3 sept. 2015

Divorcée



Il fait frais, le ciel est clair. C'est un bon présage.
Je réussis mon maquillage, mes sourcils sont presque symétriques. C'est un bon présage.

J'ai une culotte blanche propre dans le tiroir alors que j'avais justement décidé de mettre un pantalon blanc. C'est un bon présage.

Je trouve une place facilement dans le parking bondé. C'est un bon présage.

Je suis en avance, j'attends dans la petite salle prévue à cet effet après avoir passé un portique de sécurité et laissé le vigile scruter mon sac à mains. Je regarde d'un air mi absent-mi amusé le ballet des avocats avec leur robe noire (il y en a dont les bouts blancs en moumoute de l'écharpe sont un peu gris cra-cra), des personnes convoquées aussi qui s'installent l'une à côté de l'autre, l'une en face de l'autre. Certains se font la bise, certains ont l'air tellement mal à l'aise.

Notre avocate arrive, m'explique comment ça va se passer, me dit que pour le moment, il n'y a pas trop de retard. Elle me demande si je préfère procéder au règlement du solde de ses honoraires maintenant ou plus tard. Maintenant. Je fais mon dernier chèque et ressens une légère douleur dans le fondement.

Il arrive, on se dit salut. On s'échange des papiers qu'on avait à se faire passer. Je suppose qu'on a l'air tendu tous les deux. On discute calmement, surtout de Crapaud-poilu et de l'avenir, de ses futures études. A un moment, on a épuisé tous les sujets qu'on peut évoquer sans que ça finisse en drame ou en règlement de comptes, alors on se tait. Je jette un œil par la fenêtre qui donne sur un petit jardin et le bureau du juge de l'autre côté, je vois que la greffière est en train de consulter ses mails et qu'elle regarde ce qui va venir sur Ventes Privées. 

Il prend un magazine, je sors fumer une cigarette.

"Madame B. ?" On m'appelle pour la (presque) dernière fois par mon nom d'épouse. D'abord moi toute seule avec le magistrat et la greffière. Il contrôle mon état-civil... J'ai peur... Une question et ouf, ça passe. Il me demande si je suis toujours d'accord pour divorcer, si les termes de la convention me conviennent, si j'ai bien tout compris. Oui. Oui. Oui.
"Merci Madame, pouvez-vous demander à Monsieur de venir à son tour ?"

Il entre, j'attends dans le couloir, je suis fébrile, bon sang, c'est tout proche.

On entre tous les trois, avec l'avocate. On s'assoit.

"Bien, tout est en ordre, je prononce donc le divorce".
Signature.
Merci et bonne journée.

C'est fini.

Tant d'attente, tant d'angoisse, tant d'appréhension, tant d'argent ! Tout ça pour 3 fois 2 minutes dans un bureau.

C'est fini.

Je serre la main de l'avocate (ma douleur au fondement revient).

Nous sortons tous les deux.

Il me dit "Bon, c'est vraiment fini. Allez, salut !"

"Bonne continuation", je lance. 

On est garés à l'opposé l'un de l'autre, nos chemins se séparent pour de bon, au propre comme au figuré.

C'est fini.
Je ne ressens aucune tristesse, je suis juste soulagée, encore quelques semaines que le tout soit entériné administrativement et voilà. 

J'envoie un texto à Crapaud-poilu qui répond "Coool !" Lui aussi en avait marre je crois.
J'appelle mon Amour qui me dit en souriant "Ça y est, on ne vit plus dans le péché !" Je ris.
J'appelle Maman, envoie de textos aux copines, à la famille. Mon téléphone vibre en retour, tout le monde est bien content.

C'était le 2 septembre, le ciel était clair et l'air était frais et enfin, j'ai divorcé.



