29 nov. 2013

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



C'est vendredi et le vendredi c'est le jour du... kiwi.
Bravo.

La vie c'est un kiwi quand hier matin, j'ai vu un fabuleux lever de soleil comme je n'avais pas vu depuis des mois. Tout à coup dans mon rétroviseur, un gigantesque nuage rouge vif. Je n'arrêtais pas de dire à Crapaud-poilu "nan mais t'as vu comme c'est magnifique !" et de me plaindre qu'on était déjà sur la route et que je pouvais pas le prendre en photo... Et puis merde. Je me suis arrêtée sur la la bande d'arrêt d'urgence, j'ai mis les warnings et je suis sortie pour photographier. Manque de pot, c'était un peu dans un virage et j'ai une grosse bordure qui m'a un peu bouffé la vue mais tant pis.
T'aurais dû voir la gueule de mon fils. Je me suis fait inonder de sottises mais franchement, je regrette pas. Voir cette photo me fait du bien, voir ce lever de soleil m'a mis de la joie pour la journée. Et hier soir, rebelote, de l'autre côté à l'heure du coucher et depuis la fenêtre du bureau, c'était Fantasia. La vie, c'est un kiwi.



La vie c'est un kiwi quand Maman a fini de me tricoter mon chauffe-épaules. J'avais négocié ça en allant à Metz après avoir essayé chez elle un truc similaire mais pas tout à fait, un truc d'une douceur incroyable avec de la fourrure autour. Bon là, c'est sans fourrure pour l'instant. Nous avons été toutes les deux chez une charmante marchande de laines qui fait aussi salon de thé et qui nous a bien conseillées. Total, un truc chaud, léger et super doux, qu'on enfile juste pour avoir du réconfort en haut du corps. Tu veux mettre un manteau ? Tu remontes ce qui est sur les bras autour du cou et hop ! 
Merci Maman, c'est génial. J'en profite pour mettre des photos parce que "Biquet ne l'a pas vu".



J'avais aussi une photo en pied, mais je la garde pour l'usage privé... (toujours du mal avec les photos en pied).

La vie c'est un kiwi quand vous avez été plein à venir me voir Samedi dernier chez Cultura. Des têtes connues, des pas connues... J'étais à la fois heureuse et j'ai senti comme un coup de mou à un moment, un affreux sentiment d'être un imposteur, pas à ma place, avec parfois un regard dédaigneux de personnes qui se demandaient aussi pourquoi j'étais là à leur sourire niaisement. Moi aussi, je me le demandais. C'était dur, un peu violent. 
Et puis après, de la douceur aussi... Merci à Claire, Sylvie, Nadine, Sarah, Mirjam, Babeth, Karine, Christelle, Valou, Sandrine, Agnès, Eve, Carole, Stéphanie, Elodie, Catherine et Fabrice.
Merci spécial à Valou pour cette chouette photo souvenir... Je pense à toi. ♥



La vie c'est pas un kiwi quand ce matin mon p'tit chou avait l'estomac tout retourné à l'idée de passer son évaluation de badminton "pour le bac". Quand je dis l'estomac retourné, ce n'est pas une figure de style, c'est vraiment ça. P'tit chat.

La vie c'est pas un kiwi quand c'est moi qui ait été toute retournée lors du visionnage de ce film qu'avait mis en ligne Mentalo (entre autres). Cette violence verbale contenue, propre, lisse et sans agressivité visible m'est tout simplement insupportable.



La vie c'est un kiwi quand demain samedi, la batucada déambule dans le centre ville de La Rochelle pour soutenir la Journée mondiale de lutte contre le SIDA. On va se peler l'oignon mais qu'importe ! C'est important et ça nous tient à cœur. Et je dois dire que la perspective de se faire accompagner par des drag-queen distribuant des capotes n'est pas étrangère à mon enthousiasme :-)
Pour les autochtones, c'est à partir de 14h30 sur le Vieux Port et après, dans les rues piétonnes ;-)

La vie c'est un kiwi quand l'autre jour, un Anonyme m'a déposé en commentaire un lien vers un truc extra, une espèce d'ovni d'animation que j'ai adoré. C'est fait par David Besnier qu'on appelle aussi Dave Donut. C'est surtout pour la bannière du haut qu'il me l'a envoyé... Regarde, ça bouge, ça chante, y'a des surprises et un kiwi qui parle !

