28 janv. 2013

Ma première manif'



Je sais bien que pour toi je suis une rebelle, une fille incroyablement délurée et libre, la soeur de Mérida et la cousine d'Elisabeth Swann. Une fifolle, comme dit mon Crapaud. Si j'avais une chevelure, ce serait une crinière indomptable. Si j'étais un animal, je serais... un super animal rebelle et indomptable. Un hippocampe, genre.

Tu as raisons des fois, je suis comme ça. Et malgré tout, figure-toi que j'ai jamais été manifester de ma vie. Jamais. C'est dingue. Ni pour quelque chose, ni contre quelque chose. J'ai pas manifesté pour les retraites, j'ai pas manifesté pour l'éducation nationale, faut dire que pendant les manifs en semaine, ben souvent... je bosse. J'ai pas manifesté non plus contre un truc qui s’appelait la loi Devaquet et qui vidait l'intégralité de ma classe de lycée des jours durant. On était 4 ou 5 à pas y aller. Ce n'est pas que j'étais pour mais je craignais encore plus la colère de mes parents si  je m'étais faite chopée à sécher les cours. Moyennement rebelle, donc.

Et samedi, grande première, je suis allée à la manif. J'en avais parlé dès que j'avais su qu'elle allait avoir lieu, ça me paraissait important (plus que les retraites ? En tout cas plus proche de moi). Crapaud-poilu a dit "je peux venir aussi ?" Bien sûr mon poussin, bien sûr. On s'est téléphoné avec les copines, on s'est filé rencard. Y'avait du monde et du soleil, quelques arcs-en-ciel sur des pancartes... Le cortège s'est étiré lentement, je crois qu'il y avait plus de monde que prévu. L'atmosphère était gaie, ça braillait des slogans à l'avant, on ne les entendait pas trop mais ce n'était pas le plus important. Le plus important, c'était de faire partie de ce mouvement, d'être là et d'y croire.



Je veux y croire pour ceux qui s'aiment et qui ont le droit d'avoir le droit. Le droit de se marier s'ils le souhaitent, le droit d'avoir des enfants s'ils le souhaitent, le droit d'avoir une existence légale vis à vis de ces enfants.

Je ne sais pas qui est le mieux qualifié pour savoir quel est le meilleur schéma parental pour élever des enfants sereinement. Ce que je sais, c'est que dans les exemples qu'il y a autour de moi, y'a de tout.

J'ai une amie qui est la fille de deux mamans. Elle va bien, elle est équilibrée, (très) intelligente, vachement sensible et elle vit en couple depuis un moment. Avec un homme si c'est ce à quoi tu penses, et quand bien même, qu'est-ce que ça pourrait faire si c'était avec une fille ?...

J'ai dans ma famille tout un paquet d'enfants adoptés par un couple hétéro, famille catholique, propre sur elle et bien sous tout rapport. Ces enfants sont aujourd'hui adultes (génération entre ma mère et moi) et sur les trois adoptés, deux s'en sortent à peu près, la troisième est terriblement perturbée. Faut dire aussi que nous soupçonnons fortement le père, catholique, propre sur lui , bien sous tout rapport d'avoir tripoté sa fille lorsqu'elle était petite.

J'ai un collègue de travail qui nous a demandé s'il pouvait venir à la soirée de Noël avec son conjoint. C'était la première fois que nous avions une demande officielle. Je suis heureuse qu'on lui ait dit oui, même si j'ai eu un doute à un moment que cela soit le cas...

J'ai deux amies qui viennent d'avoir deux bébés, un garçon et une fille. Les churros, ils s'appellent, parce qu'ils ont été conçus en Espagne grâce à une insémination. Aujourd'hui, ce qui est vraiment injuste, c'est que l'une de leurs mamans est reconnue comme telle, a toute la responsabilité légale et que l'autre n'est rien aux yeux de la loi. Alors qu'elle a vécu la grossesse, l'accouchement, les pleurs, les nuits à se lever, la bronchiolite, les biberons, la joie et l'amour à part égale. Comme un papa ou d'ailleurs bien mieux que certains papas qui n'en font pas autant. Ce qui est vraiment injuste, c'est que si demain il arrivait quelque chose de grave à la maman "officielle", l'autre maman n'aurait aucun droit sur les bébés. Je ne peux pas supporter ça. Elles s'aiment, elles aiment leurs bébés, so what?
Samedi, ils étaient là tous les quatre à la manif, les bébés sanglés sur le ventre de leurs mamans, parce que c'était "si important à leurs yeux". Et moi, j'étais contente de partager ça avec elles.

