22 déc. 2011

La Grosse et les collants

Ça te dit une sorte d'histoire de Vis ma vie en Grosse ? Non ? Bon, ben reviens demain alors, parce que c'est de ça qu'on va parler. Dans Blonde Paresseuse, il y a "grosse", ça veut dire que je suis pas fondamentalement filiforme. Tu vois Kate Moss et moi, ben on n'a rien en commun, à part un mascara Rimmel, et encore.


Là, nous sommes en hiver (depuis hier, même s'il fait encore 11°). Happy winter ! Alors, mes jambes ont un peu frisquet quand je mets une jupette. Le -ette après jupe, c'est pour faire un effet de style parce que vu la taille, on peut pas vraiment appeler ça jupette. Toujours est-il que je dois porter des collants, sinon, je vais passer pour une foldingue avec mes jambes à poils dans les bottes. 

Les collants.... vaste sujet quand ta taille dépasse le 40, ce qui est allègrement mon cas. Il faut d'abord en trouver. C'est pas si facile, surtout des jolis. La plupart du temps, dans le rayon mémé, tu peux trouver un truc vaguement beigeasse, en mousse, par lot de 18, moins glamour que ça c'est pas possible. Alors, je passe par la VPC : La Redoute et compagnie (déçue une fois sur deux), ou le top du top, les boutiques spéciales grosses, et surtout Evans, marque anglaise qui fait des vrais collants, bien opaques, ou je peux installer mes cuisses, mon ventre et mes fesses. Mais je vais pas à London tous les 4 matins, et ça me fait un peu suer de payer des frais de port pour deux paires de collants...

Hier matin, en retard, enfin pas très en avance, je n'avais pas réfléchi à ce que j'allais mettre, et là, devant le placard, faut que je me décide fissa. Je prends une jupe, noire, un peu genre patineuse (une jupe qui tourne !), un tee-shirt avec des paillettes (il fait toujours 25° dans mon bureau), des collants opaques jaunes et mes bottes noires. Et une culotte et un soutien-gorge. Tous bien étalés sur le lit, je penche la tête à gauche pour juger de l'effet fashion. Ok, ça ira. J'enfile culotte et soutien-gorge en me disant que celui-là me serre un peu, mais que ça ira pour la journée. Je m'attaque au collant. Arrivée à mi-cuisse-droite, je me dis que ça va pas le faire, pourtant je l'ai déjà mis celui là, mais il me reste envrion 5 cm de nylon dans la main, alors que je dois passer le cul, les hanches pour arriver à la taille. Hum.... j'ai un doute mais ça doit s'étendre. Je tire jusqu'à sous-fesse, j'attaque la jambe gauche. Je tire comme une forcenée pour arriver juste au-dessus du cul, mais pas vraiment à la taille, tu situes ? J'entends crac. Je regarde dans les pieds, c'est pas là, il n'a pas filé, je le rebaisse, c'est au niveau de la couture de l'entrejambe, mais pas trop. Tant pis, je transpire déjà puisque je suis en apnée depuis trois minutes. Oui, je décide de mettre un collant filé, mais ça se voit pas, c'est bon, arrête de me culpabiliser ! Je le remonte, mais putain, je le mettais ce collant l'an dernier, pourtant. J'enfile la jupe, puis le tee-shirt qui boudine un chouia, mais ça ira. Je suis TRES en retard. Je descends l'escalier pour aller mettre mes bottes. J'ai déjà la bretelle du soutien-gorge qui se fait la malle. Ah, c'est pour ça que je le mettais plus, en fait.

Là, le drame. La combinaison de ma culotte en jolie matière synthétique qui fait comme de la soie mais qui n'en est pas + le collant un peu juste + la jupe qui glisse aussi, me font instantanément comprendre que la journée va être compliquée, puisque arrivée au bas de l'escalier, mon collant est carrément à mi-fesses. Hors de question de remonter me changer, pas le temps, il faudra que ça tienne.

Ça n'a pas tenu. J'ai passé la journée à flipper tous les 5 pas en me disant "putain, descend pas, putain, tiens encore un peu...". J'ai cru voir le moment où le collant allait se retrouver au niveau de mes genoux. Je suis allée dix fois aux chiottes en le tenant discrètement sur le côté, au niveau de la hanche, pour tenter de le remonter. J'ai pensé à l'enlever, ou à enlever la culotte qui le fait glisser à chaque fois que je m'assois sur ma chaise. J'ai pas osé, ni l'un, ni l'autre. Au self, j'ai un eu un coup de chance, il a réussi à se caler dans un bourrelet sur le côté gauche, c'est passé presque inaperçu. Toute la journée, j'ai eu ce geste d'une élégance rare qui consiste à attraper, à travers la jupe, le bord du collant à mi-cul et à tenter de le remonter. Féminin, glamour, irrésistible. Je me demande si le juriste du bout du couloir ne m'a pas gaulée en train de me rajuster... La loose totale.

