23 mai 2017

J'ai posé du papier peint !



Alors dis comme ça, le titre fait plutôt penser à la réussite d'un super challenge mais je peux te dire que pour moi, c'est un peu comme si j'avais couru 5 kilomètres. D'un coup. Pas sur 1 an, j'veux dire. Et tu sais quoi, ça c'est pas si mal passé, même si je suis toujours autant une quiche dans les travaux bricolou.


Suite au pétage de la cheminée en vue d'accueillir le nouveau poêle à pellets (à granulés, c'est pareil) (mais pellets, ça donne un côté sexy, comme si c'était plein de petites pelles), un gars nous a refait du placo pour boucher le trou de ladite cheminée. Tu sais, celle qui accueillait l'ancien poêle à bois. En fait, on avait décidé de changer de mode de chauffage, essentiellement pour ne plus avoir la corvée du bois, pour pouvoir programmer la température à l'avance et ne plus devoir allumer le feu l'hiver, quand je rentre tard de l'aquagym et que j'ai les cheveux mouillés et que ce putain de poêle ne veut pas démarrer.
Et aussi, pour économiser de l'électricité puisque le nouveau poêle a un système de soufflerie qui souffle l'air chaud dans la pièce (la soufflerie qui souffle, le concept) (en revanche, pour la richesse du vocabulaire, on repassera).
Je m'égare.



Donc placo terminé vendredi soir à 19h30, qu'il nous faut recouvrir dans le weekend, avant que les poseurs de poêle n'arrivent lundi matin à 9h... Au début, on optait plutôt pour de la peinture, comme un carré qui serait venu autour du poêle. Oui, mais sans savoir comment il allait être positionné, c'était prendre le risque de se retrouver avec un truc décentré. Imagine le cauchemar si j'avais eu la nausée à chaque fois que mon regard allait croiser le rectangle pas au milieu du carré....

"Pourquoi pas du papier peint ?" Sur toute la hauteur du mur, un peu plus large que le poêle. Banco ! Samedi, il faut décider du choix du papier et dimanche, le poser. On n'a pas trop de place pour la tergiversation. D'autant que mon mec travaille et que le choix du papier va se faire à coup d'échanges de photos par SMS. Je n'en raconterai pas plus sur le choix et les hésitations... Disons qu'il a dit oui au truc où j'étais persuadée qu'il dirait non, et c'était doublement heureux qu'il ait dit oui vu que c'était, de loin, mon préféré.

Dimanche, on déplie le matos gentiment prêté par les parents de la chérie de Crapaud-poilu et on attaque. Je suis super confiante, après tout, j'ai aidé cent fois à en poser du papier peint dans mon ancienne vie, j'ai dû voir toutes les saisons de D&Co et juste avant, pour être sûre, j'ai regardé un tuto YouTube pour me rafraîchir la mémoire. Je suis parée.

Primo, poncer un peu le mur pour égrainer doucement la peinture satinée à la ponceuse. Oui, je commence à être équipée.
Deuzio, préparer la colle. On fait un seau pour 3 rouleaux, on touille comme il faut, il n'y a qu'un tout petit grumeau.
Troizio, couper les lés. On mesure le mur, on ajoute 15 cm pour la bonne-bouche et zou ! au cutter. On coupe les deux autres lés bien pareils.

Ah merde, je crois bien que pour la colle, j'ai confondu le nombre de lés et le nombre de rouleaux. Vu ce qu'il y a au fond du seau, je pense que je pourrais retapisser la façade complète de la Bicoquillette. Bon, on va pas chier une pendule pour un demi seau de colle.

On laisse poser puis grimpage sur l'escabeau et hop, je maroufle en chassant la colle sur les côtés. Je maroufle, Darling essuie la colle sur la spatule, rince l'éponge et on recommence. Pas de bulle, tout va bien. Je suis contente, le papier est de super qualité. Je coupe au ras du sol, je découpe la petite fenêtre pour le passage de la prise, je remonte sur l'escabeau pour couper le haut, au ras du plafond.

Putain, ça déchire ! Au sens propre. La colle a bien bien imbibé le papier et le cutter, même neuf, déchire un peu. Bon, c'est pas hyper net mais ça ne se voit pas trop... On continue ?



Deuxième lé. Putain de merde, on n'a pas pensé aux raccords. Vu comme on a coupé, le premier raccord laisse 20 bons centimètres en haut... et du coup, on ne les a pas en bas. Flûte. Flûûûûteeeeee.

Là, il a fallu un sacré moment pour que Chéri me convainque qu'on s'en foutait puisque c'était justement au seul endroit où on était sûrs que le poêle serait devant et que y'avait pas mort d'homme. Oui, mais moi, je le sais qu'il y a un bout de placo rose non recouvert. Lâcher-prise, il faut lâcher prise si ça ne vaut pas le coup... (oui, je fais mes p'tits exercices).

