8 janv. 2018

J'en ai marre



J'en ai marre, j'ai pas envie d'écrire un nouveau billet sur une de mes idoles qui disparaît. Au final, je suis bien plus triste d'avoir appris la disparition de France Gall que celle de Johnny. Johnny, c'était une partie de ma vie, je fredonnais ses chansons, celles de France, je les connaissais par cœur.


Je n'ai jamais cherché, ni acheté un disque de Johnny à un vide-greniers. J'en ai acheté trois de France Gall. Je n'ai jamais eu de CD de Johnny, mais quand je m'étais fait cambrioler la voiture il y a longtemps, et qu'on m'avait piqué celui de France, j'étais toute triste.

Je ne pleure pas en écoutant une chanson de Johnny, mais quand j'entends Evidemment, je pense automatiquement à la disparition de celui qui me manque tant, encore aujourd'hui. Et je ne peux retenir mes larmes lorsque démarre La Chanson d'Azima.

Alors j'en ai marre.

Et puis c'est pas possible, elle n'avait pas 70 ans, France...

Ce matin, je pense à mon Biquet qui l'adorait et qui doit être aussi tout déconfit.

Je vais continuer à écouter ses chansons, elles continueront à me faire danser, chanter, pleurer aussi parfois. L'émotion sera toujours là, c'est la force des belles compositions.

Maintenant, si Eddy, Jean-Jacques, Francis ou Julien pouvait rester encore un peu, franchement, ça m'arrangerait.

J'emporterai France dans mon téléphone, pour écouter ses chansons au bout du monde. Encore quinze jours d'attente et ce sera le départ. Nous avons visité samedi l'endroit où Moumine sera en vacances. C'est moins chic que les hôtels qu'on a réservé, mais franchement, ça a l'air pas mal. On est un peu inquiets quand même sur la façon dont elle va se comporter. On espère qu'elle se fera des amis, elle qui n'est pas très sociable avec ses congénères. On espère qu'elle ne sera pas fâchée contre nous au retour... Ou juste un peu.

Voilà, je te souhaite malgré tout une belle semaine et.... Amor también.


20 commentaires:

  1. Oh que c'est chouette de démarrer 2018 en voyage, surtout quand c'est en amoureux !

    J'ai pensé hier à Julien Clerc, toujours là, constant. Au vide que laissent les absents. J'ai pensé à cette génération qui a bercé mon enfance et qui s'en va. Dis Paul Mac Cartney, tu restes encore avec nous, d'accord ?


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah oui, il ne m'est venu que des chanteurs français, mais y'en a plein d'autres dont la disparition sera douloureuse...

      Supprimer
  2. Sophiefromthetrain8/1/18

    Tu as mis les mots sur ce que je ressens et que je n'arrivais pas à définir. C'est exactement ça : je connais ses chansons par coeur. Et je les aime. J'ai envie de m'offrir un best of, pour avoir l'impression de la retenir encore un peu. Bonne semaine à toi aussi et à tous.

    RépondreSupprimer
  3. Quand je l'ai appris, j'ai été un peu soufflée, je manquais de mots. Je n'ai même pas pleuré parce que je ne voulais pas le croire, c'était comme une vue de l'esprit. Non, ai-je pensé, tu peux pas partir comme ça, tu peux pas nous laisser, le monde est déjà bien assez moche. Et pourtant…

    Et pourtant, elle est partie sans faire de bruit, comme les graines de pissenlit que le vent emporte. Elle n'a eu que deux enfants, dont une fille emportée trop tôt par une maladie à la con, mais elle laisse des flopées d'orphelins. Les orphelins de France feront moins de bruit que ceux de Johnny mais la tristesse reste la même, la tristesse d'avoir perdu une sorte de sœur, une Cendrillon de la pop qui chantait des trucs kitsch dans les années 60 avant de changer de registre et de quitter les oripeaux de l'idole lycéenne, de la "poupée de cire, poupée de son"… cette femme au visage tout rond et aux cheveux blonds, affublée de Doc Martens à fleurs, qui arpentait la scène d'un concert privé enregistré pour la télé dans les années 90…

    Qu'il est mauvais d'être né en 1947 ces temps-ci… France, elle avait le même âge que mon père… mais en même temps, on a beau avoir la boule coincée au fond de la gorge et l'envie de crier à l'injustice et au monde de merde, le meilleur hommage à lui rendre, à France, serait de sourire encore un peu. Parce que malgré tous les ronds de chapeau qu'elle a avalés dans sa vie puisqu'elle a perdu un mari et une fille beaucoup trop tôt, elle a chanté comme ça :

    Il faut vivre avec
    Les idées qu'on s'en fait
    Il faudrait être
    Superficiel et léger
    Comme on voudrait certains soirs
    Pouvoir un peu effacer
    Le poids de nos mémoires
    Insensible au passé
    Invisible aux radars
    Superficiel et léger
    Dans la douceur du soir
    Comme ces oiseaux des villes
    Qui descendent vers la mer
    Super, super
    Pour oublier l'hiver…

    Bonne semaine et bisous.