Loin de moi l'idée de penser que tous les cathos hétéros sont tordus et tous les homos de futurs parents parfaits. Je pense qu'il y a des gens biens et des gens moches des deux côtés. Je pense surtout que l’orientation sexuelle n'a rien à voir avec ça...

Je souhaite que la loi soit votée. Je souhaite aussi qu'on puisse autoriser ceux qui le veulent à avoir des enfants. Vraiment. Tu as le droit de penser ce que tu veux, tu as le droit de commenter et de le dire, mais pour la première fois, je me réserve le droit de ne pas laisser de commentaires injurieux ou vraiment méchants.

L'amour, ça ne devrait pas être régi par la loi. Mais si ça doit l'être, il faut que ce le soit pour tous.



44 commentaires:

  1. DOMINIQUE28/1/13

    Entièrement d'accord avec toi. Tu as 20/20 !
    J'ajouterai pour les vieux couples homo le droit à la pension de réversion lors de la disparition du conjoint. Et l'usufruit des biens. Bref, les mêmes droits. Il serait temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu as raison... Parce que nous oublions trop souvent que l'homosexualité n'a pas démarré hier...

      Supprimer
  2. Tout est dit et bien dit !
    Bizzz chère blonde (et beau baptême de manif, quand même !...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très beau baptême... bon, ça manquait un peu de fumigènes, mais on va pas chipoter (je RIGOLE).

      Supprimer
  3. je n'ai pas été manifesté hier, à Paris :(
    trop loin, trop fatiguée, (trop d'examens à réviser pour cette semaine).

    j'ai signé la pétition par contre. pour. pour tout ces droits qu'on leur refuse.

    et j'ai regardé zone interdite sur M6, qui parlait des couples homos qui élèvent des enfants. Pour voir les témoignages de ces gens. Ce qui m'a mis hors de moi, c'est le discours de M6. on t'annonce du "oui alors, parfois c'est difficile". ce que 80% des gens qui regardent M6 vont interpréter comme : "ah ben tu vois qu'il faut pas le faire, c'est difficile pour les gamins ! "

    et autres conneries... par contre les gens interviewés, les gamins interrogés, c'était très intéressant.
    "ben non, j'ai pas de papa ! mais j'ai deux mamans ! " (et ça suffit largement, vous allez pas EN PLUS me coller un papa, ho.)

    bref. espérons que mardi quand ils s'y collent à ce texte de loi, ils prennent la bonne décision.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le souhaite vraiment ma bichette. Et bon courage pour les exams (encore !!!)

      Supprimer
  4. Isabelle28/1/13

    D'accord avec toi!
    Peut être qu'un terme autre que "mariage", qui est assez marqué par la religion, aurait un peu moins exacerbé les sensibilités? Ou pas...
    Bref, moi, je suis pour.
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Isabelle28/1/13

      PS: pas de manif par contre ni dans ma commune (250? 300? habitants...), ni dans mon lieu-dit (9 habitants et encore, que le week-end...)

      Supprimer
    2. On fait comme on peut pour les manifs ;-)

      Supprimer
  5. J'ai aucune envie de me marier, et j'ai envie que les homos aient le droit eux aussi de ne pas vouloir se marier, que ca soit un choix et plus une fatalité, qu'ils aient la possibilité de le faire, et aussi celle de ne pas le faire, tu vois?
    Pour le moment ils n'ont pas le choix, ils ne peuvent pas le faire, et c'est injuste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, la possibilité d'avoir le choix. Un vrai luxe alors que dans nos sociétés civilisées et démocratiques, cela devrait seulement être un droit...

      Supprimer
  6. Bravo pour ce post tout en douceur et tolérance, 2 éléments fondamentaux qui manquent cruellement d'habitude de ce débat houleux. Sans agressivité, le message passe tellement mieux !
    Des bises.

