10 avr. 2015

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



Alors les gens, elle était bien cette mini-semaine ? Enfin mini, mais maxi-chargée en ce qui me concerne... Aujourd'hui, vendredi, c'est kiwi !

La vie c'est pas un kiwi quand j'ai beau dire, j'ai beau faire, je ne peux plus publier autant qu'avant. Je pense que tu t'en es rendu compte... C'est à mon corps défendant, c'est pas que j'ai pas envie, c'est juste que c'est impossible.
Ou alors il faudrait que je fasse des choix cruciaux comme ne plus prendre de douche par exemple, pour écrire à la place. Je suis pas prête à puer du dessous-de-bras pour raconter que je pue du dessous-de-bras. Je vais être obligée de réduire la cadence de publication et vraiment c'est pas kiwi. Mais après avoir laissé longtemps Blonde Paresseuse prendre la place, Armelle De La Vraie Vie la réclame désormais (paye ta schizophrénie). Je sais que tu comprends. Et si tu comprends pas, franchement, t'as rien à faire ici... sans vouloir offenser. C'est pas kiwi, c'est la vie.

La vie c'est un kiwi quand j'ai eu le grand bonheur de passer quelques minutes hier avec Val Làô, tu sais, celle qui est sur sa colline... Une photo de la route postée sur Facebook, un commentaire, un message privée et hop ! La voilà qui sacrifie sa pause déjeuner pour venir me faire coucou dans le Gers où j'étais en déplacement pro. Elle se radine avec des chocolats, en plus. On a parlé de tout, de rien, du boulot, de la vie, des gosses, avec une facilité qui me déconcerte toujours quand je rencontre l'une d'entre vous. C'était pareil avec Nathaly et avec Reine. Sauf que c'est un peu déséquilibré : toi, tu connais tout de moi et moi... si peu. En tout cas, c'était kiwi !

La vie c'est un kiwi quand j'ai avisé l'autre dimanche au vide-grenier un ouvrage intitulé "Les 400 prénoms les plus originaux" et que j'ai souris, vaguement moqueuse. En fait, surtout, je me demande... Qu'est-ce qui peut pousser tout-un-chacun à acheter ce genre de livre ? Des prénoms, y'en a plein, des classiques, des contemporains, des démodés. Pourquoi chercher l'originalité à tout prix ? 
Je me demande si dans le fait de donner un prénom original à son enfant, on espère qu'il soit lui aussi original... Crapaud-poilu a un prénom classique et pourtant, il ne manque ni de caractère, ni d'originalité. Et je connais des gens avec des prénoms tordus, ou avec des prénoms connus mais avec des orthographes tordues, qui sont chiants comme la pluie, voire des gros connards. L'inverse aussi bien sûr. Ça me laisse dubitative le choix de donner à son enfant un prénom "original", voire inventé de toute pièce. Il me semble que c'est comme lui faire supporter le poids d'une attente colossale, comme si on l'enjoignait à devenir unique. Mais son enfant, même s'il s'appelle Jean (au hasard, hein, cherche pas plus loin), n'est-il pas de toute façon unique pour son Papa et sa Maman ?....
(je sens que je vais me faire des copains sur ce coup-là)

