12 oct. 2016

American trip : San Francisco... last day



Voilà mes golden racoons, le voyage s'achève par une balade de l'autre côté du Golden Gate. On est donc partis en taxi avec nos valises lourdes et gonflées, direction Union Square chez le loueur de voiture Alamo. J'avais récupéré un bon plan sur le très chouette site Lost in the USA, qui permettait la location avec le GPS inclus. A noter que le site est aussi une mine de bons conseils ;-)

Chez Alamo, il y a la queue pratiquement jusqu'à dehors... Mais ça va relativement vite, on a attendu 30 minutes, puis 10 minutes pour remplir les paperasses (en priant pour que mon vieux permis de conduire rose à trois volets et ma photo vintage conviennent à l'employé). Il nous demande de patienter encore 10 minutes le temps que ses collègues préparent la voiture... On boit un verre d'eau, je suis impatiente... Je trépiiiiigne.

Voilà, on a les clés et on rejoint le parking où elle est rangée. Pinaise, qu'est-ce qu'elle est belle. On fourre les valises dans le coffre, on se fait expliquer comment on ouvre la capote et yalllaaaaa ! C'est parti ! Je flippe parce qu'on n'arrive pas à régler le GPS à l'intérieur du parking et je me vois déjà hésitante dans la circulation dense du centre ville, hésitante avec mon monstre blanc et son museau immense. Je prends les virages qui mènent à la sortie tout doucement, je ne suis pas hyper rassurée. Ouf ! Au premier virage, c'est bon, le GPS se met en route et je suis ses indications.

Je fais HYPER gaffe aux feux rouges qui ne sont pas comme chez nous. Ici, ils se situent APRES le carrefour et non avant, t'as plutôt intérêt à faire attention au moment où tu t'engages. Il fait beau, le moteur vrombit. On longe la baie et on l'aperçoit, noyé dans la brume : le Golden Gate. De notre côté, il fait un temps magnifique et pile au niveau du pont, c'est le brouillard complet. Incroyable.

Tiens, on a fait un p'tit film !



On kiffe, on sourit de toutes nos dents, tout en regrettant de ne pas pouvoir "tirer un peu dedans". Mais la limitation de vitesse est super basse et je n'ai pas très envie de prendre une prune ou de me faire arrêter par la CHiP, d'autant qu'à mon avis, ça fait un bail que Poncherello a pris sa retraite, donc ce serait mort pour l'autographe.

Arrêt obligé pour photos souvenirs : le soleil, la Mustang, le Golden Gate, la brume. La voilà ma carte postale !!



Elle a un grand museau !








San Francisco en face, qui flotte sur la brume







Elle est pas peu fière la Grosse Blonde...



On repart direction Sausalito, villégiature hype de San Francisco. On s'arrête sur un parking, fiers de notre monture. Notre Petit Poney d'amour. La ville est jolie, la vue aussi, je trempe ma mimine dans le Pacifique : glacé ! La ville est bourrée de galeries d'art magnifiques et de restaurant chers. Je tombe en amour devant une pochette dans une vitrine, une pochette "margarita" avec une poignée en quartier de citron vert. J'entre pour demander le prix : 197 $. Ok, merci, au-revoir Madame.
On jette notre dévolu sur un marchand de burgers qui officie dans un couloir, on les dégustera au pied d'une statue, à l'ombre des palmiers. La belle vie.






















Un petit café, un petit pipi et on se dirige à l'entrée de la ville, un peu plus loin dans la baie, là où on peut voir les fameuses maisons flottantes, celles qui ont inspiré Otis Redding lorsqu'il a composé Sitting on the dock of the bay. C'est joli, pittoresque, très privé et surveillé. Certaines maisons sont très belles, d'autres un peu plus délabrées. C'est curieux mais moi, je trouve surtout que ça sent les égouts... ou la vase pas propre. On ne reste pas longtemps, visiblement, et ça se comprend, les habitants ne sont pas hyper fan des touristes qui viennent shooter leur mini-jardinet. Encore une fois, je comprends.













Vrrrrrrroum (je kiffe le bruit du moteur au démarrage). Direction Muir Woods, un parc que plusieurs personnes nous ont recommandé, où on peut voir des séquoias. La route est très sinueuse, je fais attention. Lorsqu'on y arrive, il ne reste plus beaucoup de temps pour faire la visite, on se contente donc de l'entrée et on décide de filer vers Muir Beach, de l'autre côté.





