1 sept. 2017

J'avais un sosie



Je m'en vais donc te raconter la fabuleuse histoire de Monique Bertin, mon sosie. J'ai découvert par hasard (enfin presque) que j'avais un sosie sur Facebook. Tellement sosie que sa photo de profil était... une photo de moi.


Hier, en début d'après-midi, je reçois un message de quelqu'un qui ne fait pas partie de mes contacts et qui dit ceci (copié-collé, fautes comprises) :

Bonjour Madame, je vous contacte suite car je croyais vous avoir rencontré sur internet mais je pense qu'on ce fait passez pour vous... alors pour ma conscience personnel je préfère vous le divulguer, aller sur Facebook et taper Monique Bertin. voila bonne continuation

Aussitôt, je me dis, encore un type (le prénom était masculin) qui veut me faire un enfant, mais qui y va moins cash que ceux qui me contactent d'habitude. Bref, j'étais à deux doigts de supprimer le message quand, prise d'un doute, j'ai effectivement tapé Monique Bertin dans la barre de recherche de Facebook.

Et là, j'te l'donne en mille Emile, ma tronche !



Je suis énervée, consternée, fâchée, vexée. Tout en même temps... Le profil indique "339 amis", aucun de commun avec moi et essentiellement des hommes. Tout le reste est verrouillé, aucune photo, aucun partage, en dehors de deux photos de MOI, avec mes lunettes, dont une qui a été customisée de mots en arabe (je crois que c'est de l'arabe).



GRRRRR....
(Grosse Blonde très très fâchée)

J'adresse aussitôt via Messenger (l'appli de messagerie instantanée de Facebook, pour ceux qui ne maîtrisent pas bien le Mark Zuckerberg dans le texte) à cette Monique pour la sommer de bien vouloir supprimer immédiatement ces photos qui sont les miennes.

Pas de réponse... enfin, pas de réponse tout de suite.

Parallèlement, je m'enquiers auprès de la communauté de ce que je dois entreprendre pour que ça cesse. Ma copine Jade répond immédiatement "lui péter les rotules", mais à distance, c'est pas pratique et ensuite, suivie par plusieurs autres personnes, elle m'incite à "signaler le compte". Ça veut dire que tu préviens Monsieur Facebook que quelqu'un usurpe ton identité.

Plein d'autres personnes le font aussi car visiblement, c'est la masse de signalements qui fait avancer le bouzin plus rapidement.

Facebook accuse réception de ma demande et ... j'attends.

En fin de journée, je reçois une réponse de Monique !!
Pour la suite, j'ai fait des captures d'écran ... Je les retranscrits ici et je te laisse prendre connaissance de nos échanges. Je te prie d'avance d'excuser mes fautes de grammaire ou de conjugaison, la colère est mauvaise conseillère sur le clavier d'un smartphone. Les propos de Monique sont retranscris tels quels.

Moi (14h27):
Vous utilisez des photos qui ne sont pas les vôtres. Ce sont les miennes.
Je viens de signaler votre compte.
Supprimez-le immédiatement.

Monique (19h28):
bonjour venez à la rochelle vous verrez que c'est bien moi
je suis ésolée vous n'avez pas du tout la même tête que moi
(↑ nan mais la mauvaise foi !)
vous êtes de la rochelle aussi ?
ont eut se donnée rdv samedi
vous verrez que c'est bien moi

Moi :
J'habite à La Rochelle ça tombe bien. Venez donc avec moi dès demain 
au commissariat, je vais y porter plainte pour usurpation d'identité 
(↑ tu bluffes Martoni, ton programme ne prévoit pas ça tu tout) 
(en revanche, samedi, c'est possible)
J'ai les originaux de ces photos.

Monique :
d ou j'ai pris votre identitée n'importe quoi vous
appellée monique bertin ?

Moi :
Non, ce n'est pas mon nom mais ce sont mes photos que vous utilisez.

Monique :
je vous donne rdv samedi apres midi dans un bar
et vous verrez que c est bien moi
je trouve pas que vous me ressemblée bref
je suis pas venue à votre domicile vous volée des photos désolée
(↑ logique imparable)

Moi :
Ne vous foutez pas de ma gueule et supprimez ces photos tout de suite.
Votre compte a dû être signalé à Facebook plus de 50 fois,
il va être clôturer.

