2 nov. 2016

Portrait de lectrice #2 : Val Lao sur la Colline



Je suis vraiment enchantée de l'accueil que vous avez réservé au premier Portrait de Lectrice et à Kaylee, et je suis complètement d'accord, c'est vachement bien de pouvoir mettre un visage sur un pseudo. Bon, pour celle d’aujourd’hui, c'est un peu différent parce que moi, je l'ai déjà vue en vrai !


Au hasard d'un déplacement professionnel, elle avait chopé sa voiture pour venir me faire un p'tit coucou vite fait à l'heure du déjeuner et c'était vraiment adorable. C'est donc au tour de Val Lao sur la Colline de répondre au questionnaire....

Merci ma belle !

Elle a des yeux incroyables....

1- Comment je m'intitule ? Comme s'appellent les habitants de là où je suis née ? C'est quoi mon âge à cinq ans près (en plus ou en moins) ?

Valérie, alias Val Lao sur la Colline, Lilloise de naissance mais pas d’origine. Celle qu’on appelait "La Cht’i" quand elle est arrivée à l’école dans le Gers est désormais bien Gasconne. 
Aucun problème avec mon âge, d’ailleurs j’arbore depuis 4 ans mes cheveux blancs sans complexe, après presque 20 ans de colorations diverses et variées : j’ai 47 ans, pour encore 2 mois ½. 
Évidemment, quand j’y pense, je n’y crois pas du tout. D’un autre côté, je n’aimerais pas avoir à nouveau 20 ans : je suis tellement plus intelligente maintenant ;-) ! 

Enfin, vous m’avez comprise… L’avancée en âge a de nombreux avantages en fait, notamment en terme de sérénité, mais pas que. 
Là où ça cale, c'est avec le reflet dans le miroir, oui là, ça fait toujours bizarre…


2- Si je pouvais choisir mon propre signe du zodiaque, ce serait quoi et pourquoi ? (on peut inventer si on veut)

L’improvisation… Tout est dit, non ? 


3- Les jours où je me trouve canon, c'est pour quelle(s) raison(s) ?

C’est assez rare, je dois dire, mais une jolie robe qui danse autour de mes cuisses me met facilement dans cet état du Je Suis Une Bombe qui tortille du cul dans la rue. 
Sinon, un petit pantalon droit bien coupé avec chemisier, veste, derbys ou talons, et je suis la reine du monde (ou du moins, du bureau).
Comme quoi, l’habit fait le rôle… 

Ou alors quand je me vois dans les yeux de mon Namoureux, tu sais, ce regard-là... Pas seulement celui qui mate mes seins non, mais celui qui apprécie l’ensemble, ou qui s’allume à l’évocation de mes petites victoires personnelles. Oui là, je suis super canon. 


4- Tu veux bien nous donner ta recette favorite ? Avec les ingrédients et le temps de cuisson !

Je cuisine de moins en moins. C’est mon homme qui s’en charge au quotidien (même s’il bosse beaucoup, il travaille à la maison et moi, je rentre tard le soir), ce qui me convient très bien.On se partage le menu quand on invite du monde, je m’octroie le plus souvent la confection du dessert. 

Je suis en ce moment, et pour la première fois de ma vie, en train faire ce qu’il faut pour perdre du poids (les kilos se sont insidieusement installés depuis 3-4 ans, et même si j’ai bien conscience de n’être pas grosse, l’image que me renvoie mon miroir, et surtout les photos de moi, ne correspondent pas à celle que j’ai dans la tête, et c’est ça qui compte, non ?)

Contre toute attente, l’amoureux me suit sur ce coup-là. Je dis « contre toute attente » parce que lui ne trouve pas que j’ai des kilos en trop (mais il sait que je fais ce que je veux, quelle que soit son opinion) et pourtant il s’est mis à la cuisine ultra-light pour moi (je précise que lui-même n’a absolument pas besoin de cette diète : il est aussi mince qu’à 15 ans, malgré tout ce qu’il mange), et s’il a envie de quelque chose de plus consistant, il me fait un menu à part ! (oui, il est parfait) (et il est très marié). 

