30 déc. 2015

Plus qu'à attendre




Hey, je suis en vacances ! Je peux te dire que ça fait du bien... Bon, ok, j'ai un milliard de trucs à faire, ok, j'ai un rhume carabiné, mais on s'en fiche ! Vacances !
Les températures étant encore clémentes et les sols loin d'être gelés, j'ai décidé après avoir pris des conseils avisés auprès d'une collègue, qu'il était encore temps d'effectuer quelques plantations bulbesques qui feront de la cour de la Bicoquillette un lieu fleuri et majestueux. Au moins.

Dimanche fin d'aprem, direction Jardiland pour acheter du matos, accompagnée par mon Amour. Dans les preuves d'amour qu'une femme peut trouver, il y a plein de choses subtiles et différentes. Pour certaines, c'est le petit déj au lit, pour d'autres, un bouquet ou une attention, pour moi, là, c'était ça. Il faut vraiment qu'il m'aime pour faire un truc pareil, lui qui ne peut pas être plus éloigné de l'association de mots "dimanche", "sortir" et "Jardiland". 
J'ai donc fait l'acquisition d'un plantoir, d'un genre de petit grattoir comme un petit râteau, et après, j'ai badé 20 minutes devant le rayon des bulbes. Te dire que je n'y connais rien serait encore trop élogieux par rapport à la réalité. J'ai toujours eu des jardins, mais jamais le droit d'y faire ce que je voulais. Par exemple, les bulbes, c'était non. Alors que moi, je kiffe les tulipes. L'ex était contre toutes ces cucuteries et préférait des jardins plus chic (en même temps, c'était son métier à l'époque de faire des jardins alors... je fermais ma gueule, comme pour tout le reste).

Oui mais voilà, maintenant, je suis dans ma maison et je fais ce dont j'ai envie, y compris utiliser un petit carré de terre entouré de traverses de bois pour y planter des bulbes et kiffer à mort au printemps prochain. En principe.

Hier, me voilà donc à 4 pattes en tenue de combat : jogging, tee-shirt à manches longues, pull improbable, écharpe, basket. Fait pas très froid mais je suis malade, je te rappelle. Voici l'état de l'art avant de commencer...



J'ai commencé par arracher les mauvaises herbes, jusque là tout va bien. Y'a des gros vers qui se tortillent, je me dis que c'est une bonne terre. Je ratisse un peu pour égaliser puis je dispose mes bulbes harmonieusement.

Deux bulbes d'allium, qui me font espérer des belles boules fleuries blanches ou violettes.
Des tulipes mélangées et des iris. 



Ça a l'air pas mal, je vois déjà mon parterre fleuri. Je commence à utiliser le plantoir et de suite, je me rends compte que ça va être bien moins facile que ce que j'escomptais. La terre, c'est de la glaise compacte et épaisse qui colle au bordel. Il faut appuyer de toutes ses forces pour arriver à faire un trou. 
Normalement, il faut creuser à 10 cm. Sur la totalité des bulbes plantés, je pense qu'il doit y en avoir 2 à la profondeur réglementaire, tous les autres oscillent entre 5 et 7 cm... Je me dis que ça va le faire. Même si je me demande comment de frêles pousses vertes vont faire pour transpercer cette terre gluante. J'ai décidé de croire en la force de Mère Nature, beaucoup plus qu'en mes qualités de jardinière...

Après, j'ai rempoté des pensées, des succulentes, j'ai coupé les feuilles du bananier, retailler le rosier , déposé quelques copeaux de bois qui me restait du tas de bûches, j'ai balayé. Voilà. Deux heures et demi et l'espoir d'une floraison luxuriante au printemps. Tous les jours, j'irai inspecter mon massif et je te promets que tu seras le premier au courant s'il se passe quoi que ce soit.



J'ai pas la main verte, en tout cas, on m'a toujours fait croire que je ne l'avais pas. Comme pour tout le reste (peindre, couper, brancher), je n'étais qu'une bonne à rien, entretenue dans cette idée abjecte que je ne peux pas réussir. 



Ben on verra, hein. Y'a plus qu'à attendre...

Je te souhaite un bon réveillon, un bon passage à 2016 qui sera, je l'espère ardemment, une année souple, douce, remplie de joies simples comme celle de voir fleurir des tulipes. 
2015 a été une année compliquée, 2016 sera celle du bonheur. J'y crois.
D'ailleurs je vais bien la commencer puisque je pars quelques jours en weekend love love à Biscarosse.

See you soon, my sweet friends.



24 commentaires:

  1. Quand la terre est boueuse comme ça, vaut mieux prendre une p'tite pelle que le plantoir…

    Plus qu'à attendre les photos au printemps :)

    Bonne fin d'année à toi.

