17 mai 2012

Histoire de pseudo


Il y a quelques... mois (déjà), je t'ai raconté la (relative) douleur de porter un prénom qui ne se prête pas aux diminutifs. Qu'à cela ne tienne, grâce aux réseaux sociaux, aujourd'hui, tu as la possibilité de t'inventer soit un nouveau prénom, soit un diminutif qui te correspond vraiment, qui te définit aux yeux de tous.
Sans demander l'accord de personne, tu peux le choisir passe-partout, identique à ton prénom, trouver un diminutif, un truc composé, ou ridicule, ou flamboyant, avec IGP pour bien savoir d'où tu viens, avec un numéro, même si "je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre". Aucune importance, tu es maîtresse de ta destinée.

Je vais te raconter mes pseudos. Attention, c'est hyper intime comme sujet, au moins aussi intime que l'épilation de la ouachacha. Ah, mince, ça, je l'ai déjà raconté. Tu vois, c'est pour dire...

Au tout début, il y a eu Rocheline.
Mon tout premier pseudo. Je me souviens de la panique lorsqu'il a fallu que je donne un pseudo. Je n'y avais jamais réfléchi. Forcément, quand tu te lèves le matin, ta première pensée n'est pas "bon, qu'est-ce que je vais choisir comme pseudo ?" même pour une traînée du net comme moi. Pourtant, il n'était pas question pour moi de mettre mon prénom, et encore moi Toto72, qui n'est pas moi. Voici donc Rocheline. Ça vient d'où ?... Disons, une sorte de composition entre le nom de ma ville et quelque chose qui pourrait passer pour un prénom, un truc que je voulais doux, facile à prononcer, féminin... Il a existé quelques années et a été remplacé. Je vais même te dire où il est encore utilisé. Purée, c'est comme si je me déshabillais devant tout le monde ! Rocheline existe encore sur 2 endroits : ebay et un site de test de produits cosmétiques. Tout simplement parce que je n'ai pas encore compris comment je pouvais le changer, sans tout démonter le compte.
Rocheline a bien vécu, sauf qu'il n'a pas résisté à l'exotisme...

Le second ensuite, qui a bien vécu plus longtemps, et qui a commencé à laisser des traces sur les blogs. Voici l'arrivée de SingaporeSling
Tout attaché, avec une majuscule au milieu. Certaines s'en souviennent peut-être. Avec celui-là, j'ai embrouillé pas mal de monde. D'abord les sex-lovers, qui lisaient un peu rapidement Singapore STRING. Je le sais, y'en a qui m'ont demandé pourquoi j'avais un nom de culotte. 
Il y a eu aussi ceux qui pensaient que j'étais loin, très loin, que je vivais vraiment à Singapour (Singapore)... Que nenni. Bon allez, je continue le strip-tease... 
Le Singapore Sling est un de mes cocktails préférés, créé à l'hôtel Raffle de Singapour dans les années 20. Il est assez fréquemment servi dans les bars d'hôtels en Asie où il côtoie les Manhattan (que j'adore aussi), Tom Collins, Long Island Iced Tea, Cuba Libre, Pina Colada et autres Margarita, bien plus qu'en Europe où on ne le trouve que rarement. Il est fait à base de gin, de cherry brandy (une sorte de liqueur de cerise), de Bénédictine et de jus d'ananas frais. C'est une grosse tuerie sucrée, qu'on te sert amoureusement avec une  tranche d'ananas et parfois une orchidée violette, pour décorer le verre.
Ce pseudo, c'est une madeleine de Proust, version alcoolisée. Une sorte de rappel quotidien, lorsque je l'utilisais, de ces vacances merveilleuses que nous avions passées, à Hong-Kong, puis en Thaïlande, du bonheur ultime de siroter un Singapore Sling, au bout du monde.