80 commentaires:

  1. DOMINIQUE3/9/15

    Tu vois, Poussin, ce n'était pas bien compliqué, cette dernière étape ! Je suis contente pour toi, car c'est la concrétisation de ta nouvelle vie. En fait, cette étape est moins compliquée que d'organiser un mariage !
    Un poids en moins. Comme tu le dis si bien, tu ne vis plus dans le péché !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, c'est le temps d'attente qui a été long. Maintenant... à moi la nouvelle vie ! (même si je l'ai déjà bien entamée)

      Supprimer
  2. Anonyme3/9/15

    Une nouvelle vie commence pour toi.

    Odile

    RépondreSupprimer
  3. Calou3/9/15

    C'est bizarre, cela me projette heu...26 ans en arrière... J'avais 26 ans et pourtant toute ma vie je me souviendrais en détail de cette journée. Cerise sur le gâteau, l'ex-mari voulait m'inviter dans un restau très chic pour fêter ça... Je m'étais sauvée en courant ! Armelle , sois sereine maintenant, c'est fini ! Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah c'est bizarre, il ne me l'a pas proposé !

      Supprimer
  4. Je me souviens bien de ce moment de ma vie aussi... il y aura bientôt 4 ans...

    Tant mieux pour toi, tout s'est bien passé et vis ta vie avec ton amoureux, ta bicoquillette et ton crapaud !

    RépondreSupprimer
  5. A lire c'est facile. C'est bien raconté, A vivre, ce n'est certainement pas évident. Une nouvelle vie donc et plein de petits billets. On attend les conseils déco avec impatience. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des conseils, heu.... Des expériences en tout cas !

      Supprimer
  6. Anonyme3/9/15

    Cet article me touche, moi qui ne crois pas au mariage. J'aimerais poser des questions, mais je n'ose pas trop parce que bon, on ne se connait pas. Surtout une en fait, que je dépose quand même, au cas où...Si jamais Armelle ou une lectrice veut répondre : en gros, après en avoir c...ié pour divorcer, est ce que vous "regrettez" de vous être mariée ? Est ce que c'est quelque chose que vous referiez ou finalement vous vous dites que c'est bien cher payé pour assouvir une convention sociale et qu'on peut bien vivre ensemble sans ça ? Je sais c'est intime, donc je ne le prendrais pas mal si personne ne réponds. Mes parents ont divorcé quand j'avais un an, et je n'ai jamais cru au mariage, même si aujourd'hui trentenaire je vois tous mes amis se marier, et qu'une petite partie de moi trouve ça joli (et l'autre partie n'y croit donc toujours pas)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout d'abord, je suis heureuse pour toi Armelle, car c'est une étape douloureuse et soulageant malgré tout. Cher A - (j'ai le même âge que notre chère Blonde, 2 grands marmots de mon ex-mari, divorce après 19 ans de vie couple et 7 de mariage et j'ai retrouvé un homme 6 mois plus tard, avec lequel je partage ma vie depuis maintenant 7 ans - ouf tout ça en une phrase).
      Il ne faut jamais regretter de s'être marié, je l'ai voulu à ce moment là et parce que j'ai aimé cet homme, j'ai deux beaux enfants, cette relation fait de moi ce que je suis aujourd'hui, et puis voilà. Peut-on vivre sans, oui bien sûr, mais....pendant les vacances, ma fille a demandé à mon homme, pourquoi nous ne nous marions pas et il a décrété qu'il ne le voulait pas, qu'il avait déjà eu un beau mariage tout ça tout ça et vois tu, j'ai eu mal au fond de mon petit cœur, parce-que le mariage il l'a vécu avec une autre, à qui il a fait un enfant et moi NON. Je me rends compte que j'y crois encore, mais je crois aux fées aussi, alors