La vie c'est pas un kiwi quand Olivier Streiff, le candidat zarbi de Top Chef s'est fait éliminer à la demi-finale. Ok, au début, on ne parlait que de son look gothique, les réseaux sociaux faisaient moult blagues sur son apparence. Et petit à petit, c'est plutôt sa cuisine qui a été admirée. Moi, je voulais qu'il soit en finale (il est lorrain) (LORRAINE REPRESENT !). Il est doux, simple, humble, pas un teigneux excité. Tout le contraire ce qu'il semblait être, de l'extérieur. Il faisait de la belle cuisine.
Olivier, c'est une bonne claque aux p'tites mauvaises odeurs, celles qui accordent tant d'importance aux apparences, au détriment de la personnalité. Celle qu'on vit parfois. Celle que je vis parfois... La grosse qu'on voit, avant la fille prodigieusement intelligente et sexy que je suis. Ouais, je dis ce que je veux.
Au détour d'une interview, il avait expliqué à quel point il avait souffert de cela, des gens qui refusaient de le voir, quand il se cachait dans la cuisine pour ne pas "faire peur aux clients". A quel point c'était douloureux et à quel point, malgré tout, il ne voulait pas y renoncer parce que tout ça, c'est lui. Courageux. 
C'est p'têt un peu démago mais moi, ça m'a touchée. Oui, n'importe qui devrait pouvoir être comme bon lui semble, outrageusement maquillé, grosse, décolorée, rasée, porter des Croc's, sans avoir à subir le jugement sur soi, ce qu'on est au fond, sur son talent.
(Nan, je déconne pour les Croc's) (No way).

C'est dommage qu'il soit éliminé et j'espère sincèrement qu'il pourra continuer son chemin ailleurs.



La vie c'est un kiwi quand j'ai cuisiné l'autre soir, à l'arrache, des courgettes. Lavées mais non épluchées, coupées dans la longueur, posées dans un plat à four, enduites d'un mélange généreux d'huile d'olive, sel, poivre, thym et origan et hop ! Al forno ! (environ .... jusqu'à ce qu'elles soient cuites). 
Mon amoureux me dit "Hummm, c'est super bon... C'est du Picard ?"
CONSÉCRATION ! J'ai pris ça comme un super compliment, ça veut dire que je fais aussi bien que Picard.
Joie.

La vie c'est un kiwi quand j'ai eu la chance d'aller visiter L'Hermione, l'autre matin, tranquillou, sans la foule. L'Hermione est la réplique d'une frégate du XVIIIème siècle, construite durant 18 ans juste à côté, à Rochefort. Il faisait un froid de canard et un soleil magnifique. C'était beau, instructif, super intéressant. Départ de La Rochelle le 18 avril prochain, escale aux Canaries et après, tout droit jusqu'à Yorktown. Manquera plus que La Fayette à bord... 










Allez, des bises.





41 commentaires:

  1. L'apparence...
    Hier mon gars, le second, un artiste dans son genre, la crème des jeunes (c'est le mien, je suis totalement objective!) s'assied dans une salle d'attente, entre un bonhomme 45/50 ans et moi. Et bien Arthur a fait peur au monsieur qui a préféré s'assoir trois sièges plus loin plutôt qu'à coté d'un jeune tatoué, percé et à lunettes qui pourtant lui avait gentillement dit bonjour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tu sais quoi, ça ne m'étonne qu'à moitié. C'est un peu triste.

      Supprimer
  2. Fredix10/4/15

    C'est pour ça que j'aime Londres ! Pour sa tolérance sur l'habit ! Le Québec n'est pas mal non plus !

    RépondreSupprimer
  3. Oui les codes de la bienséance...
    J'ai longtemps attendu avant de me faire tatouer à cause de cela, la pression familiale d'abord puis celle des oraux et autres passages d'examens où on te fait comprendre que c'est mieux d'être "classique"...
    L'essentiel, je pense, est de ne rien regretter et de "s'aimer comme l'on est"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà raconté la réaction pas très marrante d'une certaine partie de ma famille quand je me suis fait percer le nez... Aujourd'hui, je pense qu'ils n'y font même plus attention.

      Supprimer
  4. Véro Bisontine10/4/15

    Moi aussi j'aime bien Olivier, qui est tout en délicatesse et sans grande prétention arrogante.
    J'aime ce genre de personnes et je lui souhaite une belle vie (je pense qu'on le reverra bientôt).

    RépondreSupprimer
  5.  Que tu ne puisses plus publier autant qu'avant est loin d'être un crime… et les gens qui ne comprennent pas feraient bien de s'acheter une vie… parce que justement, ça leur permettrait de comprendre.

