21 mars 2012

Chez Mamie


Mamie, elle est vintage et chez elle, c’est super vintage. Quand j’entre chez Mamie, j’ai l’impression d’être à pieds joints dans une vieille série télé, dans une rediffusion d’un téléfilm qui passerait le matin, sur TMC.


Chez Mamie, rien n’a changé depuis vingt-cinq ans, au bas mot. Mais chez Mamie, c’est tout propre, luisant, pas un grain de poussière, pas une plinthe qui se décolle, pas même un souvenir de toile d’araignée. C’est un appartement tout neuf du milieu des eighties, décoré par quelqu’un (Mamie) qui avait déjà des goûts démodés à l’époque… Viens, je t’emmène visiter.

Chez Mamie, il y a dans le salon un gigantesque meuble bar/bibliothèque, avec un abattant qui descend et dans lequel il y a des verres à whisky en cristal, avec un bac à glaçons assorti et une pince en argent (JR Ewing serait absolument pas dépaysé s’il passait à l’apéro). Chez Mamie, il y a des coussins dans un genre de satin pas trop brillant, parfois brodé de grosses fleurs, avec un bourrelet tout autour. Quelle que soit la pièce, les coussins sont indifféremment bleus, ou saumon, ou beige ocre. Chez Mamie, il y a des napperons au crochet sous des lampes à l’abat-jour plissé et à franges. Chez Mamie, les mus des toilettes sont recouverts d’un papier peint qui représente à l’infini une sorte d’aquarelle de paysage, un pont, un bout de rivière, dans des tons gris beige verts… Ça occupe l’esprit, on essaye de savoir où commence et ou finit le dessin, les yeux glissant d’un bout de motif à l’autre dans un mouvement perpétuel légèrement hypnotique. Chez Mamie, le PQ vient d’un distributeur en plexi marron fumé, distribué feuille à feuille, pas d’un rouleau qui incite au gaspis.



 Chez Mamie, la salle de douche est carrelée du sol au plafond en marron foncé, et il y a un tapis de bain moutarde, avec des grands poils, et un autre en éponge par-dessus, pour pas trop l’abimer. Sur le lavabo couleur caramel, il y a toujours une savonnette Rogé et Gallet qui sent bon la rose et à disposition un sèche-cheveux d’époque, où la fille sur la boite ressemble vaguement à Farah Fawcett, époque Drôle de Dames. Ou à Sheila, c’est selon tes références.


Dans la chambre d’amis de Mamie, le lit est recouvert d’un somptueux couvre-lit en satin bleu-gris, avec des grands volants sur les côtés et avec la forme du traversin intégrée. Et il y a donc un traversin, dans le lit (sans déconner, le traversin, c’est vintage, non ?) Au mur de la chambre d’amis de Mamie, il y a des tableaux de broderies de roses sur des canevas, mises sous verre et encadrées de bois doré. Chez Mamie, il y a dans toutes les pièces des voilages, sur rail, qu’on manipule avec une cordelette ET des doubles rideaux à festons et embrases, accrochées à des petites patères dorées. Chez Mamie, c’est cool, parce que ça te fait faire un bond en arrière gratos, super la machine à voyager dans le temps !


Et puis il y a Mamie… Douce, toujours gentille, même quand ça fait plus de deux ans que je ne l’ai pas vue, (on se téléphone régulièrement). Il y a Mamie qui ouvre du champagne pour l’apéro, parce que nous sommes contentes de nous voir. Mamie qui me demande si je peux l’aider sur sa boite mail parce que ses messages ne sont pas rangés correctement. Mamie qui n’arrive pas à faire un double clic, mais qui sait parfaitement cliquer à droite pour ouvrir le menu contextuel. Mamie qui met le matin une robe de chambre bien boutonnée jusqu’en haut, avec des pantoufles aux semelles légèrement compensées et qui s’est levée aux aurores pour me préparer mon petit déjeuner, malgré mes protestations. Du thé, servi dans une tasse avec une soucoupe, une autre assiette pour les deux tranches de brioche grillée et encore tiède, une troisième assiette avec un yaourt nature.
Mamie qui retourne s’allonger un peu, quelques minutes, le temps que je finisse de me préparer, parce qu’il est bien tôt… Mamie qui me dit que je suis drôlement jolie avec ce corsage. Même les mots de Mamie sont parfois désuets.

Mamie a 85 ans, elle fait tout lentement, elle se fatigue plus vite qu’avant, elle s’en rend compte et n’aime pas ça. Mamie, elle écoute bien plus qu’elle ne parle, elle met du rouge à lèvres à chaque fois qu’elle sort et approuve tout ce que tu fais, quels que soient tes choix.

Mamie, elle est vintage, sa maison aussi, et c’est diablement bon.

31 commentaires:

  1. C'est fou, on a la meme Mamie !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mienne, elle se prénomme Maude (avec un "e")... Et la tienne ?