Bref, je vous donne ma recette des Formidables Truffes au Chocolat. Un gros boulot mais le jeu en vaut la chandelle.
Alors il faut :
– 250 g de chocolat
– 2 jaunes d’oeuf (et avec les blancs qu’est-ce qu’on fait ? des meringues bien sûr ! autre pêché mignon de la maisonnée…)
– 150 g de beurre très mou mais non fondu – l’option beurre aux cristaux de sel est à tomber, mais ce n’est que mon avis
– 60 g de sucre en poudre (ou pas)
– du chocolat en poudre pour rouler les truffes dedans
– éventuellement un arôme comme de l’extrait de café (ma version préférée), ou de la vanille, ou du zeste d’orange, bref, improvisez. Natures elles sont « très délicieuses »* aussi (*dixit ma nièce)

Tout est dans la préparation, car Mesdames et Mesdames, il ne s’agit pas de faire fondre le chocolat, quelle hérésie, mais de le râper ! Oui, car ainsi, vos truffes seront craquantes croquantes miam.

Croyez-en mes longues années d’expérience en la matière, la meilleure technique est de râper avec un bon couteau, toutes les autres façons font fondre ou se transformer en poudre trop fine le chocolat. Il faut donc gratter dans l’épaisseur de la plaque de chocolat. On doit obtenir des « lamelles » fines, des petits morceaux.
C’est ça le plus long, mais la suite l’est aussi.
Soyez courageuses, le jeu en vaut la chandelle.

Une fois le chocolat râpé et une tendinite au poignet bien réveillée, mélangez le sucre au beurre tout ramollo, et ajouter-les au chocolat râpé avec les jaunes d’oeuf et éventuellement votre arôme.
Malaxez le tout à la spatule.
Laissez durcir une bonne heure (voire deux) au réfrigérateur.

NB : n’allez pas ouvrir le frigo l’air de boire un coup pour prélever de la mixture en passant avec votre air le plus candide, malheureuse ! Votre sourire vous trahira !
Si après les deux heures de refroidissement, il vous reste encore du mélange dans votre saladier, formez alors des petites boules, puis roulez-les dans le chocolat en poudre.
Voilà, vous serez exténuée, mais ça sera délicieux…

Pour d'autres recettes déjà partagées, je vous invite à farfouiller chez Daphné. Vous y trouverez ma recette de fondant au chocolat dans les commentaires  ainsi que plein d’autres délices des autres lectrices. Et aussi une recette salée totalement improvisée et améliorée par Daphné.

5- Quartier libre : voyage, lecture, envies, colère, musique, ciné, coup de gueule...  A toi !

Un film : Les Héritiers. L’éducation, c’est la base de tout, et la solution à de nombreux maux. Tout comme les projets et les challenges. Et Ariane Ascaride est une sacrée bonne femme, dans la vie aussi. 

Un livre : Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan. Pour l’écho que j’ai trouvé avec ma propre histoire de famille alors même que la sienne est si singulière. Bon OK, mon histoire de famille n’a rien à voir avec la sienne si ce n’est l’époque… Ce livre m’a bouleversée, aussi par le truchement de l’interrogation de l’écrivaine. 

Une ville : Porto (Portugal), entre autres :-)  pour ses boutiques de créateurs, ses deux rues de bars et de fêtes, le sens de la déco et de l’accueil de ses habitants.

Une e-boutique : la mienne !!! Ha ha ha ! Vous ne croyiez quand même pas que je n’en parlerai pas ?! (<-- ben j’espérais bien que tu allais en parler !)

J’aimerais y consacrer plus de temps, mais je ne peux actuellement pas quitter mon boulot que je qualifie d’alimentaire (même si mon poste est +++), boulot qui m’alimente bien mais me paraît de plus en plus indigeste… La voie que j’ai empruntée est une sorte d’impasse mais surtout une grosse erreur de jeunesse. Le temps partiel que j’ai demandé m’a été refusé, donc je fais au mieux pour approvisionner ma boutique… 

Cette activité parallèle est mon oxygène. Depuis longtemps je bricole et me suis essayée à de nombreuses disciplines créatives. J’ai BESOIN de cet espace de liberté. 

Pour me suivre : Facebook
Et la boutique : http://www.vlslc.fr/ 

Merci à Armelle pour cette chouette idée de présentations mutuelles. A qui le tour ??? 

--

Ben, oui, à qui le tour ?...

Si elle en est d'accord, j'aimerais que la prochaine soit la plus lointaine, géographiquement, de nous tous : Zéphine 
Ok ?