Allez, des bises.



47 commentaires:

  1. Smouik29/11/13

    magnifiques ces photos de lever et coucher de soleil ! Je dirai rien sur les conditions de prise de vues mais bon... ;-)
    Très jolis aussi la photo et le mannequin du cache-épaule...
    Allez, vive la vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Smouik. Je te promets, j'ai fait super vite pour la photo, et bien attention aussi ;-)

      Supprimer
  2. DOMINIQUE29/11/13

    Je retiendrai le coucher de soleil, le mannequin du cache-épaules comme dit Smouik, ton sourire pendant la signature, et je vais essayer d'oublier la vidéo.
    Pour moi, c'est kiwi tous les matins, quand je vois la buse sur son piquet attendre que j'apporte son petit-déjeuner, les jeunes chats frigorifiés qui rentrent dans la maison en secouant les pattes (ça fait froid aux coussinets, la glace), les vieux chats prudemment collés aux radiateurs (quoi ? sortir ? je suis un vieux chat sage, pas comme ces petits morveux qui secouent leurs pattes givrées), les mésanges qui redécouvrent année après année les boules de graines, les pies dépitées de ne pouvoir se percher dessus pour les braquer... La vie, quoi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est rigolo parce que chez toi, on dirait un peu chez mes parents... En remplaçant la buse par un coupe de corneilles qui viennent tous les midi ;-)

      Supprimer
    2. En revanche, je me promets à moi-même de ne jamais oublier cette vidéo.

      Supprimer
    3. DOMINIQUE29/11/13

      Je te comprends. On parle de violence physique, et j'ai connu dans mon entourage des cas pathétiques (je suis tombée sur une jardinière, etc...). Plus rarement de cette violence morale qui, aiguillon par aiguillon bousille la confiance en soi, car elle est très insidieuse, comme un goutte à goutte de robinet...
      Ce film est remarquable pour cela, car très juste et c'est vrai, poignant.

      Supprimer
  3. Chris (aka Paquita Chocolatera)29/11/13

    Plein de beauté dans ce kiwi. Lever et coucher de soleil (doit y avoir la même chose chez moi derrière l'épaisse couche de grisaille). Le mannequin cache-épaule et l'écrivain en dédicace. Pas trop kiwi chez moi tellement j'ai mal au dos et tellement il est difficile d'avoir un rdv osthéopathe au pied levé, mais j'ai réussi. Kiwi quand ma tarte à la rhubarbe est une tuerie. La video Fred et Marie fait froid dans le dos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik29/11/13

      suis preneuse de ta tarte-tuerie à la rhubarbe, if you don't mind to share :)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE29/11/13

      Pfff, ici pas de rhubarbe, ou si peu qu'il faut vraiment fouiller dans les étals. Pourtant la confiture de rhubarbe au whisky de ma mère...

      Supprimer
    3. J'adore la tarte à la rhubarbe, j'adore vraiment ça, cet espèce de sensation que ça fait un peu grincer des dents... Miam !

      Supprimer
    4. Chris (aka Paquita Chocolatera)29/11/13

      Tout simple la tarte â la rhubarbe : pâte brisée toute prête, rhubarbe surgelée à faire décongeler, 20 à 25 cl de crême fraiche, 2 oeufs, 200g de sucre. Mélanger crème oeufs et sucre. Mettre la rhubarbe sur le fond de tarte piqué à la fourchette, verser le mélange dessus. Enfourner à 200 degrés pour 30 â 40 mn. Astuce : pour une rhubarbe mounns acide je mets les morceaux dans une casserole avec un peu d'eau et de sucre et je touille pour un temps évalué au pifomètre

      Supprimer
    5. Smouik30/11/13

      Merci merci !! :)

      Supprimer
  4. C'est joli, ce lever de soleil… et les évaluations de sport au bac, c'est une connerie monstrueuse parce que y en a, malgré leurs efforts, qui n'y arrivent pas et se prennent des caisses. Courage à Crapaud-Poilu.

