16 janv. 2017

Le jour où... j'ai essayé le rhassoul.



Dans un billet du 13 octobre qui parlait de cheveux, Virginie avait laissé en commentaire sa recette magique de shampoing au rhassoul. Le rhassoul est une argile saponifère du Maroc qui visiblement fait des cheveux magnifiques, permettant d'espacer les shampoings et d'avoir, selon l'expression consacrée, "une chevelure douce, brillante et soyeuse". Autant dire un peu le promesse du paradis capillaire....



J'avais envie de rhassoul tout de suite, mais je suis entrée dans la période de la mort qui fait que je n'avais absolument pas le temps de passer commande et de m'en préoccuper. Mais c'est fini ! J'ai procédé à l'achat sur Aroma-Zone, 5,50 € le paquet, ça va, je risque pas grand chose.

Ce lundi, je ne travaille pas, c'est le moment de tenter l'expérience... 

On tente un "minute-par-minute" (c)Caroline ?

11h23 (ouais, je suis pas en avance ce matin) : j'ouvre le paquet de poudre couleur Nesquik. C'est une poudre fine, sans odeur particulière, assez volatile.

11h24 : je redescends dans la cuisine chercher un petit bol et une cuillère à soupe, j'ai pas de cerveaux de bonne heure le matin

11h25 : Virginie disait 3 ou 4 cuillères à soupe. Rases ou bombées ? Ayé, les emmerdes commencent. Déjà, j'en mets deux (bombées) et ça me semble énorme... Je décide de ne pas gâcher le produit et j'en laisse deux. Après, j'ajoute petit à petit de l'eau tiède.

11h26 : ça fait des grumeaux bizarres. Je touille, je rajoute de l'eau, je touille. J'ai touillé trop vite, ça gicle partout. Les petites giclures maronnasses sur mon évier blanc ne sont pas très engageantes. On dirait qu'il y a des traces de caca sur ma savonnette au lait d'ânesse. Beurk.

11h27 : c'est quoi la consistance attendue ? Pâte à tartiner ou chocolat chaud ?... Je suis perplexité.

11h28 : je rince les traces marron qui se diluent vaguement dans le fond du lavabo. Je décide de tenter la texture pâte à tartiner.



11h29 : j'attrape une cuillère à soupe de pâte que je tartine sur mes cheveux en arrière, à partir du front. Oh merde, c'est épais, ça s'étale difficilement, un peu comme si je devais mastiquer mon cuir chevelu. 

11h30 : je rajoute de l'eau. Mon robinet s'est ouvert trop fort, ça a giclé partout. Pffff.... Je décide que je ne nettoierai l'ensemble qu'à la fin, sinon, je vais faire plus de ménage que de soin capillaire.

11h32 : c'est plus liquide, ça s'étale mieux. J'essaie vaguement de faire des raies pour en mettre bien partout mais c'est peine perdue, ça colle. On dirait que ça fige dès que c'est sur mon crâne.

11h33 : meeeeeedeeeeeeu, y'en a plein le miroir et la cuvette des chiottes derrière moi. Putain mais fais attention, bordel ! J'abandonne la cuillère et j'y vais avec les doigts.

11h34 : je barbouille, j'enduis, j'étire. J'en ai sur les oreilles, un peu dans le cou, je malaxe mes demi-longueurs aussi bien que possible.

11h36 : quitte à en avoir partout, je m'en colle aussi sur la tronche, ça doit pas faire de mal, ça fera un masque. J'espère que ça va apaiser ma peau, je viens de faire un gommage et j'ai la figure un peu rouge.

11h37 : Virginie dit qu'elle laisse poser le temps de se savonner dans la douche. Hop ! Dans la douche ! Je me savonne, je rince ma figure d'abord. La sensation n'est pas désagréable, ça glisse, c'est doux.

11h36 : ah ouais mais qu'est-ce que c'est que ces traces dégueu sur mon bac à douche immaculé ?...

11h37 : j'attaque le rinçage des cheveux. OH MERDE. Le jet de la douche devait être un peu trop puissant, il y a des gouttes marron tout autour des parois, jusqu'à 1,80 m au moins !! Sur les parois blanches, sur les parois en verre, sur la mosaïque... Je suis au bord de la crise de nerf.

11h41 : je rince encore et encore, ça va, ça part plutôt bien mais Y'EN A PARTOUT ! Des coulures marron de tous les côtés, ça s'infiltre dans le joint de la douche. Je fais pschitt pschitt avec ma main pour pousser l'eau souillée vers la bonde.

11h42 : ah mais y'en a là aussi ! Je n'en finis plus d'essayer de récupérer le blanc de ma faïence. On dirait qu'un gosse avec une gastro est passé par là. C'est dégueulasse.

