29 mai 2017

Changement de saison



Avec plus de 30 degrés dehors, je crois que ça y est, on a changé de saison. A vrai dire, je déteste ces changements de temps soudains : passer de 19 à 30 degrés en 36 heures, ça me tue. Physiquement, ça m'épuise, parce que je suis grosse et parce que je vieillis, sans doute.
Pis t'as l'air malin quand la p'tite météo de ton téléphone t'annonce une température très haute le matin au réveil et que dans ton placard, il n'y a encore que toutes tes affaires d'hiver. C'est ce qui s'est produit vendredi. Alors à moitié dans le noir parce que mon amour dormait, je me suis pliée à quatre pattes sous le lit pour aller chercher une des trois caisses où je stocke les vêtements qui ne sont pas de la bonne saison.

J'ai fait du bruit, j'ai eu chaud, mes cheveux ont commencé à friser dans le cou et à ruiner mon semblant de brushing. J'ai pas trouvé ce que je cherchais, j'ai tout foutu par terre, pris un truc au pif éclairé par la lumière du téléphone. Je me suis saoulée toute seule de ne pas y avoir pensé plus tôt (la veille, par exemple, c'est pas comme si je checkais la météo constamment).

Alors hier après-midi, par une température encore bien trop élevée à mon goût (oui, je sais que plein de gens sont ravis, mais moi, c'est à 23-24° que je suis au top), j'ai entrepris un grand transbordement. Virer de la penderie tout ce qui ne sera désormais plus portable : les robes à manches longues, les tee-shirts à col roulé, les pantalons d'hiver, les gilets. 
Bienvenue aux maxi-dress, aux débardeurs et aux jupettes.

J'en ai profité aussi pour faire un peu de tri en vue d'un prochain vide-dressing.

Mon armoire déborde. Honnêtement, j'ai une quantité de vêtements assez hallucinante et je culpabilise un peu. A quoi bon continuer à acheter des trucs alors que j'ai tout ce qu'il faut ?...
Faut que j'arrête avec la culpabilité, il parait que ça fait grossir.
Oui, mais c'est aussi parce que j'ai un peu grossi que je rachète des vêtements qui me serrent moins...

C'est sans fin.

Peu importe.

Ma penderie est en mode été, y'a plein de couleurs dedans, et je suis heureuse d'avoir du choix.

Rien à voir, enfin pas tout à fait : as-tu regardé The Voice samedi soir ?
La prestation d'Audrey m'a beaucoup émue.. Evidemment, je me suis projetée, évidemment, en tant que fille aussi un peu trop grosse, j'ai été touchée. Evidemment, chantée par elle, ça a une toute autre signification. 
Oui, c'est sans doute fait exprès, scénarisé pour le show, peu importe.
Lorsqu'elle a terminé la chanson, j'étais en larmes.

video




Parce que moi aussi, je rêve toujours d'être la plus belle pour aller danser...


28 commentaires:

  1. Smouik29/5/17

    T'en fais pas, bientôt tu pourras annexer la chambre du Crapaud pour un dressing... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que tu crois ?... J'ai déjà commencé !

      Supprimer
  2. Même chose ici, 23-24°, c'est l'idéal, après, trop chaud.

    J'ai peu de vêtements, tout rentre dans le placard, mais il va falloir intervertir son contenu, mettre les pulls au fond et les T-shirts devant. Les robes d'été sont dans la penderie, faciles à attraper.

    Les températures devraient baisser demain, trop hâte…

    RépondreSupprimer
  3. La chasse au ventilateur est lancée ici; c'est à qui s'en emparera le premier. Depuis un mémorable tri, je n'ai plus vraiment de problème de penderie. Tout tient dans un mètre de large, et depuis un nouvel élagage ce week-end, j'ai pas mal de cintres vides.

    De toute façon, vu les chaleur estivale bien installée dans mon grand sud, à quoi bon s'habiller ?

