pain. Résultat, il sent bon sans additifs quelconques, et mes verres sont comme neufs. Je pourrais être ta mère, non ?
    En tout cas, je crois qu'il y a ici un gang de maniaques, je crois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chris (aka Paquita Chocolatera)16/12/13

      Dominique maman te bat car elle ne se contente pas de rincer la vaisselle, elle la lave avec du liquide vaisselle :D ! Bref on met en machine une vaisselle qui pourrait passer direct à l'essuyage et au placard.

      Supprimer
    2. Moi je dis que la Maman de Chris, elle nous bat !
      (et ça me rassure)
      (on se regarde, on se désole, on se compare, on se console... encore et toujours)

      Supprimer
  14. Adèle16/12/13

    Je crois que c'est une maladie assez répandue et qui affecte surtout (mais pas exclusivement) les femmes. On en guérit, j'en suis la preuve vivante. Pourtant j'étais sérieusement touchée. J'ai un jour relavé le linge qui n'avait pas été trié selon ma religion. j'ai appris de mes enfants qui (sur)vivent très bien sans trier le linge et sans rien repasser.
    Jean-Paul Kaufmann, le sociologue, a consacré un livre à ce grave problème des familles.
    Dans le fond, soyons honnêtes, ne souhaitons nous pas garder le contrôle de ces tâches dont nous nous plaignons pourtant d'avoir la charge?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement pour moi, je pense que tu es sérieusement dans le vrai, Adèle, avec ton analyse. Garder le contrôle. En fait, c'est pour tenter de garder le contrôle sur deux ou trois trucs vu qu'il y a beaucoup de choses qui m'échappent....
      Mais je vais y penser, à laisser échapper des choses !

      Supprimer
  15. ça n'a rien à voir : viens d'aller sur ton instagram. On t'a déjà dit que tu ressemblais beaucoup à Chloé Mons?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je ne sais pas qui c'est. Mais sur Google Images, on montre une très jolie blonde... alors... merci !

      Supprimer
  16. lilou1716/12/13

    Notre mère était une sacrée lapine vu la progéniture, je vous rejoins.
    En passant, je signale à Natacha qu'elle est peut-être la mieux réussie mais pas l'aînée. En l'absence de peut-être Mamina, je revendique le titre.
    Et puis je dois faire mon coming out, en effet je le dis tout bas, mais j'aime les pyrénéens, mais pas les rochers machin, ça va ? Je peux rester ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Pivoine - Natacha16/12/13

      Boooon, d'accord. Puisque tu y tiens...,)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE16/12/13

      Et zut, Lilou, tu es sûre que tu n'aimes pas les rochers Ferrero ? Je peux rajouter, en prime, une grooosse boîte de pralinés Lindt arrivée aujourd'hui.

      Supprimer
    3. lilou1716/12/13

      Ben non, je ne peux quand même pas avoir tout faux, j'aime pas les pralinés ...

      Supprimer
    4. lilou1716/12/13

      Et puis Dominique, promis, si tu viens dans notre coin, je t'offre des chocolats qui eux j'en suis sûre te plairont (on a un super chocolatier, demande à notre blonde).

      Supprimer
    5. DOMINIQUE16/12/13

      Ayant une belle-famille de chocolatiers, je ne peux que valider ce choix : un bon artisan, dont les chocolats ne sont pas fabriqués à partir de juillet...

      Supprimer
    6. Oh ben ça alors, je me découvre une famille gigantesque ! Va falloir que je cause avec mes parents, moi (mais sont-ce réellement mes parents, au fait ???) :D

      Supprimer
  17. Phédia16/12/13

    Alors le fil rouge sur le bouton vert, le fil bleu sur le bouton rouge... Bref, j'ai beau failli ne plus être de ce monde, je n'arrive pas à lâcher prise sur ces petites maniaqueries qui rassurent un peu. Je sais qu'il y a des choses plus graves, que l'essentiel n'est pas dans l'étendage du linge mais je suis ta jumelle dans ce domaine. C'est comme ça. On ne change pas une équipe qui gagne ! Tiens mais qui a étendu le linge ce matin, c'est quoi cette chaussette orpheline ? C'est moi ? Ben merde alors y a du relâchement ... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est encore une chose stable dans ma vie, l'étendage du linge. C'est sans doute pour ça que je ne veux pas lâcher l'affaire...

