24 oct. 2016

Un joli moment




Ninou-ma-soeur est venue. Pour la troisième année consécutive, elle prend quelques jours seule sur sa vie de Maman-Maîtresse pour venir à La Rochelle. On a passé de jolis moment, sous le soleil d'octobre, parfois chaud, parfois venteux, parfois humide.


On a parlé encore et encore. Elle m'a raconté sa vie de Maîtresse, les aléas, les complications, les situations parfois tellement difficiles de certains enfants, l'absence de formation, les conférences pédagogiques tellement éloignées de la réalité du quotidien, dispensées par des gens sans-doute plein de bonnes intentions, mais qui n'ont vraisemblablement jamais foutu les pieds dans une classe ni fait face à des parents, et comment aider cette petite qui a déjà vécu tant d'horreurs dans sa vie et dont elle sait qu'il est fort probable qu'elle n'arrivera toujours pas à lire à la fin de l'année. Du système qui fait qu'il est si difficile pour un enfant d'y trouver sa place lorsqu'il n'arrive pas à suivre. Des collègues sympas avec qui elle s'entend vraiment bien et heureusement.

Elle m'a parlé de mes neveux et nièces de leurs dernières aventures, de leurs derniers exploits, de leurs derniers apprentissages. De sa vie.

De la nôtre aussi, de nos souvenirs, de la famille. Elle a caressé Moumine longuement, n'a pas éternué en sa présence ce qui n'était pas gagné d'avance. On a mangé des moules sur le Vieux Port, même si c'est pas trop la saison, mais ça lui faisait trop envie.
Elle a fait des patates rôties, comme on dit dans l'Est. On lui a fait du boudin noir "parce qu'elle n'en mange jamais, les autres n'aiment pas ça" et mon mec lui a rapporté des huîtres qu'il a dégusté avec elle, parce que moi, je n'aime pas ça.

On est allées encourager le Stade Rochelais, toutes les deux, c'était un beau match et elle a bien aimé. Elle m'a raconté les concerts de Bruce Springsteen et de Bryan Adam où elle est allée récemment. Je lui ai parlé de Chicago et de San Francisco, un peu, elle avait déjà lu pas mal de trucs ici même.

On s'est baladées, on a fait les boutiques, on s'est fait des cadeaux d'anniversaire en retard.

Ce temps passé ensemble est précieux. Une fois par an, elle vient, une fois par an, j'y vais. C'est pas beaucoup deux fois par an. Alors on profite du temps présent et au moment du départ, sur le quai de la gare éclairé par les lumières orangées, on se sert dans les bras et on se dit à bientôt, tu m'envoies un texto quand tu arrives ?

C'est dur de la savoir loin.
C'est bon de la savoir heureuse.








42 commentaires:

  1. Kaylee24/10/16

    Merci de nous faire partager ces moments avec ta sœur, tu as de la chance d'avoir une belle relation, ce n'est pas toujours évident.
    Tiens, je ne savais pas qu'on pouvait mettre des lardons, ce sont bien des lardons, n'est-ce pas, dans les moules à la crème...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce sont des lardons et oui, c'est délicieux !

      Supprimer
  2. Fredix24/10/16

    Ca fait plaisir de lire ton article mais malheureusement je n'ai ni soeur ni frère ! https://www.youtube.com/watch?v=JfB61wEcMEY
    Quand j'étais ado je passais en boucle et très fort cette chanson car j'en voulais à mes parents ! Je ne savais pas pour les fausses couches de ma mère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'avec un peu de recul, ça n'a pas dû être facile...

      Supprimer
  3. Merci pour ce beau moment de partage :)

    RépondreSupprimer
  4. Marie-C BDX24/10/16

    Merci belle blonde de partager ces doux moments avec nous.
    En te lisant et Au lendemain de mon anniversaire il est plus que douloureux d’accepter que mes deux sœurs soient parties faire du poney multicolore....Mais ça fait vraiment du bien de vos voir toutes les deux et de savoir que vous profitez l'une de l'autre avec bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doute que ce ne doit pas être facile. Et oui, on profite à fond de ces quelques jours, deux fois par an ;-)

      Supprimer
  5. Chris (aka Paquita Chocolatera)24/10/16

    Précieux moments d'une belle entente ! Te lire m'a donné des frissons et la larmichette ! Quand je retrouve mon petit frère 2 à 3 fois par an, c'est comme si on ne s'était jamais quittés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est un peu ça. Bon faut dire qu'on se parle régulièrement au téléphone aussi.