      Supprimer
  2. ah!!! le canevas et l'édredon un beau pèlerinage que tu m'as fais faire :)

    RépondreSupprimer
  3. leyleydu9521/3/12

    On se croirait dans la maison de vacances familiale qui appartenait à Mamie et qui a été rachetée il y a peu par les parents lorsque Mamie et Papy sont partis...
    Il y avait tout ce que tu décris dans ton post mais aussi les cadeaux la redoute/blanche porte/la maison de valérie/daniel jouvance dans toutes les placards de la maison!
    Au nouvel an, on organisait un loto rien qu'avec toutes les "merdouilles" qu'elle avait reçu dans l'année et on rigolait bien en "gagnant" le sac marin Yves Rocher ou la centrifugeuse de damart !
    Ca me manque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un super idée je trouve, d'organiser un loto à merdouilles ! Même si les grands parents sont partis... Il faut continuer !

      Supprimer
  4. Chez ma maman , il y a aussi des napperons et des traversins ! Et elle n'a que 70 ans... Elle aussi multiplie les assiettes comme les petits pains ! Finalement, sa seule modernité réside dans son look.

    Si pour l'instant, je porte une robe de chambre régressive (rose avec un petit lapin sur la poitrine), moi aussi, quand je serai vieille, je mettrai une robe de chambre matelassée !! Et une "blouse" achetée sur le marché dans la journée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et peut-être aussi un "fond de robe", Mamie, elle mettait ça aussi, avant. Maintenant, elle préfère les pantalons parce que sinon, elle a du mal à mettre des collants ;-)

      Supprimer
  5. Moi je voudrais bien avoir une mamie comme ça....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée, Emilie, je ne peux pas te la louer... Mais je lui dirai, ça lui fera plaisir ;-)

      Supprimer
  6. DOMINIQUE21/3/12

    Et je parie que ta Mamie sent la poudre de riz, et l'eau de Cologne Jean-Marie Farina.
    C'est bon et totalement régressif, ta description !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle sent plutôt Guerlain en fait... ;-)
      Ce que j'adore aussi, c'est qu'elle m'a fait découvrir la Suze, il y a plusieurs années. La Suze !! Et ben, j'aime ça ;-)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE22/3/12

      Bravo, entre le champagne et la Suze, vous devez être belles, toutes les deux à l'apéro !

      Supprimer
  7. T'es sûre que t'étais pas plutôt chez ma mamie ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute, je ne crois pas... ;-)

      Supprimer
  8. Wow, super Mamie. Chez la mienne c'est moins Vintage, mais toujours propre, bien rangé. Elle parle beaucoup et ses récents soucis de santé (très graves, j'ai pas encore le courage d'en parler) me font me rendre compte qu'elle a toujours été le pilier de la famille !
    Ah les Mamies !!
    Profites en bien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai bien profité, même si la vie d'adulte fait qu'on a moins de temps à passer avec les Mamies qui sont loin...
      On fait comme on peut et elle ne nous le reproche jamais.

      Supprimer
  9. C'est malin, maintenant je pleure...
    Tu as de la chance, moi ça fait 7 ans et 2 jours que je ne l'ai plus cette chance mais c'était tout pareil ou presque (le culte de Pierre Bellemare en plus :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ben non, faut pas pleurer, mais je comprends que tu sois triste pour ta Mamie aussi...

      Supprimer
  10. Il est émouvant ton post, il remue tellement de choses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des fois ça rigole, des fois moins... Mais je suis contente si ça fait remuer, au moins, ça ne laisse pas indifférent.
      Je ne veux pas que tu sois triste !

      Supprimer
  11. Ma maman était comme ça...quand elle est partie j'ai repris la lampe à l'abat jour plissé, le cadre au point de croix et le napperon au crochet. Je les ai installés sur un meuble dans un petit coin avec sa photo. J'y mets des fleurs dans son vieux vase rococo. Curieusement, quand des gens viennent chez moi ils s'exclament tous que ça leur rappelle de bons souvenirs, que c'est "vintage".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un bel hommage ! Comme une sorte de petit autel, comme il y a en Asie, pour vénérer les anciens...

      Supprimer
  12. Les grand-mères, ces Êtres merveilleux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, euh, bon, faut pas faire de généralités, j'en ai une autre qui est beaucoup moins.... clémente, douce et gentille. Elle a d'autres qualités, mais pas celles là...

      Supprimer
  13. les traversins c'est CARREMENT vintage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est bien ce qu'il me semblait aussi !!

      Supprimer
  14. Moi je voudrais la même mamie! Elle a l'air adorable et puis une personne qui approuve tout ce qu'on fait quelques soient nos choix, alors là c'est précieux. Tu en as de la chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une vraie chance, une vraie gentillesse, sans arrières pensées.

      Supprimer
  15. Anonyme21/3/12

    Comme j'aimerais pouvoir encore aller chez ma mamie...;o(
    Tu as beaucoup de chance, et ta mamie aussi !
    Nathaly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vraiment de la chance, elle est adorable.

      Supprimer