2 mars 2016

Les 6 derniers mois



Mars 2016, nous y sommes. Après des cogitations, des recherches, des hésitations, des réflexions entamées depuis au moins un an, nous y sommes. Il est temps de remplir et d'envoyer les dossiers de candidature pour la suite des études. Crapaud-poilu entame ses six derniers mois parmi nous, avant d'aller ailleurs pour continuer sa formation.
- Maman, on contrôle les dossiers tous les deux ?
- Oui mon lapin.

S'ensuit une liste, des petites croix, du classement pour tout mettre dans le bon ordre. Il a bien travaillé déjà, tout est complet hormis les photos d'identité et les lettres de recommandations de son Chef d'étude qu'il aura bientôt. Un dossier complet et bien rangé, c'est déjà bon signe il me semble.

Chaque école demande des trucs différents même s'il y a certaines similitudes. Je fais quelques chèques à l'ordre d'Agents comptables divers et variés, pour les frais de dossier. Pour l'une d'entre elles, on peut payer par PayPal, c'est beau la technologie. Je ne comprends d'ailleurs pas qu'on doive encore fournir des dossiers papier, avec des photocopies à ne plus savoir qu'en faire, surtout pour postuler dans des écoles qui délivrent des diplômes informatiques ! Une seule où tout se fait par le net... Un comble. 

Nous y sommes. Dans six mois, il fera sa rentrée ailleurs, plus ou moins loin d'ici, même si on ne sait pas encore où. Il a décidé d'en prendre pour trois ans supplémentaires pour obtenir au bout du compte, un diplôme d'ingénieur. Je suis tellement fière de lui... 
Mon tout petit poussin désormais barbu va investir un nouveau nid temporaire où il pourra s'imposer ses propres règles, à défaut de subir les miennes. Où il sera loin aussi, où il aura peut-être des coups de blues, où il rencontrera sûrement des amis, où il fera la fête aussi et où peut-être il continuera sa vie.

Signe des temps nouveaux, il dit de plus en plus souvent "Tiens, je pourrais garder ça pour après..." En désignant tour à tour une imprimante de rab', des torchons de vaisselle, du linge de toilette, des assiettes dépareillées. Oui, tu as raison d'y penser...

Pour ne rien louper, on a fait une liste de dates : date limite d'envoi des dossiers en fonction des écoles, dates des jurys, dates des tests d'évaluation, dates des réponses, dates des rentrées éventuelles. Celle qu'on attend le plus, c'est bien entendu la date des jurys qui déterminera ensuite un branle-bas de combat général : trouver une entreprise pour l'accueillir en alternance, trouver un logement, s'organiser. Bientôt une nouvelle étape dans ma vie de Maman, celle de l'accompagner au départ...

Alors on vérifie les pièces à joindre, on recontrôle, on croise les doigts. Et demain, tout vite, il sera à Brest ou à Vannes, à Bordeaux ou à Toulouse ou encore la très lointaine Lyon... En tout cas plus à La Rochelle. 

Une liste de pièces à joindre
Une liste de dates
Une liste de trucs à garder pour après
Les listes qui font grandir et partir les enfants... Va mon tout petit, va vivre ta vie de grand.


28 commentaires:

  1. bobette2/3/16

    Qu'il est beau ce texte, j'en ai les larmes aux yeux. Le mien a 10 ans....

    RépondreSupprimer
  2. Lire des choses comme ça, ça me donne une idée de ce qu'on pu vivre mes parents quand je suis partie au lycée. Bon, je n'étais pas loin, à même pas 2 heures et surtout, je vivais avec ma sœur, pas loin de mes grands-parents, de quoi être rassurés de leur côté.
    En tout cas c'est super qu'il poursuive ses études, j'espère qu'il trouvera tout facilement et que ça se passera bien !