68 commentaires:

  1. Kathy2/11/16

    Ben voilà !...je m'absente 5 minutes et j'ai plein de " billets " à rattraper !...quelle bonne idée , ce portrait de lectrice !...Coucou Val Lao : j'adore l'Amoureux " très marié " !....;-) bon, je m'en vais lire les billets plus anciens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très mal de s'absenter Kathy, c'est très mal ! TU n'auras pas de truffes au sapin !
      Et merci de sourire à le lire :)

      Supprimer
    2. Kathy3/11/16

      Et même si je dis d'une voix grave avec des trémolos : " T'as d'beaux tu sais, poupée !... " ( j'ai rajouté un mot, pour personnaliser ;-) )

      Supprimer
  2. Fredix2/11/16

    J'aime beaucoup Le rougeàgèvre assorti aux boucles d'oreille ! Et au pull ! Est-ce-toi qui l'as fait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, sur ce coup je suis innocente. J'ai beaucoup tricoté mais je ne prends pluS mes aiguilles que pour montrer une astuce à mes filles qui ont pris la relève. Merci Fredix

      Supprimer
  3. Ohlala c'qu'on est belle à 47 ans et des brouettes !!

    Très chouette présentation encore !

    RépondreSupprimer
  4. Leyleydu952/11/16

    Mon dieu mais ces yeux que tu as Val Lao!... et j adore tes boucles d oreilles!! Le rouge est aussi ma couleur...
    Continue cette rubrique Armelle car c est vraiment super de mettre un visage sur les commentatrices de ton blog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Leyleydu95 mais je plaide non coupable : c'est l'héritage de mon père et du sien, et de mon autre grand-père aussi. Je les ai refilés à mes filles, dans un grand élan d'ovulation positive...
      Le rouge n'était pas du tout ma couleur jusqu'à il y a peu et je ne le porte qu'en touches (on me souffle dans mon oreillette que j'ai dans ma penderie un trench rouge. Oui bon ça va hein !) mais j'avoue que l'effet bonne mine est assez bluffant. Merci !

      Supprimer
  5. Ho mais ces yeux ! assortis à ceux d'Armelle ! Très sympa Val Lao ! J'avais déjà eu l'occasion de visiter ta boutique en ligne et vraiment tu as un talent fou ! Je te souhaite de réussir dans cette voie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Nathaly ! Je suis très touchée. Je suis accrochée à ma machine à coudre dès que j'ai un moment mais je n'avance pas vite et surtout je manque de temps pour mettre tout ça en ligne. Mais ça vient !

      Supprimer
    2. Mais comment se fait-il que je viens de découvrir que tu couds, et super bien!!!
      Ça nous fait un point commun!

      Et je rejoinds le rade: ces yuex, non mais CES YEUX!!! Et ce rouge à lèvre te vas à merveille, tu es une belle personne aussi bien dedans que dehors!

      Supprimer
    3. Rhoooooooooo ! Tu vas me faire rougir Zephine !
      Merci merci ��
      Et que couds-tu de beau ?
      Hâte de découvrir ton portrait !

      Supprimer
  6. Chris (aka Paquita Chocolatera)2/11/16

    Val le bleu de tes yeux m'espante ! C'est un plaisir de faire plus ample connaissance. Et je suis jalouse de ton talent créatif (nan j'déconne je suis admirative).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Chris ! Et give me five pour l'espantation ;)
      Je sais que tu suis de près mes créations et ça me fait très plaisir

      Supprimer
  7. J'adore ces portaits de lectrice, ça donne tellement l'impression d'être une famille!

    Houlàlà sérieux, c'est moi la prochaine?...
    Mais... Heu...
    OUI!!!! Banco!
    J'essaye de m'occuper de ça ce weekend, mais je promets rien parce que depuis quelques temps, ma vie à un petit goût d'épices indiennes qui pimente mon quotidien, et ça fait tellement de bien que j'en profite un maximum! ;-)

    (par contre, attends-toi à une tartine hein, parce que je ne suis pas réputée pour être très concise du clavier!)

    RépondreSupprimer
  8. Oups, j'ai raté plusieurs billets ! Mais en revenant ici je découvre, encore plus fort que le couteau/ciseaux, la pétillante Val Lao ! Quel plaisir de te continuer à te découvrir Valérie.

    Mais tu oublies de dire que tu as des pouvoirs magiques ( en plus de ta cape dorée de super-héros ) : depuis qu'on a suspendu ton adorable guirlande au dessus du lit de mon petit gars, les mauvais rêves sont partis voir ailleurs.

