13 juin 2012

Mais freeeeeeinnnnnne !!!!!

Hier soir, je suis allée inscrire Crapaud-poilu à l'auto-école pour démarrer la conduite accompagnée. Cela faisait déjà 18 mois qu'il en parlait, bien avant d'avoir 16 ans, persuadé que nous l'inscririons le jour de son anniversaire  Il guettait le jour J avec impatience.
Notre situation financière un peu bancale en a décidé autrement. Avec difficulté, il a compris que ce n'était pas possible tout de suite, nous l'avons encouragé à économiser ses sous d'anniversaire, de Noël, à bosser cet été, les grands-parents ont participé et ça y est, il a presque réuni la somme.

Alors voilà, quand faut y aller, faut y aller. Je sais bien que la conduite accompagnée, c'est un système qui fait ses preuves, que les accidents sont moindres (les primes d'assurance pour jeunes conducteurs aussi), le problème est qu'il va FALLOIR que je laisse conduire Crapaud-poilu A MA PLACE. Dans la même voiture que moi, avec moi à côté. Et là.... je flippe.

Ma soeur parle encore aujourd'hui du stress que j'arrivais à lui prodiguer lorsque j'étais passagère et qu'elle conduisait sous la houlette de mon père : les respirations rentrées, les petits cris, les shhhhhhh aspirés en serrant les dents à l'approche d'un autre véhicule, c'était atroce. Je ne suis pas certaine que les années aient changé beaucoup de choses. 
Pourtant, habituellement je n'angoisse pas en voiture quand quelqu'un d'autre conduit, je ne freine pas à sa place, je ne dis rien, lorsqu'il s'agit de quelqu'un qui SAIT conduire. Au pire, je me permets un petit "attention !" dans les cas critiques (notre pare-choc à 4 cm d'un 38 tonnes) mais c'est tout. Mes copines peuvent témoigner, je suis pas chiante. J'en connais des chiantes, mais je donnerai pas les noms.

La seule chose que je ne maîtrise pas, ce sont les gros mots. Les insultes. Les hurlements à l'adresse des AUTRES conducteurs qui conduisent tous comme des grosses patates, des limaces, des abrutis, des moules, c'est bien connu.

"Hé Connasse, t'as acheté la route ou bien ?"

Là, il va FALLOIR que je sois polie, que je conduise comme quand j'étais élève au permis (que je n'ai pas passé en conduite accompagnée).

Oui, je te concède que ce n'était pas de la semaine dernière. 
Non, n'essaye pas de calculer la date à laquelle je l'ai passé, ça risque de mal finir entre nous. 

Je vais DEVOIR conduire avec les mains en position 10h10 sur le volant, mettre TOUJOURS mon clignotant, NE PAS attraper le volant par l'intérieur... Je suis déjà épuisée par toute cette concentration, et encore plus quand c'est lui qui va conduire pour aller au lycée, à 7h15 le matin et que je serai à la place du passager. Alors qu'habituellement à cette heure-là, c'est la voiture qui conduit toute seule, aidée par le régulateur de vitesse, moi je check mes mails sur le portable.

Le passage de mon permis... c'est une histoire sans fin, douloureuse, onéreuse, pitoyable. Tu ne sauras JAMAIS combien de fois j'ai passé le code, et encore moins le permis, mais je peux te dire que c'était pas du premier coup, ni l'un, ni l'autre. Dans la famille, je reste une exception. Je suis EXCEPTIONNELLE, c'est la seule chose à retenir.

Mes parents qui viennent lire ce qui se passe ici ont juré qu'ils n'interviendraient jamais dans les commentaires. Non, je le rappelle juste au cas où subitement, l'envie de transgresser la règle viendrait les chatouiller. OK ?

Je vais donc attaquer le Gelsemium, ou directement le Lexomil pour affronter cette épreuve sachant que Crapaud-poilu est au taquet et persuadé qu'il aura son code avant de partir en vacances début août, pour pouvoir débuter les leçons de conduite à la rentrée. Oh mon dieu.

Heureusement, le très mignon moniteur de l'auto-école m'a bien expliqué que nous aurions un "rendez-vous pédagogique" et qu'il nous accompagnerait pour les premières heures de conduite en solo avec l'ado au taquet. Crapaud-poilu n'a pas pu s'empêcher de la ramener sur mon soi-disant stress et a demandé s'il y avait une thérapie pour parents qui flippent.

"Non, mais je peux vous prendre plus souvent si vous voulez",  m'a dit le mignon avec un sourire ravageur,  en me regardant droit dans les yeux.

C'est bon, tout mon stress est parti, je flippe plus du tout, vu que je me fais vaguement draguer par un beau brun plus jeune que moi.

Bon alors, on la démarre cette conduite ?


***

EDIT : je participe à un concours de nouvelles... Si le coeur t'en dit, tu peux aller la lire ICI et cliquer sur le petit J'aime en haut à droite, si elle te plait, bien sûr ;-)

27 commentaires:

  1. leyleydu9513/6/12

    Mes parents m'ont offert la conduite accompagnée pour mes 16 ans (bon, moi, à l'époque, je révais plutôt d'avoir une chaine hifi...).
    Mon père me faisait faire des créneaux et des démarrages en côte le dimanche matin sur le parking Auchan de Mantes et ma mère s'endormait dès qu'on était sur l'autoroute...
    J'ai fais près de 15000 kms en 3 ans au lieu des 3000 recommandés...et tu sais quoi ?
    Je l'ai raté 3 fois ce P...de permis !
    -1ère fois : je ne me suis pas rabattue sur la après avoir doublé un camion
    -2ème fois : j'ai roulé à 130 sur une 4 voies
    -3ème fois : j'ai roulé à 70 sur l'autoroute
    -4ème fois : je n'ai pas quitté le parking;l'examinateur m'avait vu arriver à l'examen en conduisant et me garer parfaitement dans une micro place...et il m'avait aussi vu repartir en ralant mais en conduisant les 3 tentatives précèdentes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un examinateur sympa finalement :-) Ouf.
      Je vois bien que tu essayes de savoir pour moi, mais tu ne sauras rien !