      Supprimer
    2. Kathy3/9/15

      Oui, c'est vrai : un divorce, c'est long et çà coûte cher !... en plus, il faut expliquer pourquoi on veut divorcer devant un juge alors que quand on décide de se marier, personne d'officiel ne te demande tes raisons de faire çà alors que tu t'engages pour la vie ( en principe !... ). Même si cela a été dur de divorcer ( alors que je l'ai voulu et que j'ai gardé de bonnes relations avec mon ex ) je n'ai jamais regretté mon mariage ! ...parce que c'est ce que j'avais voulu à ce moment-là !...il faut dire qu'il a duré quand même 24 ans !...Maintenant, mon ex s'est remarié et moi aussi ! ( pas ensemble, hein !... ) Mon nouveau mari a divorcé avec sa 1ère femme et on s'est promis de tout faire pour ne jamais avoir envie de divorcer, de faire des efforts pour que çà marche, d'être toujours là l'un pour l'autre et de ne pas faire les mêmes erreurs que l'on a pu faire !... Mon fils aîné se marie en 2016 et m'a demandé d'organiser sa cérémonie : ils ne vont pas se promettre de s'aimer toute la vie ; ils vont se promettre de tout faire pour s'aimer le plus longtemps possible !....Pour conclure, je crois toujours au mariage !... pas pour assouvir une convention sociale mais pour dire à tout le monde que je l'aime et qu'il m'aime aussi !...

      Supprimer
    3. Smouik3/9/15

      Chère Anonyme, non il ne fait jamais regretter de se marier... Et je ne pense pas qu'il s'agisse seulement d'une convention sociale. Il y a aussi beaucoup de symbolique derrière et pour chacun, elle est différente. Mais c'est loin d'être transparent !
      Et quand on se sépare, même si la procédure est douloureuse, je crois qu'elle est nécessaire pour se "défaire" du lien, de l'histoire qu'on a vécue. Et c'est à mon sens bien plus réparateur qu'une simple séparation où on se dit "voilà c'est fini, ciao"... Quant à ne pas repiquer parce qu'on a déjà vécu un divorce, au fond je le comprends, mais je crois que c'est un peu avoir peur de la vie et des émotions et ce n'est pas d'éviter le mariage qui rendra la séparation moins douloureuse... D'après moi, chaque expérience est un chemin, qu'elle soit positive ou négative, mais bon ce n'est que mon avis...

      Supprimer
    4. Fanchette3/9/15

      Bonjour,
      Je lis régulièrement ce blog et c'est la première fois que je commente - donc d'abord je dis : bravo à Armelle pour ces tranches de vie que je prends plaisir à lire.

      Et pour répondre à Anonyme sur le mariage : quand je me suis mariée (pour la 1ère fois à 40 ans avec un homme qui se mariait aussi pour la 1ère fois à 50, père de 2 grands enfants) on m'a souvent demandé : Pourquoi vous vous mariez ? J'avoue que ça m'a un peu gonflé : on ne demande pas au gens qui ne se marient pas pourquoi ils ne se marient pas ? - je ne savais pas en revanche qu'on demandait aux prétendants au divorce les raisons pour lesquelles ils veulent divorcer : qu'est-ce que ça change au fond ?
      Bref Anonyme : on peut se marier pour plein de raisons (conventionnelle, religieuse, sociale, fiscale). Nous on l'a fait par amour : pour dire à l'autre : je t'aime je crois en toi, je crois en nous et je ferai tout pour que ça dure, je t'aiderai, je m'y engage devant toi et devant la société (c'est ça le mariage civil). C'est un engagement.
      Chaque histoire est unique, chaque mariage aussi. On n'a pas fait de cérémonie ; j'avais pas de robe de princesse ; on a fait ça avec nos témoins et nos parents à la mairie. Et après on n'a fait un apéro.
      Le mariage peut ne pas avoir de sens pour vous, pour votre couple. Vous trouverez d'autres liens et d'autres manifestation de votre amour.

      Ps : j'ai déjà dis comme j'aimais bien ce blog ?

      Supprimer
    5. Anonyme3/9/15

      Merci pour vos réponses ! Quelque part, ça fait du bien de se dire qu'on peut continuer à croire au mariage même après avoir divorcé. Je crois quand même que se dispenser du mariage rend la séparation moins douloureuse non pas au regard des sentiments bien sur mais que ça permet de réduire les questions matérielles et juridiques, et du coup l'aigreur que ça peut engendrer.