Je suis arrivée à la maison dans un état de nerf indescriptible, je suis montée dans ma chambre, j'ai enlevé ce putain de collant que j'ai foutu dans la poubelle d'un air rageur. 
En colère contre moi de ne pas avoir pris 10 minutes pour me changer avant de partir hier matin : j'aurais eu 10 minutes de retard, mais une journée beaucoup, beaucoup plus zen.
En colère contre moi parce que impossible d'aller acheter un collant à la supérette du coin pour en changer, puisque pas disponible dans ma taille.

Je dois absolument coller un panneau sur la porte du dressing : Attention, pas de collant qui glisse avec une culotte qui glisse. Connasse.

24 commentaires:

  1. Lydie-Anne22/12/11

    SO-LI-DA-RI-TE !!! si tu savais le nombre de fois où je suis rentrée avec les cuisses brulée, là, au mileu, parce que le collant est descendu de quelques centimètres, le nombre de fois où je me suis traitée de boulet parce que si, merde, j'avais 2 (ou 250 selon les jours) kilos de moins, je ne serais pas dans cette galère chaque matin, le nombre de fois où j'ai finalement acheté un pantalon en 46, 48, 50 en me disant "juste un, dans 3 mois il me sera trop grand". Mais c'est vrai que le collant est le vêtement le plus perfide, qui te fait croire qu'il est élastique...au mon, la veste en velour, elle est honnête elle !

    RépondreSupprimer
  2. leyleydu9522/12/11

    J'ai pas mis un collant depuis le 3 avril 2004...jour de mon mariage ou je me suis levée à 6h et que le 1er truc que j'ai fais après la douche, c'est de m'assurer que je rentrais bien dans ce fichu collant !
    J'ai pris mon p'tit déj en slip+collant avec les bigoudis sur la tête mais je suis arrivée à la mairie avec un collant qui tenait et qui n'était même pas filé !La top classe selon moi...ma "témouine" était morte de rire !

    RépondreSupprimer
  3. Amie du collant bonjour !

    Ca doit m'arriver, disons... à chaque fois que je mets une robe !

    Je compatis mais généralement, moi quand j'enlève le collant, je me dis : c'est décidé, demain j'arrête de manger. Chose évidemment que je ne fais pas !

    RépondreSupprimer
  4. Il fau arrêter les jupes, les robes, ec... Ou alors passer aux leggings !!!

    Je hais les collants, beurk... (et les culottes qui glissent aussi...!)

    RépondreSupprimer
  5. je hais les collants tout autant. par souvenir de quand j'étais petite. du coup, l'hiver, c'est no jupe et no robe. juste à cause des collants. (il paraitrait que ça s'est amélioré depuis.. ben à te lire je suis pas sûre).

    courage ! demain est un autre jour. (again).

    RépondreSupprimer
  6. DOMINIQUE22/12/11

    Cela fait au moins 5 ans que je ne porte plus de collants, ayant arrêté la vie de bureau pour rentrer dans la vie des garagistes.
    Et je n'ai pas de regrets, mais alors pas du tout. Pas du tout !

    RépondreSupprimer
  7. DOMINIQUE22/12/11

    On coupe la jambe filée de deux collants identiques, on enfile les deux moitiés, et on se retrouve avec un collant "neuf" (et deux culottes de collant superposées). Moui. Idéal pour vous taper la honte aux urgences suite à un accrochage (mangement de pare-brise et genou dans la boîte à gants).

    RépondreSupprimer
  8. J'ai beaucoup ri (désolée hein)... Remarque, le collant trop grand qui plisse c'est pas mal aussi : "eh, mademoiselle vous avez un shar-pei qui est collé à votre jam...ah non, rien, pardon !!!"

    RépondreSupprimer
  9. J'ai l'horreur des collants! c'est vraiment le truc que m'empêche de mettre des jupes. Et miracle! le mois dernier, j'ai enfin pris le temps de tester le legging! un Miracle, c'est une invention révolutionnaire!

    RépondreSupprimer
  10. Je suis pourtant sûre d'avoir vu, l'année dernière, chez Leclerc, des collants "mode" en taille 50 et plus !

    RépondreSupprimer
  11. @Lydie-Anne : la veste en velours est ton amie, pas de chichi, c'est sûr ;-) et je vois biens de quoi tu parles pour la petite brulure...

    @leyleydu95 : cela aurait été encore plus la classe si tu avais été à la mairie en collant et bigoudis ;-)

    @Colinette : mais pourtant j'aime bien les robes quand même... toi aussi ?

    @Valérie de Rennes : oui, mais le legging, il empêche ma botte de fermer parce qu'il est trop épais.... alors ça va pas, tu vois ?

    @Tournelune : ça s'est amélioré pas mal, mais on n'a pas le même gabarit mon poussin...