    Ici, la vie est vraiment pas un kiwi quand il n'y a pas d'eau chaude depuis une semaine et que ça risque de durer encore longtemps parce que le ballon est bousillé, or ils doivent tous être changé d'ici trois semaines. Je parie qu'on n'en aura pas de rechange d'ici là. La toilette est une épreuve avec soit la douche froide, soit la bassine d'eau chauffée à la bouilloire où on n'a pas l'impression d'être propre après coup.

    La vie, c'est pas un kiwi quand le grille-pain prend feu et que l'incendie dans la cuisine est évité pile-poil. Plus de grille-pain, plus de bouilloire et, du fait d'avoir versé de l'eau pour éteindre le feu, les plombs qui sautent. La bouilloire a été remplacée, la multiprise aussi et la cafetière est sauvée pile-poil. Pour se laver, il a fallu faire chauffer une casserole d'eau à la cuisinière en attendant la nouvelle bouilloire. Un des moments où on déteste la vie.

    La vie n'est pas un kiwi quand je dois m'empêcher de dire aux infirmières qui s'occupent de mon père qu'il existe à Paris une invention géniale appelée transports en commun qui leur permettrait d'arriver à l'heure, de ne pas polluer la planète et de ne pas avoir à chercher des plombes une place pour se garer. Je dois aussi m'empêcher de leur demander en quoi consistent leurs aventures sexuelles avec leur GPS parce que visiblement, elles ne jurent que par lui.

    La vie n'est pas un kiwi quand dans moins d'un mois c'est les fêtes et que je vais passer quinze jours à pleurer, faire de l'eczéma et devoir me forcer à sortir de mon lit.

    La vie, c'est pas un kiwi quand j'ai l'impression qu'une force non-identifiée s'acharne contre moi et que je me demande si j'ai pas craché à la gueule de Dieu avant de naître.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je faisais mon petit tour quotidien chez notre Blonde, sans intention de commenter par manque de temps, mais ton commentaire lilou black me serre le cœur alors j'attrape mon clavier pour t'envoyer plein de cyber kiwi de soutien et plein de bonnes ondes positives. La roue tourne et l'année 2013 ouvrira, j'en suis sûre, la porte sur une nouvelle année bien meilleure. Des bises et du courage copine de blog!

      Supprimer
    2. Madame H29/11/13

      Alors, pour moi c'est tout pareil que pour HeLN, le petit tour quotidien et puis le commentaire de Lilou Black ... je serai moins pragmatique que DOMINIQUE,mais je t'envoie néanmoins mille baisers de réconfort pour cette très très sale période que tu traverses ...
      Sinon, la Blonde, je ne commente pas beaucoup actuellement car je suis vraiment débordée, mais je viens quand même tous les jours te lire et lire les commentaires des copines ... Et ça, c'est toujours kiwi!

      Supprimer
    3. Smouik29/11/13

      Mais... mais... mais... Lilou Black, ça ne serait pas une grosse vague de pessimisme ça ? Est-ce que je peux me permettre de tourner les choses dans l'autre sens ? Par exemple : je trouve que tu as sacrément de la veine d'avoir échappé à l'incendie. Bon pas top top pour le manque d'eau chaude, mais parfois ça fait du bien de se rappeler qu'on vit dans un certain confort le reste du temps. Pour ton père, tu peux très bien demander aux infirmières pourquoi elles ne prennent pas le métro, le tout étant de le faire sur un ton destiné à leur rendre service, non pas à les eng... d'être en retard. Quant au GPS, oh si, demande leur, et après tu partages, on risque de passer un sacré bon moment !! Je te rassure, il n'y a aucune force non identifiée qui s'acharne contre toi, mais peut-être manques-tu de soutien ou d'une épaule à qui tout raconter ? Bon, je suis là avec ma bonne volonté et tu n'en as peut-être pas du tout envie alors, si ce que je viens de dire ne te semble pas opportun, n'en tiens pas compte : il n'y a aucun jugement de ma part sur ce qui devrait être ou pas. Courage !

      Supprimer
    4. T'as l'air vraiment dans la peine ma belle... Je suis sincèrement désolée pour toi et j'espère que tout ça va s'arranger... Lis bien les conseils de Smouik, elle est top pour les conseils dans les situations pourries.
      Et puis je t'envoie aussi des pensées douces et amicales pour que ça s'arrange toute cette mouise moche

      Supprimer
    5. DOMINIQUE29/11/13

      Tu n'as pas tort pour Smouik. Le conflit israélo-palestinien, les doigt dans le nez qu'elle le négocierait.
      Bisous Lilou Black, courage et prends soin de toi. Tu verras, tout s'arrangera.

