12 sept. 2017

Portrait de lectrice #12 : Lilou Black



Lilou Black, elle se balade ici depuis fort fort longtemps. Depuis le début, je crois. C'est une belle personne, toujours bienveillante ;-) Je partage avec elle la fanitude absolue de Game of Thrones et je vais lire consciencieusement ses analyses après chaque épisode. Je suis certaine que tu vas adorer en savoir plus sur elle... 

Welcome Lilou ! 


1- Comment je m’intitule ? Comment s’appellent les habitants de là où je suis née ? C’est quoi mon âge à cinq ans près (en plus ou en moins) ?

Je m’intitule comme l’héroïne de film qui a un fabuleux destin, ou comme l’auteur de l’Hygiène de l’assassin. Je ne suis fan ni de l’une ni de l’autre, quoique Stupeur et tremblements soit un excellent bouquin. Cela dit, pour les intimes et pour Internet, c’est plutôt Lilou. J’utilise ce pseudo depuis 2003. Comme le temps passe.

Je suis née à Paris, une coquette petite commune pas super-connue dans le monde entier où on peut trouver, entre les touristes, les pigeons et les cacas de chien, un certain nombre de Parisiens. Je ne me reconnais pas en tant que telle, étant assez éloignée du cliché, même si je suis capable de m’orienter dans le métro les yeux fermés. Quoique. Je risquerais de percuter des gens et c’est pas très plaisant. 
Je préfère revendiquer les origines diverses de ma famille, entre ma maman née dans les Deux-Sèvres et 100% Poitou-Charentes, et mon papa moitié Alsacien et moitié Ch’ti. J’ai grandi en banlieue éloignée, près du lieu de travail de ma mère qui enseignait l’anglais à des adolescents en situation de handicap, avant que des ennuis de famille ne me fassent intégrer la capitale au début de mon adolescence. 
Depuis, je n’en suis jamais vraiment partie (les semaines passées en Scandinavie quand j’étais étudiante ne comptent pas vraiment) mais il est possible que, quand j’en aurai l’occasion, je m’en aille sous d’autres cieux où, comme disent les Fatals Picards, le gris du décor est plus bleu.

J’ai fêté mes trente-sept ans en avril. Je le vis plutôt pas mal parce que j’aime l’idée que la sagesse vienne avec l’âge. On en reparlera quand se profilera la quarantaine.


2 – Le dimanche, c’est quoi mon activité préférée ?

Comme je ne travaille pas, le dimanche n’est pas tellement différent des autres jours de la semaine. Cela dit, j’aime bien me faire des soins de bôôôté. Me faire des masques, sur le visage et dans les cheveux. M’épiler les jambes. M’étaler des gommages qui grattent et des crèmes qui sentent bon. J’aime aussi cuisiner un bon repas et, quand j’ai la foi, faire un peu de rangement histoire de commencer la nouvelle semaine du bon pied.


3 – Les jours où je me trouve canon, c’est pour quelle(s) raison(s) ?

Il s’agit d’une délicate alchimie, ou de petits détails, ça dépend des points de vue.

Je me trouve canon quand mes cheveux sont comme je veux, c’est à dire pas trop plats sur le sommet du crâne et sans boucler comme un pelage de caniche. Oui, je sais, ça fait peur.

Je me trouve canon quand je réussis à faire un trait d’eye-liner à peu près droit et pas trop épais, et quand mon mascara ne fait pas de pâtés.

Je me trouve canon quand mes ongles ne sont ni dédoublés ni cassés.

Je me trouve canon dans mes fringues préférées, qui cachent la misère mais qui ont un décolleté plongeant.

Et même que parfois, je me trouve canon quand je bois de la bière. Mais pas tout le temps.


4 – Tu veux bien nous donner ta recette favorite ? Avec les ingrédients et le temps de cuisson !

