2 mars 2017

Chez Cyril



Oui, oui, ça vient... Je vois bien que vous tous hyper impatients de savoir comment c'était chez Cyril ! Cette fois-ci, contrairement à Chez Hélène, c'était prévu, j'avais réservé dès le vendredi, pour le brunch du dimanche matin, et bien m'en avait pris, sinon,  nous aurions été gros Gros-Jean comme devant.
Réservation faite à 11h30, pour deux. Dimanche à 10h30, je reçois un appel d'une charmante jeune femme qui me demande de confirmer une nouvelle fois ma réservation. Visiblement, ça rigole pas avec les réservations chez Cyril.


Nous partons donc à pied puisque ce n'est qu'à 10 minutes de marche de notre hôtel. Il fait plutôt beau, l'air est frais et l'estomac se creuse. Ça tombe bien. Nous remontons la toute petite et très jolie rue du Dragon et tombons sur la toute petite vitrine du restaurant Aux Prés, dernier né de la galaxie Lignac. Pour info, Cyril Lignac a deux autres restaurants à Paris, Le Quinzième (étoilé Michelin), Le Chardenoux et donc le petit dernier, Aux prés et son voisin, Le Bar des Prés. Et tout un tas de pâtisseries.

Déjà, je suis étonnée parce que c'est tout petit ! Je ne sais pas, je m'imaginais un truc beaucoup plus grand... A gauche, un comptoir et leur faisant face, des tables type bistro en granit (au moins, vu le poids), des banquettes et des chaises simples, le tout décoré dans un style très vintage, avec une tapisserie à vert foncé à fleurs, digne d'un intérieur de chez Grand-Maman.




Nous sommes accueillis avec grand sourire par l'équipe de serveurs, tous en uniforme décontracté, jean et chemise en jean. Tous jeunes, tous sympas. On nous apporte la petite carte de la formule brunch, qui se compose d'un assortiment de viennoiseries, confiture et pâte à tartiner maison, d'un jus d'orange, puis ensuite, d'un plat salé et d'un plat sucré à choisir.
Ok, une sorte de brunch donc, dont l'entrée est remplacée par des mini-croissants et chocolatines.

Comme c'est dimanche, qu'on est contents d'être là, on prend aussi un Mimosa pour l'apéro. Il est 11h35, c'est bien pour commencer la journée. Le Mimosa arrive, bien bien tassé. On trinque, c'est chouette. Le restaurant s'est rempli en quelques dizaines de minutes et certains se font refouler à l'entrée, faute de place.

"L'entrée" arrive : une corbeille généreuse de mini-croissants, mini-chocolatine, mini-pain aux raisins et mini-baguette. Avec du bon beurre, la confiote et la pâte à tartiner maison sont déjà sur la table. Je croque une bouchée de pain aux raisins et... je crois que, sans rire, ce sont les meilleures viennoiseries que j'ai mangées de ma vie.  Un délice de feuilletage qui s'émiette sur le menton, un goût de beurre puissant mais pas écœurant, ça croustille, puis ça fond. Du vrai croquant-gourmand ! On vide la corbeille en dégustant chaque bouchée, et en buvant une gorgée de Mimosa, en alternance avec une de thé ;-)



Autour de nous, ça circule vite, les serveurs sont efficaces et souriants, te demandant régulièrement si tout va bien et si tu as besoin de quelque chose. Mon plat arrive : des Oeufs Bénédicte au saumon fumé bio. C'est joli, je m'apprête à y planter ma fourchette et là, mon Amour qui est face à la salle me fait un petit signe de tête. IL EST LA. En vrai ! LE Cyril Lignac. En jean, avec un bonnet, il traverse la salle au pas de charge pour aller faire coucou en cuisine. Repasse dans l'autre sens, tout sourire. Et ressort.
Mon petit cœur de fan s'émiette aussi vite que le croissant de tout à l'heure. Je me console en dégustant les œufs, parfaitement pochés, la sauce Hollandaise est bien équilibrée, le saumon fond dans la bouche. C'est délicieux...