    RépondreSupprimer
  3. DOMINIQUE2/3/16

    N'oublie surtout pas de lui offrir une raclette à douche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Val Làô sur la Colline2/3/16

      Hahahahaha ! La mienne est partie dans son nid AVEC SA RACLETTE A DOUCHE ! Oui ! (et une tapée de torchons que je lui a fabriqués)

      Supprimer
  4. Smouik2/3/16

    bah moi je sais pas ce que c'est de partir de chez ses parents, ils sont partis avant moi... ;-)
    En revanche, j'ai testé le départ anticipé de ma grande, à 17 ans... C'est une autre relation qui s'installe, différente, toute aussi riche. Et avec un Crapaud Poilu, même loin, il sera un peu là quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Val Làô sur la Colline2/3/16

      Voilà, idem chez nous... 17 ans !

      Supprimer
  5. Val Làô sur la Colline2/3/16

    C'est tout joli...
    Oui, nous aussi on avait fait des caisses au moment de notre déménagement "pour quand les filles partiront". Ici, c'est obligatoire de partir pour ses études, rien de rien sur place...
    C'est une autre vie qui s'organise à la maison, et même si, après son séjour aux USA, elle n'est plus très loin (env. 100 km), ça me fait toujours bizarre quand je passe devant sa chambre heu... bien rangée !
    Elle ne rentre pas tous les week-end, elle est vraiment très très bien dans sa nouvelle vie, sa nouvelle ville, sort beaucoup, profite incroyablement de toutes sortes de sorties culturelles, avide, mais à chaque fois qu'elle pose sa valise dans l'entrée de la maison (pleine de linge à laver !), c'est dans un grand sourire de bonheur.
    Sa soeur, en vacances, a pris le train ce matin pour la rejoindre. Parce que quand même, faut pas déconner, une grande soeur qui part, c'est un grand vide...

    RépondreSupprimer
  6. Chris (aka Paquita Chocolatera)2/3/16

    J'ai les larmes aux yeux en lisant la fin. Et j'imagine ce que maman a dû ressentir sans le montrer lorsqu'il y a 36 ans j'ai quitté le nid pour aller bosser à 900 bornes. J'en avais déjà une petite idée en juin dernier quand il a fallu dire au-revoir à ma bichette qui s'envolait pour 3 mois chez nos cousins d'Amérique. Voir nos oiseaux s'envoler du nid c'est beau et triste à la fois.

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme2/3/16

    Rhâââ, j'ai la gorge qui se serre et les poils au garde à vous..dans un an ce sera au tour de la mienne d'aller vivre sa vie ailleurs..(ou pas remarque..) C'est joliment touchant et doux ton écrit et c'est chou qu'il te demande de l'aide...
    Corinne

    RépondreSupprimer
  8. Ce texte me touche beaucoup. J'ai commencé à suivre ce blog et votre ado avait 16 ans. L'âge qu'aura bientôt le mien. Alors ce temps qui passe. Cet envol à préparer. Cela me parle...

    RépondreSupprimer
  9. Je suis dans le même cas, la plus grande a bientôt 16 ans, me parle d'année à l'étranger et d'études longues et (un peu) lointaine. Ce ne doit pas être une page facile à tourner, même si on les éduque aussi pour ça, pour qu'ils puissent prendre leur envol...

    ps C'est normal toutes ces étapes avec des identifications de photos qui sont demandées cette semaine ?

    RépondreSupprimer
  10. Les miens sont partis depuis longtemps (et loin !) mais ils reviennent toujours et quand ils reviennent c'est quelques jours alors c'est bien !
    Et puis on s'appelle, on s'écrit, on skype (ça n'empêche les coups de cafard toute seule parfois mais ça passe, ça passe toujours).

    RépondreSupprimer
  11. Anonyme2/3/16

    Tous mes vœux de réussite à ton Crapaud-Poilu.
    Ton billet arrache les larmes aux yeux ... si tous les Crapauds-Poilus avaient des mamans comme toi ...

    RépondreSupprimer
  12. Madame H2/3/16

    Voilà que je chiale comme une madeleine !!! La mienne quittera le nid dans 6 mois aussi, et jusqu'à présent, je n'ai pas voulu le savoir ...