Enfin, il y a eu Blonde paresseuse. Bien sûr.
L'histoire de Blonde paresseuse, du pseudo, du nom du blog, elle est expliquée tout là-haut, sous la photo. C'est une histoire vraie, pas inventée. Un jour, Chouchou s'est pointé avec un petit colis. Il avait commandé en Belgique des semences bio, des salades, des tomates, des haricots verts, etc. Je te promets que ça s'est passé comme c'est résumé : "Ma Chérie, c'est super, ils ont envoyé une salade qui porte ton nom". 
Enfin, c'était la délivrance ! Armelle devenait un prénom acceptable, reconnu de tous. Il m'a tendu le sachet. Laitue Grosse blonde paresseuse. J'ai éclaté de rire ! J'aurais pu être vexée, j'ai trouvé le trait d'humour excellent.
Un matin d'août, l'année dernière, je me suis dit GO ! Je le fais. Première étape, trouver le nom du blog. Blonde paresseuse est apparu comme une évidence.
Alors, après, forcément, si tu veux un peu de lecteurs, il faut bien qu'il sache où te trouver. Adieu SingaporeSling, bonjour Blonde paresseuse. Blonde paresseuse est partout désormais, y compris sur des sites étrangers, où ça doit faire twès fwançais. Je sais que j'ai fait le bon choix, parce que ce nom "Blonde paresseuse", je peux le taper cent fois, jamais je n'inverse les lettres, jamais ne fais une faute de frappe, ce qui  n'est pas le cas d'autres mots... C'est un signe ça, non ? (par exemple, quand j'écris "signe", j'écris toujours "singe", et après je corrige)....

Voilà, je suis à poil, j'ai tout enlevé. Et toi, tu veux raconter l'histoire de ton pseudo ?... Pas obligé, Blonde paresseuse n'est pas (encore) un camp de naturisme, tout le monde est pas obligé de se mettre tout nu ;-)

Mais bon, vas-y, balance !

37 commentaires:

  1. Alors... Des pseudos, j'en ai deux, dont un qui prend diantrement le pas sur l'autre depuis deux ans.
    Il y a d'abord eu Cetroinzust, fruit d'une rigolade de banc de fac, a base de "tout de meme, c'est vraiment trop injuste" et d'un cheveu sur la langue. Je l'ai traine des annees avec plaisir.
    La Grande Blonde est arrivee plus recemment. J'avais pris l'habitude d'appeler une copine "hey, Ptite Brunette !" et en retour, j'ai ete surnommee La Grande Blonde, donc. Au moment d'ouvrir la porte de nos aventures down under, ce pseudo s'est impose d'office. Parce qu'il me correspond bien (je suis grande et -a peu pres- blonde), parce que j'aime bien la facon dont il sonne et parce que je peux facilement le raccourcir !
    Voila, je suis toute nue du pseudo aussi ;-)
    Bonne journee !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens du moment où j'ai fait le rapprochement... entre Cetroinzust que je croisais chez Caro, et La Grande Blonde, l'une de mes premières lectrices, arrivée ici du bout du monde, je ne sais pas encore comment.

      C'est pratique le double pseudo... Peut-être que SingaporeSling va revenir un de ces quatre.

      Merci pour le strip-tease ;-)

      Supprimer
  2. DOMINIQUE17/5/12

    J'ai cru pendant longtemps que tu étais à Singapour ! Ben oui, je ne connaissais pas le cocktail. Je sais que ça t'a fait marrer.
    Le mien n'est pas un pseudo, c'est bêtement mon prénom. J'ai une imagination débordante. Je l'utilise partout en majuscules, au départ ça avait été l'oubli de descendre des majuscules, finalement j'ai laissé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es Majuscule, Dominique, c'est comme ça qu'on te reconnait ;-)

