27 févr. 2017

Je suis folle de Priscilla



C'était samedi soir, au Casino de Paris. La première de Priscilla folle du désert, la comédie musicale, où j'allais avec mon amoureux. Et tu sais quoi ? C'était FA-BU-LEUX !!
Je te raconterai quelques trucs super sympas qu'on a fait durant notre weekend parisien, on va commencer par le spectacle. Je ne vais pas tout raconter, plutôt essayer de te faire passer l'ambiance de ouf' de cette soirée.


Casino de Paris, un samedi soir de février. On arrive devant la salle et c'est magique ! La façade éclairée en rose vif, le bus devant rose aussi devant. A l'intérieur, tous les ouvreurs, la fille des vestiaires arborent des boa roses et un mec avec la taille plus fine que n'importe quelle nana, habillé en drag queen fait le tour des spectateurs et pose gracieusement pour des photos. La boule à facette dans le hall brille de mille feux, et moi, je suis comme une gamine surexcitée.

Pose obligatoire devant le bus. Touriste et groupie à la fois ;-)


Une asperge et un petit pois.


Dans la salle, on est bien placés, c'est cool. Elle se remplit rapidement, les gens se trémoussent déjà au son des chansons disco. On sent l'impatience, palpable. On se dit que beaucoup de personnes présentes doivent faire partie de la famille et des amis des chanteurs et danseurs, c'est la première après tout !

Ça démarre et c'est... magique. Un mec déboule sur des talons vertigineux du fond de la salle et commence à parler au public, comme si nous étions les spectateurs du Queen's Club, le cabaret de Sydney où se produisent Mitzy et Felicia. Des mecs se font charrier et puis... ça démarre en trombe. Trois beautés incroyables, Les Divas, sont suspendues à 6 ou 7 mètres du sol et chantent It's raining men, pendant que ça danse. Direct dans l'ambiance ! Tout de suite ! Je tape dans les mains, je chante, j'ai le smile XXL.



Je n'ai pas envie de tout raconter, parce que l'histoire, on la connait, mais il y a tout de même des surprises ;-) La mise en scène est prodigieuse, tu fais vraiment un road trip en bus, et puis les costumes. Oh my God ! Des costumes comme je rêverais d'en porter, juste une fois, pour le fun. Des paillettes, des plumes, des perruques hallucinantes. Des costumes dingues que parfois, tu ne vois que quelques minutes et tu te dis que, mince, c'est pas assez...

Les Divas chantent sublimement bien, les danseurs sont incroyables, les filles en mecs (ou en filles) et les mecs en filles (ou en mecs). Les mecs te font péter le grand-écart à qui mieux-mieux et Bernadette-David attrape son pied dans sa main et le monte tout contre sa joue, comme une danseuse étoile...
Tout est mélangé, tout est réglé au petit point, la joie et l'émotion sont bien présentes et bon sang, ça fait du bien. 
J'ai toujours adoré le spectacle "vivant" et celui-là, il irradie.



Le final est grandiose, on se lève, on chante, tout le monde danse et on sent l'émotion palpable de la troupe. On dirait qu'ils n'en reviennent pas d'avoir une telle ovation. 

Alors non, je n'ai pas beaucoup de photos, parce que c'est interdit et que moi, je suis une fille disciplinée. Et puis, plutôt que d'être derrière l'écran de mon téléphone, j'ai préféré en prendre plein les yeux et les oreilles.

Je ne connaissais pas les acteurs, mais quand on regarde leurs parcours, on comprend pourquoi ils sont tellement au point. Ce sont tous des pros de la comédie musicale, de la danse ou de la chanson !
J'ai adoré à la sortie pouvoir échanger quelques mots avec David Alexis (Bernadette) et l'un des danseurs (celui qui a dansé dans une magnifique robe de mariée !), dont les yeux portaient encore des traces de maquillage. Ils étaient très heureux de nous sentir heureux, très émus aussi, fatigués, sans doute. Ils nous ont simplement dit "Merci beaucoup, ça nous fait tellement plaisir...", demandé d'en parler pour que le public continue à venir. Alors j'ai dit "Promis !"