     Quitte à répéter ce que j'ai dit sur Fesseplouc, j'ai adoré la photo de Val Laô sur sa colline et son sourire malicieux.

     Le livre sur les prénoms originaux, c'est le genre de trucs que tout le monde regarde pour rire. Pas besoin d'un bouquin pour donner un nom un peu fifou à son môme… J'ai lu un article là-dessus — avec les jumeaux belges nommés Guerlain et Givenchy — et un de mes potes a partagé une liste de noms bizarres trouvée à son boulot. Emeraude pour un garçon. Désiré-Bien-Attendu (on se demande combien d'essais il a fallu pour qu'il vienne, celui-là). Sans parler des fans de Tolkien qui s'amusent à appeler leur gamine Eowyn ou Arwen.

     Je suis pas Top-chef. Voir les gens en parler sur Twitter me suffit pour comprendre ce qui s'y passe. Le mec, on dirait le chanteur d'Indochine en moins mignon et en plus jeune. Et honnêtement, qu'est-ce qu'on s'en fout de son apparence s'il cuisine bien ? Sont cons, les gens. Cela dit, à la bibliothèque près de chez moi, y a un punk à crête qui s'occupe de la section jeunesse. Et il paraît que les enfants l'adorent. Comme quoi… Oh, et sinon, faut arrêter cinq minutes le racisme anti-Crocs. J'en ai, je les porte depuis deux ans, pour descendre les poubelles, aller chez le libraire, prendre le TGV Paris-Toulouse… et je préfère ça aux Louboutin. Parce que confort avant tout.

     J'ai vu l'Hermione en construction il y a un peu moins de quinze ans, on avait visité l'atelier en famille… C'est beau.

    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blonde Meunière.10/4/15

      A propos, j'ai croisé le chanteur d'Indochine, Nicola Sirkis, à Rennes l'autre matin. Et comme diraient les gallos " j'a même pas eu pou'". Juste spleen.

      Supprimer
    2. Val Làô sur la Colline10/4/15

      Encore merci Lilou !

      Supprimer
    3. J'aime beaucoup le coup du punk à crête qui s'occupe de la section jeunesse. C'est avec des exemples comme ça qu'on réussira à faire évoluer les mentalités.

      Supprimer
  6. Que tu publies moins souvent, ce n'est pas bien grave, si on a un p'tit Kiwi quand même ;-)

    Mes enfants ont vu l'Hermione en cours de construction, plusieurs fois avec mes parents. Ils ont même versé une petite obole qui, normalement, leur a valu d'avoir leur nom inscrit quelque part ... Nous n'avons pas pris encore le temps de venir le voir, mais cela devrait se faire en Août, puisqu'elle devrait venir mouiller à Nantes.

    Les prénoms.... Une patiente du cabinet médical où je bosse, a accouché récemment. Elle a appelé son fils Kendji. Déjà que je peux plus l'entendre et que je pouvais pas le voir (bah oui on aime pas tout le monde non plus), j'avoue que j'ai "hurlé" mais comment à 35 ans on peut appeler son fil Kendji ?? Ouaich suis pas fière, mais vraiment, non non non ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps,.... Kendji, quoi !

      Supprimer
  7. Val Làô sur la Colline10/4/15

    Merci pour ce bavardage à la pause hier, Armelle, c'était délicieux. D'ailleurs, je n'ai rien sacrifié du tout, c'était un plaisir.
    Je te rassure, moi aussi cela m'étonne toujours à quel point les rencontres dans la vraie vie sont si faciles après des échanges virtuels, preuve qu'ils ne sont donc pas si virtuels que ça. Je comprends ce que tu dis sur le fait qu'on connaît "tout de toi" et toi si peu de nous, mais c'est le lot de toutes les stars ;) ! Et puis, ce n'est pas si vrai non plus : je pense que nous aussi, d'une certaine manière, on se livre pas mal dans les commentaires, il y a de vrais échanges, et aussi les stars des commentatrices :) ! Cela dit, il est vrai qu'il y a comme un décalage de proximité...
    En tout cas, c'était complètement impromptu (la prochaine fois, si je suis prévenue à l'avance, je mettrai des paillettes !) et improbable qu'on se rencontre là, comme ça, mais c'était cooool ! A refaire, donc, si le cœur t'en dis.

