4 févr. 2018

Thaïlande : Carnet de voyage #1



Comme d'habitude, je ne sais pas par où commencer... Un voyage de 12 jours, on a beau dire, ça fait des centaines de photos, plein de trucs à raconter, et j'ai beau avoir l'habitude de faire des comptes rendus tout le temps au boulot, là je dois dire que je ne sais pas où débuter...

Je crois que je vais essayer de faire simple. Nous avons été dans 4 endroits différents : Ayuttahaya, Chiang Mai, l'île de Koh Phangan et Bangkok. 


On démarre par Ayutthaya, d'accord ?

Nous avions réservé sur Internet une excursion privée, avec un chauffeur et un guide. Pas possible d'avoir un guide francophone... tous pris en cette haute saison, alors va pour l'anglophone. Song vient donc nous chercher à l'hôtel à 7h30 le premier matin. Autant dire que nous sommes un peu décalqués du voyage, mais après une bonne nuit de sommeil dans un bel hôtel et trois cocktails la veille au soir, on est parés !

Song valide ma tenue. Parce que pour visiter les temples, il faut avoir les épaules couvertes et ne pas porter de trucs courts. C'est la règle. J'avais donc opté pour une robe longue jusqu'aux pieds et une grande étole pour couvrir mes épaules. Ok, ça ira, dit-elle.

Il nous a fallu quelques dizaines de minutes d’adaptation à l'accent de Song et après, ça a été. Même si j'ai été hyper concentrée toute la journée pour comprendre tout l'historique d'Ayuttaya, l'ancienne capitale du royaume de Siam, au nord de Bangkok. La chaleur est déjà écrasante, ce n'est rien à côte de ce qui nous attend...

Après environ une heure de route, nous démarrons par le Palais de Bang Pa-In, sur la route d'Ayutthaya. Le chauffeur nous dépose à proximité de l'entrée, je couvre bien mes épaules avec mon étole et là, bim ! la dame à l'entrée à dit "Non, non !" 
Bang Pa-In est un palais Royal et la règle est beaucoup plus stricte pour les épaules... Nous voilà donc de retour à l'extérieur chez un marchand juste en face de l'entrée qui a la bonne idée de vendre des tee-shirts et des sarongs pour ceux ou celles qui seraient quand même venus en shorts. 
Sauf que, vois-tu, le Thaïlandais et moi, on n'a pas le même gabarit... Autant dire que j'ai pris le tee-shirt (offert par la guide qui était confuse), non pas qui me plaisait, mais dans lequel je pouvais loger ma carcasse.
Pas mon premier choix, donc... Je te laisse voir la photo. Un look à faire pâlir de rage une blogueuse mode en vacances.

Et oui...un éléphant qui joue au foot. Voilà, voilà.

Bang Pa-In, c'est très curieux... Le roi Rama V en a fait construire la plus grande partie à la fin du 19ème siècle et par moment, on se croirait à Paris ;-) (à part la température) (je sue autant qu'une poêlée de champignons de Paris). Le site est superbe, tranquille, paisible, avec une armée de personnes qui tondent, arrosent et s'assurent que les gens sont respectueux. Après une heure de visite en plein soleil, nous sommes en nage et une pause thé glacé nous fait du bien.

Pour rejoindre Ayutthaya... direction l'embarcadère pour prendre un long-tail, ces drôles de bateaux "à longue-queue", rapport au gouvernail-moteur qui dépasse largement de la coque. Ouf, un peu d'air. On longe la Chao-Praya, la rivière jusqu'au site.

A Ayuttahaya, il y a très peu de temples tout dorés comme on peut les voir ailleurs, ce sont des restes de temples en briques, de ceux qui ont survécu aux invasions et destructions birmanes. Il y a un petit côté Angkor au Cambodge, sans les singes. La chaleur nous suffoque, l'adaptation est difficile. Mais c'est tellement beau...



Au retour, épuisés, on s'endort tous les deux dans la voiture... 
A l'arrivée, on file se tremper dans la piscine de l'hôtel et c'est un délice.



Ce soir, on va voir le Terminal 21 Asoke, un centre commercial récent à Bangkok, qui a la particularité d'avoir décoré et dédié chacun de ses 7 étages à une ville du monde : Londres, Rome, Paris,... et le tout dernier étage, San Francisco. A cet endroit, un gigantesque Food Court. Tu recharges une carte magnétique du montant que tu désires et qui te permet de payer ce que tu consommes dans n'importe lequel des stands alentours. C'est génial comme système parce que du coup, c'est hyper rapide ! Pas de caisse, de rendu de monnaie... A la sortie, tu repasses rendre ta carte et on te rend le solde.

On goûte, on teste des trucs rigolos sans savoir forcément si ça sera sucré ou salé. Tiens, c'est les deux.


Crème de coco avec mélange de gingembre râpé et de basilic thaï dans une crêpe sucrée croustillante


Mon premier pad thaï... ce ne sera pas le dernier !

Les mêmes avec du jaune d’œuf râpé







En attendant mon mec parti faire pipi, je me suis fait un ami ;-)

Des pouffes !


