24 avr. 2017

La procuration



Pour son premier vote à une élection présidentielle, Crapaud-poilu n'a pas pu venir voter lui-même, il restait à Brest. Il a donc décidé de me donner sa procuration, puisqu'il est inscrit sur la liste électorale dans ma commune.

Avant que le gosse ne rentre le weekend dernier, mon Amoureux me demande si je voterai pour le candidat qu'il a choisi, quelles que soient ses consignes. J'ai répondu spontanément que tant que ça n'était pas le voleur d'argent public ou la folle furieuse, oui.


S'en est suivi une discussion bien entendu... "Si tu acceptes la procuration, c'est un engagement et tu te dois de respecter son choix".
Oui, bien sûr.
Mais honnêtement, je ne sais pas.
C'était un vrai cas de conscience et au-delà, si son choix se portait sur un de ces deux-là, ça voudrait dire que j'ai vraiment loupé quelque chose dans son éducation. 
De mon côté, j'ai baigné dans un éducation politique de gauche du côté de la famille de ma mère et de Biquet, et à droite du côté de la famille de mon père. Mais c'est la gauche qui l'a toujours emportée.
Et puis le père de mon gosse est plutôt à droite.

Bref, je n'étais pas sûre de ce qu'il allait me demander et ça me faisait un peu flipper.

C'était un cas de conscience : dois-je respecter son choix ? dois-je le trahir dans le secret de l'isoloir et gérer ça avec moi-même ensuite ?

Et puis il m'a donné ses consignes. Et puis ça m'allait. Je n'aime pas dire "Ça m'allait". Ou alors j'aurais dû être claire avec lui au départ sur le fait que j'accepterais sa procuration à certaines conditions.
J'ai poussé un ouf de soulagement et je n'étais pas hyper fière d'avoir pensé tout ça. C'est une sacrée responsabilité la procuration finalement.

Hier matin, j'ai fait la queue pour voter dans le minuscule bureau de vote de ma commune. Ça sentait un peu les vêtements du dimanche qu'on n'a pas sortis du placard depuis longtemps. Ça sentait la sueur du gars habillé en cycliste, ça sentait un peu le vieux aussi, ça sentait le chaud parce qu'il y avait du monde.

Le policier municipal qui accueillait les gens m'a donné mon enveloppe, a pris mon passeport. J'en ai demandé une seconde pour la procuration et il m'a dit "Non, une seule, il faudra refaire la queue ensuite." Misère. J'en ai pour trois-quarts d'heure... Il faudrait que je prévienne my love qui m'attend dans la voiture, mais si je sors pour le prévenir, je vais perdre ma place dans la queue.

J'ai voté, j'ai dit au Maire (qui est un gros abruti, entre nous soit dit, une espèce de cow-boy roublard qui m'exaspère) "Je repasserai cet après-midi pour la procuration, il y a trop de monde"....
Il m'a répondu "Non, non, tout de suite, prenez l'enveloppe et repassez devant".

Du coup, tout le monde m'a fusillée du regard, d'autant plus qu'il a mis un temps infini avant de trouver la procuration sur son listing, alors que pour ses deux adjoints, c'était nickel. J'ai glissé l'enveloppe du vote du gosse, il a soupiré parce qu'elle était restée coincée et dit bien fort "Pffff.... J'en peux plus moi, depuis 8 h ce matin !"

Pauvre abruti, donc tu es crevé après 3 heures de boulot !! Et c'est pas comme si cétait le truc le plus important de l'année. Tu dois sûrement y mettre plus de coeur quand c'est pour ta propre élection. 
Je l'aime pas.

Voilà, j'ai voté pour deux, après j'ai passé un super dimanche, tranquille, ensoleillé, c'était une belle journée. Et puis Marine au second tour.

J'attends les consignes de vote de mon gosse pour le second tour, mais j'ai moins d'appréhension ce coup-ci...