      Supprimer
  18. nouvelle lectrice16/12/13

    J'ai déjà relavé du linge avec mélange non conforme par exemple (des gants de toilette que l'Homme avait mis avec des JEANS!! ou ses chaussettes avec le doudou de la plus petite). je suis capable de relaver des couverts mal lavés selon mes critères mais l'étendage du linge c'est vraiment du n'importe quoi chez moi. Je vais vite vite, ceci explique que nous ayons au bas mot une cinquantaine de chaussettes orphelines. 35 ont été utilisées pour faire les chapeaux des petits chanteurs de Noêl qui constituent l'objet de NOËL de la classe de l'Homme. Chaussettes tailles 26 à 30. Pour les tailles supérieures, je ne sais pas encore ce que je vais en faire. Je les garde, on ne sait jamais. Et la prochaine fois que j'étend le linge , je pense à vous, je galère quand je plie et que je repasse, c'est sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je n'ai qu'une question. Comment on fait des chapeaux avec des chaussettes ?....

      Supprimer
    2. nouvelle lectrice16/12/13

      Bon je te dis mais vous allez me prendre pour une zinzin et je ne suis pas sûre du tout de l'intérêt de la chose pour tes lectrices (hum) .Il faut que je décrive la fabrication de l'objet : prendre trois rouleaux de papier toilette, les peindre, y ajouter sur chacun les yeux, des petites mains et des petites partitions de chants de Noël, les coller côte à côte. Prendre les petites chaussettes, couper la partie pied, l' installer en chapeau sur chaque rouleau de Papier toilette. Ajouter un petit photophore devant les petits chanteurs en rouleau de papier toilette et installer le tout sur du papier cartonné.Voilà voilà...Bon, les élèves sont super contents, c'est le principal, les parents je ne sais pas...

      Supprimer
    3. Pinaise, ça en fait du boulot... Tu crois que les parents récupèrent les bouts de chaussette à la fin ? ;-)

      Supprimer
  19. Tournelune16/12/13

    ouh, je me sens un peu seule pour le coup !
    ben voilà, moi je suis pas maniaque DU TOUT. j'étends toujours ce qui me passe sous la main au sortir de la machine à peu près euh... à peu près quoi.

    Et à la maison ça serait plus l'homme qui m'explique que "raaah, mais nooon, tu vois bien qu'on remplit pas le lave-vaisselle comme ça ! " euh. non. je vois pas, non.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fait un sujet de stress en moins !

      Supprimer
  20. Oh nan putain, me dis pas que c'est génétique, sinon je suis mal barrée... Môm classe sa collection adoucissants pour le linge par ordre alphabétique de parfum !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE16/12/13

      Vindiou ! Classer les adoucissants par ordre alphabétique ? Tu es très mal barrée.

      Supprimer
    2. lilou1716/12/13

      'Tain, je ne sais même pas si on peut encore appeler ça de la maniaquerie !

      Supprimer
    3. Oh merde.
      Ça veut dire qu'elle a PLUSIEURS adoucissants ?
      Moi j'en n'ai pas. J'ai toujours pas compris à quel moment ni où ça se met.
      Du coup, mes serviettes sont comme de la toile de jute.

      Supprimer
    4. DOMINIQUE16/12/13

      Je te rejoins, La Blonde, aucune idée du moment où mettre l'adoucissant. Ma belle-mère quand elle était plus vaillante, apportait ses serviettes de toilette "qui ne grattent pas, ELLES".

      Supprimer
    5. Moi je déteste pas la serviette qui gratte. Ça gomme les peaux mortes en même temps.

