13 janv. 2012

T'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?

Alors mon Poulet, cette semaine, t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ? P'têt y'a des kiwis chez toi ? Ben si c'est la saison ! Ouais, mais t'as raison, pas tout le temps...
Aujourd'hui, c'est VENDREDI 13. Avant de me prononcer sur le porte-bonheur ou porte-malheur, je vais attendre que la journée s'écoule et on fait le point next week, ok ?

Par exemple, la vie c'était pas un kiwi quand y'a eu la lune. Comme tous les mois, tu vas dire. Oui, mais ce mois-ci, elle était é-nor-me ! Le soir, en sortant, je la voyais, jaune comme une galette à la frangipane, au ras de l'horizon. Presque je voyais la fève dedans.
La nuit, c'était le jour. Dans la chambre, à 2 heures du matin, je pouvais voir que Chouchou avait décidé de réaliser un nouvel Everest avec des tee-shirts et des pantalons, sur sa chaise. Si j'avais réussi à dormir, je me serais vue dormir, comme en plein jour.
Si seulement. Parce que cette fucking full moon de sa race, ben pas kiwi du tout, elle m'empêche de dormir et me fait faire des rêves démentiels. Du genre : avec un ami d'ami que j'ai croisé 3 ou 4 fois, on décide de tout quitter pour aller vendre des melons (j'aime pas le melon) sur des marchés en Inde. Mais là, c'est pas possible parce qu'une mobylette a écrasé le chien de la voisine. Qui est mon ancien chien de quand j'étais petite. Tout à coup, ma soeur apparaît et me dit que j'ai une machine à étendre, alors que j'ai les bras plein de melons. Et voilà. Je me réveille.
Super non ? Merci la lune.

La vie, c'était un kiwi d'amour quand Crapaud-poilu rayonnait de bonheur et de joie et de fierté. Depuis octobre, il a décidé qu'il voulait aller voir un médecin pour perdre du poids et ça se passe super bien. Il maigrit bien, pas mal même, sa silhouette et son visage change et je suis heureuse de le voir heureux.
"T'as pas envie de t'y mettre aussi", m'a demandé ma grand-mère, avec sa perfide sollicitude habituelle.
"Ben, bof, oui, mais non", j'ai répondu. Et j'ai changé de sujet. Évidemment que ce serait kiwi d'avoir le courage, l'envie et la volonté. Mais j'ai juste l'envie, et je peux te dire avec mon expérience de dizaines d'années, que l'envie, seule, ça marche pas.
Mais mon Crapaud, vas-y, je te soutiens à 1000 %, t'es trop fort !

La vie, c'est un kiwi tout rond quand, hier soir, j'ai joué au bowling. Alors, comment dire, moi, j'adore le bowling, c'est le bowling qui ne m'aime pas. Enfin j'adore, j'ai dû y aller environ 4 fois dans ma vie, toujours avec la même joie, toujours avec les mêmes résultats.
D'abord, je mets environ 3 coups (3 x 2 lancers) à choisir ma boule. Trop lourde, trous des doigts trop petits, pas assez ronde (la boule, hein, moi, ça va).
Ensuite, je mets environ 3 coups (3 x 2 lancers) à me rappeler que c'est pas comme ça qu'on met les doigts dedans. Je vais pas t'expliquer parce que ça va être un peu fumeux, mais bon, j'avais pas les bons doigts dans les bons trous. Non, pas là, cochonne.
Ensuite, je mets environ 3 coups (3 x 2 lancers) à : rouspéter parce que ça écaille mon vernis, voire même me pète un ongle, me fait mal au coude, au poignet. En fait, il vaut mieux que je la lance (jette ?) comme une boule de pétanque.
9 coups / 10 qui finissent tous dans la rigole, à droite ou à gauche, pas de jaloux. Et le dixième coup, un strike (ça veut dire que tu fais tout tomber d'un coup). Tu vois, faut juste que je me chauffe. Je te rassure, j'en n'ai pas fait cinquante non plus.
Bon, les autres de l'équipe qui ont compris que j'étais une looseuse ont fait un peu la gueule, mais après je me suis rattrapée. Un peu.
J'ai fini 24ème. Tu sauras pas sur combien. N'insiste pas.

La vie, c'est un kiwi fier comme un paon (ça existe comme expression, ça ?) quand j'ai eu la charmante surprise de découvrir que la Fée des Bois m'avait décerné un truc allemand qui veut dire qu'elle aime bien venir ici et rigoler avec nous. Il parait que c'est à mon tour de décerner, donc je m'en occupe très vite ;-) Encore merci, gentille Fée :-)

La vie, c'est pas un kiwi quand la plateforme qui héberge Blonde paresseuse est en train de faire des trucs chelous qui dézinguent toutes mes images. D'abord, le format des commentaires a changé, t'as vu ? Maintenant, je peux répondre individuellement à chacun, dessous son propre message. C'est la roulette du mulot qui va être contente. Par contre, l'interligne tout tassé, ça, pour le moment, j'y peux rien. Et c'est surtout pas kiwi parce qu'il va falloir que je remette tous mes merveilleux dessins sur les anciens posts, un par un. Et merde.

La vie, c'est un kiwi mort de rire quand le billet sur les expressions bizarres a fait des rebonds chez mes lectrices-amies, qui dorénavant les collectent et me les redonnent ensuite. Je suis en train de devenir la Coopérative du Lapsus. Et je crois qu'il y aura prochainement un tome 2. Si, je te promets, y'a du lourd.
Allez, des bises.

12 commentaires:

  1. Excellent ton rêve !!!
    un p'tit tour chez le psy ????
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends, j'en ai des pires, mais je peux pas trop en parler ici, on sait jamais.... Des fois que des personnes se reconnaissent !

      Supprimer
  2. Punaise il est super courageux Crapaud Poilu, c'est bon ça, bravo à lui!!

    RépondreSupprimer
  3. AAaaaah mais qu'est ce que j'adore venir te lire et pas que quand la vie c'est pas un kiwi hein ;)

    c'est juste un pur bonheur (et un pur kiwi?) de passer sur ton blog.

    Alors merci pour tous ces fous rire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi, j'adore quand des gens viennent, alors, on est fait pour s'entendre ;-)
      A très vite ! ;-)

      Supprimer
  4. Tournelune13/1/12

    bravo crapaud poilu !

    et pis le bowling, c'est dur c'est tout. même sur la wii j'arrive à mettre dans la rigole, c'est pour te dire !
    mais c'est rigolo quand même :D

    RépondreSupprimer
  5. Oui, on a bien rigolé quand même ;-)
    J'ai jamais essayé à la wii, moi quand je vais chez des gens qui ont une wii, je fais Just Dance.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, après le bowling, on se retrouve avec des ongles bizarres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarres, et surtout pétés !! ;-)

      Supprimer
  7. Ben attends, niveau rêves j'ai fait fort aussi. J'ai passé une nuit entière à écouter les plaintes de Sarko dans les toilettes des femmes d'un hôtel en grand-bretagne. Et pire : je me suis même barrée des toilettes en me disant "mais finalement il est attachant ce petit là" !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouh la, la vache, quand même... c'est du lourd ça !

      Supprimer