42 commentaires:

  1. Kathy24/4/17

    Moi aussi je vais devoir voter pour quelqu'un d'autre le 7 mai : pour ma fille ...je ne sais pas pour qui elle va me dire de voter ...surtout que j'entends autour de moi des personnes, et je respecte les électeurs du Front national, ils sont nombreux, on ne peut pas insulter toute une partie des Français comme çà !..., simplement, je pense qu' ils ne réalisent pas vraiment toutes les conséquences...donc, j'entends dire : oui, mais on n'a jamais essayé , peut-être que ce ne serait pas pire que les " autres " etc ...
    En tout cas, si elle me disait de voter Le Pen, je ne le ferai pas, en lui disant bien sûr ! et après tout, elle aurait pu s'inscrire dans sa ville ( c'est pas faute de lui avoir rappelé en décembre !... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik24/4/17

      Mais si on a essayé : de 40 à 44. Autre période de l'Histoire mais rien de glorieux là-dedans... Surtout quand on considère aujourd'hui n'avoir aucune responsabilité sur la rafle du Vel d'hiv !

      Supprimer
    2. DOMINIQUE24/4/17

      Et puis, un parti dont les fondations sont construites sur le rejet d'une ethnie, des autres, des étrangers, le repli sur soi, ne peut être que mortifère. Même si on n'en arrive pas aux extrêmes de 40-44.

      Supprimer
    3. Voilà, c'est ça qui me fait froid dans le dos...

      Supprimer
  2. C'est quand même une vraie preuve de confiance de confier sa procuration; donc tu peux facilement inverser les choses et te dire que ton plus-si-petit savait que tu respecterais son choix et ne le jugerais pas ;-) .

    Pour le second tour, je donnerai ma procuration à mon cher et tendre; cette fois, le choix sera assez évident. Mais je n'ai toujours pas réussi à la déposer au commissariat, j'y passe invariablement trop tôt - 9:00, ou trop tard, 16:00. Ce matin je retente ma chance, en espérant que ce ne soit pas trop tard; je trouve que ce serait quand même bien que le vote soit franc dans deux semaines !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, ce qui m'a fait flipper, c'est de croire à un moment qu'il aurait pu me demander de voter pour quelqu'un que je réprouve. Comme si j'avais raté quelque chose dans son éducation.

      Supprimer
  3. J'ai voté une fois pour une personne, qui était en désaccord avec moi, mais j'ai voté la consigne donnée tout simplement car si cette personne m'a choisie c'est parce qu'elle me faisait confiance, car après tout si elle avait un doute, elle aurait pu totalement s'abstenir de voter et ne pas se tourner vers moi. Je serai très mécontente d'apprendre qu'une personne a voté selon SON choix alors que ce n'était pas le mien. J'estime que même si on est en désaccord, tout le monde a le droit de s'exprimer, quelle que soit nos idées, il faut savoir accepter qu'elles soient différentes même si c'est déplaisant.
    J'ai à nouveau une procuration pour le 7 mai, mais là ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. Finalement, je crois qu'intimement, je ne serai pas capable d'accepter la procuration de quelqu'un qui me demanderait de voter un truc pour lequel je suis profondément en désaccord.

      Et oui, j'aurais dû poser la question avant. Mais heureusement, tout est bien qui finit bien.

      Supprimer
  4. C'est une véritable preuve de confiance que de confier une procuration...Pour le 2ème tour je l'ai confié à Djeune n°3 en total confiance... Je sais que je ne pourrai accepter une procuration pour voter pour le FN ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, moi non plus. Heureusement, mon gosse n'en est pas là.

      Supprimer
  5. S'il t'avait donné une consigne en opposition avec la tienne et que tu ne l'avais pas respectée, au-delà de ton ressenti "j'ai raté son éducation", tu n'aurais pas pu te regarder dans un miroir jusqu'à la fin de tes jours. La trahison, c'est au moins aussi fort que la confiance qu'il t'a faite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Je crois qu'à ce moment-là, je lui aurais dit que finalement, non, je n'aurais pas voté à sa place.
      Nous n'en sommes pas arrivés là, heureusement.

