22 juin 2016

La dernière fête...



Il faisait beau, c'était inespéré, après une matinée froide et pluvieuse.
On a mis notre tenue de défilé.
On a pris l'apéro tous ensemble au soleil et au bord de l'eau, c'est la tradition pour la Fête de la musique.
Il était temps d'y aller. On a passé le pont et on a commencé à jouer. Le public était là, c'était cool.


On a joué fort, on a joué en rythme, on a joué ensemble et c'était bon.
On a joué tard, sur le Vieux Port noir de monde. On a bu des coups, un peu. 

Il était temps de rentrer, j'étais fatiguée et j'avais mal partout. 

Mal dans mes os et ma peau parce je m'étais encore cassée la figure le midi même (j'ai marché sur un caillou et me suis affalée de tout mon long).

Mal dans mon cœur aussi parce que c'était ma dernière fois.
J'arrête la musique l'année prochaine, il m'est devenu compliqué de faire partie du groupe de la façon dont je l'entends : avec assiduité et disponibilité.

Mal dans mon cœur parce que ça fait 6 ans que je partage plein de trucs avec des gens que j'aime.

Mal dans mon cœur parce que je suis entrée à Surdo'Rei à un moment où c'était tout moche dans ma vie. J'y ai trouvé des amis, une raison de me dépasser, une raison de rire et de s'éclater. Une raison de penser que je pouvais exister ailleurs que dans mon couple où je n'étais rien.

Mal dans mon cœur parce que j'aime jouer, mais que Surdo'Rei change, et moi aussi.

Hier soir, c'était une belle soirée pour terminer cette saison. Ce matin, j'ai rangé mon tamborim, nettoyé mes bouchons d'oreille et mis le tout sous l'escalier. Peut-être pas pour toujours, mais au moins pour la saison prochaine.

Un petit message personnel parce qu'ils passent ici parfois...

Lolo, tu es un chouette Chef de musique, tu es drôle et compréhensif, pédagogue et investi et tu nous entraînes, parfois en sortant les rames, je sais. On n'en serait pas là si Pedro et toi n'y aviez pas mis autant d'énergie.
Ne doute pas.
Tu es fait pour ça...

C'était ma dernière Fête...


***

Merci Erwann pour la photo ;-)


17 commentaires:

  1. lilou1722/6/16

    Je t'ai ratée. Non sans avoir cherché, mais j'étais là aussi pour mon bébé (35 ans pas de confuse) qui participait à l'animation danse africaine. Après leur exhibition, un petit tour au temple pour Chorus 17 (que j'aime) et il était tard, on était là depuis 18 h (tu avais dit cette heure là, non ?) et crevés et mal aux pieds, on est rentrés. Donc, d'autant plus déçue que c'était ta der ...
    Mais ravie de voir que tu as passé une bonne soirée. T'as vu ce temps de dingue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'aurait jamais cru qu'il ferait un temps pareil !
      Ton bébé, il était avec Mindiarrabi, près de Monoprix ?

      Supprimer
    2. lilou1725/6/16

      Non, elle était Quai Duperré. Son prof s'appelle Mblaye je crois.
      Je les ai trouvés assez bons.

      Supprimer
  2. Smouik22/6/16

    sans doute ce qu'on appelle une tranche de vie. Aussi importante que toutes les autres même si à durée déterminée... Tout nous construit, c'est ça qui est important, et les amis qui t'en restent... Don't be sad...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle tranche, c'est certain. Je ne suis pas triste, j'ai juste un peu le coeur gros. Mais il y a des raisons importantes qui m'ont poussée à prendre cette décision, c'est pas sur un coup de tête.
      Et puis ce n'est peut-être pas définitif ;-)

      Supprimer
  3. Pas toujours facile de tourner la page, mais parfois nécessaire. Tu as raison de partir avant que ce ne soit trop lourd. Tu en garderas cette chaleur au fond du coeur.
    Chouette photo, by the way :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as exactement tout bien dit ce que je ressens.

      Supprimer
  4. Madame Pivoine - Natacha22/6/16

    L'important c'est qu'il n'y ai rien de définitif et que tu aies trouvé des soupapes de décompression (Zuuuuuuummmmmbaaaaa).
    Bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zumbaaaa ! Et peut-être aquagym aussi l'année prochaine ;-)

      Supprimer
  5. Reine22/6/16

    Oh, ça me touche cette dernière fête, la photo est géniale, on entend presque les rires...
    Ma caille, hug, hug...et pourquoi tu tombes sans arrêt ?? Fatiguée ? La tête ailleurs ? Je te bise...
    Nous, nous sommes allés à la Contrescarpe, nous avons écouté plusieurs groupes, dont un de petits djeuns vraiment doués : the Scandi ( j'ai même acheté un T-shirt à leur logo!!) groupie ,je suis!
    Et puis on a dansé un rock de folaie et j'en ai presque perdu ma culotte... Une excellente soirée , mais toujours et encore , une angoisse sourde....
    Tiens il pleut à nouveau ...pffff

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourquoi je tombe sans arrêt mais je vais voir l'ostéo très vite pour me remettre d'aplomb, je me sens toute en biais.

      Supprimer
  6. Un mec qui passe parfois...22/6/16

    Merci

    RépondreSupprimer
  7. Phedia23/6/16

    C'est un beau texte, un bel hommage et remerciement. Oui tout nous construit (même si parfois la construction est douloureuse). Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains des gens que j'ai rencontrés là seront encore longtemps avec moi, même si on ne partage plus la musique...

      Supprimer
  8. Ils t'ont accompagnée un bout de chemin, et en musique, ça ne s'oublie pas. Même quand nos chemins se séparent, si on a été vraiment ensemble, on ne se quitte jamais vraiment....

    RépondreSupprimer