6 août 2021

La vie c'est un kiwi quand j'ai 10 ans



Dis-moi pas qu'c'est pas vrai ?...

Nous y voilà, 10 ans d'existence de Grosse Blonde Paresseuse. 

Il y a 10 ans, j'écrivais un premier billet, en plein été, dans un monde tellement différent d'aujourd'hui. Le monde, en général, et mon monde en particulier.

Une solution de facilité aurait été de faire un comparatif entre ces deux années... qui somme toute n'aurait présenté que peu d'intérêt, à part provoquer tantôt de la nostalgie, tantôt des aigreurs d'estomac, aussi de la colère parfois. Donc moyen moins. 

Une autre facilité aurait été de faire un flashback de l'année 2011, à la mode kitsch des "Journaux de cette année-là" comme on en trouve parfois imprimés sur des sets de table dans les papeteries-cadeaux-tabac-presse des stations balnéaires, au milieu des porte-clés dauphins avec ton prénom dessus et des bracelets pseudo-ethniques. Quand tu trouves ton année de naissance, ça te fait une belle jambe de savoir qu'on y avait inauguré le pont de Noirmoutier ou que Les Rois Mages de Sheila était n°1 au hit-parade (quoique ça, quand même, ça claque).

Alors quoi ? On fait même pas un anniversaire ? 

Franchement, ce serait un peu abusé de se réjouir, d'autant que bon, concrètement, ça fait déjà 1203 jours que j'ai décidé de ne plus écrire ici ! Parce qu'on ne peut pas considérer 1 billet par an comme un blog actif, même si tout un tas de gens me contactent en permanence par mail, pour me proposer d'écrire des articles à ma place (avec du placement de liens ou de produits) ou pour me proposer des conseils en matière de référencement ou de look (du blog).

Des gens qui donc font de sacrées études de marché puisqu'il ne se passe plus rien ici. Tsss tssss tsss....

Oui, mais il y a quand même encore de la visite, figure-toi. Par exemple, un Anonyme m'a laissé un commentaire charmant sur un ancien billet pour m'indiquer que quand on cherche sur Google "Regazéifier du coca avec Sodastream", je suis le premier résultat. Autant dire LA CONSÉCRATION.

Et les stats de ce même Google m'informent que désormais, la requête la plus performante est "Cicatrisation nombril après coelioscopie". Et juste après, "Dans quel sens on met une couette 220 240".

Voilà. Dix années d'écriture, de rires, de chagrins, de mots chiadés ou moins, de pensées profondes ou moins, de boobs exposés au monde, de combats futiles et utiles, d'exposition de nombril, d'états d'âme et de corps, dix années de don de soi pour passer à la postérité sur des trucs et astuces un peu fumeux.

Bah tu sais quoi, ça me fait quand même une petite fierté ^^

On rigole, on rigole, mais je ne dirai jamais assez à quel point toute cette aventure a été salvatrice et tellement riche de rencontres, réelles ou virtuelles, de moments forts dans ma vie, d'aide, de soutien et de franche rigolade. MERCI.

Traditionnellement, quand les blogs avaient encore un peu de panache (et de visiteurs), on organisait des concours pour fêter un anniversaire. Les plus influents mettaient en jeu des cadeaux de ouf, souvent fournis par des marques. Ici, bah nan. On avait simplement le Concours miteux, si tu t'en souviens ;-)

Alors quoi ? Tu fais un concours ou pas ? 

Dix ans, c'est quand même bien. Alors je propose de faire gagner 1 aquarelle à trois personnes tirées au sort, parmi toutes les personnes qui mettront un commentaire cool sous ce billet. Même un p'tit "hello", ça passe. Mais si c'est un poème dédié à ma gloire, c'est mieux.










Et puis aussi, tu pourrais me dire quel est le meilleur truc qui te soit arrivé dans ces 10 dernières années, d'accord ?

Allez, je vais souffler mes bougies, parce que LA VIE C'EST UN KIWI.