      Supprimer
    6. DOMINIQUE3/9/15

      Anonyme, si tu vis assez longtemps avec ton compagnon, s'il y a une séparation, la question matérielle se posera de toute façon. Le mariage permet simplement de codifier la question matérielle. Pourquoi le mariage homosexuel existe-t-il ? Parce que bien souvent, au décès de l'un des conjoints, le survivant était expulsé sans armes ni bagages de leur logement, etc... par la famille ou le banquier, s'il n'y avait pas de compte commun. Et la pension de réversion ? Sans compter d'autres paramètres. A 20 ans, ça n'a pas d'importance, mais au long cours, si.
      Je n'étais pas spécialement pour le mariage, mon futur mari m'a dit, après une semaine de vie commune (si si, UNE SEMAINE) "tu te maries avec moi, ou je te quitte". Je me suis mariée. Il y a 31 ans. Alors, comme dit plus haut, c'est une aventure personnelle et unique.
      Une séparation ou un divorce de toute façon sont douloureux. Alors... chacun fait ce qu'il lui plaît !

      Supprimer
    7. Anonyme, je me permets de répondre aussi. Dans tous les commentaires précédents, une chose ressort : ces personnes avaient envie de se marier, donc elles ne regrettent rien.
      Là est juste la seule question à se poser. Parce que si tu en as envie, il n'y a aucune raison qui fera que tu regretteras plus tard. Même si cela n'évolue pas comme tu le rêvais : tu regarderas en arrière et tu te diras "je ne regrette pas, c'était bien, j'ai agi comme je le souhaitais.".
      Personnellement, je me suis mariée sans trop y croire, pour faire plaisir à la personne avec qui j'étais. Oui dit comme ça, ça fait un peu bizarre. Mais après 8 ans de vie commune, et quand la personne à tes côtés insiste, tu te dis "bon, arrête avec tes gamineries, et dis oui". Et là ce n'est pas la bonne marche à suivre. Même si aujourd'hui j'ai divorcé, et même si je ne regrette pas les choix que j'ai fait, je me dis juste que j'aurais aimé avoir le même parcours que les personnes du dessus, et l'avoir fait par choix, par rêve, par envie.
      Voilà pour ma part d'expériences :)

      Supprimer
    8. Phédia3/9/15

      Je me permets aussi de te répondre Anonyme. Je me suis mariée, un enfant puis après 18 ans de mariage nous avons divorcé. Erreur d'aiguillage ai-je entendu. C'était un mariage d'amour mais l'avenir a ses surprises. Donc non il ne faut pas regretter. Et puis chacun a un parcours différent. La séparation est-elle moins douloureuse avec ou sans mariage ? Je ne pense pas. Et là encore cela dépend du parcours de chacun. Il faut faire confiance à la vie, à l'amour...

      Supprimer
    9. Madame H4/9/15

      En ce qui me concerne, je ne voulais absolument pas me marier, je n'en voyais pas la nécessité, 2 enfants en bas-âge et 10 ans plus tard, le non-époux s'est fat la malle avec une copine ... il n'y a pas eu de divorce, et j'ai échappé à la paperasse et aux emmerdes, pas au chagrin ...
      Quelques années années plus tard, je rencontre Monsieur H, fraîchement divorcé et doté de 2 enfants ... Il avait eu son beau mariage, je ne voulais toujours pas me marier, on a vécu ensemble 7 ans à 6 et reconstruit une famille recomposée, et puis l'an dernier, on s'est marié très simplement, nos témoins, nos enfants et les leurs et nous, c'est tout ! On s'est mariés en jean (mais en chemise blanche tous les deux), on n'a pas échangé d'alliances, je garde mon nom, le mariage est était minimaliste ... On l'a fait pour que des raisons patrimoniales, mais depuis, je me sens finalement plus intimement liée à lui, je me sens davantage sa femme, moi qui ne croyais pas du tout à l'idée du mariage ... La vie en effet nous réserve bien des surprises, et seuls les imbéciles ne changent pas d'avis ...

