12 août 2013

La tondeuse et moi




Crapaud-poilu est chez Maminou et Papi, ce qui signifie qu'il faut que je tonde la pelouse MOI-MÊME... Alors vers 11h en ce lundi matin, j'ai décidé de m'y coller. C'est parti pour une séance incroyablement riche en rebondissements... Ma vie est une aventure incroyable.

D'abord, j'appelle mon fils pour savoir comment on démarre l'engin. Tu pousses le levier sur starter, tu tires la ficelle. J'essaye trois fois en direct live, il ne se passe rien. Ok... Ah, mais c'est vrai, me dit-il, y'a plus d'essence, j'avais fini en roue libre la dernière fois. Ok... Merci Poussin.
J'avise le jerrycan rouge sous le préau, à côté de l'emplacement de la tondeuse, c'est sans doute là que je vais trouver mon bonheur. Ah ben tiens, il est vide aussi. Ça m'étonne qu'à moitié, c'est comme pour le PQ, ils terminent, mais jamais ne remplissent, remettent, ravitaillent.

Donc... je me change un peu (j'enfile un soutien-gorge sous mon tee-shirt et je remplace les sabots de jardin par des tongs) et je pars au supermarché pour remplir le truc. Je sais même pas ce qu'on met dedans. Je décide en mon âme et conscience qu'une tondeuse ne roule pas au diesel et j'attrape le pistolet SP 95.
Je remplis le jerrycan, c'est looooooong, il fait chaud.
J'ai du mal à le soulever pour le remettre dans la voiture, c'est lourd ce putain de truc. Je paye, je le décharge. Mais qu'est-ce que c'est lourd !... Je renfile mes sabots de jardin, j'attache mes cheveux... Pour l'instant, je dois dire que je me sens plutôt bien, un peu winneuse.... 
Alors ?... Où qu'c'est-y qu'on la met l'essence ? Un bouchon indique "gasoline". Ok.

Premier essai. Le jerrycan possède une sorte de petit pistolet que si on visse le bouchon à l'envers, ça permet de faire couler le carburant facilement (tu noteras que je comprends tout ça toute seule, sans que personne ne m'explique et en moins de 3 minutes, j'te f'rai dire !). Je soulève le truc qui est toujours aussi lourd, je commence à verser et là, un demi-litre d'essence au moins se retrouve sur la tondeuse et sur le sol, sur mes mains, partout sauf dans le trou adéquat. Alleeeeeez.... Supeeeeeer, je dis. Il se trouve que le petit pistolet est percé mais je ne l'avais pas vu. Ok.

Deuxième essai. Il faut que je trouve un entonnoir. Je pense une seconde à prendre l'entonnoir à confiture, coup de pot pour lui, il s'est planqué. L'entonnoir à huile d'olive est minuscule, je vais en avoir pour trois jours. Je prends une bouteille vide de vinaigre cristal, je la coupe en deux. Call-me McGyver. J'enfonce mon entonnoir home-made dans le réservoir, rebelote, je verse sauf que ça coule à gros bouillons, que c'est toujours super lourd et que je crois bien que je viens de foutre au moins 3.76 € de super SP 95 sur le sol. Respire, Armelle, respire. J'essaye de verser plus doucement en maintenant l'entonnoir avec le mollet. Allez, c'est bon, ça suffit. J'en ai partout ce qui signifie qu'il doit y en avoir assez pour tondre le jardin. Ok.

Je pousse le levier sur starter, je tire comme une malade sur la fucking ficelle et au bout de deux essais, heeeeehaaaaa ! Ça démarre. Il est midi, le soleil est au zénith. Qu'à cela ne tienne, je suis partie, plus rien ne m'arrêtera. Je pousse la tondeuse avec un entrain non dissimulé. Il faut dire aussi que je dois pousser fort parce que le truc qui est sensé faire que ça avance tout seul est mort. C'est physique, surtout en pleine cagnasse. Je sens la transpiration qui fait friser ma nuque. Plusieurs fois, je vide le panier avec une petite crise d'éternuements (allergie, allergie). J'essaye de faire des lignes bien droites mais mon jardin est biscornu, c'est pas facile. J'y suis presque...

Ayé, j'ai fini. J'ai le cheveu mouillé, la peau collante et qui picote, les mollets qui sentent le gasoil mais je suis pas mécontente, le jardin est rasé de près.

Je n'ai pas lavé mes mollets.

Tu crois que le SP 95 ça empêche les poils de repousser ?...