    Pour le reste.
    Olivier : je ne suis pas ces émissions et regarde peu la télé en général (je couds !) mais je comprends ce que tu veux dire, et tu as totalement raison. Je connais nombre de gens qui cachent leur sensibilité derrière leur apparente provocation, des gueules de boxeurs au cœur d'artichaut, des qui ont l'air un peu neuneu et qui sont psy, et même des Rom qui ne sont pas voleurs de poules (c'est pour dire !)... Les apparences et les préjugés...

    Les bateaux, quels qu'ils soient, ne me font pas rêver, mais oui, certains sont tout de même magnifiques.

    Concernant les prénoms, je ne serais pas aussi catégorique que toi concernant leur influence sur la personnalité de celui qui le porte. Je n'ai pas pour autant appelé mes filles Hermione ou Pivoinette, voire Clauhé, mais je crois que le regard que les gens nous renvoie agit sur nos comportements. Or, avec un prénom "original", aussi stupide que ça puisse paraître, on se fait davantage remarquer. Après, il y a aussi le milieu socio-culturel qui influence le choix du prénom qui lui-même influence le regard des autres, etc. La poule et l'oeuf et aussi la prophétie de l'auto-réalisation, tout ça, tout ça... Le fait que parce qu'on a un drôle de prénom, un prénom décalé, on s'autorise plus de fantaisie, etc. En fait, c'est un TRES vaste sujet (dixit la Valérie qui n'a jamais été seule dans sa classe à s'appeler Valérie, et qui ne voit pas quelle Valérie ordinaire a changé le monde... Ha ha ha !)

    Bon week-end ! et merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Valérie Trierweiller ?
      Ok, je sors.

      Supprimer
  8. Reine10/4/15

    Je trouve déjà hyper courageux d'avoir publié pratiquement tous les jours + les réponses personnalisées, jusqu'à aujourd'hui , avec tout ce qui s'est passé dans ta vraie vie!! (RESPECT, check!)
    Et je dois le répéter après Val, c'est un bonheur de te rencontrer:))
    Pour mes gniards, j'ai choisi des prénoms classiques limite banals, parce que je ne voulais pas que ce soit un obstacle à quoi que ce soit.....par contre , je suis très contente de m'appeler Reine .Quand j'étais môme, moins, (je voulais m'appeler Joëlle , je ne sais plus pourquoi!) mais je n'en ai pas souffert , les réactions ont toujours étaient plutôt amusées . Les gens se souviennent de moi grâce à mon prénom. Et pour mes chéris , les poèmes et les mots d'amour ont toujours été plus faciles à composer !! (comme je me la pète , là!!!)
    Le bateau est juste magnifique!!!
    Pour les crocs , sorry Lilou, mais c'est non pour moi (j'ai aussi INTERDIT à ma soeur d'en porter, mais je pense qu'elle le fait en douce, quand je ne suis pas là , just call me dragon)
    Bon week end à vous toutes ,spécialement à Smouik, (je bats ma coulpe) et à Denis....
    Soleil sur Paris (yééé) , apéro-anniversaire de G-terrasse avec les copines ce soir , ça va rire, ricaner et piailler du côté de Bastille!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Val Làô sur la Colline10/4/15

      Hey Reine ! Oui, ton prénom est remarquable, au premier sens du terme. Ma belle-soeur (Néerlandaise) se prénomme Reina :)