      Supprimer
    10. Coucou Anonyme. Je ne regrette pas de m'être mariée car c'était pour lui la condition pour avoir un enfant (l'ex n'envisageait pas un enfant hors mariage. Bref). Je dirai plutôt que je ne regrette pas notre histoire, même si elle a laissé des traces, c'est aussi grâce à elle que je me suis construite.
      Mais là, ayant supporté la procédure, l'administration, la lenteur, je me demande si c'était une bonne idée.
      Toutefois, je rejoins les autres : c'est la séparation qui est complexe et douloureuse, mariée ou pas. Et Smouik qui a TOUJOURS raison est dans le vrais quand elle dit que ça participe au processus de deuil de la relation.

      Un autre point de vue : à une certaine époque il y a plusieurs années, lorsque Crapaud-poilu était tout petit, j'ai vraiment été à deux doigts de me barrer parce que ça n'allait pas du tout. Le fait d'être mariée, la complexité de ce que ça engendrait m'a freinée et puis finalement, ça a été mieux et ça aurait été dommage de ne pas vivre ces années-là par la suite... Je ne sais si je suis claire.

      L'important c'est TOI : tu en as envie ou pas ?...

      Supprimer
    11. Anonyme4/9/15

      Merci encore à toutes pour votre sensibilité et vos expériences. Perso, je n'ai jamais rêvé de me marier, je trouve ça assez joli comme engagement quand je vois certains de mes amis sauter le pas (même si je ne me vois pas du tout organiser un grand mariage et tout le tralala), mais je me demande parfois ce que ça apporte vraiment par rapport à ce que peut coûter (symboliquement et financièrement, il ne faut pas se mentir) un divorce. La symbolique ok, je comprends, l'amour moins, pour moi pas besoin de se marier pour s'engager avec quelqu'un, il y a plein d'autres façons de le faire, et on ne s'aime pas moins. Ce qui me gêne un peu je crois (je suis juriste) c'est que au niveau civil, ça reste un contrat; et aussi justement, comme tu le dis Armelle, le côté "pesant" de la chose qui peut pousser à l'immobilisme. Dans ton cas, ça a été une bonne chose visiblement, mais je me dis que je n'aimerais pas que mon compagnon reste avec moi (ou moi avec lui) pour de mauvaises raisons, du style c'est trop long et trop cher de divorcer.
      Au fait je m'appelle Séverine, j'ai mis Anonyme pour aller plus vite

      Supprimer
    12. J'ai lu avec attention ces commentaires...Comme Smouik (et aussi comme Fanchette, le Blonde et ..., je ne regrette pas une seconde mon mariage (29 ans de mariage, 32 ans de vie commune). La séparation est toujours très douloureuse.
      L'ENGAGEMENT pour moi c'est important (mariés ou pas on s'en fiche).
      Mariés, c'est même mieux pour le respect de chacun (c'est pour cette raison que le mariage pour tous est une bonne chose) au moment des séparations et des questions matérielles qui vont avec...
      Je n'arrive pas à expliquer mieux ce que je pense...

      Supprimer
  7. Reine3/9/15

    Elle est libre , Armelle, elle est libre, y'en a qui ont dit qu'ils l'ont vu voler......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik3/9/15

      Je ne peux pas dire mieux ! c'est exactement ça... LIBERTAD! (ah bon ? je me répète ? ;-)...)

      Supprimer
    2. lilou173/9/15

      C'était aussi ma réaction !

      Supprimer
    3. C'est grâce à mes ailes d'ange !

      Supprimer
  8. Kathy3/9/15

    Je suis bien contente pour toi !... le moment le plus difficile pour moi a été quand j'ai reçu le papier officiel du divorce... pourtant j'avais tout fait pour en arriver là !...il faut aller de l'avant, c'est bien que tu ne sois pas seule, je t'embrasse... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là, je l'attend !! C'est avec lui que je pourrai après acheter ma maison toute seule !

      Supprimer
  9. Val Làô sur la Colline3/9/15

    Un poids en moins ! Je n'ai jamais vécu ça, mais je conçois parfaitement que cette formalité administrative mette un vrai point final à des mois, voire des années, difficiles...
    Belle nouvelle vie, la Blonde !