    D'ailleurs, ton amoureux sait-il qu'on est nombreuses à te regarder avec les yeux qui brillent ?

    Zéphine, je suis prête à découvrir plein de photos de Nouvelle-Zélande, j'ai cru comprendre que c'est là que tu as posé tes valises ? ( ben oui, même si je ne suis même pas capable d'enfiler un fil sur une machine à coudre sans m'énerver, j'avais regardé avec plaisir une de tes vidéos à ce sujet ).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma copinette gentille ��
      Oui bof, le pouvoir de la cape dorée, je m'en passerais bien : il me complique drôlement la vie tu sais... Mais merci pour la guirlande ! j'apprécie :)

      Supprimer
    2. Mais ne pourrais-t-on pas faire une guirlande de la cape dorée ? On n'a jamais trop de jolies guirlandes et de trucs qui scintillent dans nos vies !

      Promis, pour Noël, je tente tes truffes aux chocolat ( mais d'abord, je vais faire un peu de sport ).

      Supprimer
    3. Et ne pourrais-je pas commencer par me relire avant de cliquer sur "publier de grosses fotes d’orthographe" ?

      Supprimer
  9. kerwidenworld3/11/16

    Waouh quels yeux! Ce portrait est super bravo pour la création.

    RépondreSupprimer
  10. Ravie d'avoir fait la connaissance de Val! Je voyais le nom au fil des commentaires sur des blogs que nous partageons sans vraiment le savoir mais maintenant je peux mettre un visage et des idées, des goûts, des petites choses qui nous font mieux nous connaitre... Et puis ce regard, ce regard quoi! Pour rien ne s'oppose à la nuit : pareil! Quant aux truffes aux chocolat, sans commentaire... J'ai du coup découvert le blog et ses créations que je trouve terribles! Bref, extra cette idee de rencontre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Virginie, et merci pour tes mots gentils ! A très bientôt et bonne journée

      Supprimer
  11. Vérodu773/11/16

    Je commente très peu mais suis une lectrice quotidienne et addict ; merci Armelle pour cette fabuleuse idée qui créée encore plus de proximité, d'intimité, de ce je-ne-sais-quoi qui fait toujours du bien. Je me suis familiarisée avec certains pseudos depuis Le temps que je te suis, parfois ceux la même que je retrouve sur le blog de Caro que je fréquente assidûment également. Comme une famille que l'on apprend à connaître c'est chouette de pouvoir vous découvrir. Vraiment.
    Bonne journée à tous !

    RépondreSupprimer
  12. Val Lao sur la colline et son regard pétillant…

    J'aime ce portrait énergique, j'aime la recette de truffes au chocolat qu'il faudra que j'essaie, bref…

    Une rencontre tonique ! Merci à toi et aussi à Armelle de nous permettre de découvrir un peu mieux les gentils gens qui transitent par son blog ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Lilou Black pour ta bienveillance :)

      Supprimer
  13. Kaylee3/11/16

    Ah merci Valérie, d'être la seconde et de dévoiler un peu plus que le petit rond souriant et pétillant de ta photo. Quelle grâce, quelle élégance, quel charme !
    J'ai donc découvert le verbe "espanter", j'avais déjà découvert ton blog et je suis ébahie par tes talents. C'est vraiment une chance de pouvoir s'épanouir grâce à ses passions.
    Oui, je plussoie, cette idée d'Armelle de rencontre avec les lectrices est une super bonne idée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kaylee, merci d'avoir essuyé les plâtres ! Pas si facile hein ? En tout cas pour moi, pas si facile de voir mes rides ainsi exposées en grand format...
      Oui, cette idée est super, j'ai hâte de lire les autres portraits !

      Supprimer
  14. Pétunia3/11/16

    Merci Val Lao de te livrer à nous.
    Je suis toute intimidée devant tes beaux yeux, ton sourire et ta non coloration assumée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pétunia, et merci. Oui, la coloration devenait trop contraignante : j'ai trouvé mon premier cheveu blanc à.... 16 ans ! Bien sûr, il a fallu encore un peu plus de 20 ans avant que le poivre et sel s'installe vraiment, mais comme j'ai blanchi d'abord sur les tempes et une mèche en "façade", il était difficile de cacher les racines. Or, les racines blanches sous une coloration châtain, no way ! Au bout de 15 jours, je ne voyais que ça, alors j'ai arrêté. Et j'ai découvert des cheveux argentés (il y a 4 ans ils étaient moins blancs qu'aujourd'hui), très jolis, au point qu'on me demande souvent si je fais des mèches !!! (NON) :)
      Alors bien sûr, ça ne me rajeunit pas, mais qu'importe. Jusqu'ici, on ne m'a jamais cédé de place assise dans les transports en commun...