Cette question est difficile parce que j’adore cuisiner. Finalement, j’ai choisi un plat original, que je n’ai jamais mangé nulle part ailleurs (sauf quand c’est moi qui le prépare, bien sûr), et que préparait ma nounou quand j’étais toute gamine. Bref, les nouilles aux pommes :

Pour 4 à 6 personnes :

200 à 250g de nouilles
1 kg de pommes acidulées type reinettes ou Canada.

Faire cuire les nouilles, les égoutter et les mélanger avec du beurre. Pendant ce temps, éplucher les pommes et les couper en quartiers.

Dans un plat creux allant au four et beurré, disposer une couche de pomme, saupoudrer d’un peu de sucre roux et de poivre blanc, la moitié des nouilles, une couche de pommes sucrées et poivrées, l’autre moitié des nouilles et une dernière couche de pommes. Saler, poivrer, parsemer de noisettes de beurre et faire cuire 45 minutes à four moyen. Servir chaud.

(↑ Alors là, ça m'en bouche un coin cette recette ! C'est plutôt un plat ou un dessert ?)


5 – Quartier libre : voyages, lecture, envies, colère, musique, ciné, coup de cœur ou coup de gueule… à toi !

Je n’ai que très peu voyagé dans ma vie mais je suis une grande amoureuse de la Belgique. J’y suis allée pour la première fois en 2003 avec une amie qui vivait à Dunkerque, donc tout près de la frontière. J’ai visité les plages et acheté du chocolat. Et des cigarettes, aussi. Par la suite, j’y ai connu des gens via le Net et, en moyenne une fois par an, je pose mes valises pour quelques jours dans cet adorable petit pays. La vallée de la Meuse, près de Namur, est un endroit magnifique. Je suis allée quatre fois à Bruges qui est une très jolie ville. Je connais fort mal Bruxelles parce que c’est très grand et tout visiter prend du temps mais, si vous passez un jour par la gare du Midi, prenez donc un verre au Sam’s Café. Le personnel est adorable et vous dégusterez votre boisson chaude sous le regard sage et malicieux d’un superbe zèbre en papier mâché.



Concernant mes goûts musicaux, j’écoute de tout, du hard-rock à la variété française, en passant par le folk et un poil d’opéra. Les seuls genres que je n’aime pas, c’est le rap (à l’exception notable de MC Solaar) et la techno. D’ailleurs, c’est dur-dur quand je vais à l’aquagym et que je tombe sur ce prof qui se prend pour le DJ du Thon-Club (la boîte de nuit la plus en vogue de Trifouillis-les-Oies) et qui nous passe de l’eurodance des années 90 à fond la caisse. Mes pauvres oreilles ont toujours du mal à se remettre du choc.

Niveau lecture, j’ai été biberonnée aux polars depuis ma prime jeunesse. J’ai découvert la littérature fantastique avec Harry Potter à l’âge de vingt-et-un ans et depuis, j’ai lu tout Tolkien et je voue un culte à George RR Martin. Dis, Monsieur, tu nous la sors quand, la suite du Trône de fer ? Déjà qu’on devra attendre deux ans pour la suite de la série…

À part ça, je pourrais râler sur des tonnes de trucs mais je crois que ce qui m’énerve le plus dans ce bas monde, ce sont les injonctions contradictoires venues de la société qui fait que nous sommes tous totalement névrosés. 
Dépense tous tes sous mais pense aux petits Africains qui n’ont rien à manger. 
Mange bio, trie tes déchets, fabrique toi-même tes produits de beauté mais pense à changer ton iPhone tous les ans. 
Aime ton corps mais pense à ton régime. 
Sois libéré(e) mais pas trop. 
C’est énervant. Et puis si, entre deux injonctions, la société pouvait traiter les personnes handicapés et leurs familles un peu plus décemment, je m’en porterais pas plus mal.