      Je profite de ton intervention, et surtout de ta conclusion, pour te demander quelque chose. Je pense que notre Blonde ne m'en voudra pas, mais comme j'ai retenu que tu n'es ni sur FB, ni autre réseau social, je me sers de notre "entremetteuse" préférée :)
      Je "monte à Paris" en famille à la fin du mois. Nos filles ont 15 et 17 ans. Nous "connaissons" (gros gros guillemets tout de même) tous les 4 notre capitale, ce qui nous évitera de passer par les visites "obligatoires" des premières fois (même si notre plus jeune veut revoir la tour Eiffel :) ).
      Ma question est : pourrais-tu nous conseiller un café-concert ou genre ? Nos filles sont ouvertes à tout, elles sont musiciennes comme leur père, et ont l'habitude d'écouter toute sorte de musique. As-tu une idée ?
      Merci Reine !!! (et merci Armelle)

      Supprimer
    2. Smouik10/4/15

      Allez, c'est bon, je ne t'en veux pas, mais il va falloir que tu m'expliques comment tu fais, en te la pétant autant, pour rester aussi sympathique ? C'est vrai quoi, c'est énervant à la fin ! ;-)
      Et bon ouik à toi aussi, en espérant avoir bientôt l'occasion de prendre un café IRL... :)

      Supprimer
    3. Reine11/4/15

      OK Val..J'envoie un mail pour toi à Armelle ce weekend...

      Supprimer
    4. La dernière nièce de mon amie Miss F. s'appelle Reine.
      C'est vrai que ça pose sa nana...

      Supprimer
  9. Chris (aka Paquita Chocolatera)10/4/15

    Que tu publies n'est pas bien grave tant que tu t'éclates dans ton nouveau poste pro.
    Sacré sujet celui des prénoms. Je voulais pour mes enfants des prénoms catalans. Chose faite pour fiston qui s'appelle Jordi (saint patron de la Catalogne). Les gens l'écrivent souvent avec un Y comme le bébé chanteur de l'époque. Si j'avais connu l'existence de ce petit j'aurais choisi un autre prénom. Mon fils le vit très bien cela dit. Pour ma fille ce devait être Meritxell (prononcer Méritcheill) mais devant orthographe et prononciation compliquées pour les non initiés j'ai renoncé et elke se prénomme Roxane et sort du lot des Léa, Marie, etc de l'époque.
    A propos du jugement sur l'apparence ou le comportement hors norme, n'aimant pas juger sur ces critères superficiels et réducteurs, je ne peux qu'être d'accord avec toi.
    Que j'aimerais voir l'Hermione achevée après n'en avoir que la charpente sur le chantier. Admiration pour cette épopée !
    Et chez moi le kiwi c'était mercredi, Bichette/Roxane a enfin obtenu les derniers documents de la part du musée canadien (que j'avais appelé la veille) et pu enfin envoyer sa demande de permis de travail avant le terme fixé ! Maintenant attente de la décision définitive du Ministère canadien de l'immigration dans 6 semaines max. Et ce sera la course au logement pour 3 mois.
    Bon kiweek-end tout le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, ma fille a 21 ans, et s'appelle Léa....Nous avons choisi ce prénom -rare à l'époque- pour sa douceur...
      En 1994, à la maternité, on m'a limite regardé bizarrement, un médecin m'a même dit : " Léa ? ha ?! j'avais une vieille tante qui se prénommait Léa..." avec un air vaguement dégoûté...
      En 2000, ce fut le prénom féminin le plus donné... trop tard pour changer d'avis ! Elle ne sort peut-être pas du lot des Léa...etc par son prénom... mais par sa personnalité !
      Chacun sa croix, toi c'est Jordi, moi c'est Léa ! ;)