    RépondreSupprimer
  2. Alors Bonnes vacances et Bon réveillon !.... Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je pense qu'on va passer un bon moment ;-)

      Supprimer
  3. Chris (aka Paquita Chocolatera)30/12/15

    Wait and see ! Si la terre n'est pas adaptée, tu pourras toujours trouver des plantes auxquelles elle convient et replanter les bulbes dans des pots. Bonnes vacances belle Blonde. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire déterrer les bulbes et les remettre ailleurs ?!

      Supprimer
    2. Chris (aka Paquita Chocolatera)31/12/15

      Tu peux tenter de les déterrer oui.

      Supprimer
  4. tu n'as pas besoin d'enterrer profond les iris, nous on les met en surface et ça pousse et se multiplie....

    RépondreSupprimer
  5. Myriam30/12/15

    Bonnes et belles vacances à toi. Je ne saurais te donner des conseils de jardinage. "On" me demande souvent des nouvelles des tulipes plantées à Saumur en 1989 et qui auraient choisi de pousser dit"on" en Australie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire que tu as la tulipe voyageuse ?

      Supprimer
  6. Anonyme30/12/15

    Alors puisque personne ne le dit, je l'affirme haut et fort "les tulipes ne sont pas des cucuteries", bon pour les jacinthes ça se discute.
    Passe de bonnes vacances !

    Ariane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, j'ai hésité pour les jacinthes. Et j'ai pas trouvé de crocus...

      Supprimer
  7. Bonnes vacances ma belle et effectivement les iris, tulipes et tutti quanti ne sont pas des cucuteries! Et les bambous ça fait des conflits avec les voisins! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma belle Véro, tu connais si bien l'histoire ! Plus jamais un bambou ne viendra chez moi, sauf dans un pot avec un blindage digne d'un coffre fort.

      Supprimer
    2. Chris (aka Paquita Chocolatera)31/12/15

      Il existe aussi des bambous non rhysomants.

      Supprimer
  8. Madame H30/12/15

    Bonnes vacances !!!
    Profites en bien !!!
    Pour les tulipes, moi qui suis nulle, je les plante à peine et ça pousse comme du chiendent !!! Confiance !!
    Bonne fin d'année 2015 et surtout bonne année 2016 à toi et à toutes qui passez ici, un peu, beaucoup, souvent, tout le temps !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, je garde la foi !
      Bon réveillon à toi aussi !

      Supprimer
  9. faut juste faire attention que ça pourrisse pas si la terre est trop molle est humide.
    Un peu de sable mélangé, ou de terreau pour allégé.
    Mais fais confiance à tes plantes, elles ont une grosse envie de vivre en fait.
    Comme nous.
    J'aime les tulipes.
    Je vois pas en quoi c'est cucu de nous faire la grâce d'une palette impressionniste au printemps...
    Et tu sais quoi, quand je rentre dans ma Louisiane la semaine prochaine j'attaque un jardin dans la nouvelle maison que j'intègre après cinq mois de colocation pas baisante comme disent les charentais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas baisante ? je suis charentaise et je connais point cette expression :)
      ça veut dire quoi ?

      Supprimer
  10. Punaise les fôtes d'ortograf... tant pire...

    RépondreSupprimer
  11. Je suis tombée raide dingue amoureuse des plantes sur ta dernière photo et j'ai donc mené l'enquête pour les découvrir. Des succulentes ! Rien que le nom donne envie, et je tenais à te remercier pour cette nouvelle addiction, c'est tellement bon d'aimer une plante que l'on avait croisé auparavant, sans jamais oser !
    Mes meilleurs voeux, le Meilleur pour cette nouvelle année !

    RépondreSupprimer
  12. Je pense que tu as oublié de préciser que tu as coupé en deux quelques vers de terre non ? (ça arrive aux meilleurs d'entre-nous)
    Hâte de voir le résultat en tous cas :)

    RépondreSupprimer
  13. Alors ça la blonde, cet article me plaît au plus haut point ! Déjà quand tu parles de bouquet, je frétille, alors là !! :)
    Moi j'y crois à fond à ta tambouille (mais l'année prochaine, allège ta terre avant de planter les bulbes, c’est plus sûr). Si tu savais comme je rêverais de planter dans mon jardin à mon tour...(chez moi, la séparation m'a aussi fait quitter le jardin, et même si je trifouille mes jardinières de fenêtres, ben, c’est point pareil...).
    Alors je créée pour les autres, en attendant (puisque je suis payée pour, le comble tout ça...), mais moi je dis, vivement un autre billet de ta part comme ça !

    RépondreSupprimer