Cela dit, parfois, dans la vie, on rencontre des gens bien, qui ne vous jugent pas, qui vous tendent la main sans rien demander en échange. Je crois que je n’oublierai jamais quand, à l’époque où mon père était vraiment malade, je venais parfois m’épancher sur ton blog, Armelle. Parce qu’il y a des gens qui se sont donné la peine de lire mes malheurs et de m’écrire un truc gentil. Et ça, c’est un de ces trucs super-précieux (ou préciiiiiieeeeeeeux comme dirait Gollum) qui mettent du baume au cœur. Amour, licornes à paillettes et pangolins fleuris.

----------------------

Merci liloublack !... Je suis toute émue et heureuse de savoir qu'à un moment, venir ici a servi à plus que faire marrer. Ça, c'est bonheur.
Je compte sur toi pour répondre aux commentaires biens sûr ;-)

--------------------

La prochaine que j'aimerais inviter à venir se raconter, si elle est d'accord, c'est Fabignou ;-)



53 commentaires:

  1. Pétunia12/9/17

    Contente de te découvrir Lilou.
    Comme Armelle, je me demande si ta recette est un dessert ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors non, c'est un plat principal, pas un dessert… y a du sel et du poivre ;-)

      Supprimer
    2. Ah j'ai cru que c'était comme les pâte au suc' de tante renée.
      C'était pas bon.
      On n'a jamais su si c'était un plat ou un dessert.
      C'était pas bon.
      je crois que tante renée avait découvert les pâtes avec les Américains et que la recette devait être écrite en englich. Elle avait pas compris tante Renée. C'est un mythe familial chez nous les pâtes au suc'
      (trop cuites les pâtes hein, bien sûr)
      Merci pour tout Mme Lilou Black.

      Supprimer
  2. DOMINIQUE12/9/17

    Merci Lilou, ça a été un plaisir de te lire, de voir une personnalité originale et familière à la fois. Quant à la Belgique, je suis entièrement d'accord avec toi. C'est un pays enchanté (et enchanteur).
    Mille mercis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie, Dominique !

      Supprimer
  3. Coucou Lilou !
    Merci de te raconter ainsi à nous.
    Le plus intrigant dans tout ça reste tout de même ta recette !!!
    J'ai vécu quelques années en Belgique, il y a 20 ans (outch !) et je suis d'accord : c'est un pays très agréable, et pas seulement pour son chocolat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Cette recette reste assez particulière et je ne sais même pas d'où elle vient ! Par contre, on adorait ça quand on était petits, mon frère et moi :-)

      Concernant la Belgique, il y a aussi la bière et les frites… mais aussi bien d'autre chose !

      Merci d'être passée !

      Supprimer
  4. Merci Lilou d'avoir posé un regard lucide sur notre société 'névrosée'. Comme moi, je vois que tu as réussi à te frayer un passage dans cette jungle hostile qui parfois nous réserve de belles surprises, de belles rencontres. Le blog d'Armelle, c'est tolérance et bienveillance, avec des coups de gueule qui nous font rire ou réfléchir (voir le dernier billet).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se frayer un chemin dans cette société n'est pas facile… et la pression peut être plus insupportable à certains moments qu'à d'autres. Je crois que cela dit, l'essentiel, c'est de rester intègre. C'est parfois difficile mais réussir à avancer contre vents et marées, tout en restant soi-même et hors des moules imposés, qu'est-ce que c'est chouette ! Mais ici, c'est vrai qu'il y a beaucoup d'écoutes et d'échanges qui permettent d'y voir plus clair et… c'est vrai que le billet précédent, comme d'autres auparavant, nous permettent de remettre beaucoup de choses en perspective, toujours avec tolérance !