11h43 : j'ai oublié jusqu'au but de l'expérience, la seule chose à laquelle je pense, c'est aux dizaines de litres d'eau chaude que je suis en train d'utiliser pour essayer de nettoyer les traces. 

11h44 : allez, ça suffit. Faut que je sorte pinaise. Je m'essuie, j'essore mes cheveux. Je suis épuisée nerveusement rien qu'à voir l'état du lavabo que j'ai laissé en l'état.

11h46 : je vais chercher une éponge et je commence à tout nettoyer : le lavabo, le tour, la bonde, le miroir, les robinets, la façade du placard, le côté du placard, la cuvette des chiottes derrière moi, le savon... Pourvu que mon mec ne pense pas que j'ai eu un problème digestif intempestif.



11h50 : je me demande comment tout ça va se démêler... Pour me faire une vraie opinion sur le produit, j'ai décidé de ne pas utiliser d'après-shampoing. J'ai peur.

11h51 : finalement, bonne surprise, ça se démêle plutôt facilement. C'est déjà ça.

11h52 : je sèche. 

11h57 : mes cheveux sont apparemment propres. En même temps, ils n'étaient pas très sales, j'avais fait un shampoing hier. Ils sont assez doux, mais sans plus. Brillants ? Peut-être, je peux pas dire, y'a pas de soleil. Leur texture est un peu mousseuse, mais pas plus cata que lorsque j'utilise un shampoing traditionnel sans après-shampoing. En revanche, ils semblent bien se tenir, ne sont pas tout mous et incoiffables comme quand j'utilise certains shampoings classiques (je suis passée aux shampoings sans sulfate et sans silicone depuis un moment et c'est quand même mieux).

11h58 : j'ai toujours la tronche rouge, mais assez douce.

11h59 : bon ben voilà. J'ai oublié de mettre le four à chauffer pour le chou-farci, on n'est pas prêts de bouffer.

***

Retour d'expérience :

Faut être prête, moralement, à voir salle bains maculée de traces marron. Alors que tu as fait tout le ménage la veille !!

Donc, la prochaine fois, je calculerai mon jour pour ne pas avoir à recommencer deux fois.

Je suis pas certaine d'avoir obtenu la bonne texture.

Je me demande si ça serait pas mieux de l'appliquer sur cheveux mouillés. 

MAIS VIRGINIE NE L'AVAIT PAS DIT.

En revanche, je suis certaine que ça ne peut pas se faire un matin normal, quand tu viens de te lever, que tu dors encore à moitié et que tu dois aller bosser. Ou alors, il faut se lever 20 minutes plus tôt pour assurer le ménage post-opératoire.

Je pense garder l'option pour le weekend, une fois par semaine, en alternance avec un produit plus basique.

Je crois que c'est pas demain la veille que j'arriverai à espacer les shampoings.


***

Tu peux retrouver les autres "Le jour où..." en cliquant sur le petit mot clé orange, là, juste dessous...





34 commentaires:

  1. Kathy16/1/17

    Je pleure de rire !...Merci, grâce à toi, je muscle mon périnée !...cela me rappelle quand je me faisais les cheveux au henné !... ( quand j'étais jeune ... ) çà me donne ( presque ) envie de ré-essayer !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine17/1/17

      Ah , le henné de mon adolescence et les traces orangées partout!!!

      Supprimer
    2. Kaylee17/1/17

      Moi, c'était le henné neutre, qui ne colorait pas les cheveux mais dégueulassait tout de même copieusement la salle de bains

      Supprimer
    3. J'ai jamais tenté le henné. J'ai jamais eu envie... ni patience et trop peur de finir avec les cheveux carottes ou brocolis trop cuits

      Supprimer
  2. Vu mon peu de patience ménagère du moment, je vais plutôt continuer à sortir avec la tête de champignon que me fait mon gros bonnet bleu - et aux beaux jours, hop, ni vu ni connu on passe au foulard négligemment noué dans les cheveux.

    RépondreSupprimer
  3. Smouik16/1/17

    j'en pleure... :-DDDD
    merci pour le fou rire !
    pareil pour moi : après le post de Virginie, j'avais une folle envie d'essayer. mais j'ai été plus sage, j'ai acheté en parapharmacie un produit prêt-à-l'emploi. J'peux rien dire, j'ai pas encore essayé.
    Mais là, maintenant, ça se tente... Te dirai à quoi ressemble ma salle de bain après l'expérience...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ben fais-le maintenant et raconte !!