      Supprimer
  2. DOMINIQUE13/6/12

    Je te souhaite un grand grand courage, une tonne de Lexomil et surtout que le joli moniteur te distraie suffisamment pour oublier tes angoisses. En y réfléchissant, c'est mieux que le Lexomil.

    Quant au permis, du premier coup code et conduite. Je me souviens bien de ma première leçon : je double un cycliste, et hop je me rabats sans plus m'occuper de lui. Le moniteur a fait un double looping sur son siège, se voyant déjà ramasser les morceaux du type. Qui nous a injuriés, donc il était vivant et toujours sur son vélo.
    Quant à regarder tes messages en conduisant, tu es folle. Le jour où tu tueras quelqu'un tu seras bien avancée. Là, je ne rigole pas.

    RépondreSupprimer
  3. DOMINIQUE13/6/12

    Je suis sûre que tes parents sont d'accord avec moi sur ce dernier point.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je suis d'accord avec toi Nougatine, et j'ose espérer que notre chère blonde faisait juste une blague, hein ??? Hein, dis la blonde !!! C'était une blague ???

      Supprimer
    2. Mais ouiiiiii c'est une blague.
      Jusqu'à hier soir. A partir de ce matin, je ne le ferai plus.

      PROMIS.

      Supprimer
  4. En plus les apprentis conducteurs sont généralement moins stressés que les parents ! C'est d'ailleurs source de conflit ! COurage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ça, je crois que c'est l'excès de confiance qui m'angoisse...

      Supprimer
  5. delph13/6/12

    J'ai pas calculé, mais on a du le passer à peu près en même temps :D et,euh...vu que t'as déjà un homme sensationnel à domicile, tu peux donner l'adresse de l'auto-école STP???? Je sens que je vais commencer à me renseigner pour ma belette ;) bon d'accord 4 ans c'est un peu jeune, mais un beau brun prêt à prendre une maman plus souvent, ça se laisse pas passer hein?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûr !!! D'un autre côté, je ne l'ai vu qu'assis derrière un comptoir, donc je me méfie un peu. Il n'empêche qu'il a de très jolis yeux.

      Supprimer
  6. Zéro faute au code et permis du premier coup, du coup je ressens comme une certaines légitimité à insulter les mauvais conducteurs qui m'entourent...
    Par contre, toi... Hum...

    (mais non soit pas fâchée, allez, steuplait !!! c'était pour rire la petite reflexion mesquine !!! Comme toi avec le coup du check des mails ! Hein que c'était une blague ???)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les insulte parce qu'ils ne conduisent pas à MA façon. Ce qui est en soit insupportable.

      Ceci étant dit, je n'ai jamais eu d'accident (je touche du bois), donc ça doit vouloir dire que c'est pas si mal au bout du compte. ;-)

      Supprimer
  7. Je compatis en repensant à cette fois où, mon moniteur auto-école, m'annonça : "c'est une première leçon qui va te ramener - tu fais comme si tu étais détendue, et tu ne crie pas, Ok ?".

    J'en ferais bien un billet tiens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup le "tu fais COMME..."
      Il faut avoir l'air détendu, plus que de l'être, finalement !

      Supprimer
  8. NOUGATINE13/6/12

    Merci Val Kikou. A le voir écrit par quelqu'un d'autre que moi, je trouve que Nougatine me va bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore NOUGATINE. Je sais, je l'ai déjà dit, mais franchement, c'est TOP !

      Supprimer
  9. Je te l'ai déjà dit, je n'ai pas pu ! Elle a attendu d'avoir 18 ans et est inscrite au permis tradi comme moi !
    donc chapeau ! quelle courage !!! ;o)))
    remarque le beau brun et JEUNE va sans doute te déstresser ! La chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère surtout que le Chouchou va s'y coller aussi et que ce n'est pas moi qui vais me farcir tout le boulot !

      Supprimer
  10. Isabelle13/6/12

    Ben ça c'est carrément au dessus de mes moyens nerveux! Déjà que je supporte à grand peine d'être passagère avec quelqu'un qui sait... Apprendre à quelqu'un, à fortiori A MES ENFANTS, non peux pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je disais pareil. Mais quand tu vas avoir un ado qui va t'en parler dix-huit fois par jour, TOUS LES JOURS, je te garantis que c'est pas facile.

      Nous sommes des parents faibles, je m'en rends bien compte.

      Supprimer
  11. C'est son père qui s'en est occupé, le jour du test avec le moniteur, sur un parking, j'ai fait arrêter la voiture pour descendre et vomir... Bon courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon sang, tu fais pas semblant !!!
      Déjà, t'as pas vomi sur les genoux du moniteur : 1 bon point !

      Supprimer
  12. Voilà! J'ai "j'aimer" la nouvelle!
    Code et permis du premier coup et passagère insupportable. Ok je sors... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir aimé !

      Sinon pour le reste... heureusement que tu fais de jolies photos, hein, sinon, tu serais punie .

      Supprimer
    2. Je souris. J'aime po être punie.

      Supprimer
  13. J'ai loupé mon permis parce que mon instructeur était pressé de boire son café. Je maintiens ma version. Et je la maintiendrai TOUJOURS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut être très ferme dans les versions qu'on raconte. Après tout, il n'y a aucun témoin.
      Je me rappelle vaguement d'une histoire de passage de vitesse à l'approche d'un feu rouge tout à fait contestable.

      Supprimer