      Supprimer
    2. Pétunia4/11/16

      Je ne suis pas sûre qu'une coloration avec racine incolore, même courte rajeunisse. Je suis en admiration devant les femmes qui s'assument.
      Il y a de + en + de femmes avec des cheveux poivre & sel, avec un rouge à lèvre je trouve ça tellement sophistiqué.

      Supprimer
  15. Reine3/11/16

    Ouais, t'as d'beaux yeux tu sais, (embrassez moi ....moment filmique tellement "chargé" !!)
    J'ai aussi découvert ta e boutique....des cadeaux tout trouvés pour Noel, chouette!
    Tu peux nous en dire un peu plus sur ta colline ? c'est comment la vie quand on habite loin de beaucoup de "commodités" humaines ? ça me fascine toute cette énergie déployée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, merci !
      La hotte de Noël est actuellement en cours de confection, à vrai dire il y en a plein l'atelier, mais je n'arrive pas à trouver un moment pour mettre tout ça en ligne !
      La vie sur une colline, c'est cool. C'est la brume du matin dans le vallon tout en bas, ce sont les Pyrénées en toile de fond, c'est le soleil souvent, c'est le vent un peu, c'est un réseau associatif très dense et développé, sur de nombreux thèmes, ce sont des soirées entre amis, c'est un ciné unisalle soutenu par le département, c'est aussi beaucoup, beaucoup, beaucoup de soirées culturelles, de festivals en été... Dans un tel environnement, violence, agressivité, agression se font rares, même si bien sûr cela existe.
      La vie sur une colline, c'est merci Internet qui nous permet de faire nos courses presque comme les citadins, c'est aussi Toulouse à portée de soirée ou de journée shopping (100 km, on y va au moins une fois / mois voir des concerts ou spectacles, même si on sort aussi beaucoup sur place)
      La vie sur une colline, c'est donc également un nombre incalculable de kilomètres pour accéder à la moindre chose, aucun transport en commun, c'est trimbaler les enfants à droite et à gauche, ce sont des mois et des mois (et des mois) d'attente pour un rdv gynéco ou ophtalmo, c'est un marché de l'emploi assez peu glamour et des salaires au ras des pâquerettes.
      Oui, il faut en vouloir, mais ça vaut vraiment la peine. Vraiment.

      Supprimer
    2. Reine3/11/16

      Merci pour ta réponse....c'est le côté énergie déployée /avalage de kms pour la moindre envie de sortie qui m"espante moi qui suis depuis toujours une urbaine ...

      Supprimer
    3. J'ai vécu env. 10 ans dans diverses villes de France et d'ailleurs. J'adore la ville, vraiment, pour la proximité de tout, justement (croit-on), mais alors, mais alors, mais alors ! tout ce bruit, cette fureur, la pollution de l'air (que je sens VRAIMENT quand j'arrive en ville), quel rebutoir ! Sans parler des embouteillages qui vous éloignent finalement au moins autant que les distances pour les ruraux que nous sommes, sauf que nous, à la place des pots d'échappement qui nous crachent leur colère à la gueule le temps du trajet, on a des décors naturels qui défilent derrière le pare-brise...
      La ville pour moi, ce sera (peut-être) à la retraite, quand j'aurai le temps... En attendant, c'est pendant les vacances, sur des séjours d'une semaine ou de grands week-ends, selon la destination.

      Supprimer
    4. Reine4/11/16

      C'est rigolo car je quitte Toulouse à l'instant, et c'est vrai quels embouteillages !!! J'ai cru rater mon train !!

      Supprimer
    5. Chris (aka Paquita Chocolatera)4/11/16

      Reine : Toulouse c'est exactement comme Paris (mais il y fait plus chaud :-D) !

      Supprimer
    6. M'enfin Chris non ! Les Toulousains sont beaucoup plus sympathiques que les Parisiens ! ;-p

      Supprimer
    7. Madame H5/11/16

      Far-pai-te-ment ! Ici, les gens disent "bonjour" au chauffeur quand ils montent dans le bus et "merci et au revoir " quand ils en descendent; ils se parlent facilement dans la rue, le métro, ou les commerces, et surtout, surtout, quand vous dites "merci" à un toulousain, il vous répond le lumineux et généreux "avec plaisir" au lieu de l'horrible et sec "de rien "!
      Je vous ai dit que j'aimais ma ville ?