      Supprimer
    6. Môm a environ 25 sortes d'adoucissants différents, en fonction de son humeur, elle veut que son linge sente telle ou telle odeur... Et comme elle à peu près autant (sinon plus) de sortes de lessives, alors elle nuance et fais des mélanges.
      Promis, un jour je ferai une photo !

      Supprimer
  21. Franchement ? Tu me fais plaisir, je me sens moins seule.
    Si c'est héréditaire, ça doit être un caractère lié au sexe : aucun de mes fils n'en a hérité, et donc ils ont toujours des chaussettes dépareillées...
    Sinon, depuis mon déménagement, je n'ai pas racheté de sèche-linge (alors que j'ai craqué pour le lave-vaisselle) et j'ai aussi fait vœu d'abstinence pendant un an, mais c'est une autre histoire.
    Serviettes rêches ? Peeling naturel..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah voilà, peeling naturel, on est bien d'accord !

      Supprimer
  22. En revanche, j'ai un tancarville du feu de Dieu, qui plie, mais ne rompt pas (et donc peut se déplacer même à bloc...)

    RépondreSupprimer
  23. DOMINIQUE17/12/13

    J'ai le même ! Comme ma buanderie est étroite, je le plie comme un accordéon quand je dois passer. Il est génial. Je crois que je serais capable de verser des larmes de sang s'il me lâche un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je suis trop jalouse du tancarville de compétition !

      Supprimer
  24. Zéphine17/12/13

    Ah ben je constate qu'on est nombreuses à être maniaque, à diverses niveaux.
    pour ma part, mon tancarville (merci, je ne connaissais pas le nom du "truc pour pendre le linge") est du modèle "tour à 4 étages", je en sais pas si tu vois ce que je veux dire... et ce qui m'ENERVE au plus haut point, c'est quand l'homme met à pendre la lessive de chaussettes et culottes sur les deux étages du haut, parce que "c'est plus facile puisu q'il ne faut pas se baisser"... Ok chouchou, mais tu m'explique alors comment je fais pour pendre les pantalons sans qu'ils ne trainent à terre? Et puis d'abord, pour MOI je me casse le dos à épingler les paires de chaussettes sur le plus bas niveau???

    En fait, ce qui m'énerve, c'est pas tant qu'il ne fasse pas comme moi, c'est juste qu'il n'y a aucune logique à sa façon de faire: j'ai déjà demandé (par pure curiosité) pourquoi il faisait certaines choses qui me semble aller en dépit du bon sens, et il n'en sait rien! C'est comme plier les pantalons avec les fesses à l'intérieur: ça me semble tellement logique qu'il y ai plus de tissus pour les fesses, et que donc si tu les places à l'intérieur ça fera des faux plis... Mais non, il peut plier indistinctement les pantalons dans un sens ou dans l'autre, il ne voit pas où est le problème :-D

    Bon, je râle je râle, mais je me rends compte que mon homme partage TOUTES les tâches ménagères avec moi, que ce soit la cuisine, les lessives, les courses, sortir les poubelles ou nettoyer l'appartement: un coup c'est lui, un coup c'est moi.
    Merci belle-maman d'avoir élever ton fils pour en faire, non pas un féministe acharné, mais quelqu'un à qui le partage égal des tâches est une évidence... Et merci papa de m'avoir appris "des trucs de mecs" pour que je ne sois pas obligée de faire ma greluche à quémander auprès du Mâle en cas de pépin mécanique, de problème de plomberie ou d’électricité, et que là aussi le partage des tâche soit égal!

    (Hum, pour un premier commentaire sur ton blog découvert il y a quelques mois, je t'ai pondu une sacré tartine, désolée)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Youhou ! Une grosse tartine !
      Profite bien de ton homme à tout faire et continue de te battre pour qu'il mette les chaussettes en bas. Le renoncement, c'est le début de la fin.
      Mais l'abandon, c'est aussi la sérénité.

      (n'oublie pas de mettre ton nom en haut à gauche de la copie...)

      Supprimer