      Supprimer
  5. Anonyme12/9/17

    Merci Lilou (et Armelle) pour ce portrait.
    La recette me fait super envie, j'adore le sucré salé et je crois que je vais essayer dès que je serai de retour chez moi (oui parce que je suis encore en vacances).
    Tu mets le doigt sur quelque chose d'essentiel avec ces injonctions contradictoires que nous envoie la société, j'ai beaucoup travaillé sur les stéréotypes récemment et grâce à ma psy et je crois que tout ceci y participe grandement.
    Des bises

    Ariane

    (Je croise les doigts pour que mon commentaire passe, blogger ne m'aime pas en ce moment).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire est parfaitement passé :-)

      J'espère que la recette te plaira ! Elle est facile à réaliser et agréable à déguster !

      Les stéréotypes, j'ai appris à les distinguer seule, en acquérant de la maturité intellectuelle. Il faut dire que quand j'ai vu un psy, à part me coûter beaucoup d'argent, ça ne m'a pas apporté grand-chose XD Quoiqu'il en soit, tous ces standards qu'on essaie de nous imposer sont par essence impossibles à atteindre et ça devient plus un cauchemar qu'un idéal… d'autant qu'il s'agit d'une image étriquée d'un "bonheur" illusoire qui ne convient pas à tout le monde. Et c'est difficile de trouver sa place dans ces conditions-là, car nous sommes nombreux à nous situer hors des sentiers battus.

      Bises à toi aussi !

      Supprimer
  6. Chris (aka Paquita Chocolatera)12/9/17

    Contente de te connaître un peu plus Lilou. Quel beau sourire ! Je vais tester cette recette de nouilles aux pommes ! Pas vu la saga GoT, mais je la lis. Y a de quoi devenir schyzophrène avec toutes ces injonctions contradictoires mais on est les plus fortes, on ne les écoute pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le compliment sur mon sourire ! (en plus j'avais le soleil dans les yeux sur la photo).

      J'ai lu les livres dont est issu GoT et j'ai tendance à voir ces deux œuvres comme indépendantes l'une de l'autre puisque l'intrigue de la série a largement dépassé celle des livres ! Et j'attends la suite avec impatience, même si j'ai la chance de les avoir lus sur le tard !

      Supprimer
  7. Céline12/9/17

    Bonjour Lilou,
    à te lire, je sais que tu fais partie des personnes qui me ressemblent un peu. Mais ce que je remarque, c'est l'empathie et la gentillesse qui semble traverser tes propos. Une belle personne, comme le dit Armelle, merci pour ce joli portrait et pour avoir relevé la névrose dans laquelle notre société souhaite nous enfermer.
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire est adorable ! Merci beaucoup, Céline !

      Supprimer
  8. Ah oui Lilou, la Belgique est merveilleuse; belge exilée, mon plat pays me manque souvent.

    Comme toutes, je suis très intriguée par ta recette; elle semble avoir la saveur des souvenirs d'enfance.

    Merci Armelle de nous permettre de découvrir de si belles personnes grâce à ton blog <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine12/9/17

      C'est rigolo quand je lisais le post de Lilou passage belge, je me suis dit "tiens y'en a une qui va être contente , c'est Daphné!"

      Supprimer
    2. @Daphné : Je ne savais pas que tu étais belge ! Tu es de quel coin ?

      Supprimer
    3. Je suis née à Bruxelles Lilou ; exilée depuis fort, fort longtemps dans le sud mais mon cœur reste belge.

      Faut juste éviter de me passer une chanson de Brel, comme la Grimbergen, ça coule dans nos veines.

      Supprimer
    4. Je confirme, ça coule dans nos veine, même si on s'exile à 19.000km de notre Plat Pays!

      Supprimer
  9. Mayoun12/9/17

    Bonjour Lilou, contente de te connaître et de partager tes sujets de réflexion. J'aime bien ce que tu dis sur l'importance des blogs. Je trouve aussi que cette convivialité anonyme est très réconfortante. J'adore cette recette anti-conformiste, même si j'ai un peu de peine pour les pommes (j'ai un contentieux personnel avec les nouilles). A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourquoi, cette histoire de "contentieux" avec les nouilles m'a fait rire. Ma belle-sœur en a un avec les spaghetti.