32 commentaires:

  1. Chris (aka Paquita Chocolatera)12/8/13

    Je n'officie pas dans le jardin, je laisse ce plaisir à monsieur. Je me contente d'admirer le travail depuis le transat sur la terrasse ;-) D'autant plus qu'en ce moment y a plein de bestioles qui piquent dans l'herbe et j'en ai déjà assez avec ces squatteuses de puces dans la maison (merci le chien) que quand je pense qu'il n'y en a plus ben y en a encore !
    Quant à la question d'empêcher les poils de repousser je me la pose pour le spray anti-puces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE12/8/13

      Mon vétérinaire m'a conseillé un spray anti-puces pour la maison (sur tissus, coussins, etc.) vraiment efficace. Avec 13 chats, tu comprends que les puces, j'ai donné. Je les Frontline, et après je passe ce spray aux endroits qu'ils fréquentent le plus. Si ça t'intéresse, je te donne la marque (pour l'instant la salle de bains est squattée, donc je ne peux accéder à ladite bombe).
      J'ai fait cette "campagne puces" en mars, et depuis béatitude.

      Supprimer
    2. Chris (aka Paquita Chocolatera)13/8/13

      Ah mais je suis preneuse pour le spray. Merci d'avance Dominique.

      Supprimer
    3. DOMINIQUE13/8/13

      Avec plaisir. D'autant que la salle de bains est libre.
      Donc. Insecticide pour l'habitat "advanthome". Labo : Bayer HealthCare, distribué par Bayer Santé.
      Si tu as des difficultés à te le procurer, je peux t'en envoyer, via La Blonde qui nous mettra en connexion.
      Mon vétérinaire, chaque fois que je lui apporte un chat pour l'examen annuel, fait la guerre aux puces. Il est déçu en ce moment : RIEN.
      Pratique surtout pour les canapés, dont les coussins sont difficiles à laver.

      Supprimer
    4. Chris (aka Paquita Chocolatera)13/8/13

      Merci beaucoup Dominique.J'ai vaporisé, fumigé à outrance avec des produits trouvés chez Truffaut. En fait il y en a plein sur la terrasse, planquées dans les touffes d'herbes qui poussent entre les dalles disjointes et qui s'empressent de nous sauter aux chevilles, il est plus que probable que, malgré l'absence momentanée du chien, nous en ayons ramené à la maison. Heureusement comme il fait bien plus frais matin et soir il y en a moins. Et j'ai attaqué les touffes de verdure à l'eau bouillante. Je te le dis cette fois c'est Goliath qui va gagner contre David ;-)

      Supprimer
    5. Les puces c'est pénible. Heureusement, chez nous, elles se cantonnent au clebs.
      Bon courage dans la lutte Paquita ;-)

      Supprimer
  2. Cécile-H12/8/13

    Je suis admirative de ta patience, de ta créativité, de ton obstination, de ton courage et de ton abnégation et je souhaiterais faire un commentaire à ce sujet, sauf que ... mes yeux ont été attirés comme par un aimant par le bout de bleu dans ton jardin ... et depuis tout à l'heure, mon cerveau a vrillé et je me répète en boucle : "p...... mais la blonde elle a une fucking piscine, j'le crois pas !!!! " ... voilà, voilà ...
    Il faut dire que j'ai repris le boulot aujourd'hui, que je suis chez moi devant mon ordi à corriger des mémoires, des articles, etc ... et qu'il fait 32 ° C !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, on l'appelle le "trou d'eau". La photo est un peu trompeuse, c'est pas très grand (4m x 3m) mais c'est nickel pour se trempouiller quand il fait trop chaud ! ;-)

      Supprimer
  3. Sibylle12/8/13

    Bonjour !
    bon alors moi je n'ai rien à dire en ce qui concerne les tondeuses, j'y comprends rien et on n'a pas de jardin. Et ça n'a rien à voir mais en général je n'ai pas non plus mes deux mains libres quand je te lis, puisque si j'ai du temps pour lire des blogs c'est que y'a mon bébé qui tète et que je peux juste utiliser la souris à bout de bras. Bref. Cette intro sans queue ni tête pour dire que j'ai découvert ton blog il y a quelques semaines, que j'ai eu un coup de cœur immédiat pour le ton, la sensibilité, la finesse et l'humour qui règnent ici. Gros coup de cœur, vraiment. C'est marrant parce que je t'ai souvent vue commenter dans les rares blogs que je lis (Caro, Menthealeau, Colombe et Linotte) mais je navigue peu sur la blogosphère donc je n'avais pas eu la curiosité de venir par ici, et d'ailleurs je ne sais plus ce qui a fait que j'ai fini par faire un tour, pour ne plus repartir... En tout cas je rattrape petit à petit mon retard de petite nouvelle, et je me régale ! Voilà ! Je vis dans les alpes maritimes, on a un ciel souvent bleu comme ça aussi et des voisins qui ont une piscine et c'est très pénible d'entendre "plouf" à longueur de journée quand il fait chaud ;-) non en vrai on s'en fout on est très heureux comme ça.
    J'essaierai de commenter de temps en temps si j'ai la disponibilité pour, en tout cas à partir de maintenant je te lis ! A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE12/8/13

      Hello Sibylle, t'as vu comme on est bien ici ? On a de la chance, d'avoir not'Blonde !
      Chatouilles à ton bébé de ma part, juste là où ça le fait rigoler.