On fait une pause en attendant le plat sucré. C'est-à-dire que, si j'étais raisonnable, je m'avouerais que je n'ai plus faim. Mais je ne suis pas raisonnable....
Et là, tadam, Cyril revient ! Il s'installe au comptoir avec un ami et prend son brunch, comme tout le monde, tranquillou installé à quoi ? Cinq mètres de moi ! Je suis surexcitée et en même temps, j'ai pas envie de l'emmerder un dimanche matin. Je jette un coup d’œil de temps en temps, me demandant si je vais avoir le courage d'aller quand même le voir. Je me tâte.

Le dernier plat est apporté, j'ai choisi le Granola maison. Encore une fois, ça répond à toutes mes attentes... Croustillant, des noisettes torréfiées à la perfection, le fromage blanc est à peine sucré... Un délice. Voilà, notre repas se termine et je suis ravie.



Maintenant, faut que je me décide, j'y vais ou j'y vais pas ?... J'enfile mon manteau et je pose discrètement la question à un serveur "Vous croyez que je peux le déranger une minute ?..." Il me répond que je peux essayer... sans trop s'avancer.

Alors, avec mon courage en bandoulière et mes joues pivoine, j'y vais. 
- Bonjour, je suis désolée de vous déranger, mais vous pourriez me signer la carte du restaurant, c'est mon gosse qui est fan ?... (la vielle excuse à deux balles) (même si Crapaud-poilu est effectivement fan)
- Mais bien sûr, avec plaisir !
Je suis de plus en plus rouge, il est tout gentil, il parle comme la télé, avec son accent chantant. Il a drôlement maigri...
- Et on peut faire une photo ?
- Bien sûr !
Darling a l'appareil prêt à la main, ça prend une minute. Je suis aux anges. Une vraie midinette ;-)



On ressort, contents et repus.

En résumé et pour être tout à fait honnête : ce n'est pas vraiment ce que je considère comme un brunch. En tout cas, pas de la façon dont j'avais pu l'expérimenter jusqu'à présent, où c'était toujours plutôt sous une forme "buffet" ou plutôt avec un choix plus large de plats, permettant de goûter un peu de tout si on le souhaite.
Je ne dis pas que ce n'était pas un bruch, je dis que ce n'est pas l'idée que je m'en faisais.
Mais c'était très bon, vraiment. Et copieux... ;-)
Après, pour la déco, c'est vraiment une question de goût. Le pur vintage, on adhère ou pas. Le seul truc qui m'a un peu gênée, c'est que c'était assez sombre, et qu'il ne faisait pas très chaud dans la salle (la faute à la porte d'entrée grande ouverte ?)

Sinon, les serveurs étaient adorables et puis... Cyril, quoi !!

---

Aux Prés
27 rue du Dragon
75006 PARIS

38 commentaires:

  1. Aaaah ! Bah là tu vois, ça me fait envie ! Et tu me fais découvrir ce qu'est un Mimosa (ça m'a l'air bien bon cette affaire !), dois-je te remercier ? Mais pour moi ce ne sera pas au petit déj'...
    Tu as bien fait d'aller à sa rencontre. Mais je suis un peu déçue de ton excuse à la noix : plutôt que d'impliquer Crapaud (il va bien ?), tu aurais pu dire que c'était pour nous ! :-p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais quoi, tu connaissais pas le Mimosa ?! Il faut réparer ça tout de suite, tu verras, c'est délicieux au p'tit déj ;-)

      Supprimer
  2. DOMINIQUE2/3/17

    Je n'aurais pas dérangé Cyril, parce que je ne l'aurais pas reconnu. Je sais à peine qui c'est. Shame on me.
    Par contre, deux choses : qu'est-ce qu'un mimosa ? Et puis... tes oeufs bénédictine m'ont donné faim !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. au oui je ne savais pas non plus pour le Mimosa, j'ai Googlelisé...

      Supprimer
    2. Tout pareil ! je vais regarder chez mister google !

      Supprimer
    3. Nan mais qui sont ces personnes qui ne connaissent pas le Mimosa ? Le meilleur petit déj quand tu as la gueule de bois ! (on dirait une adhérente aux AA)

      Et les Oeufs, DOMINIQUE, c'est Bénédicte (ou Benedict en anglais). Bénédictine, c'est une liqueur verte qui fait digérer.

