16 mars 2012

T'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?

Vendredi, c'est kiwi, ça c'est sûr, parce que dans bientôt pas longtemps, ce sera le week-end... et c'est une bonne nouvelle, parce que le week-end, ben, c'est bien. Ouh, la, ça démarre fort, y'a de l'argumentation, là, de haut niveau.

Bref. La vie c'est un kiwi quand j'ai ré-attaqué le boulot avec plutôt pas mal d'entrain, enfin reposée après une semaine de vacances. Je ne sais pas combien de temps ça va durer, mais déjà, bosser sans traîner les pieds, c'est plutôt cool.

La vie c'est un kiwi qui rigole quand le soir, aux alentours de 19 heures moins quelquechose, j'arrive à écouter dans ma voiture le Zapping des actualités de France Inter : c'est une petite chronique à la fin de l'émission Downtown qui fait un mix de ce qu'il a été dit à la radio dans la journée, ponctué de mots, phrases, onomatopées tirées d'un peu tout et n'importe quoi. Bon, c'est pas facile à expliquer et je le vends pas très bien, mais ce que j'adore, qui me fait beaucoup rire en ce moment, c'est qu'à chaque fois qu'est prononcé le mot "candidat de l'UMP", c'est suivi immédiatement d'une femme qui dit "Zoltan !". Ça dure une fraction de seconde, mais l'enchaînement est extra. Tu peux écouter ICI, c'est vers 1:54 !

La vie, c'est un kiwi bof-mais-bof-mais-pourquoi-pas quand au cours d'une conversation avec mon fils il n'y a pas longtemps, je lui faisais part d'une remarque que l'une d'entre vous avait émise sur ce billet, qui proposait qu'on puisse choisir son prénom le jour de ses 18 ans, si celui que tes parents t'ont collé t'ennuie. Je lui ai donc innocemment demandé "tu choisirais quoi, toi ?", persuadé qu'il allait répondre que son prénom lui convenait parfaitement. Ben quoi, Crapaud-poilu c'est cool non ? Je ne vais pas te dévoiler son prénom mais disons qu'il est plutôt classique, plutôt ancien et qu'il est fêté sur le calendrier...
Tu sais ce qu'il me répond, avec un petit air timide, genre, je fais mon coming-out ? 
"Ulrich". 
Pardon ? Comment ? J'ai fait gloups en pensant que bon sang, c'était pas possible. Là, toute l'éducation, tout est remis en cause. Pourquoi soudainement mon fils voudrait porter le nom d'un chevalier teuton ? Bon sang de bon soir. 
J'ai répondu "Ah ?" et il a tout de suite dit avec un gros reproche dans la voix "t'aimes pas ?". Ben, comment dire.... Non. Je n'irai pas plus loin dans la discussion sur ce qu'est un beau prénom ou pas, je n'ai pas envie de te voir, ami visiteur, entrer dans des polémiques sans fin, sur ce sujet hautement sensible et bien plus bataillé que la crise de la dette.
Et si tu connais Crapaud-poilu dans la vraie vie, je t'interdis formellement de l'appeler Ulrich au détour d'une conversation, sinon, il va savoir que j'ai balancé et il sera vexé et pas content. Ok ?
Et si tu t'appelles Ulrich, toutes mes confuses, mais bon, à chacun ses goûts. Perso, ben, j'aime pas.
Ok, il aurait pu choisir Zoltan.

La vie, c'est un kiwi quand j'ai pu grâce aux vacances enfin ... lire !! Je ne lis plus souvent, en tout cas bien moins que ce que j'aimerais. J'ai lu deux trucs que j'ai beaucoup aimé, je suis pas critique littéraire, mais disons que ça m'a touché :
La Page Blanche, le dernier livre illustré par Pénélope Bagieu, avec un scénario de Boulet. L'histoire de cette fille qui a perdu sa mémoire, sa vie m'a émue, avec sa chute incroyable. Je te dirai pas la chute.
La Balade de Lila K. de Blandine Le Callet. Elle avait écrit Une Pièce Montée, une histoire de mariage, très bien vue, rigolote, adaptée par la suite au ciné. Celui-là est dans un registre totalement différent, noir, étouffant, futuriste d'une violence terrible. J'ai beaucoup aimé aussi, mais Âme sensible aux malheurs des enfants, fais gaffe, tu vas en prendre plein la gueule.

La vie, c'est un kiwi do Brasil quand avec mon groupe de percus, on va reprendre les prestations publiques et ça, ça donne grave envie de jouer. On va aérer le costume, astiquer les instruments et donner le meilleur de nous pour faire danser les gens. Youhou ! J'ai hâte !

Allez, des bises.

***

La 6ème question d'Agogaye est cette semaine :
Quelle est la personnalité française avec laquelle tu coucherais le plus volontiers (interdiction de citer le conjoint et interdiction de zapper la question, nonméo !) ?