    @DOMINIQUE : tu as des idées d'enfer ! j'imagine la gueule du mec des urgences... il doit encore en parler à ses pote ;-)

    @Agoaye : ouais, c'est pas mal moche.

    @auboutdumondeoudanslarue : oui, c'est top, mais pas avec les bottes, ça rentre pas avec mes gros mollets !

    @Begonia : tu m'intéresses, je vais y aller faire un tour alors ! merci !

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme22/12/11

    ça m'esst arrivé telllllement de fois. Maintenant je mets des leggings caleçons en coton.(je viens de voir le commentaire d'avant et je vote pour les bottes plus larges ou les pitits escarpins jambières... La tranquillité vestimentaire n'a pas de prix huhuhu) Pour une jupe qui tourne, ça suffit :) Sinon, y'a les bas, en grande taille c'est joli aussi (mais pas avec la jupe qui tourne trop hein ;-) ) La bise!!

    RépondreSupprimer
  13. Ahhhhhhhhhhhhhhhhhh ! ça fait du bien de rire comme ça !!!!!!!
    Alors merci !

    RépondreSupprimer
  14. Moi je mets un débardeur qui ne glisse pas, et je le mets dans le collant, en général, ça maintient bien le collant en place. Et j'ai trouvé une boutique dans ma ville qui vend des collants super confortables, chaud... et qui coutent 15€ la paire. Alors j'en ai acheté 2 pendant les soldes (du coup j'ai payé les 2 15€), et comme ils sont super résistants, je les ai depuis un an. Depuis, je me dis que ça vaut le coup finalement de payer une paire un peu cher, et depuis 1 mois et demi, je suis en jupe et collant tous les jours, sans souci ;-)
    PS : et je fais aussi largement plus qu'une taille 40

    RépondreSupprimer
  15. Je veux pas faire ma calimero mais moi je suis toute mince et ça glisse aussi... Je crois que le vrai pb ce sont les collants

    RépondreSupprimer
  16. Oh God, j'suis tombée amoureuse de toi (à cause de tes collants aussi). I hate les collants. Mais je kiffe les leggins.

    RépondreSupprimer
  17. @Anonyme de 22:01 : les bas, les bas, c'est bien joli, mais ça se casse un peu la gueule aussi, non ? ;-)

    @Bab : bisous copine ;-)

    @Thalie : tout à fait d'accord avec le fait de les payer un peu plus chers.... d'ailleurs j'en ai (heureusement) quelques uns qui résistent bien !

    @Britbrit chérie : y'a pas de bonnes solutions finalement... mince ou grosse, on a toutes des soucis !

    @Lôla Peste : chic, une nouvelle amoureuse :-) Et merci pour le lien....

    RépondreSupprimer
  18. DOMINIQUE23/12/11

    RHOOO, m'en parle pas. Vint ans après j'ai encore la honte. Mais quand tu n'as plus de collants neufs, faut bien improviser. Sans penser que tu risques de te trouver aux urgences pour un genou amoché.
    Mon genou va bien, mon ego un peu moins quand je repense à cette histoire.

    RépondreSupprimer
  19. Pour les cuisses qui brûlent, pensez à Uriage Bariéderm, crème isolante réparatrice.
    En Suisse, nous avons la chance d'avoir les grands magasins C & A (sauf erreur d'origine allemande). Et les collants épais XXL sont dispo dans toutes sortes de jolies couleurs et tiennent impeccablement. Ok, il faut prévoir le coup en début de saison et faire le plein si on veut du choix.
    Les leggings, c'est sympa, mais il faut alors porter des bottines ou des bottes et je déteste les unes comme les autres.
    En général les très jolis collants hyperfins ne sont pas dispo en grande taille. Mais je n'ai aucun regret: ils coûtent très cher et sont souvent hyper fragiles.
    Joyeuses fêtes
    Marie

    RépondreSupprimer
  20. @Marie : Une lectrice de Suisse, ça c'est sympa, bienvenue Marie ! Et merci du tuyau pour la crème. C&A on a aussi par ici, mais le rayon XXL est tout petit :-(... mais je ferai le plein la prochaine fois que j'irai chez moi, en Lorraine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme28/3/12

      bonjour,
      un bon 46, je connais le collant perfide. Chez HetM, il y en a de bien, pas trop cher, très résistants et très grands. Et pour les cuisses brûlées, rien de mieux que NOK d'Akiléine.

      Supprimer
  21. Les collants c'est la mort. J'y ai renoncé pour ne mettre que des bas depuis longtemps. Certes, ça donne pas chaud aux fesses et impossible avec une jupe trop courte, mais à ce compte-là je préfère encore garder mes jupes courtes pour quand il fait assez chaud pour se passer de bas, et mettre des pantalons quand il fait trop froid pour risquer le cul-nul-sous-jupe. Na U.u

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des bas qui tiennent tout seuls ? Je t'avoue que j'ai renoncé pour cause de chutes intempestives sur les chevilles.... ;-)

      Supprimer