      Supprimer
  4. Kaylee16/1/17

    Tu m'as fait mourir de rire, puis après j'ai eu honte d'avoir ri, parce que tu as dû passer un moment pas drôle à tout nettoyer.
    Il était bon, le chou farci ? Ou ce fut du chou bouilli parce que tu avais oublié d'allumer le four ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un chou-farci surgelé délicieux. Mais tardif ;-)

      Supprimer
  5. lilou1716/1/17

    On ne se rend pas bien compte pour la frange sur la photo ... ;o)
    Ton expérience n'est pas triste, elle m'a bien plus fait marrer que quand j'ai essayé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah oui, promis, une photo bientôt !

      Supprimer
  6. Sorry-sorry-sorry.... bien ri aussi hein! Ce manque de précision t'aura été fatal... JE VOIS que si ta sdb n'approuve pas LE rhassoul ton cuir chevelu lui n'est pas complètement contre.... alors OUI sur cheveux mouillés c'est mieux, bien mieux, et pour plus de brillance un rinçage avec du vinaigre de cidre dilué ds un grand volume d'eau (1 c à s pr 1l) ca LE fait bien! Perso je fais ma tambouille en 2min et JE rentre dans la douche pour me la passer sur cheveux mouillés... que je rince dès savonnage fait. Alors OUI ca fait un peu cracra comme ca mais ca se nettoie vraiment vite et facilement! Encore plus facilement avec du marc de café qui peut être aussi utilisé en hommage et qui va empêcher que tes canalisations s'encrasser avec la poudre diluée... écoute pour de vrai JE suis passée de quasi 1 shamp quotidien à 1 par semaine et à 6h30 au saut du lit ca se fait si si....lache PAS l'affaire ça vaut le coup et puis surtout on s'ennuierait....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ecriture smartphone+correcteur automatique+froid=re-sorry!

      Supprimer
    2. Ah bah voilà ! Prochain essai sur cheveux mouillés.
      Après, je ne bois pas de café, ou très peu et j'ai pas envie de curer mes capsules une par une ;-)...

      Supprimer
    3. J'ai tenté, effectivement sur cheveux mouillés, je rince assez facilement, ensuite ca se démèle bien aussi. J' ai acheté vinaigre de cidre mais pas encore essayé. Par contre ils sont électriques, mais comme jamais !!!

      Supprimer
    4. C'est peut-être la saison et les changements de température qui veulent ça ?

      Supprimer
  7. Merci pour le fou rire!!! Je pleure ,le mascara coule ,pas grave c est trop drôle!
    Plus sérieusement, le masque pour cheveux c est le dimanche matin pas de oeil sur la montre comment est mieux
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok. Je crois que j'ai compris le sens ;-)

      Supprimer
  8. Zéphine16/1/17

    Hahaha!
    (Pardon)
    Si les expérienes du genre te tentent, tu peux aussi essayer le shampoing à la farine de pois-chiche (je te promets, je ne me fout pas de toi).

    Ma tambouille, c'est: une cuillère à soupe bombée de farine de pois-chiche, une cuillère à café rase de poudre de gingembre (facultative), une cuillère a soupe normale de miel. Tu ajoute tout doucement de l'eau tiède/chaude en mélangeant bien pour éviter les grumeaux, jusqu'à obtenir la consistance de la crême fraîche. Tu saute dans la douche, te mouille les cheveux, et étale la mixture sur ton cuir chevelu. Perso, j'y vais franco en renversant le verre sur mon crane et en étalant la mixture comme une bourrine avec les doigts (et si ça me coule sur le visage tant mieux, ça me fait un nettoyage doux légèrement exfoliant). Pas la peine d'imprégner tes longueurs, à priori seul les racines ont besoin d'être lavées régulièrement. Trop laver les longueurs risque de les assécher, et le simple glissement du produit lors du rinçage devrait suffir, sauf bien sur si tu as fait un bain d'huile juste avant!)
    Tu laisse poser le temps de te laver le corps, puis tu rince bien (je n'ai jamais eu de problème pour ça, ça s'en va assez bien).
    Bon, chez moi ça a un peu tendance à me faire les cheveux qui "acrochent" quand ils sont humide du coup je ne m'acharne pas trop avec mon peigne et laisse sécher tel quel malgré mes boucles, mais alors une fois secs ils sont doux, brillant, léger mais volumineux. Et restent nets bien plus longtemps qu'avec un shampoing classique!

    Par contre, faut pas trop en abuser non plus parce que ça peut s'avérer désechant à la longue. Mais en alternance, ou en traitement ponctuel en cas de problème de racines grasses ou de pellicules, c'est top (ça m'a parmis entre autre de me débarasser d'une p*tain de dermite du cuir chevelu!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan mais t'es une grande malade ! Du miel ?! Mais ça doit collé à mort !!
      Ça me fait peur mais j'ai tous les ingrédients alors... je vais réfléchir.
      Seulement si tu me certifies que le miel ça colle pas...