      Supprimer
  6. Anonyme24/10/16

    De bons moments de partage, c'est super moi aussi je ne la vois qu'une ou deux fois dans l'année.
    Odile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est difficile mais à chaque fois un grand plaisir.

      Supprimer
  7. Smouik24/10/16

    La 1ère photo, c'est toi ou c'est elle ? Parce que si c'est elle, la ressemblance est confondante !! ça doit être chouette d'avoir une sœur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est elle ! Nous, on ne trouve pas forcément qu'on se ressemble, mais une amie que j'ai croisé ce weekend avec elle m'a dit que c'était frappant. On parle aussi un peu de la même façon ! Si ce n'est qu'elle, elle a l'accent lorrain quand même un peu ;-)

      Supprimer
    2. Fredauboulot26/10/16

      Ah oui je suis d'accord! Sur la première photo, la ressemblance est frappante. La posture, les cheveux...

      Supprimer
  8. Fabignou24/10/16

    Sur la première photo, j'ai du mal à savoir si c'est elle ou toi ! Vous vous ressemblez beaucoup et vous avez l'air de partager une belle complicité, c'est chouette.
    La mienne de soeur arrive demain <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est elle ! Et si, on le voit, elle est tout de même beaucoup plus mince que moi ;-)

      Supprimer
  9. Ooooh ! coeur coeur coeur !
    Idem ma soeur et moi. Et ma fille et sa soeur, ou l'inverse ;), mes filles quoi...
    Ma soeur à moi est tout près maintenant que je suis rentrée au bercail après quelques années loin d'ici, mais près ou loin, toujours pareil.

    PS : pas toi Armelle, non pas toi ! On ne sert pas qqn dans ses bras !!! On le serre bien fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik24/10/16

      ça ne se dit pas "serrer dans ses bras" ?? Jamais entendu ça... Pourquoi d'ailleurs ?

      Supprimer
    2. ouais , pourquoi pas, Val??.....après tout on peut aussi serrer qq'un dans ses cuisses :))))

      Supprimer
    3. Smouik24/10/16

      REINE !! :-DD

      Supprimer
    4. Bah oui, je comprends pas. Pourquoi ne peut-on pas dire ça Val ?

      Supprimer
    5. Anonyme25/10/16

      elle parlait de l'orthographe je pense. "On se sert dans les bras" : verbe "servir" / "on se serre dans les bras" : verbe serrer

      Supprimer
    6. Voilà, pardon, j'avais laissé ça là, mais n'étais pas revenue... Oui, en effet : sert du verbe servir, serre du verbe serrer !!!!!!!! Une faute qu'on voit partout sur Internet, ce n'est pas pour autant qu'elle en devient vérité...

      Supprimer
  10. Hasle Leila basraoui24/10/16

    Coucou, tu m'as fais pleurer,c'est si bon de vous savoir heureuse.toujours unis c'est bien ça.

    gros bisous
    Leila

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Leila, ça me fait tellement plaisir de voir ton message ! Ninou m'a montré une photo de ta fille via FB ce weekend... Elle est magnifique !

      Supprimer
  11. Kaylee24/10/16

    Hey, les Miss, c'est pas toujours aussi idyllique les relations entre fratrie, ma sœur et moi, à part être sorties du même ventre, nous n'avons pratiquement pas d'atomes crochus, tout nous oppose.
    Armelle, et toutes celles qui connaissent les réjouissances des retrouvailles, ont de la chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut aussi avoir la joie de se retrouver avec des cousins, ses enfants... N'est-ce pas ? ;-)

      Supprimer
  12. Vous vous ressemblez beaucoup et ton texte est touchant...
    J'ai 3 soeurs et 2 frères et c'est fou ce lien !
    Mes 3 enfants (1 garçon puis 3 ans plus tard, des twins garçon+fille) vivent cette relation très proche et très tendre :)