Deuxième lé, le raccord est nickel, je coupe le ras de plafond tout de suite donc ça ne déchire pas, je chasse des litres de colle sur les côtés. Faut dire que comme j'en ai fait un peu beaucoup, je lésine pas tu vois, je tartine gaiement.
Troisième lé, là, j'ai merdé. J'ai coupé de suite en ras de plafond, mais j'avais oublié de bien plaquer dans l'angle, total, j'ai coupé un centimètre trop bas. Et merde. Je suis vénère de pas avoir fait attention. Darling, toujours adorable me dit que c'est pas grave, qu'au pire, on mettra une petite baguette. Sa zénitude m'enchante et me rassure.




Alors voilà, maintenant notre joli poêle rouge se pavane dans une forêt de bouleaux. Je trouve ça très beau, très chic et surtout, malgré les imperfections, je suis super fière de moi. 
Et surtout, malgré les imperfections, mon amour n'a jamais rouspété ni ne m'a traînée plus bas que terre et ça, crois-moi, ça change tout dans ma vie et ça vaut tous les bonheurs du monde....


50 commentaires:

  1. joli - JOLI ! Et ça fait sens. J'adore l'idée d'une forêt symbolique derrière le poêle - et j'adore l'idée du poêle tout court. Tu verras, c'est rudement efficace pour chauffer une maison et tellement plus simple à gérer qu'un poêle classique.


    Ah oui, le papier-peint est toujours traître. Et encore, ton mur derrière était droit; parce que lorsque le mur gondole, le papier-peint, lui, ne suit pas. Bref, mieux vaut partir sur un support sain, droit avec un papier de bonne qualité.

    Mais un seul rouleau fait des merveilles pour changer complètement une déco - ici, j'ai opté pour un motif graphique récurent qui passe de pièce en pièce ( et j'envisage de faire un petit rappel dans les placards de ma cuisine.

    Parce qu'avec les chute, s'il t'en reste, on peu encore s'amuser à faire de petits objets déco ( et nul besoin de la jeter, la colle se conserve longtemps dans un pot étanche ).

    PS: ça à l'air bien plus joli chez toi que dans les maisons de M6 tu sais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii c'est ça ! Une forêt derrière le poêle ;-)

      Supprimer
  2. C'est très joli ! Pour la colle, on en fait toujours trop. Cela dit, mieux vaut en avoir trop que pas assez. Après, les raccords, c'est une question d'habitude, j'imagine, mais c'est toujours le premier truc auquel je fais gaffe quand j'achète du papier mural.

    Et c'est toujours bien d'avoir quelqu'un qui ne râle pas pour le moindre petit défaut. Je suis jalouse, là. Mon père est un râleur de première catégorie. Je nettoierai la maison à fond, il serait cap' de repérer la seule miette de poussière que j'aurais oubliée et de se mettre illico à faire des remarques XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ton père qu'il faut entraîner à lâcher prise ;-)

      Supprimer
  3. Anonyme23/5/17

    Aaahhhh c'est chouette, j'avais vu sur Instagram et espéré que tu en fasses un billet.
    Je n'ai jamais posé de papier peint et jamais aidé qui que ce soit à en poser (en écrivant cette phrase, je réalise que mon entourage est au courant pour mes deux mains gauches, et zut !). Donc aucun commentaire sur la phase "pose".

    En revanche, le choix du papier.... waou ! Cette forêt de bouleaux fait très décor pour pièce de Gorki ou de Tchekov et j'aime énormément.

    Bravo Armellova Biquetovna (j'ai bien compris que Biquet n'était pas ton pere mais ne connaissant pas le prénom de ce dernier, j'ai fait au mieux !)

    Des bises

    Ariane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik23/5/17

      aaaaah, mais j'adore la Biquetovna !! :)

      Supprimer
    2. Reine23/5/17

      +1 , Ariane je t'adore

      Supprimer
    3. Reine23/5/17

      et j'ai une passion pour Tchekov ...

      Supprimer
    4. Anonyme24/5/17

      En plus, si je peux me permettre, la Russie et les bouleaux c'est une évidence!
      Flor

      Supprimer
    5. Je suis certaine qu'il va adorer aussi ! D'autant plus qu'il a fait avec Maman le grand voyage Moscou Pékin en Transsibérien et que des forêts de bouleaux, ils s'en sont tartinés des centaines de kilomètres...