    RépondreSupprimer
  7. Je serais allee manifester aussi, si j'avais ete en France. Alors, pour le coup, je partage des articles, des videos aussi (dont la tres interessante audition des enfants et des familles par Erwann Binet, mon nouveau heros! https://www.youtube.com/watch?v=njmufiNeF5M)
    J'ai des amis, des cousins qui sont concernes et je leur souhaite que la loi passe (et pas au rabais). Pour qu'ils puissent etre proteges. Et qu'ils puissent proteger leurs enfants a venir.
    (ma premiere manif a moi, c'etait une contre-manif, a Bordeaux. Il y avait une manif d'anti-avortement -je ne peux pas les appeler pro-vie, pas possible- et j'etais descendue pour faire partie de ceux qui defendaient l'avortement. Ca reste un souvenir assez fort, les choses avaient ete un peu... tendues).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ça se passe comment en Australie ? C'est déjà autorisé le mariage homo ?

      Supprimer
  8. le droit pour tous de se marier ou pas, de divorcer ou pas, d'avoir des enfants ou pas, mais surtout d'etre reconnue et d'etre heureux bordel. merci pour le message

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des bisous aussi. Le droit, en démocratie, ce serait un truc pas mal...

      Supprimer
  9. Smouik28/1/13

    @la Grande Blonde : je crois que c'est un projet qui concerne tout le monde, et pas seulement les homosexuels, car c'est une loi de société. Un peu comme quand on date le suffrage universel de 1848... Ah bon ? pour moi, le suffrage universel date de 1944 lorsque les femmes ont eu le droit de vote. Et ça représentait une évolution de la société, au même titre que la loi pour le mariage pour tous. Ce qui me semble compliqué, c'est que dans le débat, on mélange souvent tout, et si je suis favorable à la PMA dans une certaine mesure, il me semble qu'il est nécessaire de détacher cette dernière question du mariage pour tous, car on touche je pense à d'autres problèmes, notamment bio éthiques et il me paraît important de prendre son temps pour y réfléchir sereinement... Sur ces hautes considérations, bonne semaine à toutes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sur que ca concerne tout le monde ! Ce que je voulais dire par "des amis, des cousins qui sont concernes", c'est que simplement ces amis, ces cousins sont en plein dans une zone de vide juridique et donc pas proteges comme ils devraient l'etre, rien de plus.

      Supprimer
    2. Smouik28/1/13

      no souci :)

      Supprimer
    3. Smouik la PMA n'est pas liée à ce texte, elle sera étudiée plus tard lors d'un vote sur la loi de la famille, là il s'agit juste du mariage et de l'adoption

      Supprimer
    4. Smouik28/1/13

      oui, je sais bien, je parlais juste du débat et de ce que les gens mettent dedans, et qui crée parfois une démesure inutile dans les propos...

      Supprimer
  10. Chris28/1/13

    Maman, soeur, filleule d'homosexuels, ouverte d'esprit, ce sujet me divise : je ne sais pas, je ne sais plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'important, c'est que tu te poses la question et que tu puisses en parler... Comme avait dit Smouik, il faut écouter les deux côtés... Mais ne pas juger et ne pas être méchant ou injurieux. Enfin c'est mon avis...

      Supprimer
  11. Bravo La Blonde !
    je redis comme Val Kikou "tout est dit et bien dit"
    Si si, il faut manifester, notre vote a si peu de poids, les gens dans la rue ça se voit !
    Hé ? t'étais même pas sortie en 2002 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien, nada.... Pas le temps, pas l'envie, pas le temps...

      Supprimer
  12. Tu as bien fait d'aller voter pour ça !!
    Et au passage, j'aime bien ton blog ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Angélique, repasse quand tu veux !

      Supprimer
  13. L'amour, ça ne devrait pas être régi par la loi. Mais si ça doit l'être, il faut que ce le soit pour tous.

    Comme tu as raison… !

    Le 13 janvier, la "manif pour tous" des antis est passée sous ma fenêtre. En fait un de ses points de départ était quasiment en bas de chez moi. J'ai entendu beugler Frigide Barjot. J'ai soupé de leurs slogans avec lesquels je ne suis pas d'accord. C'est écœurant comme les enfants sont instrumentalisés dans une histoire qui ne concerne que des adultes, finalement. Un enfant, s'il faut biologiquement un spermatozoïde et un ovule pour le fabriquer, pour le reste ce n'est qu'une question d'éducation… Qu'il ait deux papas, deux mamans ou un papa et une maman, ou juste un papa, ou juste une maman, si on lui donne de l'amour et qu'on lui apprend la tolérance… ce sera quelqu'un de bien.