      Merci pour ton commentaire !

      Supprimer
    2. Mayoun13/9/17

      Faire rire, c'était bien le but, alors merci pour le retour!

      Supprimer
  10. Quel bien chouette portrait (encore). J'aime beaucoup cette réflexion sur les injonctions contradictoires. Nul doute que je vais méditer là-dessus un moment.
    Puis, comme tu parles bien de mon pays, tout va bien. C'est marrant parce que Bruges et la vallée de la Meuse (en passant par l'abbaye de Maredsous et la citadelle de Dinant) sont les premiers endroits hors Bruxelles que j'ai fait visiter à mon chéri (qui a quitté la France pour venir s'installer ici, je lui ai vendu du rêve ;) !).
    Merci Lilou et Armelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La citadelle de Dinant, je l'ai vue de loin. J'ai fait du canoë dans le coin, sur un bras de Meuse. Et j'ai fini à la flotte avec des hématomes partout et tous mes vêtements trempés XD En fait, j'ai longtemps eu deux copines dans l'agglomération namuroise. L'une d'elle est restée et l'autre est partie en Angleterre avec son am… heu, son mari (elle s'est mariée cet été). J'ai eu un autre ami à Bruges, mais on a perdu contact petit à petit, ce sont des choses qui arrivent dans la vie. Maintenant, j'aimerais visiter Gand et Anvers (surtout les musées à Anvers). Et Bruxelles, une bonne fois. Je ne peux même pas dire que j'en ai vu le minimum syndical, j'ai jamais vu l'Atomium :p

      Merci à toi !

      Supprimer
    2. Monter dans l'Atomium, c'est sympa. Depuis 35 ans, je gravite à environ 15 minutes de l'Atomium... c'est seulement à 30 ans que j'y suis montée pour la faire découvrir à l'homme...
      Pour la découverte de Bruxelles, je te conseille, même si ça fait très très touriste, les bus à imperial de Brussels Sightseeing (Hop on, hop off). Il y a un tour prévu côté Nord de Bruxelles (dont l'Atomium) et un tour côté Sud avec le Parlement Européen, Palais de Justice, Maisons Horta... et c'est franchement sympa. Tu montes/descends quand tu veux durant 24/48 heures et ça te permet de voir pas mal de choses. Je te conseille vivement de faire un tour du côté de la place du Sablon qui regorge de ruelles avec des antiquaires, boutiques atypiques sans compter tous les chocolatiers qui y sont réunis. Mention spéciale pour Pierre Marcolini qui réalise selon moi les meilleurs chocolats et macarons de Belgique ;)
      Bon j'arrête là. J'ai faim haha.

      Supprimer
    3. Quand j'ai passé une journée à Bruxelles, c'était au moment de la Saint-Nicolas… j'ai donc visité le marché de Noël sur la grand-place et je suis allée au musée de la BD avec mes copines. Je prends note pour les chocolats et macarons, j'ai coutume de me fournir chez Galler pour le choco et concernant les macarons, j'en ai trouvé des délicieux à la maison des desserts de Namur. De toute façon, cet endroit est magique. Mon dernier gâteau d'anniversaire vient de là et j'en aurais pleuré tellement c'était bon (oui, j'ai fêté mon anniversaire en Belgique parce que c'était un jour d'élection en France, je suis donc allée me cacher, après avoir fait la procuration bien sûr XD)

      Supprimer
  11. Smouik12/9/17

    j'allais dire "très joli portrait" mais en fait ce serait plutôt "très jolie toi" ! Intérieure et extérieure...
    Tu as tout à fait raison, on se sent bien ici, même quand la taulière n'est pas là, elle nous laisse les clés et on peut échanger quand même :). Quant à ta recette, elle m'a scotchée, je n'y aurais jamais pensé. Mais maintenant, trop curieuse pour ne pas essayer ^^

    PS à Coline : j'ai lu ton portrait cet été sans pouvoir le commenter (ça marche pas de mon mobile) quand j'étais en vacances, c'était chouette de découvrir un bout de toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton mot, Smouik ! C'est adorable ! Tu préviens si un jour tu essaies la recette ?