      Supprimer
  3. allez je me lance, puisque tu dévoiles !
    Le premier date d'il y a une dizaine d'années, Petite Salamandre, en référence à mon tatouage polynésien sur l'avant bras droit, il m'a servi sur msn (j'y ai rencontré Namour) ça m'a porté bonheur ou pas ?, il me sert sur hellocoton et sur mon premier blog, il me résume assez bien dans cette image que la salamandre en Polynésie signifie comme mon vrai prenom : la protectrice du foyer !
    Le deuxième est plus récent, Vagabonde ... en référence à mes errances de toutes une vie, à ce que je suis à l'intérieur de moi, une Vagabonde sans importance, qu'il vaut mieux ne jamais aimer ... A quoi sert-il, à mon deuxième profil Hellocoton, rapport à mon deuxième blog, plus mélancolique, plus doux-amer ...
    du coup je sais plus sous quel nom je dois signer ici ! Allez je vais laisser le plus connu, celui sous lequel on me cherche meme des années après ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que tu en avais un autre !
      J'aime beaucoup Petite Salamandre et sans savoir d'où ça venait, je faisais le rapprochement avec tatouage... Comme quoi, il est pas mal trouvé finalement ;-)

      Supprimer
  4. Bon tu peux te rhabiller et le garder il te va comme un gant ce joli surnom!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, je remets ma culotte de Blonde paresseuse ;-)

      Supprimer
  5. alors moi...c'est expliqué un peu sur mon blog aussi...A la fin d'une journée de weekend avec plusieurs enfants de 3-5 ans surexcités, je leur donne un dessin d'un petit bonhomme à colorier pour les calmer un peu, et ils hurlent "c'est CACA PROUT!!!" Et on s'est tous écroulé de rire... Je ne sais pas trop pourquoi, le nom m'a inspiré. Depuis, j'ai 2 réactions chez mes amis: ceux qui trouvent ça super drôle, et ceux qui trouvent ça super nul... J'ai pas mal d'amis qui me disent que le nom empêche les gens de venir sur mon blog- franchement, je ne sais pas quoi en penser, alors pour l'instant, je tiens le cap, et je continue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais continue !!!
      Kaka Proute, c'est génial comme nom. Tellement inattendu, tellement drôle, ne te laisse pas influencer par les sombres. Celui qui ne vient pas sur ton blog parce qu'il s'appelle kaka proute, il a perdu son âme d'enfant.

      Courage !

      Supprimer
    2. bah oui moi aussi je trouve ça super bien comme pseudo :) pour le blog aussi !

      Supprimer
  6. Bah moi, j'aime les chaussures, j'aime le violet, j'aime l'anglais et j'aime les photos, qu'on range dans des boites à chaussures. Et comme sur mon blog est dédié aux photos...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pseudo, finalement, a toujours une explication : simple ou complexe, mais finalement, il nous reflète bien plus qu'on ne le croit...

      Merci ;-)

      Supprimer
  7. Petite parenthèse, J'ai vu qu'hier tu avais cité Raoul (prénom de mon frère si tu te souviens j'en ai déjà parlé ! ;o) ) !
    Alors en pseudo j'ai eu Prune_57 (le 57 mon département parce que Prune était déjà utilisé), je l'ai encore sur e-bay.
    Puis Thalyne, sur les sites de rencontres uniquement ! (ouais, j'assume)
    Pis maintenant je fais dans l'originalité... Nathaly avec son Y d'origine est mon prénom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups. Excuse-moi auprès de ton frère. Mais, franchement, c'est pas cool, Raoul. Bon, j'arrête.

      Reviens Nathaly avec un i-grec !

      Prune_57... tu aurais pu choisir Mirabelle, tant qu'à faire... ;-)

      Supprimer
  8. Avant LaNe il y a eu Elleane, mon premier pseudo, le tout premier en fait, créé avec ma première adresse mail AOL.
    Elleane de Eléa (feat la Nuit des Temps), que j'ai fait évoluer pour les besoins de l'internet et parce que le pseudo tel quel était déjà pris.
    Elleane --> LaNe je sais pas pourquoi. Changement de blog et j'ai pas voulu qu'on puisse retracer mon "ancienne" identité numérique (Elleane était mon pseudo partout, Caramail, forums, blogs...).
    Il y a eu d'autres pseudos mais c'est ces deux là qui sont restés le plus, avec aujourd'hui pratiquement plus que LaNe qui se fond bien dans la masse et permet de ne pas retracer mon historique ;)
    Ah oui et j'ai Bree sur mon blog cuisine mais ça compte pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LaNe, je suis contente que tu expliques, parce que je me demandais d'où ça venait...

