21 juin 2017

Caca boudin



J'ai craqué. Définitivement. Mon cerveau est tellement en mode lave brûlante visqueuse que je n'ai plus de raison et que je vais écrire n'importe quoi. Pas de poésie aujourd'hui, du basique, des histoires de caca. 
Pardonne-moi.

19 juin 2017

Trop chaud



"Sale temps pour les gros" dit toujours mon père... Il fait chaud, très très chaud et ça s'annonce encore caniculaire aujourd'hui. Comme tu n'es pas forcément gros, je m'en vais te raconter comment ça se passe lorsque la température dépasse les 30°.

13 juin 2017

Portrait de lectrice #10 : Reine



Elle n'a pas de pseudo, elle est Reine pour de vrai. De toutes les lectrices que j'ai rencontrées en vrai, en dehors des amis, c'est celle que je vois le plus, pour la simple et bonne raison qu'elle vient régulièrement à La Rochelle voir sa fille qui vit ici. Et par la même occasion garder un peu sa petite fille adorée...

12 juin 2017

La répartie vient en vieillissant



Je fais partie de ceux qui n'en manquent pas. Enfin, il me semble que j'ai plutôt l'esprit vif pour répondre aux gens du tac au tac, pas nécessairement pour leur claquer le bec, parfois c'est simplement pour faire un bon mot, faire rire mes interlocuteurs ou l'auditoire. Je fais le clown, ça me donne une posture qui peut faire oublier d'autres trucs.

7 juin 2017

Un polichinelle dans le tiroir



Purée, ça date... La dernière fois que j'étais enceinte, ça date de 7748 jours. Mais ma mémoire est encore vive de cette période, vive, unique et claire. C'est dingue comme je peux avoir oublié un truc chouette qui s'est passé il y a à peine deux mois, mais que ça, les jours de ma grossesse, c'est comme si c'était gravé en moi.

5 juin 2017

Le jour où... j'ai fait une séance d'hypnose



J'y allais pour apprendre à "lâcher prise". Certes le terme est à la mode (lâcher-prise et bienveillance, mes deux nouveaux mantras) et visiblement, le monsieur est spécialisé dans l'affaire. J'ai déjà deux amies qui y étaient allées et qui avaient semblé y trouver un mieux dans leur vie par la suite...
Pourquoi pas alors ?
Après avoir vraiment mis le doigt, avec l'aide précieuse de la psy, sur ce qui faisait que je n'arrivais pas à me détendre et qui me faisait stresser d'un rien dans ma vie, il m'a semblé important de faire ce qu'il fallait pour y remédier.