Je suppose que "personnalité" implique quelqu'un de connu... Voyons voir... "Coucher", c'est fort non ? On peut dîner d'abord ?
Ah si, je sais, un qui me fait baver devant ma télé : Frédéric Lopez. Je suis pas souvent aimanté par des mecs en me disant "ouah, celui-là, il est.... ouah !", mais lui, quand même.... OUAH !

22 commentaires:

  1. Ulrich :-D
    Franchement, je trouve qu'il y a pire (genre Kaka Proute ;-)
    Biz, et bon week end sous le signe de la musique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, forcément Kaka Proute, c'est pas facile tous les jours...
      Heureusement que Marion-Clafoutis relève le niveau ;-)

      Supprimer
  2. Brodeuse du Phare16/3/12

    Ah ouais Frédéric Lopeeeez (comment ça je suis passée à côté du sujet du post ?) Pour ce qui est des prénoms, j'ai demandé à Junior comment il aimerait qu'on appelle son futur petit frère, il a répondu "Crocro". On réfléchit encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore Crocro, bien plus que Clo-clo finalement ;-)
      Sauf si ton nom de famille commence par "Dil...", ça va être chiant

      Supprimer
  3. Ton Crapaud-Poilu, il a zoné au rayon des parfums du supermarché si tu veux mon avis... Et il s'est dit qu'Ulrich de Va***s, ça sonnait drôlement noble et vachement chic. De ce fait, il se verrait très bien dans la peau du noble Ulrich !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je n'y avais pas pensé, mais je vais réfléchir à ça. Je pencherais plutôt pour un personnage d'un bouquin.
      Je vais essayer de creuser, pour voir...

      Supprimer
  4. DOMINIQUE16/3/12

    Prénom classique, veut dire "classe" aussi. Me souviens d'une parente qui voulait prénommer sa future fille "Candice". Ma mère qui devait être la marraine était effondrée, jusqu'à ce qu'elle ait trouvé la parade "oui, mais dans le sud de la France, ça va donner Quindisseu".
    Elle se prénomme Hélène, du coup. Elle a 25 ans. Bien sûr, ce n'est peut-être pas tout à fait de sa génération. Et alors ?
    Tous les gosses à l'âge de ton Crapaud rêvent de changer de prénom, comme ils changent de corps et de voix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben, je préfère Hélène aussi. Surtout que toutes les "Hélène" que je connais sont douces et gentilles et la seule Quindisseu que j'ai connue était une pétasse chiante. ;-)

      Supprimer
  5. Je viens aussi de lire "La Page Blanche", je pourrais même dire dévorer car c'est une bd très bien faite, les dessins rendent très bien l'atmosphère et la fin est, c'est vrai très spéciale. Et si c'était possible...tout un programme !

    RépondreSupprimer
  6. C'est sûr, Ulrich c'est moche (je sais je devrais pas dire ça, je devrais dire, "Ulrich j'aime pas"), mais c'est assez ancien et c'est fêté dans le calendrier aussi finalement ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, c'est ancien et fêté, comme quoi, ça suffit pas comme critère. Et tu as raison, il faut dire "j'aime pas", et il faut toujours goûter avant, c'est Maman qui l'a dit.

      Supprimer
  7. leyleydu9516/3/12

    Ah Lydie ! tu m'as bien fait rire !
    Mais ??? ils existent encore ces parfums ??
    Ulrich, je ne suis pas trop fan, je préfère de loin le prénom de ton petit conquérant ;-)
    J'ai choisi le même type de prénom pour mon p'tit lou : intemporel,classe et fêté aussi sur le calendrier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je savais pas que ça existait encore, je vais de ce pas aller vérifier dès demain matin chez Intermarché !

      Supprimer
  8. Anonyme16/3/12

    J'adore ce kiwi du vendredi ! Merci !
    Je ne ferai aucun commentaire sur Ulrich... mon frère s'appelle Raoul....
    Le dernier livre qui m'ait énormément plu --> Philippe Besson "Une bonne raison de se tuer", c'est très bien écrit, très plaisant ça m'a extrèmement touchée !
    Bon week-end !
    Nathaly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, tu m'as fait bien rire aussi ! Tu as déjà demandé à Raoul s'il voulait changer de prénom ?
      Merci pour le conseil lecture !

      Supprimer
  9. Mais t'es sûr qu'il était sérieux en te sortant Ulrich ? C'était pas de la provoc' d'ado ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te jure qu'il était très sérieux, pas le moindre début de sourire à l'horizon de sa trombine...

      Supprimer
  10. Figure-toi que j'y ai repensé ce matin dans le bus (ne me demande pas pourquoi !). C'est peut-être à cause du batteur de Metallica (même si c'est son nom de famille...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je ne sais pas,je crois que le mieux serait que je lui pose la question... Je vais attendre un peu et j'essaierai, l'air de rien !

      Supprimer
  11. Ahahaha !!! Comme quoi heureusement qu'on laisse pas les jeunes décider de leur prénom... ;-)

    RépondreSupprimer