      Supprimer
  4. Smouik23/5/17

    Alors, pour le rectangle rose derrière le poêle, je te garantis que dans peu de temps, ça te fera sourire d'y penser. Pour ce qui est du chéri qui n'a pas rouspété, répète après moi : "c'est normal"... Je sais que ça fait a huge difference pour toi et tu as raison de savourer ton bonheur, savoure surtout de t'être sortie d'une relation toxique, et, de mon point de vue, c'est ta plus grande victoire, largement récompensée aujourd'hui. De ça, tu peux vraiment être fière. De ton papier peint aussi, certes, mais si on met les deux dans la balance... ;-)

    RépondreSupprimer
  5. sterenn23/5/17

    j'aime bcp cette foret ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Supeeeer ! Bravo bravo ! Très joli !
    Pour en avoir commis de nombreuses moi aussi, saches que tu oublieras vite les imperfections qui ne sont que des détails, pour ne voir de ton installation que l'ensemble. J'en veux pour preuve mon rechampi tremblotant dans le salon à un endroit où plafond est à 4 m de haut... je ne le vois plus qu'en faisant les toiles d'araignées (à cette hauteur, disons deux fois par an...)
    Moi aussi je suis dans une quête de papier peint pour recouvrir deux pans de mur dont je n'ai plus envie de la couleur (oui, on est dans la maison depuis 4 ans seulement, ET ALORS ?).
    Je confirme, le choix d'un poêle à pellets est très confortable. Programmable, pas de bois à couper, démarrage automatisé, etc. et un très bon rendement. Pour toute la maison (150 m²), notre consommation annuelle nous coûte 340 € ! Reste à trouver le bon rapport qualité-prix pour tes pellets, tous ne se valent pas au niveau combustion, tu le verras vite. Donc au départ, ne prends que 2 ou 3 sacs de test, avant de te décider à en acheter 15 d'un coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fredauboulot23/5/17

      Tu m'intéresses grandement là! Aucun autre moyen de chauffage que ce poêle? Comment tu as fais pour que ça chauffe toutes les pièces?
      Merci d'avance pour les infos. ;)

      Supprimer
    2. Du coup, tu as des tuyaux à donner sur la marque des best pellets ?

      Supprimer
    3. Oui, Fredauboulot, seul moyen de chauffage pour toute la maison, MAIS couplé avec une VMC double-flux. On a donc des grosses gaines qui courent dans les faux plafonds, dans lesquels de l'air est aspiré (cuisine et SDB) ou soufflé (toutes les autres pièces). En hiver, l'air chaud est distribué partout dans la maison, en été, l'air chaud est aspiré hors de la maison...
      Autre chose : notre maison est TRES bien isolée (BBC) et nous récupérons en plus la chaleur du soleil d'hiver (mais pas celui de l'été).
      Résultat, le poêle ne tourne la nuit qu'à de rares exceptions (3 nuits cet hiver) et au maximum 7 heures entre 6h et 23h en plusieurs plages de chauffe.

      Armelle, pour la marque de mes best pellets, je te le redirai, mais pas sûr que tu en trouves par chez toi : je n'en suis pas sûre, mais je crois que ce sont des locaux (et bio), vendus dans un magasin de bricolage, dans un grand sac en papier bien plus facile à manipuler que les gros sacs en plastique des concurrents et... plus joli ! (alors que bon, le sac est rangé dans le placard derrière le poêle... mais... fait ensuite de super sacs de rangement !)

      Supprimer
    4. Merci, je regarderai si j'ai quelque chose de similaire ;-)

      Supprimer
  7. Des petites choses qui font des grands moments !
    Moments de partage dans la douceur, moments d'initiative et de satisfaction, moments de joie tout simplement..
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était un chouette dimanche

      Supprimer
  8. Fabignou23/5/17

    Waouh ! Le rendu est super, le récit aussi, et le chéri je n'en parle même pas :-)

    RépondreSupprimer
  9. Fredix23/5/17

    Très jolie forêt ! Baguette blanche ou branche de bois blanchi à laquelle tu pourras suspendre des trucs avec du fil de pêche ! Peut être un attrape-rêves fait avec les conseils de Be franchie ? Dis moi, histoire de faire marronner, as tu dessinné un coeur avec vos deux initiales dans le carré rose ? J'ai l'impression qu'il me tendait les bras, ce carré rose ! Si tu ne l'a pas fait, maintenant tu vas le regretter! Je suis une peste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan. Mais c'était une chouette idée !!

      Supprimer
  10. Madame H23/5/17

    "même si je suis toujours autant une quiche dans les travaux bricolou" ... A force, tu vas finir par admettre que tu n'es pas si quiche que ça non ?
    C'est très beau ce petit coin de forêt derrière ton poêle, très réussi .
    Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, c'est pas tant que je sois une quiche. C'est surtout que je n'ai aucun sens pratique ni pragmatique et que ça m'angoisse au moment de démarrer un truc...

