16 nov. 2017

J'étais pas chez Christie's



J'étais pas chez Christie's et quelque part, c'était pas plus mal parce que j'avais pas 450 millions d'euros à dépenser. Le tableau le plus cher du monde... Incroyable.  Je sais pas ce qui m'étonne le plus : la somme ou le fait qu'il y ait encore des Vinci à vendre... 

J'aime les tableaux, j'aime les musées, j'aime acheter des choses qui me plaisent, à la mesure de mes moyens. J'aime aussi avoir des tableaux de Biquet à la maison. J'aime aussi celui récupéré chez ma grand-mère, celui que j'avais toujours vu chez elle.

Un tableau au mur, ça veut dire que tu es vraiment chez toi.
Des tableaux au mur, c'est du bonheur. Et très bientôt, celui-là va trouver sa place ! J'avais pas 450 millions d'euros. Mais quand j'ai envoyé la photo de celui-ci à mon Amour pour savoir s'il partageait mon enthousiasme, et qu'il a répondu "je te l'offre", j'étais aux anges.

Un Presque Miro à 50 euros, c'est pas tip top ?

Là où j'allais déjeuner ce midi, il y avait plusieurs ESAT présentant des objets confectionnés par leurs travailleurs, dans le cadre de la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées. Des jolies choses. Des sacs en tissu, des coussins, des boîtes peintes, des horloges murales drôles, décalées, des chaises décorées, des petits meubles... Et des tableaux. Des Presque Miro, des Presque Mondrian, de la couleur partout.

Les jeunes hommes et femmes qui tenaient les stands avec leurs éducateurs semblaient ravis d'être là, et moi j'étais ravie d'avoir trouvé mon Miro. A 50 euros. Et en plus c'est un cadeau. 
Surtout, il sera vachement plus joli dans mon salon que le Léonard à 450 millions...






22 commentaires:

  1. Mais surtout, ton tableau aura ce truc en plus ; le souvenir de cet après-midi là, quand tu l'as vu pour la première fois.

    Chez moi, je n'ai pas d'oeuvre de prix, juste des trucs bidouillés avec mes mains. Souvent, mes decos sont éphémères et je trouve que c'est très bien comme ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien aussi de changer, c'est vrai. D'ailleurs, je vais faire circuler les tableaux bientôt !

      Supprimer
    2. Y a-t-il une artothèque à La Rochelle ?
      C'est une excellente façon d'avoir un bon moment les oeuvres que tu aimes...
      Et l'art circule...

      Supprimer
    3. Honnêtement, je ne sais pas... mais je vais me renseigner !

      Supprimer
    4. Dans tout ça, je n'ai pas dit l'essentiel: ton tableau est superbe !

      Supprimer
  2. Je crois que je suis hermétique à l'art... C'est pas que je n'aime pas, c'est juste que je n'y connais rien, je n'ai pas les clés pour décripter une oeuvre, juger sa composition, son esthétisme. Et même au delà de ça, la plupart du temps je ne sais même pas si j'aime une oeuvre ou pas. J'y suis juste insensible en fait. Par contre, je suis toujours extrèmement ému face à la nature, que ce soit un paysage magnifique, une plante incroyable ou un comportement animal surprenant. Mais uniquement "en vrai", j'y suis bien moins sensible en photo ou vidéo.

    Du coup, mes murs sont nus chez moi, et je suis incapable de dire si ton Presque-Mirò est joli ou pas! Qu'il te plaise est l'essentiel, et sa valeur pécunière n'à aucune importance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE17/11/17

      Zéphine, n'y "connaître rien" ne veut pas dire ne pas aimer. J'avais 12 ans quand je suis tombée en arrêt devant un Monet. On ne pouvait pas m'en décoller. Je n'y connaissais rien à l'impressionnisme, et pourtant.
      Simplement, tu es hermétique, comme tu le dis, et j'avoue apprécier que tu le dises. Souvent les gens "aiment" ce qui est convenu, alors qu'en fait ils s'en tamponnent !

      Supprimer
    2. Pétunia17/11/17

      Alors moi c'est Dalì qui m'a touchée quand j'avais une dizaine d'années. Ce fut ma porte d'entrée dans l'art.

      Supprimer
    3. Je me souviens d'avoir été scotchée devant les Nymphéas de Monnet au musée de l'Hermitage à Saint Petersbourg (qui s'appelait encore à l'époque Leningrad)... J'étais ado et je trouvais ce gigantesque tableau d'une douceur absolue.

      Peu importe de "comprendre" ou pas, l'important, c'est quand ça vous touche...

