24 juin 2016

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



Tu crois qu'la vie c'est un kiwi ? Franchement ? Ouiiiii, des fois, la vie c'est vraiment un kiwi et des fois, pas du tout, ou alors tout pourri.


La vie c'est pas un kiwi quand je suis une écervelée. Hier soir, j'avais pris le bateau pour rejoindre mon amoureux à Oléron et aller dîner chez des amis, pour nous éviter de revenir à deux voitures (il travaille là-bas). On passe une chouette soirée, vers minuit on repart, sachant qu'on a un peu plus d'une heure de route pour revenir à la maison. La fraîcheur est revenue, ça fait du bien, je somnole un peu. On se gare et on arrive devant la Bicoquillette et là, quelque-chose me taraude sans que j'arrive à mettre le doigt dessus.

J'avise la rue avec les poubelles bien alignées, je me dis qu'il faut que je la sorte. Ok. Mais c'est pas ça. Et là, TILT ! Comme dans un flipper... Putain, ma bagnole !
Bah oui, c'est bien gentil, mais elle est garée à La Rochelle, près de l'embarcadère.... Quelle truffe.
Nous voilà repartis, 20 minutes dans chaque sens, à bailler à chaque rond-point. Reprendre la voiture, refaire le chemin en sens inverse, en rentrant, donner à manger à Moumine qui n'en finit pas de nous raconter haut et fort qu'elle était tout seule, abandonnée, qu'elle a faim et qu'elle veut des câlins, se démaquiller et tenter de s'endormir. Il est 2h du matin, j'en peux plus. Je te raconte pas ma tronche ce matin.

La vie c'est un kiwi quand je suis contente d'aller voir l'ostéopathe ce midi, je me sens toute désarticulée depuis mes deux lourdes chutes... Espérons que ce soit profitable.

La vie c'est pas un kiwi quand j'ai entendu le résultat du référendum anglais ce matin... Je n'ai pas suffisamment de connaissances en politique européenne pour me prononcer sérieusement, mais je me dis que ça n'augure rien de bon pour les prochaines années. Tu crois qu'il faudra un jour un visa pour aller se faire un London weekend ?

La vie c'est un kiwi quand j'écoute des vinyls sur notre nouvelle platine... On commence à en avoir une bonne vingtaine, chinés dans les vide-greniers. La programmation est assez éclectique : Louis Armstrong, Michel Jonasz, Santana, Donna Summer, Michael Jackson, Wham, Edith Piaf et le Staying Alive des Bee Gees entre autres. Ça craque un peu et je profite du plaisir de poser le diamant sur le bord, de voir le disque tourner... On est contents comme deux gamins avec un nouveau jouet !

La vie c'est un kiwi quand vous avez été des dizaines à trouver ma cour jolie quand j'ai publié la photo sur Facebook. Merci à tous pour les gentils commentaires, c'est vrai qu'on s'y sent bien en soirée. Mardi, quand tout d'un coup il a fait 32° dans l'après-midi, c'était une fournaise... Mais le soir, c'est du bonheur.



La vie c'est un kiwi quand j'ai réussi à faire un nouveau truc jamais entrepris auparavant : j'ai teint des draps. J'avais retrouvé des draps blancs d'une affreuse couleur gris-bleuté non uniforme, à la suite d'un accident de machine (un chèche artisanal gris s'étant pernicieusement glissé au milieu). Ni une, ni une, j'ai décidé de me lancer dans la teinture, Maman faisant depuis des années avec succès. Je lis scrupuleusement les indications, je pèse mon linge, je mets trois barquettes de teinture Idéale bleu marine pour une housse de couette, un drap-housse et deux taies, le sel qui va bien et hop ! Magique ! Mes draps sont ressortis uniformes, d'un bleu profond qui ira parfaitement avec le mur de notre chambre. Sauf les coutures qui sont restées blanches mais ça fait staïle. Ra-vie et je pense que je recommencerai ;-)

La vie c'est un kiwi quand j'ai adoré cette image trouvé sur le web. Simple. Efficace.