      Supprimer
    2. Hahahaha ! Idem ma fille aînée est une Léa, idem pas encore trop répandu à l'époque (1997 - on n'a su qu'après que c'était le 2ème prénom donné cette année-là après Laura...) idem entendu une remarque "un prénom de vieux", idem choisi pour sa douceur, et match avec Emma et Anna, jusqu'au jour où mon homme me dit : "non, pas Anna, pas Emma : ta mère s'appelle Annie, la mienne Emmy, ça va être compliqué". On n'y avait pas pensé au départ ! Donc Léa... J'ai répété sans le savoir le schéma de mes parents... Tes parents ont fait pareil, Nathaly sauf le Y ! Mais à l'époque, pour ta Léa, tu étais before la tendance, et nous juste presque...
      Internet n'était pas encore si développé qu'on pouvait y trouver ce genre d'info sur les fréquences de prénoms...
      Notre deuxième se prénomme Clarisse...
      En fait pour éviter d'être trop à la mode sans tomber dans l'originalité, il n'y a en effet que les prénoms classiques et intemporels. Jean, Jeanne, Cécile, etc.

      Supprimer
    3. Chris (aka Paquita Chocolatera)11/4/15

      Nathaly : mes enfants sont de 1992 et Lea faisait partie de mes choix pour Bichette. C'est le papa qui a souhaité Roxane et comme j'aimais aussi... Il y avait quelques Lea quand les enfants sont allés à l'école.
      Quand j'ai dit à la famille que ce serait Roxane ma marraine a dit que c'était un nom de chien., elle avait eu une chienne Anaïs.

      Supprimer
    4. Isathé12/4/15

      Ma seconde fille qui est née en 1988 s'appelle aussi Léa.A l'époque j'ai eu aussi des réactions très mitigées du style "prénom de la vieille tante". Maintenant elle regrette que son prénom, qui était rare à l'époque soit devenu à la mode. Mais bon, son deuxième prénom, Joséphine, la sauve un peu :-)

      Supprimer
    5. Mon arrière-grand-mère se prénommait Léa... Aujourd'hui, ça me fait sourire de voir plein de petites ou grandes filles porter ce prénom.
      Pour Meritxell, je pense que tu as bien fait... C'est un peu compliqué de vivre avec un prénom qui ne se prononce pas comme il s'écrit. Encore que dans ta région, ça aurait pu être plus facile (tout le monde s'est bien fait à Bixente...)
      Mais du coup, au Canada.... ;-)

      Supprimer
  10. Chez nous, il y a boycott de la finale de Top Chef par monsieur pour cause d'absence d'Olivier; Ca peut paraitre idiot, mais je trouvais ses assiettes très poétiques. Pour ce qui est de son look, je me souviens des regards atterrés que portaient sur nous les gens quand moi, jeune fille en fleur sur sa robette, se promenait avec ses deux hardeux à clous et tête de mort de cousins...Et pourtant, ils étaient gentils !

    Je suis d'accord avec toi pour les prénoms classiques,, mais on a parfois des surprises ! Le prénom de ma fille peut s'écrire avec ou sans H, et j'ignorais totalement qu'on pouvait ne pas mettre de H. Résultat, voilà 14 ans qu'à chaque fois qu'elle doit donner son identité, nous précisons "avec un H". Et ça m'énerve. Parce que sans H, ce prénom ne correspond pas du tout à ma fille. Et puis c'est plus beau avec le H d'origine, voilà tout :-D (Partialité, tu n'es qu'un mot)

    PS Quelle chance d'avoir pu visiter cette magnifique frégate...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est malin, maintenant je cherche...
      Orthense, Elène, Ermine, Elisabet, Caterine, Cloé ?...

      Supprimer
  11. Smouik10/4/15

    Moi je t'aime bien en schizo... :-)