      Supprimer
    8. Reine5/11/16

      Ma soeur vient me rendre visite régulièrement à Paris. (nous sommes du Sud)Elle reste elle même, c'est à dire qu'elle commente le moment avec les gens dans le métro, le bus, ....elle est tellement souriante que ça marche fort, et que les voyageurs se mettent à discuter eux aussi...elle engueule les gens qui la bousculent et persiflent les speedés..elle a même calmé un début de bagarre dans un bus un jour..bref ,elle détonne dans la morosité parisienne, mais pour le moment plutôt positivement ...là où elle me fait vraiment rire ,c'est quand elle négocie à mort au marché Aligre, laissant bouche bée les hipsters ...

      Supprimer
  16. tellement agréable de "rencontrer" celles (et ceux peut etre un jour ? ;) ) qu'on lit en commentaire depuis longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et une photo de ces 20 ans, on n'y a pas droit ? :D

      Supprimer
    2. Merci Stéphanie :)
      Non, les photos de nos 20 ans sont interdites : on se trouve belle alors qu'à l'époque on se trouvait juste quelconque, et après on a des hallucinations quand on se regarde dans le miroir :-P

      Supprimer
  17. Elles sont belles tes lectrices (oui mme de dos)... C'est vraiment une super idee ces portraits en tous cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kaylee4/11/16

      Merciiii !

      Supprimer
    2. Ooooh, mais c'est gentil ça :) Merci Hélène

      Supprimer
  18. Un portrait vraiment sympa (et des yeux...)!

    RépondreSupprimer
  19. Du coup, j'ai visité la boutique et lu la "naissance" de la collection de sacs... C'est un superbe travail (et j'aime tes guirlandes de papier...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et re-merci Geneviève. Reviens quand tu veux, la boutique est ouverte 24/7 :-D

      Supprimer
  20. Suzanne4/11/16

    Après Kaylee, Super contente d'en découvrir un peu plus sur Val, c'est vraiment une bonne idée ces portraits.
    Vivement la suite :)

    RépondreSupprimer
  21. Rosana4/11/16

    Ben dis donc ma blonde, tu as choisi de si belles lectrices par hasard? Encore un beau portrait... quelle pêche, quel regard et quel sourire. Un grand merci a val lao sur la colline et on attend le prochain portrait avec impatience. Des bises les filles.

    RépondreSupprimer
  22. Anonyme4/11/16

    Décidément c'est une excellente idée ces portraits !
    J'aime beaucoup ton pseudo (que je lis aussi chez Caro) et suis ravie de découvrir la personne... et la boutique, mais que c'est joli tout ça. Quand on a soi meme deux mains gauches et aucun talent créatif, ca paraît un peu magique.
    Revenons aux truffes au chocolat, il faut rapper avec un économe ? Ou avec une râpe ?
    Merci !
    Des bises

    Ariane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ariane, et merci.
      Pour les truffes, je "râpe" avec un couteau de cuisine bien affûté : je gratte la tranche de la plaque. L'idée est d'avoir des pépites, mais bien sûr il y aura aussi de la poudre qui se formera. Je crois avoir essayé avec un économe, et ça faisait trop fin. Mais après tout, chacun sa technique, et surtout ses goûts !

      Supprimer
  23. Madame H5/11/16

    Quel superbe portrait ! et Quels yeux envoûtants en effet !
    j'étais déjà allée voir tes créations sur ton blog et il n'est pas exclu que j'y pioche quelques cadeaux pour Noël, tellement tout est est joli ... Je fais quelques guirlandes moi aussi, mais comme je ne sais pas coudre, le résultat est beaucoup moins réussi et je suis très admirative de ton talent.
    C'est une magnifique idée (et tellement généreuse) de nous présenter tes lectrices, et de pouvoir mettre un visage sur les noms que l'on lit régulièrement ici ... Alors, à quand le pilier du rade ??? DOMINIQUE bien sûr !(oh elle va me détester de dire ça !! ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE5/11/16

      Madame Hirondelle, vous avez raison. Je vous déteste. Il est hors de question que je me prête à un portrait, ni que je montre ma tête.
      Et puis j'ai perdu le cordon de mon appareil photo.
      Et puis j'ai pas grand chose à dire sur moi. Je suis d'une banalité à pleurer.
      Et puis je vois les lectrices par leurs commentaires au fil du temps, un peu comme on s'imagine les personnages d'un livre. Bien sûr que la réalité est différente, mais j'ai mon propre monde au fil des années, maintenant!
      Madame H, par contre c'est adorable de me propulser pilier du rade, j'en suis toute confuse. Cependant, je ne suis pas la seule, n'est-ce pas ???