      Supprimer
    2. Zéphine19/1/17

      Abort mission! Abort mission!!!

      Ça faisait un moment que je n'avait plus fait de shampoing au pois-chiche, mais comme j'ai racheté de la farine la semaine dernière pour me faire des crêpes indiennes, j'ai retenté le coup du shampoing hier... Un CATASTROPHE! Je me suis retrouvée avec des grumeaux qui partout, et des cheveux qui accrochaient puissane mille! Obligée d'utiliser de l'après-shampoing, alors qu'avant je n'en avais pas besoin avec un shampoing au pois-chiche.

      Est-ce que mes cheveux ont décider de me faire iech? Est-ce que ma farine n'était pas assez fine (ce n''etait pas ma marque habitudelle)? est-ce que Saturne et Mercure n'étaient pas en parfait alignement? Toujours est-il que l'expérience n'a pas été très concluante alors que je l'avais déjà fait des dizaines de fois auparavant...Mais en tout cas, malgré ça, mes cheveux sont magnifique aujourd'hui! :-D

      Et je te confirme que le miel est un excellent émolient (qui va donc adoucire ta chevelure de Rapunzel), qui se rince sans problème à l'eau (le sucre se dissoud dans l'eau), et qui fait des merveilles sur les cheveux, surtout blonds (qu'ils soient naturels ou non). Donc tu peux sans problème ajouter une cuillère de miel à tes tambouilles maisons, à condition que tu rinces bien.

      Et pour le shampoing au pois-chiche du coup, je ne sais plus trop quoi te conseiller

      Supprimer
  9. Reine17/1/17

    gosh !! tu me donnes envie d'essayer ...ok en Mars quand j'aurai un peu plus de temps libre pour faire le ménage après :))....c'est surtout de la brillance que je recherche ...
    J'ai essayé diverses huiles ...mais bof! je vais essayer le vinaigre de cidre en rinçage ...j'ai lu que le bicarbonate de soude donnait de bons résultats aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kaylee17/1/17

      J'ai essayé le vinaigre en rinçage (vinaigre de supermarché dilué dans de l'eau puis vinaigre de marque réputée qui m'a coûté un bras) : dans mon cas, le vinaigre annule les effets du masque que j'ai fait avant, le vinaigre doit diluer les émollients du masque. Donc c'est soit le masque, soit le vinaigre. Je réserve le vinaigre lorsque je suis hyper pressée et n'ai pas le temps de laisser poser un masque ni d'utiliser un après-shampoing. Mais franchement, quel que soit le vinaigre utilisé, l'odeur n'est pas glamour...

      Supprimer
    2. Et puis ça pique les yeux quand tu rinces !!
      Ou alors, il faut avoir un bac à coiffeur (et un coiffeur) chez soi.

      Supprimer
  10. Chris (aka Paquita Chocolatera)17/1/17

    Armelle l'aventurière cosmétique ! Ca peut faire un bon titre ça ! Tu m'as fait rire :-D.
    Je ne sais pas si je tenterais le truc, quand je vois comment je me débrouillais à l'époque où je voulais faire mes colorations solo à la maison...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire que tu repeignais les murs aussi ? (Nuance Auburn, très en vogue pour vos salles de bains)

      Supprimer
  11. Chris (aka Paquita Chocolatera)17/1/17

    PS : questionnaire rempli, manque plus que la photo

    RépondreSupprimer
  12. J'ai ri, mais j'ai ri ! Perso, le rhassoul je l'ai toujours utilisé en masque pour le visage et comme.....gel douche ! Ta peau est trop douce et vraiment belle après. Mon ex belle-mère me le rapportait du Maroc, il ressemblait à des morceaux de boue séchée. J'en mettais un bout dans un verre et je diluais avec un peu d'eau chaude ^^. Après, c'est vrai qu'il faut tout rincer lol. Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je réessaierai sur la peau, c'est vrai que mon visage était mieux après.

      Supprimer
  13. Eva au Chocolat18/1/17

    Han, mais malgré tes déboires, tu sais quoi? Tu me donnes trop envie d'essayer!
    Tout ce qui pourrait me permettre d'espacer les shampoings est bon à tenter...

    Merci pour ton test et reportage photo, Jolie Blonde!
    Des bises

    RépondreSupprimer
  14. Ta Turpitude à Couettes21/1/17

    Perso j'ai crié.
    Rien qu'en voyant la photo.

    Poutous,

    Ta Fiotte à Particule

    RépondreSupprimer