      Supprimer
  6. Fredix24/4/17

    Hier aussi, j'ai voté pour mon fils qui , bien qu'à l'étranger, s'intéresse à la politique française ! Je suis assez fière qu'il aies voulu voter pour le même candidat que moi car c'est la preuve qu'il partage mes valeurs et que j'ai réussi à lui faire passer mon amour pour la justice, l'égalité et la fraternité!Je crois que j'aurais été très, très déçue s'il avait été attiré par le truand ou la brute ! Et j'ose espérer qu'il ne m'aurais pas donné de procuration pour ne pas me faire de peine ! Et finalement 3 ou 4 heures d'attente pour voter c'est rien du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trois ou quatre heures ?! Bon sang mais c'est dingue !!

      Supprimer
    2. Fredix25/4/17

      Ben oui s'il avait voulu voter dans le pays où il est !

      Supprimer
  7. Il m'est souvent arrivé de me voir confier des procurations et parfois j'en donne aussi.
    Par contre j'ai toujours dit que je me refusais à voter FN, c'est trop loin de mes convictions. Par contre j'ai parfois voté pas dans mon camp si c'était le choix demandé (du coup ça sert à quoi de se déplacer ???) non ! c'est trop important de participer.
    D'ailleurs je suis bien fière : 86 % de participation dans mon bureau de vote, plein de nouveaux jeunes !
    Chez nous, le débat avec nos 3 adultes + conjoints est parfois mouvementé... heureusement pour l'instant ça reste à gauche bien qu'il y ait de plus en plus de nuances...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seulement 79% de votants dans ma commune... et la folle furieuse arrive 4ème. Ça m'a fait du bien. Sachant que ce n'est pas du tout le cas dans la commune de Darling où elle arrive première... Un truc de ouf' dans un petit village tranquille où il ne se passe rien de grave !

      Supprimer
  8. DOMINIQUE24/4/17

    Pour moi, une procuration, et le choix qui lui est lié, est sacrée. Quel que soit le choix. La confiance que l'on m'accorde se doit d'être respectée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE24/4/17

      Pour étayer mon propos : la démocratie est la voix du peuple. Si une personne vous donne l'occasion voter pour elle, la moindre des choses est de respecter son choix. Quelqu'il soit, car c'est cela la base de la démocratie.

      Supprimer
    2. DOMINIQUE24/4/17

      Pardon, "pour elle", je voulais dire "à sa place".

      Supprimer
    3. Je comprends Dominique. J'aurais simplement dû m'assurer, avant de dire oui, que son choix ne venait pas en contradiction totale avec mes convictions. Ce qui n'a pas été le cas, finalement.

      Supprimer
  9. Reine24/4/17

    Des voisins nous ont aussi demandé de voter pour eux. Dès le départ on leur a dit ok sauf si MLP ou FF. Bon, c'était pour rire car on savait bien en même temps......mais si on n'avait pas su , c'était clair pour eux et ils se débrouillaient autrement si ça ne leur allait pas...........
    Nous c'est le contraire ,notre nouveau maire nous plaît beaucoup....il est intelligent, a l'air passionné et investi, homosexuel , en couple affiché depuis 25 ans donc courageux (en même temps à Paris c'était sûrement moins un problème il y a 20 ans que dans un tout petit village ) , un look trendy pour moi, un peu ubersexuel parisien pour le chéri, et fait de la démocratie directe, c'est à dire que tous les mardis il est dans un quartier de la ville et rencontre sans filtre ses administrés.

    RépondreSupprimer
  10. Mayoun24/4/17

    Ahlala, les procurations...j'ai voté pour ma mère et du coup, j'ai pu voter Hamon-Macron, moi qui hésitait tellement...

    RépondreSupprimer
  11. Je pense que si je devais voter pour quelqu'un je voterais absolument ce qu'il me dit, même si c'est quelqu'un que je n'aime pas, parce qu'après tout ce n'est pas moi qui vote, c'est l'autre personne, et moi je ne suis que le messager... Il vote ce qu'il veut, ça le regarde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "N'être que le messager", je trouve que c'est assez juste.