    RépondreSupprimer
  10. Emilie3/9/15

    Je suis soulagée pour toi, voilà un moment que je te lis, j'ai une amie très chère passée par ce processus-là et c'était une sacrée épreuve, un long tunnel dont elle est enfin sortie (pour une partie en tout cas), il est possible que je passe par là à mon tour et tes billets m'ont fait du bien, même si je sais très bien comme tout cela est difficile et douloureux. Savoure et respire. Des bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage Emilie, à toi et à ton amie. Des bises aussi.

      Supprimer
  11. Moi c'était l'année dernière, le 1er avril ! après 28 ans de mariage !
    Je suis allée fêter ça le soir avec mon amoureux, qui n'était pas encore mon amoureux mais on se tournait déjà bien autour :-)
    J'ai l'impression que c'était il y a 5 ans, tant j'ai vécu de belles choses depuis
    Est-ce que je crois encore au mariage ? quand on est jeune, oui, la belle robe, la fête qui réunit tous ceux qu'on aime
    Est-ce que je me remarierais ? mon amoureux n'est pas pour, pour diverses raisons que je n'étalerai pas ici et comme nous n'aurons pas d'enfants ensemble, je me dis que c'est bien ainsi mais j'ai un petit pincement au cœur en me disant que c'est avec la précédente qu'il s'est marié, a eu des enfants, acheté une maison. Mais bon il peut en dire autant de moi et quand il me dit qu'il veut finir ses jours avec moi avec des étoiles plein les yeux, je fonds

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine3/9/15

      Nous, c'est le contraire . C'est lui qui voudrait bien se marier et moi, qui me dis:pourquoi faire?
      Pas d'enfant en commun, pas de biens (pour le moment !!!) en commun..mais énormément d'amour...si notre projet maison, se concrétise , le notaire nous a conseillé de passer par la case mariage....mais c'est un peu tristounet comme raison pour s'unir, non?

      Supprimer
    2. lilou173/9/15

      Bah, la case romantique est un peu zappée ... Trouve vite autre chose et ça pourra le faire ;o)

      Supprimer
    3. Ouais, c'est pas des bonnes raisons Reine.

      Supprimer
    4. Reine, c'est une mauvaise raison... parce que c'est une raison de notaire (qui vous fera signer des donations et bidules....) Je me suis mariée un mois AVANT l'achat de notre maison (il y a 33 ans et des brouettes). C'est ce qui m'a SAUVÉE lors du divorce il y a 4 ans: cette maison n'était pas dans la "communauté" et donc... partage en 2 sans discussion (il n'empêche que je l'ai perdue...)

      Supprimer
    5. Je veux dire exactement le contraire: l'achat de la maison, c'était 1 mois avant de se marier donc hors communauté...

      Supprimer
  12. Profite de ta nouvelle vie de femme libre.
    Bises
    Ciloucr

    RépondreSupprimer
  13. Madame Pivoine - Natacha3/9/15

    Une sacrée étape de franchie. Ton soulagement est palpable. Tes projets vont pouvoir avancer.
    Euh, je voudrais pas cafter mais techniquement tu vis dans le péché : l'amoureux, le hum-hum.... Teussion!
    Mais ça fait partie du charme, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, oui. Je sais. Mais je crois qu'on va pécher encore longtemps.

      Supprimer
    2. Smouik4/9/15

      c'est tellement bon le péché, hein ! Coquine...

      Supprimer
  14. Je lis ça et je me dis mon tour viendra. Ca doit faire un bien fou...Après tant de moments difficiles et douloureux. Une nouvelle vie commence, profite de chaque instant!