      Supprimer
    6. Chris (aka Paquita Chocolatera)29/11/13

      Lilou black de tout coeur avec toi. plein de pensées et d'ondes positives

      Supprimer
    7. Madame Pivoine - Natacha30/11/13

      Faut faire gaffe avec les GPS, ça vous largue en plein milieu des champs alors qu'on cherchait Bricomachin, ces choses là... Bon, on l'avait un peu insulté la dame du gps, faut dire.
      Un max de bises et verres à moitié pleins pour toi Lilou!

      Supprimer
    8. Madame Pivoine - Natacha30/11/13

      pfff, larguent ....

      Supprimer
    9. DOMINIQUE1/12/13

      C'est le jour ! Regarde plus bas, madame Pivoine... Les doutes quelquefois, hein.
      Ta première intuition était la bonne : c'est le "ça" qui est le sujet, donc "largue" au singulier.

      Supprimer
    10. Madame Pivoine - Natacha1/12/13

      La complexité de la langue française. J'ai vraiment du mal avec le français alors qu'en espagnol pas du tout. Il y a pourtant des pièges aussi.
      La consolation c'est le bon mot de Denis2 .... hihihi

      Supprimer
    11. Un tas de bisous… et de mercis. Ça continue dans la série noire, le lave-vaisselle m'a lâchée. Faut que je lave à la main tout son contenu après avoir trempé ma main droite dans un mélange d'eau et de Destop. Mais bon. Si avec ça je ne survis pas à l'apocalypse zombie…

      Les GPS, ça vous fait "traverser les ronds-points" alors qu'on peut pas. Ou alors on finit chez les flics XD

      Supprimer
  5. DOMINIQUE29/11/13

    Lilou vraiment Black ! Évidemment, ce n'est pas rose-rose. Sont bien gentils avec le ballon, mais tu es prioritaire avec ton père handicapé. Donc, la seule solution c'est l'éternelle lettre recommandée, car il est inadmissible, même sans ton père, de n'avoir pas d'eau chaude. Essaie aussi d'avoir une réduction de loyer pour le préjudice.
    Pour ton prochain grille-pain, couverture ou autres, mais pas d'eau, car exactement ce qui t'es arrivé : installation électrique en vrac.
    Enfin, pour les infirmières, tu devrais regarder dans leur coffre de voiture : au moins trois "valises", pansements, soins particuliers, prélèvements, sans compter les cartons de pansements et médicaments. Je les vois mal dans le métro avec tout ce barda.
    Tu sais, une de mes infirmières-d'amour me racontait qu'elle avait dû attendre 1/4 d'heure dans sa voiture en plein soleil parce que le patient avait dit "c'est 10heures, avant c'est pas 10heures". Comme quand elle est arrivée en retard parce qu'elle avait découvert son patient... mort. Elle m'a dit ça et s'est jetée dans mes bras en sanglotant. Je préfère ces rapports humains.

    RépondreSupprimer
  6. Magnifiques photos, j'adore, ca fait rêver!
    J'écris un blog à propos de la vie d'étudiant à l'étranger (à Madrid plus précisément), ca serait génial si tu pouvais passer y faire un tour et me laisser ton opinion :) Merci d'avance et bonne continuation!
    http://journeyofalonelybird.blogspot.com.es/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, je fais ça dès que j'ai une seconde... promis !
      Et bienvenue !

      Supprimer
  7. Des Drag qui distribuent des capotes ??? Ce sont les sœurs de la Perpétuelle indulgence ?

    RépondreSupprimer
  8. Phédia29/11/13

    Ces levers et couchers de soleil sont mon lot quotidien et je m'émerveille à chaque fois devant tant de beauté. Le regard se pose sur le paysage que la lumière transcende et ouvre sur l'imaginaire... J'adore.
    Tu es toute mimi avec ton cache-épaule. Et puis il est temps que tu te sentes à ta place lors des dédicaces, qu'importe les regards dédaigneux, regarde au dessus comme l'horizon est beau.
    Et en avant la musique ! Et pour le goûter un bon thé accompagné de la tarte-tuerie à la rhubarbe de Chris (aka Paquita Chocolatera).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au-dessu, l'horizon est beau. Tu as raison.