Monique :
je me foue pas de votre gueulle vous me ressemblée pas du tout. 
je vous ai donnée rdv samedi pour que vous vopyez e vous même
je suis la même que sur la photo
on à tous des sosies meme si moi je trouve pas 
que vous me ressemblée
(↑ je crois que là, j'ai gueulé très fort dans ma maison)
donnons rdv samedi ?
facebook vient de me demander ma pièce 
d identitée  je vient de leur envoyer
donc on verra bien si eux confirme ou pas mon compte
bonne soirée à vous et si vou vulée samedi on se donne rdv
mais en aucun cas vous appellée monique bertin
(↑ certes)
et aucun cas je suis venue voler vos photos
un rdv samedi dans un bar de la rochelle sur le port ?

Moi :
J'apporte demain les captures d'écran de cette conversation
 au commissariat, y compris la capture d'écran de ma photo où vous 
avez ajouter du texte dessus.
Aucune chance qu'on se rencontre, vous êtes 
une arnaqueuse, ou un arnaqueur.


Après, mon dernier message, plus de nouvelles.
Quelques minutes plus tard, le fameux compte était introuvable et ce matin, j'ai reçu une notification de Facebook m'indiquant que le compte avait été fermé. VICTOIRE.

Voilà donc ma théorie sur ce qui s'est passé : le mystérieux informateur et Monique Bertin ne font qu'un, sans doute un homme si vous voulez mon avis.
Le premier message te met la puce à l'oreille et ensuite, l'ensemble des échanges visent à provoquer une rencontre physique. Ça pue l'arnaque à plein nez.

D'ailleurs Monique Bertin (qui doit être un nom fort répandu), a une quantité astronomique de comptes fantômes sur Facebook (sans photo, sans rien), je pense que ça ne doit pas être son premier coup d'essai.

Pour être honnête, tout ça m'a fait peur, moi qui suis pourtant très à l'aise sur les réseaux sociaux et qui les manipulent avec pas mal de facilité. C'était la première alerte et je crois que si ça devait se reproduire, je supprimerais sans doute mes différents comptes.
Ma vie privée est déjà fort publique, je l'assume, mais qu'on utilise des photos de moi pour (peut-être) gruger des hommes ou des femmes, franchement, ça ne me plait pas du tout.

J'aimerais savoir si certains ou certaines d'entre vous ont déjà connu le même genre de mésaventure et si ça s'est reproduit ?

C'était l'histoire de mon sosie d'une demi-journée, Monique Bertin.
(mais qui ne me ressemblée pas du tout)



45 commentaires:

  1. J'avais pas fait le lien que le mystérieux informateur et Monique Bertin ne faisait qu'un. Ça fait bien du sens compte tenu à quel point la personne insiste pour que tu ailles la rencontrer. Ouf! Quelle histoire!

    RépondreSupprimer
  2. Hello,plus de 300 amis la monique, et tous ça avec ta photo, mais c'est que tu cartonnes auprès de ces messieurs!!
    c'est arrivé à ma mère l'année dernière, mais elle n'a pas réussi à échanger avec la personne...et comme beaucoup de signalement il a été vite fermé. mais effectivement ça fait peur de voir comment les gens ont accès à toute ta vie alors que toi tu penses avoir tout verrouillé.
    Bon courage ma blonde préférée. bises

    RépondreSupprimer
  3. Rho oui j'ai suivi ça hier... Quelle histoire ! Quand j'ai ouvert ledit compte, j'ai raté un ou deux battements de coeur en découvrant la photo de profil de Monique.
    Mais bon, je veux juste ajouter que moi non plus, je trouve qu'elle ne te ressemble pas du tout, Monique.

    RépondreSupprimer
  4. Chris (aka Paquita Chocolatera)1/9/17

    Y a pas photo, aucune ressemblance entre Monique et toi. Monique n'est pas gentille elle !
    Contente que facebook ait réagi rapidement. En fait sur les réseaux sociaux et FB plus particulièrement ça semble si facile de copier une photo que j'évite de mettre ma trombine, car pas envie que des saloperies s'en servent à des fins pas catholiques

    RépondreSupprimer
  5. DOMINIQUE1/9/17

    Ben dis donc ! Le type s'est donné quand même un mal fou pour te harponner !!! Et pour un résultat qui aurait été intéressant : un coup de sac à main (lesté par un pavé, bien sûr).
    J'imagine ta colère, je pense que j'aurais eu la même. Jusqu'à en bouleverser mon orthographe pourtant exemplaire (ben voyons).
    J'ai eu il y a très longtemps une éphémère sosie, mais dans la vie réelle. Conducteurs de bus, commerçants, qui me prenaient pour qui je n'étais pas. C'est très bizarre comme sensation. Heureusement ça n'a pas duré très longtemps, la nana a dû déménager.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes, ça doit faire vraiment bizarre...