      Bree, je la connais pas encore, mais si c'est celle qui fait les muffins d'Instagram, je vais bien finir par la trouver ;-)

      Supprimer
  9. OMG mais des Elleane yen a plein maintenant :: (

    RépondreSupprimer
  10. de mon côté, j'ai choisi Tournelune parce que j'adore regarde la Lune... alors je suis comme un Tournesol qui se tourne vers la lune, un Tournelune. Il existe aussi tournesoldenuit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es le tournesol qui éclaire la nuit...

      Supprimer
  11. Hello,
    Comme j'ai le même prénom que toi, je n'ai jamais eu de surnom - certains ont bien tenté l'inévitable mémelle ou sa variante mamelle qu'on a du te ressortir des dizaine de fois à toi aussi je suppose, mais qu'à mon regard on comprend bien que si tu veux rester ami-ami avec moi, c'est pas le bon plan. Un amoureux avait tenté le "Mel", j'ai tellement ri qu'il a compris que c'était pas possible non plus. Je n'aimais pas mon prénom, très rare dans le sud de la France où j'ai grandit, mais j'ai jamais voulu de surnom!
    Bref Melloune, c'est tout simplement la façon dont m'appelait ma mère lorsque j'étais maladoune petite, et c'est ainsi que me surnomme ma soeur jumelle (mais pas en public.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas, Melloune, que nous avions le même prénom !!

      Mémelle, plutôt mourir.

      Melloune, c'est minouche, merci à ta maman.
      Moi, ma soeur, c'est Ninou, et je crois qu'il n'y a presque plus que moi qui l'appelle comme ça...

      Supprimer
    2. Quand on connaît l'étymologie du prénom Armelle, on se rend compte que tu n'es pas si mal lotie : Armelle se décompose en Arz-Mael.
      Arz, c'est le même que dans Arthur, Artémise, cela signifie « ours », ourse, en l'occurrence. Comme la Grande Ourse dans le ciel... L'ours a été le roi des animaux en Europe pendant des centaines d'années, craint et révéré, du temps où la forêt s'étendait de l'est à l'ouest, bien avant que le lion ne prenne la relève. Pas mal déjà !
      Quant à Mael, cela signifie « princier ». Ourse princière, Princesse Ourse. Alors tu vois, entre reine des animaux et princesse, c'est pas mal quand même, non !
      Ça ne résout pas ton problème du diminutif, mais ça a le mérite de stimuler l'imagination ! Si tu veux le faire à la bretonne, tu peux avoir Mélig (en accentuant la prononciation sur la première syllabe), avec -ig comme diminutif d'affection. Ni vu ni connu, c'est Petite Princesse. Alors, ça le fait ? Tu ne regarderas plus le ciel nocturne de la même façon : Grande Ourse : Armelle; Petite Ourse : Mélig...

      Supprimer
    3. Oh, mais c'est magnifique tout ça !
      La Grande Ourse s'appelle Armelle, si mon grand-père avait su ça...
      Merci Abel.

      Supprimer
    4. @ Blonde paresseuse
      « Cet animal possède un statut à part dans les cultures de l'Europe du Nord, où dire son nom ne peut se faire à la légère, avec négligence ou indifférence, comme on le ferait pour n'importe quelle autre espèce. Au contraire, il faut user de ce nom avec la plus grande prudence, le prononcer avec respect ou même, si possible, éviter de la prononcer et le remplacer par des expressions imagées, voir par des périphrases*. Chez les peuples chasseurs, nous l'avons dit et redit, l'ours n'est en rien un animal comme les autres. C'est non seulement le roi de la forêt mais aussi une créature intermédiaire entre le monde des bêtes, celui des hommes et celui des dieux. »
      Pour l'origine de la Grande Ourse et la Petite Ourse, on peut relire l'histoire de la nymphe Callisto séduite par Zeus et transformée en ourse. Iphigénie aussi a été transformée en ourse.
      Histoire, mythologie, astronomie, géographie (hé oui, le continent arctique, c'est aussi le arc- qui signifie ours). N'en jetez plus !
      Alors, les Armelle, on relève la tête ? On commence à arborer avec fierté son prénom ?
      Et pour retrouver ces fabuleuses explications et tant d'autres, on prévoit pour cet été le livre de Michel Pastoureau (historien à l'Ehess) consacré à l'ours. Tout ça rien que pour la première partie du prénom ! Pour la partie « mael », il faudra aller voir du côté des civilisations celtiques.
      Et pour toi dessinatrice, Blonde paresseuse : M. Pastoureau a aussi écrit des ouvrages sur les couleurs, fort intéressants, si tu ne les connais déjà.
      Bon, Kimberley, elle est où ? Je ne l'entends plus...