    En plus, les slogans des "antis" vont plus loin que le mariage et l'adoption des couples homosexuels. Ils parlent d'un papa et d'une maman. Quid des familles monoparentales ? Ils disent que le mariage, c'est pour faire des bébés. Quid des couples qui n'en veulent pas ? Faut-il les empêcher de se marier ?

    J'ai beau ne pas être romantique pour un sou, le mariage, c'est une question d'amour. L'amour, ça ne se choisit pas. Alors laissons les couples qui s'aiment, quel que soit leur sexe, être le plus heureux possible et ne gâchons pas leur bonheur en les privant de mariage et d'enfants. Boudiou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les familles mono parentales, les familles recomposées dont le beau-papa ou la belle-maman n'a pas plus de statut...
      Il nous reste du chemin dans l'égalité, vachement de chemin à parcourir.

      Supprimer
  14. Lydie-Anne28/1/13

    Là, ça devient flippant. Je t'avais déjà écrit comme tant d’évènements / passages de ta vie ressemblent à la mienne. Ben là encore. j'ai fait la même réflexion à mon homme : "Je n'ai jamais manifesté, même pas pour "Devaquet, si tu savais, ta réforme où on ..." mais là je trouve qu'il faut faire qqch." Bon, finalement rien d'organisé dans ma ville, ce fut une bonne excuse. Mais reste un sentiment d'avoir loupé une occasion de me bouger le c.. pour qqch auquel je crois. Merci en tout cas à toi de l'avoir fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas à me remercier ! Mais je dois dire que cette fois, sans doute pour la première fois, c'était vraiment important. Et j'avais l'opportunité parce que je reconnais aussi que je n'aurais pas fait 4 heures de route seulement pour ça...

      Supprimer
  15. Les manifs moi j'ai commencé en 1980 lors des attentats de la rue Copernic, puis quelques passages contre les constructions de centrales nucléaires et centre de retraitement, puis d'autres causes plus politiques, bref je crois que je n'ai quasi jamais passé un an sans manifester et les 5 dernières années crois moi que j'en ai usé des chaussures ;-)
    Mais toutes les manifs ne laissent pas le même gout. Ainsi je crois bien que j'étais à la même contre manif que la grande Blonde ça avait été en effet un peu tendu, ça me rappeleait ma jeunesse où en fait aller manifester jamais on aurait eu l'idée d'y aller avec un jeune enfant de par les risques de contre manif et/ou d'actions plus ou moins contrôlées des CRS.
    Hors ces dernières années ma fille est souvent venue avec moi pour les manifs car on en a fait pas mal pour l'éducation/enseignement et ses instits faisaient grève donc on les retrouvaient sur le bitume ;-)

    Bref pour cette fois j'ai fait les manifs locales mais n'avais pas, hélas, la possibilité de "monter" à Paris. Mais chacune des "petites" faite ici a été faite avec une conviction profonde de la nécessité de cette loi. J'ai v trop d'horreur dans les années 90 pour oublier, déjà lors du PACS je faisait partie de ceux qui demandaient plus car ce n'était pas suffisant comme protection pour les pacsé, mais il fallait le temps que la société murisse soit disant, oui bon ok... là elle semble mure alors faut y aller et pas continuer d'attendre, sinon ça va fini par être blet :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La manif locale était effectivement toute minouche (500 personnes ils disent dans Sud Ouest) mais j'étais contente d'en faire partie...

      Les petits ruisseaux, tout ça...