    RépondreSupprimer
  4. ça fait déjà plus d'un mois que j'ai interverti les vêtements été/hiver et j'arrive, enfin, à faire du tri ! pendant longtemps j'ai gardé bien trop de choses...
    samedi soir j'avais des invités alors je suis ravie que tu m'aies donné l'occasion de voir cette magnifique interprétation... quelle émotion !
    Bonne semaine, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je fais tout le temps du tri, hein, sinon, comment faire entrer les nouvelles choses dans mon placard ?...

      Supprimer
  5. Reine29/5/17

    Ici le contraire. ..J'ai changé de garde robe en espérant (trop tôt , au premier jour de soleil ,j'y crois fort) que ça encouragerait une élévation de température. ..Et il a donc fallu que je repêche quelques pulls et gilets en avril. ...Mais là. ..Quel bonheur ! !!
    Il y a juste l'étape esthéticienne /épilation que j'ai zapee. ..Oh la teuhon!
    J'ai aussi fait rallonger mes robes d'été. Mes genoux celluliteux, non c'est plus possible. Sniff.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah au moins, t'avais pas froid aux guibolles.
      Pardon.

      Supprimer
  6. Alors voilà... Je n'étais pas passée ici depuis... 2 mois ?
    Je viens de lire tous les billets en retard, pas mal de commentaires aussi.
    je termine par celui-ci. Je n'ai pas suivi "The voice" mais Audrey est très émouvante.
    J'ai aimé les portraits (Daphné, Mamina), j'ai aimé le billet sur la Corse avec cet "empêchement" d'y aller dans "ta vie d'avant" qui m'a parlé tout particulièrement. Touchée aussi parce que le bonheur qui paraît dans ton billet (dans beaucoup de tes billets maintenant) fait plaisir à nous aussi.
    J'ai aimé ton billet sur tes hésitations (végétarienne ou non ?), le billet sur les cheveux coupés (tu es ravissante, cette coupe te va vraiment bien). J'ai bien ri en fait avec ta critique littéraire sur 1Q84...
    Bref, j'ai aimé te lire et te retrouver, toi et toutes les fidèles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine29/5/17

      Je m'etonnais de ton" silence " imaginant évidemment des choses pas gaies. Ou J'ai aussi pensé à un trip road pedestre.
      Bref contente de ton retour. ..
      Nous partons vendredi à Porspo. Apero à l'Océan comme d'hab. (Seules les initiées au finisteriens nord peuvent comprendre, désolée )

      Supprimer
    2. Smouik29/5/17

      Welcome back Geneviève, on t'attendait ! :)

      Supprimer
    3. @ Reine : Porspo c'est ton coin ? j'ose pas y croire ! une maison aux volets bleus au Mazou, des étés à Argenton, des rendontres à Portsall... toute ma jeunesse et plus....

      Supprimer
    4. Coucou Geneviève, ça fait grand plaisir de te revoir par ici !

      Supprimer
    5. Oh la la... Je suis tellement contente d'être accueillie comme ça...
      Cela me fait un IMMENSE plaisir...
      @reine: Je ne peux pas aller à porspo ce WE (je bosse...) Profite !
      @Mamina ? Alors on doit se connaître forcément ! Ma maison est entre Mazou et Melon oui...
      Mais QUI ES-TU ???

      Supprimer
  7. C'est pas parce que t'es grosse.
    C'est parce que t'es pas habituée.
    Mais en effet le poids n'aide pas, sans doute la raison pour laquelle j'ai perdu 20 kg sans y penser en arrivant ici...
    Par contre, depuis que j'ai marché jusqu'à st Jacques, j'ai bien allégé mes penderies.
    Arrivée ici avec deux valises (mais il n'y a pas vraiment d'hiver) je ne repartirai pas avec un contenair
    Le truc : j'achète une robe ? J'en donne une....j'ai quand même du choix pour m'habiller
    Et je ne garde RIEN pour quand j'aurai grossi ou maigri. Autant te dire que ça m'à coûté le jour où j'ai pris cette décision. Un peu comme si je voyais filer les euros au recyclage...
    Mais je regrette pas. C'est con mais je crois que c'est cet ancrage qui me permet de garder un poids stable. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne garde rien qui ne me va pas. Parce que ça me colle le bourdon et me fait culpabiliser !