      Supprimer
  6. J'avais signalé Monique hier, également !
    C'est fou ! Ouf que FB a supprimé ce compte ! Je fais régulièrement des signalements de pages (racistes/insultantes/...) et FB ne voit pas où est le problème ... Ca me rend folle ! (tout comme cette mauvaise foi de dingue)
    Sinon pour répondre à ta question, jamais eu de souci ... Mais ton aventure m'interpelle !
    T'as pas une tête de Monique Bertin !

    Bisous ma Blonde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a pire que Facebook, un jour, allez jeter un oeil sur les commentaires sous les articles de Yahoo... tout y est, racisme, homophobie, grossophobie, insultes, et on peut signaler à Yahoo, ils laissent tout

      Supprimer
    2. Yahoo, j'y vais jamais. Comme Doctissimo.

      Supprimer
  7. Reine1/9/17

    C'est affreux, chaque fois qu'on dit Monique, je pense à l'horrible rime de Coluche et je souris bêtement. ..Bonjour la finesse d'esprit.
    Bref....bouhhhh c'est vrai que ça doit faire flipper. ..C'est comme quand tu lis les histoires de gens qui sont obligés de payer les dettes d"homonymes
    Ou que tout le monde croit mort.
    Je ne suis sur aucun réseau social comme ça un souci de moins.
    Bon weekend à toutes les copines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE1/9/17

      Oh, tu sais, ça marche aussi avec Thérèse...

      Supprimer
    2. Denis 22/9/17

      Thérèse deux qui la tiennent un qui la.... nique .... Ha ba non, désolé mais ca ne marche pas avec Thérèse :-)

      Supprimer
    3. DOMINIQUE2/9/17

      Denis, ne fais pas l'innocent : cela ne te va pas au teint !

      Supprimer
    4. Et vous oubliez Dominique nique nique....
      C'est plus joli !

      Supprimer
    5. Nan, Thérèse c'est pas ça, c'est.... Je t'enc*** Thérèse !
      (Le Père Noël est une ordure)
      (au cas où)

      Supprimer
  8. Je dois être longue à la détente, je n'avais pas vu le rapport entre la personne qui t'a informée et "Monique nique nique". Je trouve ça flippant aussi. :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, un peu. Mais ce n'est qu'une théorie.

      Supprimer
  9. Ce qui est dommage, c'est que, sur Facebook ou ailleurs, on n'est pas encore trouvé le moyen de publier les photos que l'on publie. Je trouve même que c'est bizarre vu qu'on peut faire des choses bien plus pointues, en informatique ou autre (je vais rejouer "on envoie des hommes sur la lune...."). Bon le mec veut rencontrer des femmes, mais une fois devant il leur dit quoi ? parce que même si certaines y vont, sans doute ultra remontées, passer ensuite en mode "aiiiiie confiiiiance" doit être limite de la haute-voltige ou alors il essaie de leur refourguer un pseudo logiciel de protection (pour l'aspirateur c'est plus compliqué). Je n'ai aucune photo de moi nulle part donc je suis assez tranquille et je ne pense pas qu'on fasse passer ma tarte aux mirabelles du jour pour une quelconque Monique, ou alors elle aurait des sérieux problèmes d'acnée. Heureusement que le compte a été supprimé mais bon, il a du tenter avec une Thérèse (toujours en rapport avec la rime coluchienne). Bon week-end à toi, gourmand j'espère ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le moyen de verrouiller pas publier.....

      Supprimer
    2. Smouik2/9/17

      même si tu verrouilles, tu peux toujours faire des captures d'écran et recadrer ensuite. C'est pour ça qu'il faut être vraiment très prudent et même quand on l'est, on n'a pas idée de la malveillance existante sinon on sortirait tous des réseaux sociaux. En tout cas, c'est une histoire de ouf et je comprends que ça mette en rogne, je trouve d'ailleurs que tu as très bien géré le truc. Sais pas si j'en aurais fait autant mais en tout cas, maintenant, j'ai un modèle...

      Supprimer
    3. Je suis quasi persuadée qu'il s'agit d'une capture d'écran puisque ces 2 photos n'ont jamais été sur Facebook. Probablement depuis le blog, je pense.