Trois virages plus bas, nous sommes de nouveau dans un brouillard épais. La plage est très jolie, on peut y trouver des cailloux et des rondins de bois aménagés pour pouvoir y faire du feu. D'ailleurs, un petit couple se pelotonne sous une couverture devant quelques flammèches. Bon, y a aussi un type en short et deux surfeurs en pleine méditation avant d'aller dompter les vagues. C'est très étrange. Une heure plus tôt, il faisait 30° à Sausalito et là, on se caille les miches dans le brouillard.













Le brouillard ne nous quittera plus. On repasse le Golden Gate dans les bouchons, on longe un peu la côte et finalement, il est déjà temps de rentrer, le jour décline. Tiens, enfin une portion de route qui va un peu plus vite (110, hein, on va pas non plus s'enflammer) ! J'enclenche le mode sport et wooooooou, ça file ! Déjà fini. Pour me consoler, j'enrhume une Porsche au feu rouge suivant. Mon Petit Poney.


Au détour d'un virage, plus de brouillard... Notre dernière vue sur la baie...
Ce soir, on dort dans un hôtel près de l'aéroport, dans une banlieue moche mais fonctionnelle. La chambre est grande, le lit encore plus. Notre dernier dîner sera chez Zorbas', The Best Pizza (ça s'invente pas). On est heureux, un peu fatigués, un peu tristes aussi. Ici s'achève notre aventure américaine, riche d'émotions. On en a pris plein les yeux, les oreilles (les camions de pompiers, mamma mia !), un peu dans les bourrelets aussi. Tout s'est bien passé, on était heureux tous les deux pour notre premier grand voyage, ensemble non-stop pendant 10 jours.

Bien sûr, j'ai pleuré dans l'avion... Le blues des vacances finies, le blues de la fin de cette parenthèse... J'ai encore à mettre en page pour mon futur livre photos, trois fois plus de clichés que ceux que tu as pu voir. Une belle expérience.

Ah si ! Il me reste à faire un billet sur les trucs vraiment chelous aux US (je te préviens, ça va causer sanitaires)... 





31 commentaires:

  1. sophiefromthetrain12/10/16

    Les photos, les récits... j'ai voyagé et frémi avec vous. Merci infiniment pour ce voyage plein d'émotions. <3

    RépondreSupprimer
  2. Merci, merci pour ce retour plein de... tout !

    RépondreSupprimer
  3. Smouik12/10/16

    Y a pas que la Porsche rouge que tu as enrhumée au démarrage... Nous aussi ! Waouh, ce plaisir (le vôtre) que l'on ressent à te lire, un vrai booster d'énergie. Bon, je ne parle pas de mon envie de burger à 10h45 et de la jalousie qui me dévore jour & nuit...
    Trop tip top, a huge merci pour tout ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, jalousessss, et je répète que tu ne nous a pas proposé de nous emmener, hein , mauvaise !!

      Supprimer
    2. Bah non ma Reine... C'était un love trip tu vois et même si je t'aime beaucoup... bon... ben... ;-)

      Supprimer
  4. Chris (aka Paquita Chocolatera)12/10/16

    Golden Gate, brume, Mustang, Vraaaaoum ! C'est une fin de voyage en apothéose ! Merci pour ce partage ! Je comprends le blues, ça me fait la même chose quant la parenthèse enchantée se termine.

    RépondreSupprimer
  5. DOMINIQUE12/10/16

    Quel délicieux partage ! Les détails, petits ou grands, tu as vraiment le don du récit.
    Merci beaucoup, not' Blonde !

    RépondreSupprimer
  6. Fredauboulot12/10/16

    Ah ouais, la classe!! Elle est cro cro belle!!

    RépondreSupprimer
  7. Fredix12/10/16

    Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Et aussi merci au caméraman qui nous a fait un très joli film ( ah, toi conduisant nonchalamment d'une main, l'autre posée sur la portière et tes cheveux blonds volant dans le vent de la vitesse !) Tout a été dit ! Tu nous fais voyager avec toi ! Je te propose une reconversion : tu fais un blog de voyage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voyage pas assez pour ça ! Et puis là, c'était vraiment un voyage particulier, pour un anniv particulier ;-)

      Supprimer
  8. Fredix12/10/16

    Je tiens à préciser que Fredauboulot et moi ne sommes pas la même personne ! Même si nous postons toujours en même temps ! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai ADORE ton petit film ! génial ! j'ai voyagé grâce à toi ! Mille mercis !....

