22 juin 2015

C'était la fête !



On était à peu près quarante.

Le surdo en bandoulière, j'ai vu les sourires, les gosses qui se mettent les mains sur les oreilles parce que ça tape trop fort, les gens aux terrasses des resto qui s'interrompent le temps de notre passage.
Ça envoyait du gros son, c'était bon.

Au fur et à mesure, le public change un peu : viennent se coller à nous les mecs bourrés, voire très bourrés, ils sont contents. Tiens, ça sentirait pas un peu LA DROGUE, juste là ?

Si, grave.

On continue, le public s’agglutine, on continue encore puis on fait une pause, salutaire. Je décroche le surdo, mes reins soufflent et espèrent que c'est la fin. 

Hey Madame ! Quand est-ce que vous recommencez à jouer ?

Bientôt... Laisse-nous 5 minutes...

On repart. Le public est à fond, nous un peu moins, la fatigue aidant... C'est quand même génial. C'est là qu'on se rend compte à quoi servent ces heures de répétition.

Il est minuit, je n'en peux plus, j'ai chaud, j'ai mal partout, ça fait à peu près 4 heures qu'on joue.

Il me reste à rentrer à la voiture, encore porter le surdo, tout mon corps me fait mal.

C'était un 21 juin, c'était la Fête de la Musique, et c'était MAGNIFIQUE !



16 commentaires:

  1. Reine22/6/15

    Heureusement que vous êtes , là , les troubadours d'aujourd'hui !!! Sans vous , entre le gris du ciel, et l'atmosphère, comment dire, délétère, de notre société, qu'est-ce qu'on deviendrait sans la musique et les artistes en général. ...
    Nous , pas de fête, dans le train du retour ( pas une minute de retard, waouou!) on a pas fait gaffe à la date, quand on a acheté nos billets, il y a 3 mois.. Bonne semaine à toutes et aux deux garçons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et personne n'a joué de la musique dans le train ?... Pfff....

      Supprimer
  2. Smouik22/6/15

    Total respect !

    RépondreSupprimer
  3. Reine22/6/15

    RAV:
    J'ai lu dans le train (faut dire que j'ai eu le temps!!!:)) un bon polar : "L'île aux Oiseaux " de Peter May.
    L'atmosphère des bouquins d'Arnaldur Indriasson pour les amatrices.Et on apprend beaucoup sur la vie dans les Nouvelles Hébrides !!! brrrr!!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais même pas où c'est les Nouvelles Hébrides...

      Supprimer
  4. C'est génial pour la signature aujourd'hui.

    Concernant les futurs travaux. Si tu as le temps c'est bien de réfléchir à ce que tu veux, te renseigner sur les produits...
    Chez nous j'ai peint les murs (enduits à la chaux). Car à l'époque j'étais obsédée par la toxicité des peintures, enduits, colles... Mais comme la chaux teintée coûtait un bras (c'est peut être encore le cas), j'achetais des pigments, diluais, faisais des essais en fonction de la couleur souhaitée. Autant te dire que ça prend du temps. Mais presque 10 ans plus tard je ne me suis pas lassée des couleurs et du rendu. L'avantage de l'enduit à la chaux c'est que tu n'as pas besoin d'avoir un support nickel lisse.
    Par rapport au choix des couleurs (quand je voulais faire 2 teintes dans une pièces) j'ai tout lu et tout entendu. Donc j'ai fait au feeling. Mais j'ai limité la teinte foncée à un seul mur.

    J'ai également customisé des meubles. Pareil au feeling. Parce que décaper, poncer, peindre, poncer légèrement, peindre à nouveau... Trop pas rapide.
    Il faut trouver de bons produits qui sont souvent chers. Trouver de bons conseillers qui ne sont pas nombreux dans les grandes enseignes de bricolage (où souvent ils n'ont pas utilisé le produit ou alors pendant une formation accélérée faite par la marque sur une surface de 20X30cm).
    Mais j'ai beaucoup aimé faire ça. Et me sens toute fierotte de l'avoir fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tous ces conseils. L'enduit à la chaux me tente bien... On verra quand j'aurais fait faire les devis ;-)

      Supprimer
  5. J'ai dit déjà que les Batucada(s) me font suater de joie ? Bravo !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est notre bonheur à nous de voir les gens sauter et danser !

      Supprimer
  6. Chris (aka Paquita Chocolatera)22/6/15

    Les batucadas ça met en joie ! Ma permanence m'a permis de faire la fête de la musique sur mon lieu de travail. Pas bu d'alcool car en service, pas pu danser car en tenue avec arme de service mais bien ri avec les collègues (entre 2 tours de site pcq bon j'étais là aussi pour veiller au grain) et la musique était bonne bonne bonne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a croisé aussi le sourire d'un ou deux policiers... C'était chouette !

      Supprimer
  7. Je suis ton blog depuis .... longtemps (j'ai lu toutes les archives, que de rire!) et là juste un mot : merci! Pour tellement de choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans blague, tu as tout lu ! Quel courage... J'ai dû en écrire des bêtises...
      En tout cas, merci pour tout ça ;-)

      Supprimer
  8. DOMINIQUE24/6/15

    Ben tes auditeurs ont de la chance ! Nous, c'était pathétique à écouter. Du coup, on s'est promenés dans le parc de la commune, qui n'est ouvert qu'à de grandes (?) occasions. Le Maire le garde pour lui.
    Curieusement, on n'a pas eu de pluie. Pourtant, vu la prestation, on aurait dû avoir un ouragan pour le moins. Cette année, on va avoir un grrrand concert de Patrick Sébastien. Oui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan mais t'en as de la chance dis donc !
      Ah qu'est-ce qu'on est serrés, au fond de cette boite...

      Supprimer