      Supprimer
  12. J'ai hésité jusqu'au dernier moment pour mon vote. Avant de partir, j'hésitais entre deux candidats, tous les deux en "on" et ne concernant pas celui qui devrait rendre l'argent. Et puis je me suis décidée hier matin après avoir discuté avec ma copine de Belgique. On a voté pour le même, d'ailleurs. Mon père avait procuration pour moi — et le vote s'est bien passé, même si Paris, même si menace d'attentat, même si les mecs de mon bureau de vote se montrent parfois relou avec les gens en fauteuil roulant qui n'ont pas accès à l'urne — et la copine, expatriée, dans un hôtel de ville de Namur noir de monde.

    Et puis la journée s'est poursuivie, et puis j'ai regardé les sondages sur le Soir et la RTBF parce que j'avais le droit, et puis Macron beaucoup devant très tôt, et puis serrage de fesses… avant de voir arriver la Marine.

    J'ai pas hâte de rentrer. Ici, le bruit des élections est étouffé. Dès demain soir, retour à la réalité. Et le 7 mai, j'irai voter avec mes pieds.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ton séjour s'est bien passé tout de même !

      Supprimer
  13. Je suis exactement pareille, je dois voter par procuration au second tour, bon, pour avoir sondé la personne, elle aime l'idée de république, de démocratie donc ça devrait aller. Je pense que si j'avais eu un doute, j'aurais purement et simplement refusé la procuration, avant, pour lui laisser le temps de trouver quelqu'un d'autre. Je respecte tous les votes mais j'ai des grands-pères qui, a une autre époque, se sont battus et ont été fait prisonniers pour que nous restons français, alors quelqu'un qui ne réprouve pas cette idéologie pas encore morte et qui va valser, à Vienne, invitée par les nostalgiques de celle-ci, je ne peux pas, par respect pour eux, pour mon pays, pour la liberté, l'égalité et la fraternité qui, pour moi, ne sont pas que des mots au fronton d'une d'une mairie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mayoun25/4/17

      Oui, cette histoire de valse, merci d'en parler, cela me rend dingue que cela ne choque pas tout le monde...

      Supprimer
  14. Chris (aka Paquita Chocolatera)25/4/17

    Si je devais avoir une procuration de vote, je voterais comme le souhaite la personne. C'est son choix, je me dois de le respecter. Ce que j'en pense éventuellement peut se dire entre "quat'zyeux" plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE25/4/17

      C'est exactement ce que je pense, Chris. Ce n'est pas une question d'opinion politique, on n'a pas à s'en préoccuper lors du vote par procuration.

      Supprimer
  15. Kaylee25/4/17

    Je vois l'histoire de la procuration à l'envers : ton fils t'a donné procuration parce que justement, grâce à l'éducation que tu lui as donnée et au rapport de confiance instauré depuis longtemps entre vous deux, il connaissait tes opinions politiques et savait pertinemment pour qui, Toi, tu allais voter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, vu comme ça, c'est vachement plus positif !

      Supprimer
  16. Il y a quelques années, nous avons déménager une semaine avant les élections municipales. Comme nous ne serions plus là pour voter, nous avons "offert" nos voix à un couple d'amis en leur donnant procuration. Ils ont voté pour la personne de leur choix, nous quittions ce village, nous n'avions plus aucune implication dans cette vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que c'est une super idée !!

      Supprimer
  17. Si un jour je devais obtenir une procuration pour quelqu'un, je respecterai son choix même si ce n'était pas le même que le mien, par devoir et respect.

    RépondreSupprimer
  18. Anonyme28/4/17

    et bien , si je mets "fenouil" sur la liste de courses en drive , j'aime pas que l'on mette des endives à la place.....j'aime pas les endives

    Si t'aime pas les endives , t'as le droit ...si tu votes pas comme moi ...t'as le droit aussi....liberté, égalité Fraternité....et même si je crois dur comme fer à mon vote ...l'autre croit aussi au sien

    et pour quoi le mien est meilleur que le tien ? ce soir gratin de fenouil aux endives..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais en l’occurrence, si je suis allergique au fenouil ? ;-)

      Supprimer