23 juil. 2015

On a failli



Mes parents sont en vacances dans l'île d'Oléron en ce moment, c'était donc l'occasion d'aller passer un p'tit peu de temps avec eux parce que bon, la Lorraine, vu d'ici, c'est quand même pas la porte à côté.

J'ai pris le bateau mardi soir pour les rejoindre, ils m'attendaient tous les quatre sur le quai : Maman, Biquet, mes neveux. On est allés manger des moules à la charentaise (crème et pineau) délicieuses, dans un p'tit resto du coin (t'as vu, j'ai tout bien suçoté les coquilles). On a passé une douce soirée, avec la musique groovy d'un papi et de sa femme qui jouaient du BB King à faire pâlir d'envie n'importe quel bluesman.

Dodo avec eux dans le mobil-home du camping, c'est rigolo, on est dans une maison de poupée. J'occupe à moi seule tout l'espace des toilettes (en même temps, on n'a pas besoin d'y être à trois non plus) et lorsque je suis dans le petit lit, tournée contre la cloison, j'ai une bonne moitié de l'arrière-train au-dessus du vide.

Mercredi matin, réveil tranquille, p'tit café sur la terrasse, on discute gentiment.

Un message de mon Amour "Y'a un imprévu, ma douce".

De quoi, mais quel imprévu ?!

En principe, mercredi soir, on devait dîner tous ensemble : Maman, Biquet, les gosses, l'Amour et moi... Première rencontre entre lui et eux, resto sympa réservé, puis nous devions repartir vers le continent dans la soirée.

Quel imprévu ?!!

Un imprévu qui s'appelle "Agriculteurs en colère". Blocage du pont de l'île d'Oléron, impossible pour lui de venir sur l'île, impossible pour moi de rentrer par la route. 

Branle-bas de combat pour aller tout de suite chercher un billet de bateau pour le retour le soir-même (ben oui, j'ai comme qui dirait un boulot qui m'attend jeudi matin). Ouf, y'a de la place.
On est allés flâner sur le port de la Cotinière et l'après-midi, se dorer tranquillement à la plage. 

J'ai repris mon bateau le cœur gros (c'est toujours comme ça quand on se quitte...). 
C'est loin La Rochelle.
C'est loin la Lorraine.

Ils ont failli se rencontrer : lui, mon Amour et eux, mes parents. Ce sera pour une autre fois.

Les revendications de la FNSEA ont des conséquences inattendues.




19 commentaires:

  1. Pour moi c'était une grève de la SNCF qui a failli planter mon mariage... Un contrôleur s'est fait agresser le jeudi du coup les agents ont exercé leur droit de retrait le vendredi et je me mariais le samedi. Bien évidement mes témoins venaient des 4 coins de la France, donc c'était super! La veille de mon mariage a 6h j'étais sur le pont entrain de téléphoner aux uns et aux autres, mon père s'est tapé 1400km en voiture dans la journée pour aller chercher mon frère qui vivait à l'autre bout de la France et qui devait emprunter la ligne où l'agression avait eu lieu (et donc où aucun train ne circulait)...
    Finalement 30 min avant mon mariage, les 4 témoins étaient là! Mais a 30min prêt il n'y en aurait eu que 3!

    Bref... j'ai une petite dent contre les grèves de ce genre depuis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah dis donc, tu l'as échappée belle !
      Bravo à ton père... ;-)

      Supprimer
  2. Denis 223/7/15

    Bravo ! Enfin un blog ou on voit d'la moule :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE23/7/15

      T'as vu le petit pédoncule, c'est tout mignon, non ?

      Supprimer
    2. Denis 224/7/15

      Ha oui j'ai vu et ca m'excite ... les papilles ^^

      Supprimer
    3. Madame H26/7/15

      C'est bien tu es en forme Denis, ça fait plaisir !!!

      Supprimer
    4. J'adore le mot "pédoncule". Il a un air de pas y toucher qui me plait beaucoup ;-)

      Supprimer
  3. leyleydu9524/7/15

    Ah Oléron!
    Ah les moules!
    Ah les pédoncules!
    AH! Vivement les vacances!!

    RépondreSupprimer
  4. Reine24/7/15

    Quelle tuile !!! Et sûrement une grosse déception pour tout le monde.....snif.Mais à remettre.... Bisous ma chérie...... ( avec le chéri, on a parlé vérandas toute la soirée...... Juste incroyable !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bien sûr, ce n'est que partie remise...

      Supprimer
  5. Madame H26/7/15

    Oui quel dommage ! Ça n'est que partie remise, mais vu de Lorraine évidemment c'est une partie difficile à remettre rapidement !!!

    RépondreSupprimer
  6. Chris (aka Paquita Chocolatera)26/7/15

    Je comprends que tu aies eu le coeur gros. Bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
  7. Val Làô sur la Colline27/7/15

    Oh zut ! Quelle tuile ! Ce sera pour une autre fois. Ils sont là encore pour un moment ? Vous ne pouvez pas remettre le rendez-vous à un autre jour pendant leur séjour ? Oleron n'est pas si loin de La Rochelle !
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'était compliqué et puis moi, je bosse. Mais ils sont passé lui dire bonjour vite fait ;-)

      Supprimer
  8. Ce sera effectivement pour la prochaine fois... Ce n'est pas grave !

    RépondreSupprimer