      Supprimer
  16. cécile28/1/13

    Comme je l'avais dit dans un commentaire précédent, je suis entièrement d'accord avec toi chère blonde, il est temps que cette loi passe et que les conjoints ne soient plus privés de droits (cf. le commentaire de DOMINIQUE), que les parents ne soient plus privés de leurs enfants en cas de séparation ou de décès du parent "officiel" et que bien sur, les enfants ne soient plus privés de leur parent dans la même situation.
    La situation de la famille homoparentale existe, c'est une réalité, il est donc temps que le droit (et c'est sa fonction première) reconnaisse la réalité de cette situation; s'adapte à la société. Contrairement à ce pensent les anti-mariage pour tous, ne pas autoriser le mariage ne changera rien à la réalité de la famille homoparentale, cela permettra seulement de maintenir des familles dans une situation juridique indigne et insupportable.
    J'entendais Lemaire ce matin sur Inter dire qu'il aurait suffit, comme la droite l'avait un temps projeté et pas eu le courage de le faire (courage ???) de garantir le droit des beaux-parents dans les familles recomposées pour ne pas avoir à légiférer sur le mariage pour tous!!!
    Quelle idiotie !! je suis une belle-mère qui élève, en même temps que mes enfants, mes beaux-enfants, mais je n'ai en aucun cas participé au projet de vie qui a été à l'origine de la conception de mes beaux-enfants, je suis arrivée en cours de route et même si je les élève une semaine sur deux, ces enfants ont une mère et un père. Ça n'a donc rien à voir avec un projet de parentalité porté par deux mères ou deux pères et il serait injurieux de réduire juridiquement le statut du parent à celui de beau-parent ou celui de la famille homoparentale à celui de la famille recomposée; voilà bien les raccourcis proposés par les bien-pensants ... J'ajoute enfin que je ne me suis jamais mariée mais que je considère comme relevant de mon devoir de citoyenne et de ma dignité de femme de me battre pour que tout le monde puisse, comme moi, avoir le choix de ne pas se marier. Ah mais !!! Bravo La blonde pour cette première manif' tu vas voir on y prend gout !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis aussi dans une famille recomposée (mes parents sont divorcés) et cette absence de statut particulier est compliqué... Je ne peux pas trop développer là, mais on se comprend.

      Avoir le choix, encore et toujours...

      Supprimer
  17. Merci pour eux, les petits churros, merci pour elle...
    Ton coup de gueule m'émeut :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour vous, pour les autres, pour que le bonheur "légal" soit offert à tous.
      Des bisous.

      Supprimer
  18. Boudiouuuu, comme j’ai du retard dans les commentaires !!!
    Je te félicite très chère Blonde (vous permettez … ?) pour ta première manif d’avoir choisi celle-ci : celles de donner des droits à ceux que n’en n’ont pas. Moi, les manifs que les connais depuis mes 2 ou 3 ans, sur les épaules de mon papa. C’est une manie dans la famille.
    En Espagne, en 2005, (j’y vivais alors) hasard du calendrier, la légalisation du mariage homosexuel eu lieu juste avant la Gay Pride. Je me souviens d’une foule immense dans Madrid célébrant cette nouvelle liberté dans la liesse la plus absolue. Ce jour-là, en tant qu’hétéro je me suis sentie beaucoup plus en accord avec mes amis homos, bi, et le monde finalement. Et tellement fière de ce pays et de ses gens !
    En France, la loi va passer et d’ici quelques années cela paraîtra une évidence qu’à mêmes devoirs on ait les mêmes droits. Par contre, restera à régler le droit à la PMA… C’est pas gagné.
    Pour les posts en retards :
    « A cause de la fatigue » : je t’envoie plein d’ondes positives et free hug (siii, ça marche, bien sûr que ça marche)
    « le kiwi du vendredi » : Merci, alors vraiment merci de m’avoir fait passée pour une folle qui rit toute seule dans son magasin. Enfin, merci Sissi ;)
    « mes douces choses douces » : j’adore tes listes !!!
    J’arrête là le compte à rebours mais je voulais aussi te dire que je ne suis pas du tout d’accord avec le regard que tu portes sur toi (cf. les dessin de Sophie Lambda). Les bribes de ce que tu nous laisse entrevoir parfois (facebook ou le blog …) sont plus qu’esthétiques. Aime-toi un peu plus. Bordel !!! C’est un ordre (vous permettez … ;S)
    Des bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te permets...
      Et quel courage d'avoir rattrapé tout ce retard ;-)

      J'espère qu'on pourra vivre la liesse aussi, j'espère qu'on sera aussi heureux que pour une finale de coupe du monde !

      Supprimer