      Supprimer
    2. Je vais peut être me lancer dans la psychologie de comptoir, mais à mon avis, plus tu feras des activités comme ça avec ton chéri pour calmer tes angoisses (normales vu ta relation précédente), et plus tu verras que tu le développes, ton sens pratique et pragmatique! (sinon j'ai jamais pu comprendre les gens qui font des critiques blessantes, si t'es pas content tu le fais toi même, namaisho).

      Supprimer
    3. Vive la psychologie de comptoir !! (c'est souvent la meilleure....)

      Supprimer
  11. Fredauboulot23/5/17

    Tu m'as donné envie de dézinguer ma cheminée à foyer fermé. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça se réfléchit. Nous en tout cas, on est super contents. Après, on verra cet hiver ce que ça donne...

      Supprimer
  12. DOMINIQUE23/5/17

    Tu te crois une quiche en bricolou parce que tu ne voudrais pas que ce soit parfait, non non, mais mieux encore. Et ce rectangle rose caché, c'est le souvenir qui restera de cette journée, toute en gentillesse, en bourdes et en solutions A DEUX.
    Les jours de cafard, tu y penseras, à ce rectangle rose caché, qui symbolise ton bonheur reconquis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik23/5/17

      j'aurais adoré écrire ce post...

      Supprimer
    2. DOMINIQUE23/5/17

      Smouik, si je n'avais pas lu ton post à toi, je n'aurais pas écrit celui-là.

      Supprimer
    3. Reine23/5/17

      Bon ça suffit toutes les 2 là ! ça va finir ces mamours? hein? #reinejalouse

      Supprimer
    4. Ok, j'ai bien fait d'en faire une petite photo alors...

      Supprimer
  13. J'adore ce papier et le rendu final ! C'est très beau Armelle, Bravo !
    Super que ton chéri soit zen ! C'est doux, hein ?!
    Et le poële, m'est d'avis que ça va vous changer la vie ! (je n'ai qu'une cheminée d'agrément, mais une de mes amies a bossé là dedans et m'a fait l'article ! dans la prochaine maison, ce sera ça, sans hésiter !)
    Bisous ma Blonde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On verra cet hiver si c'était une bonne idée !

      Supprimer
  14. Congratulations ! J'aime beaucoup l'idée de la bande juste derrière, LE motif. LE résulta.... bravo et fuck les défauts ! A Noël j'ai refait les 2 cambres de mes filles en 1 semaine. 0ui c n'importe quoi. LE resultat est plein de défauts, j'ai choppe la gastro en même temps, un cauchemar ce défi.... -1 sceau à peinture 1 a vomis.... mais tu veux que je te dise : mes filles étaient trop contentes et MOI hyper fière. Si!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que tu n'as pas collé le papier au vomi, tout va bien.

      Supprimer
  15. Anonyme23/5/17

    ah la la que cela fait du bien un homme qui ne rouspète pas et qui ne te traine pas plus bas que terre.Tous les deux vous etes si touchant,tu me donnes envie de croire à nouveau à l'amour,dis moi il n'aurait pas un frere jumeau? HI HI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son frère est adorable, mais pas du tout le même caractère ;-)

      Supprimer
  16. Anonyme23/5/17

    La classe. Point barre! Et tu as un chéri en or��

    RépondreSupprimer
  17. Val Kikou23/5/17

    Bravo jolie blonde, je n'ose pas me lancer par peur de l'erreur. Le coup du décalage en haut j'en aurais été malade et capable d'aller racheter un rouleau pour recommencer (alors que chez les autres je ne vois pas les défauts qui existent probablement !)
    Pourtant à la maison c'est moi la bricoleuse...
    Bref, je suis admirative (et je bave d'envie devant ton poêle !!!)
    La bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement ce que je veux arrêter de faire "ne pas me lancer par peur de l'erreur". Le père de mon fils (tu as vu Val Lao, je fais des efforts ?), m'a toujours dissuadée d'entreprendre quoi que ce soit, vu que j'étais nulle.
      Ben faut pas.
      Faut oser !

      Supprimer
    2. J'ai la chance d'avoir le père des mes fils ;-) qui pense que je suis bien meilleure que lui, mais qui du coup n'est d'aucune aide puisqu'il ne sait même pas monter correctement une table de chevet de chez Confo...
      ^^

      Supprimer
  18. Reine23/5/17

    Bravo ma caille, comme d'hab super!!
    Tu nous tiens au courant pour ton poële ? on y pense avec le chéri....on va mettre des années à se décider sûrement comme pour tout mais bon, ce serait bienn d'avoir du vécu...

    RépondreSupprimer