      Supprimer
  8. Chris (aka Paquita Chocolatera)29/5/17

    Houla voilà 3 ou 4 billets que je n'ai pas pointé mon museau dans le rade. Jolie idée ta mini-forêt derrière le poêle. J'ai été triste de la défaite du Stade Rochelais (j'aime pas le RCT enfin plutôt son dirigeant qui a un sale état d'esprit) et tu étais toute jolie en jaune et noir. Sympa ton mini-potager, le jour où j'ai ma Bicoquillette je me lance ! J'ai à peine commencé le switch penderie. Cette chaleur trop soudaine me ramollit complètement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne l'aime pas trop le gars. Le type qui veut vendre son Club en milieu de saison et après fanfaronne avec l'équipe, franchement, ça m’écœure un peu.

      Supprimer
  9. Anonyme29/5/17

    J'ai sorti les vêtements d'été mais je n'ose pas les essayer de peur de ne plus rentrer dedans... comme tous les ans, alors j'en rachète d'autres et puis en général je me rends compte fin août que je rentrais toujours dans les anciens.
    Bref, il ne me reste plus que les chaussures d'été à sortir et à mettre du vernis sur les pieds aussi, en attendant je reste en ballerines.
    Des bises

    Ariane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon ex belle-mère disait "La peur n'évite pas le danger"... Où je suis d'accord avec toi, c'est que moi aussi, je vis dans l'angoisse du premier essayage. Ok, y'a un ou deux pantalons qui sont un peu justes mais globalement, je m'en sors pas si mal.
      Mais ça fait mal au cul quand même.

      Supprimer
  10. Kathy30/5/17

    J'étais à un concert samedi soir donc je n'avais pas pu regarder The Voice : merci pour la chanson d'Audrey !...superbe !...
    Samedi, j'ai vu une jeune femme très maigre qui était en short ; j'ai détourné le regard car sa maigreur me mettait mal à l'aise...mais je me suis dit : il fait si chaud, elle a bien raison de se mettre en short !...alors pourquoi moi j'hésite à
    " montrer " mes gros bras et mes grosses jambes ?!....donc, l'après-midi je me suis changée et j'ai mis une jolie robe courte pour sortir !!! et qui était bien content ?!... mon mari !....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah voilà ! Pour ma part, je n'ai jamais hésité... Même si pas toujours très heureux, j'en conviens ;-)

      Supprimer
  11. Pétunia30/5/17

    Comme Reine, j'ai fait le changement en avril, mais j'ai toujours des vêtements mi-saison qui ne changent pas de placard.

    J'ai commencé à vider mes chaussures quand mes enfants et mon mari se sont mis à les compter. C'est fourbe je trouve. Parce que je n'ai pas la même façon de compter (genre 200 selon la police <= mari et enfants, 50 selon les organisateurs <= moi). Depuis je fais comme Coline, j'achète une paire seulement si je me débarasse d'1 paire. J'ai décidé de ne plus acheter sur internet car quand ça ne va pas il m'arrive de ne pas renvoyer. Et je n'achète pas si j'ai un doute (avec quoi je vais les porter ? Est-ce qu'elles ne font pas un peu mal là ?).

    Y plus qu'à faire pareil avec ma garde-robe. Le pire c'est que je me sens toujours habillée et chaussée pareil. Bon faut dire qu'au boulot c'est un peu (beaucoup) strict le dress code.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai la chance de travailler dans un endroit où il n'y a pas trop de strictitude dans le dress code... et ça m'arrange bien. Je crois que je serais un peu triste.
      En même temps, quand on n'a la pas le choix, on s'adapte ;-)

      Je plussoie les comptes COMPLÈTEMENT ERRONÉS de la part de certaines personnes sur le nombre de chaussures. Je subodore qu'ils comptent chaque chaussure au lieu de compter des paires.

      Supprimer