      Supprimer
  9. DOMINIQUE30/11/13

    La gourde que je suis n'avais pas pensé à la rhubarbe congelée, merci Chris Paquita Chocolatera. Si je tombe dessus, hop, confiture (avec une grosse larme du whisky qui traîne depuis deux ans dans le buffet, au fond à droite).
    Pour en revenir à la vidéo, je me demande bien où ils ont pu trouver une robe aussi moche (celle que le mari impose à sa femme). L'imprimé ne peut être que l’œuvre d'un daltonien doublé d'un sadique.

    RépondreSupprimer
  10. DOMINIQUE30/11/13

    ... n'avaiT pas pensé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Denis 230/11/13

      Ben non, il faut bien un S pas un T.

      Visiblement tu as retrouvé le whisky mais il n'a pas fini dans la confiture :-)

      Supprimer
    2. Smouik30/11/13

      Ben si, faut bien un T et pas un S... En l'occurrence, c'est la gourde qui s'accorde, pas le je... ;-)

      Supprimer
    3. Denis 230/11/13

      Ha ben non en fait ^^ Il faut bien un T et pas un S ...

      Toutes mes excuses. Si jamais il reste du whisky pour noyer ma honte je suis preneur :-)



      Supprimer
    4. DOMINIQUE30/11/13

      Denis, épargne ton foie : en effet, j'ai longuement hésité entre S et T...

      Supprimer
    5. Se méfier de ceux et celles qui déclarent j'aime ST.

      Supprimer
    6. Smouik30/11/13

      joli...

      Supprimer
    7. DOMINIQUE1/12/13

      Ayé, je viens de comprendre.

      Supprimer
    8. Ces polémiques orthographiques et grammaticales m'enchantes au plus haut point.
      Vous êtes formidables.

      Supprimer
  11. Mmettvabien30/11/13

    hiiiiiii ces couchers/levers de soleil :d super kiwi!!!!

    Pour le film c'est vraiment horrible, je crois que je préférerais des coups, au moins ça ne laisse pas de doute... Mais un mec comme ça, c'est détestable, et si on se laisse faire une fois ou deux pour faire plaisir, par peur de le perdre... on doit perdre pied rapidement, c'est tellement insidieux. Brrrr j'en frisonne de dégoût. Mais sûrement bien plus courant qu'on ne peut l'imaginer.

    Moi la vie c'est kiwi quand mon mari est parti au boulot pour deux jours entiers ; il va me manquer MAIS j'aurai le lit pour moi seule :)

    Bises à tout le monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, tu as fait l'étoile de mer dans le plumard ? ;-)

      Supprimer
    2. Mmettvabien4/12/13

      a ben oui :) mais bon sur les deux nuits : une où j'ai pas dormi. COmme quoi, on a beau avoir de la place.... un seul être vous manque....

      Supprimer
    3. Les habitudes ont la vie dure.

      Supprimer
  12. Madame Pivoine - Natacha30/11/13

    4 Kiwis beaux, beaux, beaux : les lever/coucher, la bonne idée toute douce et ton sourire
    1 Kiwi moche moche : la vidéo malheureusement, on en connaît toutes des situations comme celles là. Les coups, c'est la violence, les mots, les attitudes ça ronge comme le cancer.

    Kiwi en rentrant à la maison jeudi soir : Attila avait fait un gâteau au yaourt, au chocolat et à l'orange qui déchire sa race, le meilleur biscuit du monde mondial. Elle est exceptionnellement comme un bouquet de pivoines et de roses et de freesias et de gardénias qu'on poserait à coté d'un bon bain chaud et moussant avec des bougies autour : merveilleux mais éphémère ....

    Allez des bises pour le week-end à tous et toutes, particulièrement à celles qui ne sont pas au meilleur de leur forme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite de ton Attila douce et joyeuse, même si ça n'arrive pas souvent, c'est bon ces moments-là... Et je veux bien le bouquet dont tu parles !

      Supprimer