      Supprimer
    2. Madame H5/11/16

      Ah non c'est vrai, il y a le second pilier du rade : Smouik en personne !!!!

      Supprimer
    3. Kaylee6/11/16

      DOMINIQUE, tu n'es pas du tout obligée de montrer ta tête... j'avoue que lorsqu'Armelle m'a proposé de faire mon portrait, ma première idée fut de dire "non", puis petit à petit j'ai réfléchi.

      Supprimer
    4. Madame H merci :) et au plaisir de te revoir dans ma boutique :)
      Tu as raison, DOMINIQUE et Smouik, j'aimerais bien en savoir un peu plus sur elles !!!!

      Supprimer
  24. clemence5/11/16

    Quel portrait pétillant ! C'est tellement beau une femme qui "vieillit" naturellement. J'ai vu Patricia Kaas à la TV récemment: quel carnage... Elle est figée tellement elle s'est fait injecter des trucs sous la peau ou que sais-je. Je trouve cela bien plus terrifiant que des rides et des cheveux gris ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kaylee6/11/16

      Oui, c'est beau, avec toutes nos rides témoins de notre vie. Et je trouve que Val sourit aussi avec ses yeux.
      Ce qui m'attriste, ce sont les jeunes femmes qui commencent à faire des injections alors qu'elles n'ont pas encore 30 ans, pour fixer et figer leur jeunesse. Comme les sœurs KK. Ou comme hier soir Caroline Receveur, totalement inexpressive dans "Danse avec les Stars".

      Supprimer
    2. DOMINIQUE6/11/16

      Tout ce qui consiste à lutter contre l'inévitable est stupide et perdu d'avance. Cela n'empêche pas de prendre soin de soi, de sa peau, de son corps, mais aussi il faudrait travailler l'acceptation de ce qui est inéluctable et pas si dramatique que ça !
      Or notre société a le mépris facile, notamment pour les femmes ("elle a pris un drôle de coup de vieux"). Plutôt que de lutter contre ce mépris, on préfère bien souvent lutter en vain contre les marques du temps.
      Rapprochons-nous des actrices anglaises (Helen Mirren, Maggy Smith) qui restent nature toute leur vie, contrairement aux cocottes d'Hollywood.

      Supprimer
    3. De quelles rides parles-tu, Clémence ? ;)
      J'avoue que me voir en photo me fait toujours un choc, tout de même. C'est très différent de ce que je vois dans mon miroir... Mais le plus important est ce que je ressens à l'intérieur, non ? (j'ai 27 ans)
      Merci les filles !!!

      Supprimer
    4. Pétunia7/11/16

      Je suis d'accord DOMINIQUE, la société ne fait pas de cadeau quand on vieillit (et de façon générale avec le physique) et pas facile de s'en détacher. ça dépends également des personnes qui nous entoure, de son milieu pro.

      J'adore l'actrice Judi Dench. J'ai toujours trouvé qu'un visage marqué était plus intéressant qu'un visage lisse. Peut être parce que j'ai beaucoup peint et dessiné.

      Supprimer
  25. Merci beaucoup à toutes !
    Et merci à Val d'avoir répondu à chacune, c'est adorable ;-)
    A bientôt pour une nouvelle découverte...
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Jolie Blonde, et pas que pour les bonnes ondes reçues (le baume, ça fait du bien et ça sent bon) aussi pour la pub pour ma petite boutique :)
      Répondre à toutes, c'est tout de même la moindre des choses, et je me rends compte que c'est très prenant pour toi aussi qui le fais systématiquement !

      Supprimer
  26. Emilie10/11/16

    C'est vraiment chouette ces portraits ! Et je suis admirative devant les personnes comme toi, Val Lao, qui sont si douées de leurs mains pour créer de belles choses. Désolée,je ne commente pas bcp en ce moment...

    RépondreSupprimer