    RépondreSupprimer
  13. Anonyme24/10/16

    Quel joli moment. J'aime beaucoup cette idée que la distance n'a rien à voir avec la proximité, je crois que ça confère une intensité plus forte aux moment qu'on passe ensemble.
    En tous cas c'est ce que je ressens avec ma sœur de cœur qui vit à 800km.
    Sinon j'aime bien ton hommage aux maîtresses, vraiment.
    Des bises

    Ariane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lui ai proposé qu'elle écrive un billet, elle, sur sa vie de Maîtresse, mais elle n'est pas hyper emballée... ;-)

      Supprimer
  14. Avec mon unique soeur , absolument rien de commun, mais un lien très fort qui nous unit, peut-être parce que nous avons perdu nos parents très jeunes et que nous nous sommes retrouvées si seules ....la certitude qu'elle sera toujours là pour moi et réciproquement (p'tin , je parle comme dans les soaps américains!!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine : prochaine scénariste des Feux de l'Amour ?

      Supprimer
  15. RAV (désolée la blonde) depuis 3 mois , je m'endors sans problème, puis je me réveille systématiquement 5 heures après , impossible de replonger , et puis évidemment zombie le reste de la journée.....j'ai toujours eu un sommeil de plomb jusqu'à Août dernier.... je ne comprends pas , pas de souci particulier ou angoisse, un dérèglement sans raison apparente....quelqu'un a une solution "naturelle" à proposer? quelqu'un a essayé novanuit dont ils font la pub à la télé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux, je regarde dans mon guide des huiles essentielles ce soir. Je crois que mettre de l'huile essentielle de lavande sur son oreiller peut vraiment aider. Et sinon, de l'Euphytose ?

      Supprimer
    2. Chris (aka Paquita Chocolatera)25/10/16

      Bonjour Reine, Novanuit triple action est pas mal du tout pour moi. J'ai testé d'autres produits du même type et c'est celui me réussit le mieux.

      Supprimer
    3. Merci les filles, car ça commence à devenir un vrai problème ! Je vais essayer la lavande et Novanuit , je suis prête à tout!

      Supprimer
  16. J'ai pas de soeur, mais un frêre de deux ans mon ainé, et le moins que l'on puisse dire, c'est que on est loin de la relation que tu vis avec Ninou-ta-Soeur!

    C'est pas qu'on se déteste, on passe même de bons moments les rares fois où on se voit... Simplement, comme pour mes parents, mon frêre est au même niveau que les connaissances qui partage ma vie. Tu sais, ces gens (amis d'amis, anciens collègues, etc) que tu prends plaisir à côtoyer à l'occasion, mais auxquels tu ne penses absolument pas le reste du temps. Ben ma relation avec mon frêre (et dans une moindre mesure avec mes parents), c'est ça.

    Et la distance n'a rien à voir là-dedans. C'est vrai que j'ai mis 19.000km entre nous en allant m'exiler au pays des Kiwis, mais ça ne m'empêche pas de rester très proche de mes meilleurs amies. Tandis que j'ai vécu deux ans à moins de 1km de mon frêre, et on ne se voyait que lors des réunions de famille...

    Oh, je ne me plainds pas hein, je n'ai jamais ressenti le besoin d'avoir un autre relation avec ma famille, mais je reconnais ressentir un petit pincement au coeur quand je lis ton texte, me disant que je passe certainement à côté de quelque chose...
    Ça fait plaisir de voir que vous rayonnez toutes les deux (et je rejoind le rade: la ressemblance est vraiment marquante!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise relation. Il y a celles qui doivent être... Par exemple, je n'ai pas vu certaines de mes cousines depuis au moins 20 ans, alors que ça me ferait plaisir (n'est-ce pas les M. ?)

      J'ai de leurs nouvelles régulièrement par Maman, via mon oncle et ma tante, mais la vie fait que l'éloignement rend la chose moins aisée.

      Si tu as des amis qui comblent ce besoin de relations proches, c'est tout bénef !

      Plein de bisous !

      Supprimer
  17. En tant que maitresse aussi, mes conseillers pédas ne sont pas les moins tordus...
    Mais ces ministres qui rédigent des lois absurdes sur un coin de table...
    Mais bref, j'm'enflamme pas :)

    Jolie soeur en tous cas ;))

    RépondreSupprimer