      * Déjà des problèmes de surnom, même cela c'est ancré dans l'histoire ;-)))

      Supprimer
  12. Ici je signe "Valérie de Rennes" où tout est dit, parce que j'ai découvert ton blog en passant chez Caroline et que c'est comme ça que je signe chez elle depuis...2005 (et en 2005 je n'avais pas de pseudo...)

    Ailleurs maintenant je signe Valkikou, tiré de mon blog, parce que je m'appelle Valérie (on l'aura compris) et parce que je fais de la couture !...

    Blonde paresseuse je trouve ça super classe !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Valérie de Rennes", c'est cash, au moins, on sait à qui qu'on cause !

      Valkikou, c'est joli, mais tu as raison de m'expliquer pour la couture, moi je voyais ça plutôt comme un "kikou lol" des ados ! ;-)

      Supprimer
  13. Coucou ! Super ton article. Moi, je suis souvent en manque d'inspiration niveau pseudo, donc celui qui est un peu partout (eBay, Be.com, Femina,...) c'est Asiya17 ! Asiya, c'est mon prénom (t'a vu t'es pas la seule à porter un prénom horrible, et encore Armelle ça va, Asiya, euh... Hum hum !) Porter le prénom d'un resto chinois et d'un shampoing Swarzkopf, c'est pas facile tous les jours ! Et 17, bah c'est le jour de ma naissance. En manque d'inspiration, comme je disais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi Asiya, ça fait surtout vacances...

      L'important c'est que tu t'y retrouves et qu'il ne te pèse pas, ton pseudo ;-)

      Supprimer
  14. et pristempslibre ca se rapproche un peu de ton pseudo...
    xxo

    RépondreSupprimer
  15. Le temps libre, la paresse, c'est bien bon tout ça...

    RépondreSupprimer
  16. C'est parce que El Chorizo arrête pas de me dire "fais pas ta Peste" !
    Alors... La contraction de mon prénom qui commence par Lau... Lô... La Peste. Lôla Peste ! (j'suis trop forte en pseudo).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, les mecs sont source d'inspiration ;-)

      Supprimer
  17. Anonyme23/5/12

    Moi, rien d'original: LN qui phonétiquement reste mon prénom et qui en plus me résume bien par rapport à mon boulot et à mon amour des lettres, des mots et des jets (jeux) de maux (mots)..
    ET sinon, simple curiosité: as tu déjà trouvé des sauterelles, Armelle, sur tes grosses blondes paresseuses de salades :-) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas encore, LN, pas encore... La seule sauterelle que j'ai connue personnellement vivait dans ma salle de bains l'automne dernier. Une sauterelle qui préférait les zones humides et tempérées, faut croire.

      Supprimer
  18. J'ai adoré mon premier pseudo "Meetchu" (meet you en argot) issu d'une chanson de Macy Gray, "I can't wait to meetchu" que j'écoutais en boucle après mon divorce. Je l'ai plus ou moins lâché après avoir quitté avec fracas un forum que j'avais créé, car je ne souhaitais pas qu'on me retrouve. Maintenant j'utilise surtout Zaz et Isa, plus anonymes. Et sinon j'ai eu au moment où je draguais sur les sites de rencontres, le pseudo Tasouris, qui a bien plu, surtout à un certain monsieur qui partage ma vie depuis pas mal d'années maintenant. Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est rigolo ça, Tasouris et je dois dire que je trouve ça super sexy aussi.
      ;-)

      Supprimer