    RépondreSupprimer
  12. Oui, je préfère que tu écrives moins souvent et que tu ne pues pas du dessous de bras ! :D On comprend !
    Les prénoms originaux, je suis comme toi...j'ai du mal à comprendre... je suis plus prénom classique ... Et pour l'orthographe, je plussoie, moi qui dis toujours Nathaly avec un Y (pour ma part c'est une erreur d'orthographe -née en Allemagne, mon papa s'est dit que le Y faisait plus français !-que j'aime ) ! Donc être obligée d'épeler son prénom, la loose ! (je connais une Janne.... là franchement je ne comprends pas...un prénom classique pourquoi l'avoir "dénaturé" ...?)
    Je ne regarde pas Top Chef, mais je suis ravie de savoir que ce candidat est Lorrain ! (enfin, flûte s'il est éliminé...)
    L'Hermione, mes filles l'ont visitée aussi (d'ailleurs, elles prennent la route demain pour St Agnant avec leur papa) et elles avaient beaucoup apprécié !
    J'adore les courgette ! Et Picard fait en effet des trucs super bons ! tu as eu raison de bien prendre le "compliment" !
    Voilà, j'ai causé de tout de rien ! ;)
    Bisous Armelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles viennent pour les vacances ? Si elles sont encore là ce weekend, elles pourraient venir à la fête du départ, va y avoir plein de feux d'artifice et tout !

      Supprimer
  13. Kaylee10/4/15

    Merci pour ces belles photos de l'Hermione !
    J'ai appelé mon fils Alain, né en 1986. Il était le seul Alain de toute l'école primaire et il en était super fier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien qu'il en soit fier, c'est le plus important.

      Supprimer
  14. Je ne vais réagir que si ton kiwi des prénoms originaux (parce que sinon mon commentaire serait trop long, déjà que là je sens que je vais tartiner...)

    J'ai un prénom original (très, trop), et je ne suis pas née quand c'était la mode, alors je me le suis trainé, mon prénom-boulet !!
    Il y a quelques mois, j'ai posté sur FB un statut un peu désabusé car étant prof remplaçante j'ai été amenée à bosser dans une classe où une élève portait un prénom original (allez, je le dis : Caramel. Pour une fille. Avec cette orthographe. Oui oui !)
    Je me suis pris une rafale de commentaires aussi désobligeants les uns que les autres. Bla bla bla la liberté des parents, bla bla bla le droit à la non-conformité, bla bla bla quand on est nullipare on a pas le droit de s'exprimer...
    J'en ai pondu un billet, de rage, parce que la gamine elle se faisait rigoler au nez dans la cour et parce que ça a été mon cas aussi...

    A peu de choses près je suis donc d'accord avec toi....
    (Si ça t’intéresse, je peux te filer le lien mais je ne vais pas me permettre de le balancer comme ça)
    (Et puis si ça se trouve t'auras pas le temps de le lire, déjà que t'as presque plus le temps d'écrire (noooooon, ne pars paaaaaaaaas))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je craignais aussi la rafale de commentaires sur ce sujet très particulier des prénoms. Encore une fois, j'espère n'avoir fait de peine à personne, c'est juste... mon avis !

      Supprimer
  15. Pour les billets moins nombreux ? C'est égal, on a toujours plaisir à te lire, c'est ce qui compte.
    Pour Olivier de "Top chef": je n'ai pas suivi toutes les "épreuves". Au début j'ai cru juste qu'il provoquait mais les dernières fois fois j'ai vu qu'il avait l'air d'être un cuisinier sensible et sincère. Dommage qu'il soit éliminé.
    Pour le MOT "original" que dire ?... C'est LE mot qui m'agace: C'est juste un a priori lié à une personne qui n'avait que ce mot là à la bouche; il fallait que ce soit "original" (les plats, les noms, les projets, les maisons, les gens...). Ca m'exaspérait, ça m'exaspère et ça m'exaspèrera toujours je crois.
    L'originalité n'a jamais été un gage d'intérêt ou de qualité (ni de désintérêt ou de mauvaise qualité d'ailleurs). Pour moi, ce mot n'a pas de sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'originalité est une manière de croire qu'on peut sortir de la masse, de s'individualiser. C'est pas toujours vrai. Et je suis d'accord, je préfère un bon pot-au-feu pas original à une mousse de moules à l'écume de vanille.

      Supprimer
  16. Des publications moins nombreuses, oui , c est regrettable, mais on fait avec. L important , c'est leur qualité 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va essayer de faire au mieux, hein ?

      Supprimer