      Supprimer
    2. Salut Sibylle ! Je suis toujours contente quand de nouvelles personnes arrivent ici... et surtout quand elles ont envie de revenir ;-)
      En tout cas merci pour tes compliments et reviens quand tu veux, l'accueil est cordial et la porte du saloon reste ouverte....

      Supprimer
  4. Smouik12/8/13

    Han... mais cette piscine... Kanteskon vient y boire des Moritos ???
    Bravo pour la pelouse, moi j'ai attaqué dur le farniente et je dois avouer que je m'en sors plutôt pas mal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE12/8/13

      Cela demande de la stratégie, le farniente : trouver mi-ombre mi-soleil, la bonne boisson fraîche (au besoin un ravitailleur), le bon bouquin, une chaise-longue convenable, bannir montres et réveils, bref c'est du boulot !!!

      Supprimer
    2. Je suis forte en farniente... mais pas trop le temps en ce moment. Je prends le temps de faire des choses, mais pas trop le temps de ne rien faire... ;-)

      Supprimer
  5. lilou1712/8/13

    La seule fois j'ai essayé de tondre, j'ai coupé le fil d'entrée et fait sauter les plombs !
    Tu as fait du bon boulot et je viendrais bien au bord de ta piscine (voire dedans) me faire dédicacer ton bouquin ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE12/8/13

      Lilou, si j'étais la Blonde, je me méfierais : n'aurais-tu pas un ou deux chicoufs à immerger, le temps d'avoir la paix 5 minutes ?

      Supprimer
    2. lilou1713/8/13

      J'ai essayé de les noyer chez moi, raté !
      Je les ai retrouvés au bord de la mer qui n'en a pas voulus non plus.
      Bref ce sont des oufs à présent, ils sont repartis, ils ont échappé au danger et moi aussi ... Ouf !

      Supprimer
    3. Couper le fil de la tondeuse électrique reste ma hantise... Alors je préfère prendre la thermique (récupérée je sais plus où !)

      Supprimer
  6. DOMINIQUE12/8/13

    Tondeuse auto-tractée : j'ai passé mon temps à galoper derrière. Crevant.
    Ici, tout est jaune, alors, la pelouse, hein, ce n'est qu'un souvenir de printemps. Faudrait que je peigne la paille en vert.
    En tout cas, bravo pour ton dévouement, je crois que j'aurais craqué pendant la douche à l'hydrocarbure. Je préfère, entre nous, un parfum plus civilisé.
    Quant aux poils, une seule solution : approche une allumette allumée de tes mollets. Bon, les bandages et les urgences c'est pas terrible (surtout pour expliquer comment tu t'es fait ça), mais après épilation optimale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais bof, l'épilation au feu, je suis moyen pour, tu vois !

      Supprimer
  7. 12 h fait il elle partie des heures autorisées pour tondre ? Hmmm la rabat joie de service s'en va.

    (avant de partir, j'admire quand même la performance et la patience)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, je ne sais pas s'il y a des heures autorisées. Et, heu, j'ai décidé que oui !

      Supprimer
  8. Ha ha malheureusement non, sinon je le saurais, c'est moi qui tonds TOUJOURS à la maison (entre 3 et 4 heures de boulot). Ce qui permet au Jules de faire systématiquement chaque semaine que fait la saison de l'herbe la blague hilarante: -je vais tondre la pelouse -laquelle? hin hin hin. Pffff.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai le droit de dire que cette blagounette me fait pouffer ?
      Ok, au bout de 20 fois, ça doit être un peu lourd, mais comme ça à froid, j'aime bien...
      Hin hin hin.

      Supprimer
  9. MacGyver, je suis fan, j'ai fait la même hier matin avant que Zébulon rentre à la caseba et j'ai eu très chaud. Qui a dit que les femmes étaient des chochottes? nous sommes des Amazones !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Girl power.
      Nous vaincrons Sista' !

      Supprimer
  10. Blague de la blonde et la pompe à essence: Des pieds à la ceinture c'est ordinaire, du nombril au cou c'est super, et à partir du cou c'est sans plomb.

    Pour ne pas créer de jalousie: la même en version le blond: des pieds à la ceinture c'est super,du nombril au cou c'est ordinaire, à partir du cou kif kif .

    Sans plomb et sans rancune ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans rancune parce que j'adore les blagues de blonde !

      Supprimer
  11. ah moi notre mini jardin de 20² c'est monsieur qui gère ! bon en cas de force majeur je le fais mais la finition n'est pas la même :p

    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil de mettre la main à la pâte quand même !

      Supprimer
  12. Beau travail! Belle demeure :-D
    Bonnes vacaaannnces!!!

    RépondreSupprimer