    RépondreSupprimer
  4. DOMINIQUE8/1/18

    Pour Moumine, t'inquiète. Elle va être malheureuse un jour car elle n'aura plus ses esclaves habituels, elle va s'adapter, repousser les autres chats qui ne l'embêteront plus, elle va faire son trou et vous faire la gueule quand vous rentrerez. Pendant un jour ou une heure. J'ai actuellement une "moune" qui s'adapte très bien, sauf pour une chose : le canard dans le jardin. Là, noooon, elle ne peut pas. Pas.du.tout.
    Quant à France Gall... comme Johnny. J'aime bien ses chansons, comme une odeur du passé. Sans plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis rassurée par tes propos sur Moumine. A vrai dire, on se fait quand même du souci...

      Supprimer
    2. DOMINIQUE10/1/18

      Mère poule ! Moumine a déjà dû s'adapter, puisque tu l'as adoptée adulte. Donc, elle a l'habitude du changement. Je ne dis pas qu'elle aime ça, loin de là. Mais elle sait s'adapter et patienter. Pense, si c'est possible, à lui laisser un tissu qui a ton odeur (genre taie d'oreiller). Cela peut l'aider. Ou pas, elle peut aussi s'en tamponner le coquillard.
      La Moune que j'ai actuellement est particulièrement intelligente, elle observe, patiente, et profite des bons côtés : jambon blanc, blanc de poulet cru, chantilly... Elle se pointe à l'heure de la distribution, plante ses grands yeux bleus dans les nôtres, style "alors, ça vient ?". On obéit.

      Supprimer
    3. Moumine ne réclame jamais de nourriture "humaine". Elle se contente de ses croquettes après lesquelles elle hurle quand l'heure approche.
      Le seule truc qui la rend dingue, ce sont les yaourts... Tu verras son air orgasmique, le oreilles plaquées en arrière et les paupières mi-closes quand elle lèche le pot de yaourt vide... ^^

      Supprimer
  5. Encore de jolis mots pour le départ de France et de beaux textes à écouter ou découvrir...
    Profites bien de ton voyage, ça va être super chouette et surtout ensoleillé !
    Bonne semaine, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai regardé les températures et... elles sont chaudes !

      Supprimer
  6. Reine8/1/18

    Ah ne m'en parle pas. ...
    Pour moi, avec Juju et Véronique Sanson, c'est la musique française de ma jeunesse.
    Lorsque que je l'écoute, je pense tout de suite à D. ma copine décédée, quand on dansait avec la folie de la jeunesse
    Et avec "Au secours, j'ai besoin d'amour " on a beaucoup pecho ! !!
    Pfffff.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah Véronique... tu m'étonnes ! Tu sais qu'elle revient aux Francos cette année ?

      Supprimer
    2. Sans blagues !? Si j'ai pas trouvé de boulot en juillet, j'y vais ! Oh la la !

      Supprimer
  7. Anonyme8/1/18

    Je crois qu'on meurt comme on a vécu, elle part sur la pointe des pieds. Je ne crois pas à l'ai delà mais s'il y en a un, je me plais à l'imaginer avec Michel et Pauline. C'est bien aussi parfois d'être seulement un bon interprète.

    Faites un beau voyage même si Moumine vous fera la tête à votre retour.

    Des bises

    Ariane

    RépondreSupprimer
  8. Le décès de France Gall me touche alors que pour Johnny cela ne m'a pas affectée plus que ça. France Gall a vécu sa maladie comme sa vie, tout en discrétion . Pour moi, elle restera la personne timide et enjoué. C'est le souvenir que j'en garde.
    Sur ceux passse une belle semaine, et profite bien de tes vacances, bises
    Ciloucr

    RépondreSupprimer
  9. Fredauboulot15/1/18

    Bien sûr qu'elle va faire la gueule, mais ça lui passera. ;)

    RépondreSupprimer