      Supprimer
  3. Il est très joli ! Ils font de chouettes trucs dans les ESAT de ton secteur ! J'en ai surtout connu où on ne donnait un pinceau aux travailleurs que pour colorier en bleu ou rose l'intérieur des oreilles de petits chats/lapins en porcelaine et pour leur peindre des cils longs comme ceux d'une héroïne de mangas XD Par contre, il y en avait un dans la Vienne, près de chez une de mes tantes, où ils faisaient du bon manger : tous les ans, on leur achetait une caisse de confiture et le foie gras de Noël ;-)

    Après, j'ai des doutes sur le fait que l'acheteur du Léonard de Vinci à 450 millions d'euros affiche le tableau au-dessus de sa cheminée. M'est avis qu'il va le cacher dans un coffre-fort en Suisse ou aux îles Caïman pour mieux spéculer dessus…

    Pour finir, j'avoue que, devant trouver un logement dans les prochains mois, ce que je mettrai sur les murs est le cadet de mes soucis : je me préoccupe juste d'avoir à caser tous mes bouquins ;-) Si ça se trouve, y aura tellement d'étagères partout que j'aurai juste la place d'y mettre une carte postale…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu vas trouver ton nid ;-)

      Supprimer
  4. DOMINIQUE17/11/17

    Beau tableau, plein de couleurs mais pas gnangnan, il respire la joie. Tu as eu raison de l'acheter (pardon, de te le faire offrir, vénale, va !).
    Quant au Vinci, le prix est en proportion. Je suppose que c'est le seul Léonard de Vinci à vendre, les autres sont dans des musées. Il a fait très peu de tableaux. Il paraît que le nouveau propriétaire le prêterait à des musées (je préfère ne pas évaluer le prix de l'assurance).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il voudra bien le prêter...

      Supprimer
  5. Tres sympa ton vrai faux Miro! Ma rencontre avec Miro, je m'en rappelle....
    Il y a 30 ans de ça une boutique d'encadrement et de vente de reprographies d'oeuvres en tout genre a fait sa vitrine avec une repro de Miro "un etoile caresse le sein d'une negresse". Ce tableau m'a intriguée, scotchee, médusée.... sans que je puisse expliquer pourquoi, je ne le comprenais pas et ça me rendait folle! J'ai passé un temps infini à venir le voir, à essayer de comprendre jusqu'à ce que je fasse une petite recherche sur Miro et que je trouve une définition déstabilisante pour moi "expression de la pensée pure sans but logique ni artistique" Je me cassais donc la tete pour rien! J'avais le droit d'aimer sans qu'il y ait d'explication rationnelle. Mon regard sur l'art a changé, mon ouverture d'esprit un pas de géant... Ah si, et puis j'ai acheté cette repro et j'ai pu continuer à la regarder de chez moi....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça : on a le droit d'aimer sans comprendre. Et puis tout analyser tout le temps, c'est fatigant ;-)

      Supprimer
  6. tu sais que le premier qui a acheté ce Léonard de Vinci (sans le savoir of course) l'a payé 10 livres...
    tu n'es pas à l'abri que ton Miro vaille un jour des millions, et en attendant il est très beau et tout joyeux!
    les personnes handicapées ont des ressources inépuisables pour semer le bonheur autour d'elles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis qu'il a trouvé sa place sur le mur ce weekend, il ensoleille le salon !

      Supprimer
  7. Chris (aka Paquita Chocolatera)20/11/17

    Il est drôlement joli ton tableau ! Je me souviens une fois avoir emmené les enfants à une expo Mirò. Il y avait un tableau intitulé femme à la cruche et son enfant. On ne voyait pas l'enfant sur le tableau alors j'ai raconté aux miens que pendant que la femme remplissait sa cruche à la rivière l'enfant était parti jouer dans le champ voisin ou y cueillir des fleurs et que c'est pour ça qu'on ne le voyait pas. Ils avaient été enchantés de l'explication ainsi que les deux dames à côté de nous qui ne comprenaient pas qu'on ne voit pas l'enfant. Je ne connais rien à l'art mais j'aime me laisser porter par ce qui me "parle".

    RépondreSupprimer
  8. Smouik20/11/17

    Très joli ton petitmiro... Et bien d'accord avec vous, ça ne veut rien dire "s'y connaître en art", il faut juste qu'il y ait de l'émotion. Et pour preuve, il y a de grands artistes qui sont restés méconnus juste parce que leur travail n'étaient pas dans l'air du temps et ensuite on les a qualifiés de très grands... Va comprendre Charles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik20/11/17

      *leur travail n'étAIT pas...
      Mais qu'est-ce qu'il m'arrive ??!!

      Supprimer
  9. Il est joli et plein de pep's ton presque Miro, et au moins tu es sûre qu'il est authentique, j'espère que l'autre aussi.... imagine.... l'acheteur il ne se fait pas une presque attaque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A 450 millions, vaudrait mieux qu'il ait un bon certificat ;-)

      Supprimer