Et puis, pour la rigolade, on tombe nez à nez avec la photo de Jacques Bourdin. Qui c'est ? Toi, t'es pas Rochelais, ça se voit... Jacques Bourdin est l'emblématique ancien patron du Bar André, fameux restaurant de fruits de mer et de poissons du Vieux Port. On se demande ce qu'il fout là, sur l'étage sobrement intitulé "Pier 21", remix du Terminal 21 (le centre commercial) et le Pier 39 (voir cet ancien billet)... A bien y réfléchir, on pense que c'est parce qu'il a un crabe sur son tablier et qu'une recherche photo a dû suffire... Autorisation ou pas ? On se demande. Sachant que cette photo doit dater d'il y a au moins 30 ans ;-)



Retour en tuk-tuk à l'hôtel et dodo de bonne heure car demain, nous prenons l'avion pour Chiang Mai, deuxième ville du pays, tout au nord...





31 commentaires:

  1. Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant et bien construit. N'hésitez pas à visiter mon blog. au plaisir

    RépondreSupprimer
  2. Reine4/2/18

    Super !ça donne envie de continuer la visite avec toi!
    Les cheveux court te vont divinement bien. Tu fais tellement jeune! Sérieux.

    RépondreSupprimer
  3. DOMINIQUE4/2/18

    Merci Poussin de nous faire profiter de ton voyage ! On s'y croirait (pour la chaleur, ça fait pas de mal, en plus).
    Je parie que le T-shirt éléphant va devenir TON souvenir-fétiche de ce voyage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça se trouve... j'ai un doute quand même

      Supprimer
  4. Coucou, je ne savais pas que dans les temples, il fallait carrément couvrir ses épaules mais après réflexion je dois dire que c'est stricte la bas et les photos sont sublimes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plus stricts dans les sites liés à la royauté. Mais les gardiens sont attentifs partout !

      Supprimer
  5. DOMINIQUE4/2/18

    Et Mimoune ? Comment va-t-elle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moumine ? Nickel. Elle m'a fait la tronche environ 24h (pas à son maître, hein), mais comme c'est moi qui remplis la gamelle, c'est vite revenu à la normale ;-)

      Supprimer
    2. DOMINIQUE8/2/18

      Oui, Moumine, bon j'y étais presque ! Parfait si elle t'a fait la tronche : c'est qu'elle t'aime très très fort. Bon, c'est normal si c'est toi qui remplis la gamelle...

      Supprimer
  6. Anonyme4/2/18

    Merci pour le récit et les images, l'Asie ne m'attire pas beaucoup mais c'est magnifique.
    Et tu es resplendissante avec tes cheveux courts (même avec un tee shirt d'un éléphant qui joue au foot).
    Des bises

    Ariane

    RépondreSupprimer
  7. Qu'est-ce que j'ai rêvé en découvrant tes photos sur instagram; tu m'as donné envie d'y repartir illico. Que de souvenirs qui reviennent en revoyant Ayutthaya; ces temples ont une grâce folle.

    Oui, les premières heures, dans la moiteur, donnent vraiment l'impression d'être lost in translation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y retournera, c'est sûr... il y a tant que choses à voir...

      Supprimer
  8. Waouh ça donne envie !
    Tu dois avoir des souvenirs plein la tête ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des souvenirs, des images, des saveurs et des parfums. Et la douceur du soleil sur ma peau de navet ;-)

      Supprimer
  9. Pétunia5/2/18

    J'adore lire ton récit et regarder tes photos. Merci !

    RépondreSupprimer
  10. J'aime beaucoup ta perception des choses et ce que tu racontes. Et respect pour le tee éléphant. Tu le portes crânement et tu assures! Je te trouve vraiment chouette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah j'avais pas beaucoup le choix faut dire !

      Supprimer
  11. C'est très drôle, que toi Rochelaise, tu sois justement tombée sur cette photo ! Quand on dit que le monde est petit...
    Cette coupe de cheveux, vraiment, WOW !

    RépondreSupprimer
  12. Super ! j'embarque dans le tuk-tuk avec toi et je découvre la Thaïlande à travers tes magnifiques photos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine5/2/18

      Je peux monter aussi dans ton tuk tuk Mamina?
      Parce que là il neige sur Paris + gris. J'aimerais bien avoir trop chaud

      Supprimer
    2. Le choc thermique est assez violent c'est vrai. Trente degrés de moins, ça brasse la carcasse !

      Supprimer
  13. Mais ça n'arrête pas avec la Thaïlande sur les blogs en ce moment. Je vais craquer :) J'avoue, ce t-shirt me fait grave envie ! Quelle période de l'année est preferable pour visiter la Thaïlande ? Parce que mourir de chaud non merci. Après l'Egypte en août et ses 42°, j'aspire à un peu plus de fraicheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette période, en ce moment est parfaite : chaud, presque pas de pluie, quasiment pas de moustiques... un vrai bonheur.

      Supprimer
  14. Smouik5/2/18

    Magnifique ! j'en rêve ! Merci pour ces carnets de voyage, c'est tellement bon à lire et à regarder...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Smouik, rendez-vous bientôt pour un nouvel épisode !

      Supprimer