    RépondreSupprimer
  13. Reine2/3/16

    J'ai adoré ta réflexion sur les dossiers carrément ringards demandés par des établissements SUPERIEURS de formation en informatique!! Je me fais la même réflexion à la Sécu, ou autre
    Ben , ouais quoi...il fallait bien que ça arrive un jour, pour des études, pour une fille, ou pour juste l'aventure..c'est génial pour Hairy Toad, non? Moi je ne vois que le positif: un nouvel environnement, la liberté, des parents qui sont là,en appui, même de loin....et pour les coups de blues,il y a Skype,hein!

    RépondreSupprimer
  14. Pffff je me rappelle quand il est rentré au collège! Quel garçon incroyable je trouve.Quel moment ça doit être pour toi! Moi même si le grand est encore petit (11 ans)je vis chacune de ses nouvelles expériences avec beaucoup de tendresse et de fierté. Je trouve ça beau de le voir grandir.

    RépondreSupprimer
  15. Mais pourquoi tu écris si bien? J'ai la larme à l'œil! Sûrement parce que je me projette... Ma grande pariez dans 4 ans, après son bac... Bonnes nouvelles aventures Crapaud Poilu, t'inquiète pas on s'occupe de soutenir Maman!
    La bise belle blonde

    RépondreSupprimer
  16. Moi aussi j'ai les larmes aux yeux. Mon grand rentre en 6è dans 6 mois. Évidemment, il ne quitte pas la maison, mais c'est une étape. Et ca se sent que lui est en train de changer. J'ai ce sentiment de perdre mon petit enfant. Gloups.

    RépondreSupprimer
  17. Ça me fout les poils tiens, moi qui vient de pleurer de rire en lisant les perles de l'auto-école...
    C'est très émouvant, surtout la fin. J'ai pas hâte du tout que ma naine parte. :'-(

    RépondreSupprimer
  18. Emilie3/3/16

    C'est vrai que l'entrée en 6ème c'est une étape importante gageenblog. Ton billet est très émouvant, Armelle, je suis très touchée par cette belle relation que vous semblez avoir, ton fils et toi. Et il est prévoyant, c'est extra ! :-)

    RépondreSupprimer
  19. Moi aussi je suis touchée. Dans 6 mois mon Titi risque d'être loin aussi. C'est dur de laisser partir nos petits, bouh !!
    Je pensais qu'il n'y aurait que la rentrée en maternelle qui serait difficile, mais non ! Le primaire, le collège, le lycée, à chaque étape, on sent son cœur se serrer.
    Allez en entendant, je vais aller le secouer, il a le concours pour l'école d'infirmier dans 10 jours et j'aimerais bien qu'il le réussisse. C'est à côté de la maison !!

    RépondreSupprimer
  20. Anonyme4/3/16

    Dur de voir ses enfants quitter le nid familial.Bonne réussite à ton fils.

    Odile

    RépondreSupprimer
  21. Phédia4/3/16

    La complicité qui vous unit, Crapaud poilu et toi, ne s'amenuisera pas avec la distance mais s'enrichira au grès de ses rencontres et expériences nouvelles. Et puis tu as ton plus 1 à la maison (ce qui fait que vous êtes trois lui+toi=vous). Je te rejoins sur toutes ces listes interminables de photocopies et autres. Vive le XXIème siècle ! Bon vent à ton grand qui a tout pour réussir.

    RépondreSupprimer
  22. Je n'avais pas mesuré à quel point cette émotion pouvait également vous toucher...
    Merci pour vos commentaires et je vous tiendrai au jus pour la suite...
    <3

    RépondreSupprimer
  23. Fredauboulot7/3/16

    En plein dedans pour le mien aussi. L'an prochain, internat obligatoire pour sa prépa. On ne sais pas encore où. Il rentrera peut-être les week-ends...ou pas tous. Il n'aura même pas 17 ans...
    Pour l'instant, je le vis plutôt bien, faut dire qu'il y en a 2 autres encore après donc la maison sera loin d'être vide, mais je me demande surtout comment lui va le vivre... Verdict au plus tôt le 8 juin, au plus tard le 14 juillet.
    Bonne chance à ton crapaud poilu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fredauboulot7/3/16

      oups... saiT, bien sûr. :)

      Supprimer
    2. Bon courage à toi aussi ;-)

      Supprimer