      Supprimer
    4. Effectivement, les réseaux sociaux sont un foyer de malveillance, d'escroquerie, ils n'ont souvent de sociaux que le nom. Je n'y suis pas, juste une page FB et un compte Instagram au nom du blog, nulle part ne trainent mon nom ou ma photo (pire encore ceux qui publient leurs momes à tour de bras, alors qu'il ne leur serait jamais venu à l'idée de placarder leur photo sur les murs de leur ville, une diffusion pourtant plus restreinte). J'ai du créer un compte pour avoir un page pour le blog, mais tout y est bidon et il est vide. De temps en temps, je me "googlise" (c'est moche mas ça veut bien dire ce que ça veut dire), il ne ressort rien. Parfois, quand je vends un truc sur le bon coin, je joue avec l'arqueur, qui, d'une plate-forme pétrolière ou d'une mission en Afrique, tente de me faire envoyer mon objet à une personne prise au hasard d'un annuaire, qui existe vraiment (il y des gens qui doivent recevoir des colis sans rien avoir commandé) et acheter une carte pour créditer son compte pour qu'il m'achète ce que je vends (si, si...). Une fois j'ai joué 15 jours, le mec a du craquer. Il y a des images et photos, protégées, tu ne peux pas les capturer, je pense qu'il faudrait étendre

      Supprimer
  10. Moi qui ai tendance à ne voir que le côté bisounours des choses.... ça fait réfléchir !
    Au début on poste des photos, sans s'y mettre, puis, petit à petit on se laisse aller, je vais faire plus attention !
    Heureusement l'histoire finit bien... pour cette fois !
    Bisous et courage pour reprendre

    RépondreSupprimer
  11. Même interprétation. ..
    La personne qui t'a écrit c'est Monique, deux qui la tiennent un qui la....
    Ah mais non, c'est un mec pour sûr.... Il te voulait le bougre hein....
    Et toi tu l'as rejeté ?
    Ouh la vilaine....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je me dis qu'il doit avoir plusieurs comptes et faire le coup à d'autres, parce qu'on "n'obtient" pas 330 amis comme ça du jour au lendemain...

      Supprimer
    2. Pétunia4/9/17

      Appramment, je ne sais pas si ça marche sur FB, tu peux acheter des vues, des like ou des amis.

      Supprimer
  12. C'est dingue, ça ! C'est pour ça que je ne publie aucune photo de moi sur le web !

    RépondreSupprimer
  13. Mais ouf, tu avais la photo pour reconnaître Monique une fois arrivée dans le bar. N'empêche, cette Monique a des idées un poil capillotractées, non ?

    C'est quand même une sacrée manière de faire réagir les gens ! Si ça se trouve, tu as raté l'héritage d'un magnat du pétrole africain ou l'achat de la grosse bleue par virement dès que tu auras donné ton rib. Comment peux-tu passer à côté d'occasions pareilles ? Tu sais pas ce que tu rates ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais comme tu as raison. Écervelée que je suis.

      Supprimer
  14. Kaylee3/9/17

    "Monique", le sketch de Coluche... heu... ce n'est pas "deux qui la tiennent un qui..." mais hélas pour la malheureuse, c'est "deux qui la tiennent, trois qui...", à 1'25" :
    https://www.youtube.com/watch?v=SgJeZM61rPw
    No comment...
    Je plussoie les propos de Smouik, tu as vraiment bien géré le truc - j'aurais halluciné si ça m'était arrivé et je trouve que le GIF que tu mets avant ton texte est très représentatif de la colère, angoisse, stupéfaction, etc. que tu as dû éprouver. Ce serait bien que l'auteur de cette page Monique Bertin sot inculpé pour usurpation d'identité, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE3/9/17

      Ce n'est pas une usurpation d'identité, c'est une histoire d'usage de l'image d'autrui sans son accord, plutôt. Tout aussi condamnable, d'ailleurs. Heureusement nous sommes assez protégés par la loi sur ces points.
      C'est bien pour cela que Facebook a fermé la page.

      Supprimer
    2. Effectivement, comme il l'a si bien dit, je ne m'appelle pas Monique Bertin... Donc pas identité.

      Supprimer
  15. Je pense que tu as raison... L'informateur et l'usurpateur ne font qu'un...
    Quand je pense à toutes ces dérives de l'usage des réZoSoCios... Les gens sont pas mal tarés quand même non ?

    RépondreSupprimer
  16. Mon côté curieuse m'aurait poussé peut-être à aller plus loin...
    tu dois reconnaitre que cette personne devait vraiment avoir le béguin ou l'envie de te voir en personne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune envie de le (la) voir en vrai. Je pense surtout que c'est bien trop dangereux de répondre à ce genre de sollicitations.

      Supprimer
  17. T'aurais du me dire pour le rencart j'y serais allée à ta place et j'aurais pris tout le monde en photo à défaut de péter des rotules.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y penserai la prochaine fois ;-)

      Supprimer
  18. Fredauboulot19/9/17

    Y en a qui ont de la suite dans les idées...

    RépondreSupprimer