    RépondreSupprimer
  15. Anonyme3/9/15

    Une page qui se tourne, une autre vie qui commence ! Profites en bien, fais-là toi belle et sois heureuse.
    Corinne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais lui faire des jolis murs et un lit confortable... ;-)

      Supprimer
  16. Ca fait plaisir de lire que tu te sens libre (Malgré la petite douleur, en bas)

    RépondreSupprimer
  17. Madame H3/9/15

    C'est bien !
    C'est une page très lourde qui se tourne enfin !
    C'est la promesse d'une nouvelle vie qui ne serait (presque plus) encombrée par les poids lourds de la précédente et seulement enrichie par ses plus belles réalisations (crapaud poilu inside)
    Le mal au fondement passera, pas la joie et l’exaltation de la liberté !

    RépondreSupprimer
  18. Une seule chose à dire: Que du bonheur maintenant!!!
    (au passage, ce billet m'a fait sourire, à croire que c'est contagieux!)

    RépondreSupprimer
  19. lilou173/9/15

    Vole ma Belle !

    RépondreSupprimer
  20. Soulagement intense ! Voilà c'est fait ! Ouf !
    Quand tu auras le papier dans les mains et la mention sur le livret de famille ce sera encore plus concret ! (enfin ça l'a été pour moi)
    Suis super ravie pour toi ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'attends le plus. C'est avec ça que je pourrai acheter la maison !

      Supprimer
  21. Heureuse de voir ton soulagement ! :)

    RépondreSupprimer
  22. Anonyme3/9/15

    De la part de Liliblabla

    VICTOIRE ! (ah bon ? je me répète ? ;-)...) .... Merci Smouik !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Répétez tant que vous voulez les filles !

      Supprimer
  23. Moi ça fait cinq ans que ça dure ! De rebondissements en rebondissements on va bien finir par y arriver :-) tu me redonnes espoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça semble tellement long... Bon courage à toi.

      Supprimer
  24. Lyne3/9/15

    J'imagine ton état d'esprit ! Date prévue le 1er décembre pour moi, après 3 ans et demi de (douloureuse) procédure. Profite Armelle de ta nouvelle vie. Je t’embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Bon courage à toi, le plus dur est fait (même si je sais que l'attente est pénible)

      Supprimer
  25. Phédia3/9/15

    Ce sentiment de liberté je l'ai ressenti comme toi. 3x2 et le divorce est entériné. Ton passé fera toujours partie de ta vie mais il est passé. Maintenant tu es vraiment libre d'être toi-même, Crapaud-poilu est soulagé, et ton amoureux plein d'humour te rend belle. La vie te sourit, et j'en suis ravie pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Phédia. Ça fait un bien fou...

      Supprimer
  26. Anonyme4/9/15

    fidele lectrice je sors de l ombre
    bravo et merci
    merci car tes posts me donne le courage d affronter mon propre divorce (à rallonge)
    gros fou rire sur le cheque de l avocat
    chez moi on frise la colposcopie, familiale en plus !
    à tres bientôt

    la baronne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage Baronne, j'espère que tu verras le bout du tunnel bientôt...

      Supprimer
  27. Anonyme4/9/15

    coloscopie *
    c est meilleur !

    RépondreSupprimer
  28. Anonyme4/9/15

    Libérée délivrée .... Merci Elsa (ou Anna je n'ai jamais su qui était qui !)
    Même si ta belle nouvelle vie a déjà bien commencé avec Amour et la nouvelle maison, je te souhaite ´tout le bonheur du monde ´ (call me jukebox !!) Un peu en retard mais très sincèrement Muriel (une fidèle lectrice restée anonyme et planquée pendant bien longtemps)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Muriel ! Elle va être chouette cette nouvelle vie...

      Supprimer
  29. Applaudissements nourris, debout, avec sifflements doigts dans la bouche.
    Discretos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sérénissime. Je vous salue bien bas.

      Supprimer
  30. Ce billet me parle.A moi qui suis au début de ce processus. Je voudrais que le temps passe vite, et en être là moi aussi, après des années si dures. Fini, je voudrais que ce soit enfin fini, pouvoir avancer sereinement. Profite et aie une petite pensée pour moi qui t'envie un peu aujourd'hui, mais à qui tu montres un peu de lumière...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense à toi bien fort. Tiens le coup, je sais à quel point c'est dur... Bon courage et des bisous.

      Supprimer