4 janv. 2017

Émotionnellement instable


J'ai appris une nouvelle qui m'a bouleversée. D'autant plus que c'était complètement inattendu, pas du tout anticipé et que je n'avais pas eu le temps de m'y préparer...

Après le choc, je suis passée par la phase de déni, très vite associée à la colère. Putain, mais c'est pas possible, mais pourquoi ça me tombe dessus MAINTENANT ? J'étais révoltée. Mon amoureux a bien tenté de me consoler et de m'expliquer que je n'y pouvais rien, j'étais tellement choquée que je crois même l'avoir un peu envoyer balader. 


Pardon mon amour.

Durant 24 heures, j'ai plongé. Rien ne pouvait me faire accepter cette situation. J'ai cherché à en comprendre la raison, cherché à trouver du rationnel, du concret... sans succès. C'était simplement profondément injuste. J'avais les tripes nouées, alors j'ai écouté de la musique pour me calmer un peu. Sauf que je ne mettais que des chansons tristes qui ne faisaient rien d'autre qu'entretenir la confusion. Mauvaise idée.

En essayant de comprendre ce qui m'arrivait, je me suis rappelée de ce petit graphique, un jour évoqué dans une formation. On l'appelle la courbe de deuil... Si bien nommée. Ça ne change pas le fond du problème mais pouvoir mettre des mots sur ce qui m'arrive me fait du bien. Pouvoir aussi entrevoir ce qui arrivera ensuite me permet d'espérer et de me dire que ça finira par aller mieux.

Là, je suis dans la phase d'acceptation. Je crois que de toute façon, tout ça me dépasse... En aucun cas je ne peux changer la situation, il faut que je m'y adapte, que je fasse mon deuil. Ça va être difficile, je crains de rechuter dans les prochaines semaines, heureusement, j'ai le soutien de mes proches et je sais pouvoir compter sur eux.

Enfin voilà, ils ont changé le jour des poubelles.



54 commentaires:

  1. Rhaaaa j'ai flippé pour toi !! ;o)

    RépondreSupprimer
  2. DOMINIQUE4/1/17

    Mon pauvre poussin, ça m'est arrivé en février dernier. Angoisse, stupéfaction, déni etc...
    Figure-toi que six mois après le changement, les éboueurs m'ont dit que certaines personnes n'arrivaient toujours pas à intégrer les nouveaux horaires.
    Ayé ? tu te sens moins seule dans ton désarroi ?

    RépondreSupprimer
  3. Mayoun4/1/17

    Ce schéma! C'est juste ce qu'il me fallait aujourd'hui pour accepter mes difficultés du moment! (cf réponse à Dominique hier). C'est un signe, bien certainement. Le signe de la magie de ce blog. Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE4/1/17

      Tu sais, Mayou, t'as rien perdu. Je suis sûre que le type n'aimait pas le fromage.
      Mont d'Or for ever !

      Supprimer
    2. DOMINIQUE4/1/17

      Pardon, MayouN.

      Supprimer
    3. Mayoun4/1/17

      Si ,c'est un bon vivant! Jamais je ne me serais intéressée à un type qui n'aime pas le fromage! Mais merci pour le réconfort, cela aide quand même...

      Supprimer
    4. C'est vrai que cette courbe est intéressante dans plein de domaines...

      Supprimer
  4. Mais t'es con hein ! tout en te lisant je me disais : maladie ? laquelle ? handicap d'un proche ? enceinte (hahaha !) ? son fils ?
    T'es con hein. Tsssssss...

    RépondreSupprimer
  5. Ah ah ah, je m'attendais à une telle chute depuis le début (Phase de déni peut-être ?). En fait, je crois que si cela avait été une vraie terrible nouvelle (pas que ce ne soit pas traumatisant hein ce qui t'arrives, on est d'accord), tu ne l'aurais pas rédigé de cette manière. J'ai du le sentir dans ton phrasé :)
    Mais sinon courage pour cette difficile épreuve.
    Et depuis le temps que je n'ai pas commenté, bonjour à toutes et tous (anciennes et nouvelles). Distribution générale de bisous.
    Meilleurs voeux Armelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Mag, ça fait plaisir de te lire ;-)

      Supprimer
  6. Je dis comme Val Lao mais je ne l'écris pas !!!!
    Ah ah ! tu m'as fait bien rire après un moment d'inquiétude...
    Bon courage ! ce n'est que la première contrariété de l'année !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah j'espère qu'il n'y en aura pas d'autres !