      Supprimer
  12. Comme Anon le disaitp lush aut, blogger ne m'aime aps non plus.
    Mais a chaque portrait de lectrice je me fais la reflexion qu'elle sont toutes, a l'image de la tenanciere, rayonnantes et belles a l'interieur comme a l'exterieur.
    c'est certainement pour ca que je te lis regulierement ici, en sous marin souvent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire — comme celui d'Ariane (anonyme) — est très bien passé !

      Merci beaucoup !

      Supprimer
  13. Reine12/9/17

    Aaaah !Lilou, comme je suis contente de découvrir ta bibine! depuis le temps qu'on converse à travers le blog d'Armelle. D'abord merci pour m'avoir appris comment utiliser certaines expressions de djeun's (avoir le swag, rocke ta licorne à paillettes etc...) Du coup je t'imaginais comme une post ado , genre vingtenaire (et va savoir pourquoi, les cheveux très épais, longs et bouclés, un peu got , tu vois? )
    Et merci pour analyser souvent les choses de façon tellement originale et pleine d'humour que cela a ébranlé plus d'une fois mes certitudes.
    Bisous (je peux?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je ne montre pas souvent ma trombine sur les Internets mais parfois, c'est bien de faire l'effort et j'ai eu une très bonne photographe pour ce cliché !

      Pour les expressions de djeunz, je les utilise parce qu'elles me font rire, et souvent par auto-dérision. Et dans ma tête, je dois avoir encore un peu vingt-cinq ans, qui sait ? J'ai eu les cheveux très longs, mais deux fois par an, je les fais couper et désépaissir chez le coiffeur parce que je n'ai pas la patience pour les entretenir correctement ;-) Mais quand j'avais entre dix-neuf et vingt-trois ans, j'ai été gothique — oui, avec les robes noires, les froufrous et tout — et je portais des gros chignons et des tresses façon Gretchen XD

      Tu as tellement droit de laisser un bisou que je t'en fais un aussi ! Merci, Reine. Et caresse à Mireille le chat !

      Supprimer
  14. Merci pour cette recette de fin de mois, régressive à souhait, je la tente dès que possible (à la fin de ce mois donc...)
    Merci pour ton joli sourire et ton regard sur le monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que le plat te plaira, vu que tu manges visiblement tellement de bonnes choses en Louisiane :p

      Merci beaucoup, Coline !

      Supprimer
  15. Encore une fois, je suis épatée par la sensibilité et l'empathie des lectrices de ce blog!
    Très sympa de te découvrir Lilou! C'est à chaque fois amusant pour moi de découvrir le physique de chacune, parce que contrairement à Reine qui t'imaginait les cheveux longs, les commentatrices de ce rade sont pour moi des "âmes" sans physique... jusqu'à ce que la tenancière les invites à se révéler.

    Finalement, on est peut-être tous-zé-toutes (Denis, es-tu toujours parmis nous?) très différent.e.s, mais au final on se ressemble tou.s.tes tellement.
    Je ne sais pas si Armelle réalise à quel point elle a créer quelque chose de fort avec son petit blog?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant parce qu'à l'instar de Reine, je mets des visages sur les gens du Net, du moins ceux avec lesquels j'ai suffisamment échangé pour l'imaginer… et je tombe à côté, la plupart du temps. Mais en effet, tu as raison, on a tous plus ou moins des points communs, nous qui venons ici, au point de créer parfois des atomes crochus les uns avec les autres !

      Supprimer
  16. Rosana13/9/17

    Hello lilou black, je trouve au moins une pepite dans chacun des portraits. Une image qui maccompagne apres pendant quelques jours. Pour toi, c est le pangolin fleuri. Bizoudoux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pangolins fleuris s'inclinent respectueusement devant toi !