J'ai partagé, j'ai tweeté et... là, pour couronner cette soirée incroyable, j'ai été retweetée par Chris Marques lui-même. Je crois que là, j'ai atteint le top de l'influence. Au moins.





Priscilla, folle du désert
Casino de Paris
Jusqu'au 6 mai 2017 et après en tournée, on dirait bien...



Je te raconte le reste des mes découvertes parisiennes bientôt ;-)



18 commentaires:

  1. Hannn, je suis trop jalouse !!!! J'allais te demander si on reconnaissait bien le film, mais à ce que je lis, on s'en fou tellement ça a l'air génialissime ! J'ai eu la chance d'évoluer dans le milieu Drag-queen, c'était magique, féerique, j'ai passé de merveilleux moments avec eux ! Oh comme tu me fais envie ! Oh comme je serais tentée de les voir q'ils passent vers chez-moi ! Merci pour cet article <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai encore des étoiles dans les yeux !

      Supprimer
  2. Bon, je n'ai aucune idée de qui est Chris Marques (shame on me), mais apparemment, d'après ta réaction, c'est quelqu'un d'important dans le milieu, donc... HAPPY !
    Ta soirée a dû être fabuleuse, j'ai le sourire à te lire, on sent que tu y a pris tant de plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaaan, shame on toi, imagine s'il vient lire le billet ! Chris Marques est un des juges de Danse avec les Stars et X fois champion du monde de salsa. Mais t'es pardonnée parce que je crois que tu ne regardes pas trop la télé ;-)

      Et sinon, oui, c'était dingue !

      Supprimer
    2. DOMINIQUE28/2/17

      Comme Val Lao avait posé la question, je n'ai pas voulu en rajouter sur l'identité de Chris Marques... Merci pour la réponse en tout cas !

      Supprimer
  3. DOMINIQUE27/2/17

    La photo de toi avec la grande asperge est adorable ! On sent toute ta joie, c'est vraiment très mignon.
    Et il faut dire que ton enthousiasme fait vraiment plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais surexcitée, j'arrêtais pas de sourire et de taper des mains. Une vraie gamine.

      Supprimer
  4. Tu nous fais rêver ! Je ne dois pas être la seule à avoir le palpitant qui palpite !
    En ce qui concerne la grande asperge...en y regardant de près, je pense qu'une fois ses talons aiguilles retirés, elle ne doit pas être plus grande que toi ! Tu irradies la joie et le bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin si, je te promets, elle devait être grande quand même.

      Supprimer
  5. Smouik27/2/17

    ben maintenant que tu t'es fait repérée (retweetée) par Chris Marques, on doit t'appeler comment ??!! :-D
    Et tu as eu bien raison d'en profiter sans faire de photos, on en perd la moitié quand on essaie de shooter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'appelles pareil. Ce que je me demande, c'est comment lui va m'appeler ;-)

      Supprimer
  6. Anonyme27/2/17

    J'écoute la musique en boucle et maintenant j'ai envie d'y aller aussi !
    C'est ça d'être une "influenceuse" (Apparemment on ne dit plus blogueuse :-)).
    Des bises

    Ariane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, on dit toujours blogueuse. Influenceuse, c'est le diplôme du dessus :-P

      Supprimer
  7. Fabignou27/2/17

    Ohlala, ça avait l'air génial ! J'adore la photo de toi avec la drag queen, vous avez l'air de kiffer le moment : en fait j'adore ce genre de cohésion, d'effet de groupe bon enfant, qui se crée lors de certains spectacles.
    Et Chris Marques, non mais la consécration !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, moi j'ai kiffé le moment. Elle je sais pas ;-)

      Supprimer
  8. sophiefromthetrain28/2/17

    Tu envoies du rêve ! Direct je suis allée voir s'ils passaient par chez moi et ouiiiii ! Mais attendrais-je novembre ? ;) Merci pour ce rayon de soleil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, tu attendras et tu verras, tu seras pas déçue !!

      Supprimer
  9. Chris (aka Paquita Chocolatera)28/2/17

    Quelle folle soirée ! La troupe a l'air super sympa !

    RépondreSupprimer