      Supprimer
  7. lilou174/1/17

    Jusqu'au trognon, je me suis fait avoir ! Je n'étais plus qu'inquiétude... Ouf, j'aime mieux ça !
    Chameau, va ! ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est rigolo, ma grand-mère aussi elle disait "chameau !"

      Supprimer
    2. lilou176/1/17

      Ben, chuis une grand-mère aussi !

      Supprimer
  8. Reine4/1/17

    Pffff....comme les copines, tu m'as fait flipper , méchante!!
    Mais j'avoue que la chute m'a fait rire , je t'imagine ronchonner...et ton chéri d'essayer de te faire prendre de la distance.....et puis j'ai pensé à Monk, tu sais le héros de la série , ...ça l'aurait beaucoup perturbé aussi, ce changement :)))
    Il y a 5 ans ma soeur a eu un cancer du sein , et elle est passée par toutes les phases décrites. Pendant la phase colère , elle m'engueulait pratiquement tous les jours au téléphone. Aujourd'hui guérie, elle est en pleine phase satisfaction, et je ne l'ai jamais connue aussi rieuse et pleine d'envies de nouveaux projets.
    Bises à toutes et à Denis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis Monk. Les scénaristes ont tout pompé sur moi. Sauf que je ne mets jamais de costume marron moche.

      Supprimer
    2. DOMINIQUE5/1/17

      Donc, tu boutonnes tes chemisiers jusqu'au dernier bouton de col !
      Hé bé, si tu es Monk, je te plains. Je me souviens du sapin de noël qu'il décorait avec une petite fille : elle avait fini sa moitié que lui n'en était qu'à essayer de placer la première boule... une réelle souffrance rien qu'à le regarder.

      Supprimer
  9. C'est encore un des supers pouvoirs de l'échange de maison; on découvre comment sont triées les poubelles dans pleins de coins différents, jusqu'aux allemands qui trient jusqu'aux différentes couleurs de verre et californiens qui ont du compost collectif.

    Bref, chez nous, le nombre de passages a été réduit et j'en suis assez contente - ça incite à réfléchir à ce qu'on jette et la manière dont on le fait. Nos poubelles en disent si long sur nous ;-) .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis complètement d'accord, les poubelles en disent long.

      Supprimer
    2. Eh... Chez nous aussi (en Bretagne) on composte collectif...

      Supprimer
  10. Voila un moment que je lis vos billets très originaux, là j'étais fort mal pour vous jusqu'à la suite, comme d'hab. vous êtes fort drôle, bravo et courage ce n'est qu'une nouvelle habitude à prendre - même si c'est difficile- je compatis !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Linette. On se tutoie ici, tu sais ?
      Merci pour la compassion ;-)

      Supprimer
  11. Ah mais ici tout pareil : le 2 janvier en plus !! En pleine descente post-réveillon…
    Je suis encore dans le down de la phase dépressive.
    J'arrive tellement pas à l'accepter que je me suis plantée dans le nouveau jour hein, j'ai pas sorti la bonne couleur !!!
    C'est trop dur la vie…
    Merci pour ce fou rire ! Bravo pour le suspens.
    PS : je comprends rien à comment laisser mon nom dans le commentaire
    Signé Fanchette, brèle des internet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme4/1/17

      "fanchette,brèle des internets" : je pleure de rire (merci)
      sterenn

      Supprimer
    2. Fanchette, on voit ton nom. Fanchette, donc.
      Si tu préfère, tu peux utiliser l'option "Nom/URL" : tu mets le nom que tu veux et rien dans URL.