      Bisous !

      Supprimer
  17. Coucou Lilou, merci pour ce clin d'oeil à la Belgique. Je travaille à Bruxelles, mais je vis en province et l'âne en papier maché du Sam's café je le vois tous les jours :-).
    Des bèzes (parce qu'en Belgique on dit des bèzes au lieu des bises) de Belgique ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que quand on passe par la gare du Midi, c'est difficile de le rater ! Merci à toi !

      Supprimer
  18. Bobinette13/9/17

    Lilou Black, désolée pour le retard, j'avais une question sur ton pseudo qui m'intrigue depuis longtemps : pourquoi ce "black" ? Si ce n'est pas trop indiscret bien sûr...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'est une longue histoire…

      Mon tout premier pseudo a été "Lilou-pop". C'est mon frère qui m'avait affublée de ce surnom-là pour rire à l'époque où je me faisais des couleurs de cheveux farfelues. J'ai utilisé ce pseudo sur la première plateforme où j'ai eu un blog. "Lilou-black" a été un temps mon côté obscur, le pseudo sous lequel je m'amusais à troller les gens (j'avais 23-24 ans et la maturité intellectuelle d'une ado pleine d'acné), et finalement, quand j'ai ouvert mon blog actuel (lilou-black.livejournal.com), Lilou-black s'est imposé tout seul. Il faut dire que je venais de perdre ma maman et que je considérais mon côté "pop-fluo" comme ayant disparu avec elle. Voilà, tu sais tout !

      Supprimer
    2. Bobinette14/9/17

      Merci Lilou Black !

      Supprimer
    3. Merci aussi à Bobinette d'avoir posé la question ;-)

      Supprimer
  19. Un joli portrait qui complète un joli sourire bienveillant, une fille ni nouille, ni pomme (imagine le message si tu mets des m au lieu des n !!!), je te rejoins sur de nombreux points.
    Grosses bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, en remplaçant les lettres, ça m'aurait correspondu assez… ;-)

      Bisous et bonne fin de soirée à toi aussi !

      Supprimer
  20. leyleydu9514/9/17

    Le fabuleux destin de Lilou Black en somme!
    Encore un plaisir de découvrir une de tes lectrices Armelle!
    Lilou,au travers de tes écrits, tu sembles douce et un peu contemplative,pas le genre à speeder pour un oui ou pour un non mais peut-être que je me trompe?
    Bises

    RépondreSupprimer
  21. Plein de mercis Lilou, pour t'être livrée, pour avoir répondu consciencieusement. Moi aussi j'ai trouvé que tes réflexions sur nos injonctions contradictoires étaient fort pertinentes.
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Armelle, une question pour celles, comme moi, qui n'ont pas vu les autres portraits de lectrice, est-ce que ça ne serait pas possible de les mettre à part dans une rubrique, en haut ? Comme ça on clique et zou, on les a tous et je (mais je suis sûre que je ne serais pas la seule) et on rattrape le retard ? Bon début de semaine à toi.

      Supprimer
    2. Sous l'article, juste avant les commentaires, il y a une rubrique "Libellés". Si tu cliques sur Portrait de lectrice, tu pourras tous les voir ;-)
      Bonne semaine à toi aussi !

      Supprimer
    3. ah super,merci, j'y fonce ;-)

      Supprimer
  22. Fabignou22/9/17

    Je suis grave à la bourre dans toutes mes lectures internet pour cause de méchantes brûlures aux deux mains qui m'ont bien handicapée cette semaine :-(
    Mais ravie de lire le portrait de Lilou Black, et plus que ravie, enchantée, honorée de participer au prochain numéro :-)))
    Tu me diras comment je dois faire, Armelle, après tes vacances ? Je t'envoie tout mon pavé par mail ? C'est que je suis bavarde :-)))

    RépondreSupprimer