      Supprimer
  3. Fredix2/3/17

    J'ai pas eu la patience de tout lire pour voir si photo ou pas photo !!!! Et ..... photo !!!!! Arghhhh, j'ai 16 ans !!!! Bon après j'ai quand même fini de lire !

    RépondreSupprimer
  4. Mêmes remarques que Dominique, à la fois sur Cyril Lignac (pourtant Zeus sait le nombre de ses livres de recettes que j'ai vendus quand j'étais stagiaire en librairie mais tu me diras, y avait pas sa photo dessus, juste du joli manger appétissant !) et sur le mimosa.

    Les viennoiseries avaient l'air délicieuses ! Par contre, j'aurais pris les crevettes épicées avec les cœurs de romaine #omnomnomnom. La déco est jolie et sur la photo, les dessus de table ont l'air d'être en marbre (ça pèse un âne mort, le marbre). Par contre, les chien-chiens en porcelaine… bien sûr, ça rentre dans le thème "comme chez Grand-mère" mais ça fait quand même kitchouille XD

    Sinon, question qui tue, quid des prix ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un prix plutôt élevé, mais moitié moins que chez Hélène.

      Supprimer
  5. Hé bé moi je suis fan !
    Wouahhhh ! et je suis jalouse !
    Vous êtes trop beaux tous les deux et franchement tu aurais pu lui dire que tu avais XXXXX copines qui n'attendaient que ça sur ton blog !!!!
    Il me plait bien ce brunch... mais je m'en faisais une autre idée aussi.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'ai pas trop voulu lui raconter ma vie, c'était dimanche après tout et il avait surtout envie d'être peinard, jepense ;-)

      Supprimer
  6. Malin un restaurant très petit.
    Beaucoup plus rentable : il vaut mieux remplir les tables plusieurs fois...
    Un brunch c'est pas forcément un buffet : c'est un petit déjeuner que tu prends tard et qui sert de déjeuner aussi.
    Les buffets ne peuvent pas avoir la qualité du service à l'assiette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Coline, tout à fait d'accord avec ce point de vue ;-)

      Supprimer
  7. Le brunch, c'est notre institution du week-end, et un excellent prétexte pour traîner au lit le dimanche. Mais je n'ai jamais tenté de version gastronomique - encore faudrait-il arriver à traîner le chéri, qui refuse de quitter la maison l'estomac vide ( on ne sait jamais ce qui peut arriver en route ).

    Par contre, j'adore les petits déjeuners à l'hôtel - en Thaïlande, je garde le souvenir d'un buffet somptueux remplis de choses bien trop kawaiis. Le genre de truc qui te cale jusqu'au soir.

    Mais alors, avez-vous tenu jusqu'au soir après ce repas qui avait l'air aussi pantagruélique que délicieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oh on t'a vue, en Thaïlande, avec les snacks et leurs miettes ! :-p

      Supprimer
    2. Je fais honneur Val Lao. Elégance et raffinement sont mes credo.

      Supprimer
    3. On a tenu, sans aucun souci !

      Supprimer
  8. Fabignou2/3/17

    Retweetée par Chris Marques, posant avec Cyril Lignac, ça y est, tu es l'influence !
    Ça avait l'air très bon, après je te rejoins sur la définition du brunch, j'ai du mal quand l'ordre des plats est imposé, ça va à l'encontre de l'idée du brunch selon moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine3/3/17

      t'as raison Fabignou. ..Une influenceuse!

      Supprimer
    2. Heureusement que j'habite en Province, sinon, ça serait infernal, tout le monde m'arrêterait dans la rue pour faire des selfies ;-)

      Supprimer
  9. Anonyme2/3/17

    Raaahh j'avais adoré aussi mais les copains avec lesquels j'étais avaient trouve que c'était un peu léger ! T'imagines si on avait été chez Darroze !

    Pour la déco, c'est la déco historique du "Claude Sainlouis", l'institution qui était installée là avant et qui faisait les meilleures quenelles sauce nantua que j'ai jamais mangées. Et j'aime bien qu'il ait gardé ce décor un peu démodé.
    Des bises

    Ariane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine3/3/17

      Ça y est ,maintenant j'ai envie de quenelles sauce nantua. .Il n'est pas 7h du mat ! !!