      Supprimer
    3. Fanchette5/1/17

      Voui
      Suis pas si brèle que ça en fait…
      Merci pour le coup de Nom/Url, ça fait plus propre ainsi.
      Et tout coup maintenant il me reconnait…
      Sentimens éboueux

      Supprimer
  12. Terrible!
    Merci pour le graphique,
    Bonne année!

    RépondreSupprimer
  13. Smouik4/1/17

    Y a pas, ce service public est malfaisant et pernicieux. Attendre, tapi dans l'ombre des fêtes, que tout un chacun soit encore dans la gueule de bois des lendemains de 31 et... PAAAAF ! En pleine tronche, sans préavis, rien ! Impossible de le vivre autrement que comme tu l'as fait, non impossible décidément. Je propose une expédition de représailles, tu remets ton costume de catwoman, tu te fais accompagner par quelques noirs matous aux intentions belliqueuses et la veille-du-nouveau-jour-des-poubelles, vous allez nuitamment renverser toutes les poubelles dans la rue, histoire de lui montrer à ce pervers SP, que sa sournoiserie n'a d'égale que la vôtre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La gueule de bois des lendemains de 31 et la poubelle pleine ras la gueule. Heureusement, dans mon cas, le jour était décalé dans le bon sens, heureusement. Ma poubelle est donc restée sur le trottoir 24 heures.

      Après, je suis morte de rire en train de m'imaginer en Catwoman valdinguant les poubelles de la rue !

      Supprimer
  14. Si tu arrives à surmonter cette épreuve douloureuse avec dignité, alors tu seras la plou belle. Je relève qu’après le choc c'est le Denis...esprit es tu là ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Denis est toujours là, tapi dans l'ombre ;-)

      Supprimer
  15. Ca va pas mieux toi ! ...quelle chute

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, si, ça va mieux. Mais ça se voit pas forcément.

      Supprimer
  16. Sans avoir prévenu auparavant ? Quel choc en effet....cette fin !! Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah non. A part un vague entrefilet dans le magazine de la commune que je n'avais pas eu le temps d'éplucher LE JOUR MÊME.

      Supprimer
  17. Emilie5/1/17

    Tu m'as foutu les jetons, j'étais super mal pour toi jusqu'à la chute ! Ici, on ne sait jamais quand sont vidés les containers des recyclables, c'est ennuyeux parce que ça décourage parfois les bonnes volontés...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'ils sont vidés... quand ils sont pleins !

      Supprimer
  18. Anonyme5/1/17

    Aaarrggghh , je comprends mieux maintenant pourquoi je ressens ce malêtre grace a ton magnifique graphique... savoir que quelqu'une d'autre dans le monde, que dis-je en France a le même problème existentiel que moi en ce début d'année me réconforte a un point que tu ne peux imaginer :) merci mon amie d'avoir éclairé ma journée par ce si beau graphique, chez moi aussi,
    .
    .
    .
    .
    .



    ils ont changé le jour des poubelles.

    Tous mes voeux Armelle,
    Alysse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors bon courage pour accepter la situation. C'est tellement dur.

      Supprimer
  19. argh j'ai eu peur; puis j'ai hurlé de rire

    RépondreSupprimer
  20. taltesse de la Bienveillance Incarnée5/1/17

    kaunas

    RépondreSupprimer
  21. Nanou7/1/17

    personne ne pense à ces nombreuses poubelles qui auront "fait le trottoir" un jour de plus dans les premiers frimas hivernaux... pas gentilles les filles.... et les oreilles des éboueurs auront fortement sifflé aux remarques du genre "tiens les éboueurs sont en retard.... " . Magnifique chute ... Merci pour ce moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je rouspète jamais après les éboueurs... Et même j'achète le calendrier moche. Mais après les gens dans les bureaux qui se disent "Tiens, si on chamboulait tout le 1er janvier pour se marrer ?!"

      Supprimer
  22. Géraldine N7/1/17

    C'est malin, j'étais toute angoissée!! Et le pauvre Monsieur Chéri qui s'est fait envoyer balader!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pauvre... En même temps, c'est rarement lui qui sort les poubelles !

      Supprimer