Mes bourrelets vous saluent bien.

Avant - Après
(pour ceux qui n'ont pas fait espagnol deuxième langue)


Allez, des bises.


Crédit photo : Le Coiffeur de Kiwi de Yann Pendariès




24 commentaires:

  1. Arf oui, la voiture… :/ Un café ?

    Je confirme, le Brexit, c'est pas kiwi du tout du tout… j'envisage de chercher des bouquins sur les institutions européennes pour les nuls/sans ta mère/expliquées à mon chien pour comprendre ce que tout ça implique sans avoir à écouter des gogos raconter des pelletées d'âneries sur BFMTV… J'espère pouvoir aller voir mes deux copines à Londres et à Leeds avant d'avoir à montrer la couleur de ma culotte pour qu'on accepte de me laisser grimper dans l'Eurostar…

    J'aime beaucoup cette image des bourrelets… la semaine dernière, j'ai vu un article jeuniste et grossophobe dans Marie-Claire sur "ces sept pièces qu'il faudrait cesser de porter après 40 ans". Hier, j'ai sorti mes 36 balais (donc presque 50 s'il faut en croire les magazines féminins) et mes kilos en trop recouverts d'un short et d'un T-shirt "Game of Thrones" parce que merde. Même que personne ne s'est enfui en hurlant, donc Marie-Claire est priée de ne pas comparer sa vision obscurantiste des fashion faux-pas avec le conflit israélo-palestinien.

    Des bises à toi, des saluts à Monsieur Blonde et des caresses à Moumine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu cet article de Marie-Claire et ça m'a sidérée... Un monceau de conneries. Tu as bien fait pour le short et le tee !
      Des bises aussi

      Supprimer
  2. Ah là lààà ! le coup de la voiture, tout à fait moi... Déjà au collège, je descendais à vélo et rentrais à pieds régulièrement...

    Idem pour le Brexit... J'ai pensé à ceux de Calais, par extension...

    Bravo pour les draps teints ! Je fais ça aussi depuis des années, et m'en sers beaucoup pour la couture, avec des draps anciens en lin. Le marine Ideal est très beau. Tu as eu raison de choisir une couleur foncée parce que la teinture ne recouvre pas toujours les taches (ni les motifs, d'ailleurs ! ado j'avais teint une housse de couette mauve que je m'étais mise à détester avec ses fleurettes. J'avais choisi du bleu marine, mais on voyait encore les fleurettes par transparence...) Le fil ne se teint pas s'il est synthétique, ce qui est le plus souvent le cas avec les pièces d'aujourd'hui. Mais autrefois, les bobines de fil étaient en coton, et ça, ça te teint très bien.

    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu tes magnifiques coussins faits avec du lin teint... Tu es experte !

      Supprimer
  3. DOMINIQUE24/6/16

    Se retrouver à 20 heures, dans une zone d'activité paumée, avec sa voiture dans un garage pour la révision et avoir oublié d'aller la chercher. Le patron mort de rire qui te ramène chez toi.
    Jolie cour de ta bicoquillette. Que ce doit être bon de s'y étaler le soir !
    Brexit ? On est concernés, puisque nous importons chaque semaine des marchandises de Birmingham. On verra bien. Cela ne sert à rien de se faire du calcaire. Et s'il faut un passeport, du dédouanement, ben il y en aura. On n'en mourra pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison, on n'en mourra pas. Eux en revanche, on a l'impression qu'ils ont un peu la gueule de bois depuis le résultat...