      Supprimer
    2. Merci pour le point historique Ariane ;-)

      Supprimer
    3. Anonyme3/3/17

      Les quenelles sauce nantua c'est la vie :-).

      Ariane

      Supprimer
  10. Je crois que je suis jalouse :)
    Je vais trafiquer la photo pour mettre ma tronche, blonde pour blonde on y verra que du feu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, fais ça, ça va être drôle !

      Supprimer
  11. Smouik2/3/17

    Humpf! C'est malin, maintenant j'ai faim !! Et pas de viennoiseries fondantes de feuilletage sous la main :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans rire, si un jour t'as l'occasion, c'est vraiment à tomber.

      Supprimer
  12. Reine3/3/17

    Je suis en retard sur les posts...(Suis dans le Sud pour régler des trucs glauques et qui vont me coûter un max, super! Et en plus jusqu'à hier il faisait moche ) .Du coup je viens de lire les 3 derniers posts d'un coup à 6h du mat, (les soucis me réveillent ) ....Et là j'ai 1 envie d'aller danser avec des dragqueens , 2 j'ai faim de goodies . ....
    Bon tout n'est pas perdu. ..
    Merci ma caille de me remonter le moral de cette façon:danser et bien manger, what else? Bon OK, la bibine et les câlins aussi.
    bises à toutes et bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage ma belle, on se voit bientôt.

      Supprimer
  13. Chris (aka Paquita Chocolatera)3/3/17

    J'apprécie l'idée du brunch, mais 2 bémols pour moi :
    1) mon côté "groëndal" (entendre affamée le matin) a toujours peur de tomber en hypoglycémie avant d'arriver sur le lieu.
    2) les prix pratiqués sur Paris sont astronomiques pour souvent du pas grand-chose ou pas-bon voire les deux dans l'assiette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine4/3/17

      Chris,
      nous sommes au salon de l'agriculture. ..Tu tomberais par terre aux prix pratiqués pour le déjeuner ! 8,50 euros pour un tout petit hamburger (pain mou beurk en plus) c'est sûr que ça change des prix et de la qualité "province "

      Supprimer
    2. Chris (aka Paquita Chocolatera)6/3/17

      Reine,
      Les prix pratiqués sur les Foires et Salons sont effectivement honteux.

      Supprimer
  14. Madame H4/3/17

    OK, je vais faire mon coming out : non seulement je ne sais pas ce qu'est un mimosa, à part une très jolie fleur d'hiver qui embaume, mais en plus je ne savais pas qui était Cyril Lignac. Enfin, du moins, grâce à un sens aigu de la déduction, j'avais compris que c'était un "chef", qui possédait des restaurants étoilés, mais je ne comprenais pas comment vous pouviez toutes connaître et surtout "reconnaître" un chef ... Donc, comme Google est mon ami, j'ai compris : c'est l'ancien petit ami de Sophie Marceau, c'est ça ?!!!! Et en plus il est passé à la télé !
    Bon, sinon, j'aime bien les brunch moi mais comme je me lève aux aurores, je ne risque d'attendre 11h pour pouvoir en fin déjeuner ... et pour l'autre restaurant,celui d'Hélène Darroze, je ne supporterais pas de n’avoir rien à manger dans mon assiette !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE4/3/17

      Je savais vaguement qui c'était. Avec l'accent du Sud-Ouest. Mais je croyais que c'était un pâtissier.
      Pour Darroze, ce devait être délicieux, mais des portions réservées à ceux qui vont au restaurant tous les jours, tu sais du genre "rho, bof, encore un risotto à la truffe blanche ?". Qui en fait ne dégustent que leur snobisme. Elle fait en fonction de ce public.
      Je meurs d'envie d'une andouillette/frites.

      Supprimer
  15. J'ai l'eau à la bouche....je salive.... Vous avez du vous régaler ! J'aime la déco vintage. Cyril a l'air de s'être bien remis de son accident de scooter. Vous êtes à croquer tous les 2 !

    RépondreSupprimer