    RépondreSupprimer
  10. Oh là là ! Oh là là ! Oh là là ! Oh là là ! Oh là là ! Oh là làààààààààààà ! Quel super épisode !!!
    Moi les ponts, surtout s'ils sont grands et élégants, c'est con hein, mais ça me rend toute chose, je ne sais pas pourquoi. Souvenirs du Brooklyn Bridge et du viaduc de Millau, par exemple...
    Merci pour ces émotions partagées :)

    RépondreSupprimer
  11. Anonyme12/10/16

    Ah moi aussi je kiffe les ponts. Je fais des détours pour passer sur des ponts.
    Mon aigreur et ma jalousie (lol) sont multipliées par le temps que vous avez eu. Je m'y suis caillée en août.
    Sinon je passe mon temps à regarder les sites qui causent du train Chicago / San Francisco... Tout en me disant que par la route ça doit être bien aussi.Et je retourne verdir (relol) en regardant tes photos.

    RépondreSupprimer
  12. Merci d'avoir partagé ce beau voyage. Dans les trucs chelous.... je parie que tu vas parler des portes de chiottes (vu le nombre de fois où tu as parlé des pauses pipi !) qui touchent pas les bords et vont pas jusqu'en bas ! Au Canada, j'avais eu cette surprise là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et de la lunette pas complète (ça je m'en fous, je m'assois jamais dans les toilettes publiques) et du niveau d'eau impressionnant qui rend toute discrétion impossible !
      Souvenirs, souvenirs.....

      Supprimer
  13. Non mais attends.... Je m'absente quelques mois et quand je reviens tu nous racontes ton road trip US en voiture mythique avec ton cheum...
    Vidéo à l'appui en plus :)

    C'est trop génial...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE12/10/16

      Salut, Agoaye, ravie de te revoir !

      Supprimer
    2. Hey ! Coucou ! Alors si tu as quelques minutes, reprends les billets voyage au début et du verras que c'était un trip, mais seulement en voiture le denier jour ;-)

      Supprimer
  14. Tes photos avec la mustang Déchirennntttt !!!! Merci !!!

    RépondreSupprimer
  15. Anonyme12/10/16

    Merci pour le partage. J'ai l'impression d'avoir voyagé au gré de mes lectures, ça donne envie!
    Agnès

    RépondreSupprimer
  16. Génial ! Quel magnifique voyage ! Ca me donne des envies de voyage lointain !
    Merci Armelle ! Bisous

    RépondreSupprimer
  17. vraiment merci pour ce beau partage! j'en aurai presque laché ma larme moi aussi sur la fin... de te voir dire aurevoir à cette expedition magique... mais c'est pour mieux y revenir! là bas ou ailleurs....

    RépondreSupprimer
  18. Anonyme13/10/16

    Merci pour ce partage de bons souvenirs.

    Bonne journée.
    Odile

    RépondreSupprimer
  19. Je suis ravie que vous ayez été si nombreux à suivre ces p'tits billets exotiques. J'avais peur que ce soit un peu lassant mais visiblement, ça vous a plu ;-) A très vite.

    RépondreSupprimer
  20. Quel plaisir de faire vrombir la Ford Mustang avec toi ! Le nord de San Francisco est si beau - mais alors, avez-vous des séquoias ?

    RépondreSupprimer
  21. Très chouette ce voyage, ça me rappelle le mien, en mai dernier.
    J'ai adoré cette ville, tellement plus belle que Los Angeles qui est très impersonnelle. J'attends les trucs chelous. Pour moi, le premier, c'est le repas du soir à 18 h 30. Si tu vas dîner à 21 heures, c'est foutu.

    RépondreSupprimer
  22. Madame H13/10/16

    Je n'ai pas commenté sur les autres billets, mais j'ai tout lu avec avidité ! Un seul mot : merci pour ce partage si généreux ! C'était génial de te suivre !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  23. Anonyme13/10/16

    M E R C I
    Tu as un vrai talent de conteuse (on le savait déjà), c'est un plaisir de voyager avec toi.
    Je crois que c'est LE voyage des 40 ans (et je ne dis pas ça parce que c'est aussi pour mes 40 ans que je l'ai fait). Sinon j'ai des propositions pour le voyage des 41 !
    Je suis très jalouse de la Mustang, j'aurais dû j'aurais dû, j'aurais dû.

    Sinon côté sanitaire, on parle des douches fixées dans les murs pour les filles qui frisent dès que l'air est humide ? Hein ?

    Ariane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'on va en parler ouais...

      Supprimer