      Supprimer
  4. Fredauboulot24/6/16

    A notre niveau, je ne pense pas que ça change grand chose vu qu'ils n'étaient déjà pas dans Schengen. Ça va changer pour ceux qui veulent y travailler, s'y installer et surtout ça montre que c'est possible...
    Enfin, on dit ça mais pour l'instant, ce n'est que le résultat d'un référendum. Quand on sait ce que les politiques font de la voix du peuple, ils sont pas encore sortis de l'union d'après moi...
    Sinon, je t'accompagnerais bien chez l'ostéo moi. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est génial l'ostéo et y'avait vraiment du boulot. Ça va mieux ce matin ;-)

      Supprimer
  5. Smouik24/6/16

    Conseil de teinturière : avant de relancer une machine (pour laver cette fois), fais la tourner une fois en cycle normal avec, dedans, une serviette éponge (que tu es prête à sacrifier) sur laquelle tu auras versé un demi verre d'eau de javel et un autre demi verre de vinaigre blanc. Ta machine sera nickel et tu ne risqueras pas de retrouver des éclats de bleu marine sur tes fringues...

    Et pour le visa pour l'Angleterre, tu sais, il y a plein de pays hors UE où on peut aller sans visa... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait une machine après, juste avec de la lessive et oui, j'ai fait un tour à vide avec du vinaigre pour faire peu de détartrage, elle est nickel !

      Supprimer
  6. Emilie24/6/16

    Ah merci, Smouik, je me demandais si on utilisait sa machine pour teindre et comment on faisait après...
    Je ne sais pas si j'oserais me lancer pour autant. Mon lave-linge est neuf, j'aurais trop peur de faire une connerie et de le bousiller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non, aucun risque ! En fait, il faut passer ce que l'on veut teindre à la machine avec un programme coton, puis quand c'est terminer, recommencer un cycle avec de la lessive et le linge qui vient d'être teint. Même avec des couleurs foncées, je n'ai jamais eu le moindre problème, ni pour les machines de linge qui ont suivi, ni pour la machine :-)

      Supprimer
    2. Oups ! Terminé, bien sûr !

      Supprimer
    3. Emilie26/6/16

      Merci Val Lao ! :-)

      Supprimer
    4. Tout pareil, aucun problème !

      Supprimer
  7. Anonyme25/6/16

    Très jolie et agréable cette cour.
    Bon week-end.
    Odile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on l'aime bien et on la chouchoute !

      Supprimer
  8. Reine25/6/16

    Jolie cour....
    Et moi j'ai remarqué : " notre" chambre....c'est du sérieux les filles!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah voui, hein, c'est du sérieux.

      Supprimer
  9. Ah oui, je me souviens avoir eu une période 'teinture' et je confirme, les coutures sont toujours très visibles, mais c'est joli aussi.
    Je vais en refaire un de ces jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai trouvé ça sympa les coutures blanches, on dirait que c'est fait exprès !

      Supprimer
  10. Brexit ? Et bien comment dire ? Moi je pense à tous ceux qui vivent, en nombre, en très grand nombre, dans ma région, pour un tas de raisons, notamment notre régime social.
    Oui.
    Vont devoir demander un titre de séjour comme les syriens ? Merci qu ? merci leurs concitoyens xénophobes...
    Cela dit je pense que les échanges touristiques bénéficieront d'un régime aménagé.

    RépondreSupprimer
  11. Moi j'achète de vieilles chemises de grand mère et je les teins. Parfait pour le climat de la Louisiane, parfait pour la couleur flashy.
    Pis question fringue, à 56 balais,j'adopte définitivement ma jupe d'uniforme ras la moule avec short intégré qui fait le cul sexy. Et comme je lis pas Marie-Claire, je m'en fous de ce que pensent des gens dont je ne partagerai jamais aucune des valeurs sociales...

    RépondreSupprimer
  12. Très, très jolie cour où il doit faire bon picoler à la fraîche. Et parfaite photo de conclusion. Bref, gros fuck à ceux qui ne savent pas apprécier le charme des bourrelets. Mais aussi un doigt ou deux pour les journaleuses de Marie-Claire qui voudraient bien envoyer les rondes ou les quadras se rhabiller!

    RépondreSupprimer