13 avr. 2015

Hangover



Je ne l'ai pas vue venir, vraiment pas. 
Quelques amis pour la soirée, des trucs à picorer, ça se présentait bien.
On a discuté, j'ai bu quelques verres (là, les versions divergent sur le nombre).

J'étais un peu pompette, ils s'en sont sans doute rendus compte mais après tout, j'étais chez moi et y avait pas mort d'homme. 
J'ai rien fait de mal, j'ai pas crié, j'ai pas insulté, j'ai pas dansé à poil sur le balcon, juste parlé un peu fort. Et longtemps.
Ils sont partis, j'étais contente qu'ils soient venus, j'étais contente d'un peu tout en fait vu que j'étais un peu pompette.

"Tiens, je suis pompette", me dis-je à haute voix (running gag). Lui sourit gentiment, vaguement goguenard.

Je mange un macaron qui m'a été gentiment offert, je finis mon dernier verre... Je vais aller me coucher. Ah merde, j'ai du mal à me lever du canapé. Je me brosse les dents et je prends un cachet en prévision de la migraine qui fera sans nul doute son apparition le lendemain matin. Dans le miroir, mon reflet a une drôle de tête. 
Je jette mes habits par terre en me disant que peut-être, pour une fois, ils vont rentrer seuls dans le placard. Je m'agace de constater sur mes bras les marques des manches du tee-shirt, j'ai chopé un coup de soleil l'après-midi au carnaval. Ça va être coton à récupérer pour la saison, je me dis. J'ai la tête qui tourne, ça doit être le soleil.
Après m'être cognée contre le mur et contre la table de nuit, je me couche avec la grâce d'un pachyderme cacochyme.

Allongée, mon estomac subit une espèce de houle de mauvais augure. Je me dis (en y croyant dur comme fer) que je n'aurais pas dû manger ce macaron et la moitié du pot de tarama juste avant parce que j'ai du mal à digérer. C'est hyper traître le macaron.
La houle enfle et devient du gros temps. 
Je serre les dents et respire doucement, lentement. 
Si j'y crois, ça va aller mieux. 
Si j'y crois VRAIMENT, ça va aller mieux.
Si j'y....

Trop tard. 

Je te fais grâce de la suite, mais disons que j'ai pu constater que j'étais vraiment une fille parce que j'ai vomi tout rose. Si y'avait eu des paillettes, j'aurais pu faire un putain de carton sur Instagram.

Le gros temps est devenu tsunami. Putain de macaron. Putain de soleil. A genoux devant la cuvette des chiottes, je me maudis. Plus jamais. Plus jamais de tarama et de macaron en même temps, après une après-midi en plein soleil.

Bref, j'ai pris une cuite.




52 commentaires:

  1. lilou1713/4/15

    C'est plus drôle à lire chez toi qu'à vivre ! (Expérience quand tu nous tiens, on se souvient ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lilou1713/4/15

      Hé hé, prem's !

      Supprimer
    2. On a beau avoir l'expérience, on se laisse encore piéger comme des donzelles ...

      Supprimer
  2. Val Làô sur la Colline13/4/15

    Oh là là !

    RépondreSupprimer
  3. Ah ah ah ah toi aussi tu dis plus jamais ?
    Le seul que j'ai tenu, contrainte et forcée, je ne supporte plus l'odeur et le gout, c'est le plus jamais de Ricard, qui a muté en plus jamais de trucs anisés... Les autre ma foi ont tenu le temps des roses (sans paillettes)

    Et ce matin tu te sens comment ? parce que les surlendemains sont parfois plus terribles que les lendemains...

    Si tu veux on peux t'envoyer des paillettes pour ton prochain plus jamais, tu pourras cartonner un max comme ça :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je me suis sentie comme une fleur. Même le lendemain, en dehors d'une mine chiffonnée et d'une grosse honte, j'allais plutôt pas mal. Bon, j'ai pas été courir le marathon non plus...

      Supprimer
  4. Si tu as vomi rose, aujourd'hui tu vas roter des arcs en ciel. Amis de la poésie, bonjour.
    Ma dernière méga cuite, c'était pour arroser le permis de ma fille. Ya longtemps, je voyais le plafond tourner, tourner ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plafond, le lit, même combat. Ils décident à un moment de mener une vie propre et c'est pas cool.

      Supprimer
  5. Reine13/4/15

    Moi c'est la combinaison houmous/ nutella, que je vais éviter désormais..... Surtout le lendemain d'une bringue....
    Bonne semaine à toutes et à Denis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la, rien que de le lire, j'ai la gerbe.

      Supprimer
  6. tamarina13/4/15

    ouais nettenement plus drôle à lire chez les autres !!! vive ble bicarbonate de soude !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est vrai ! J'y ai pas pensé, pourtant j'en ai...

      Supprimer
  7. Tu. As. Vomi. Rose.

    Pardon, j'ai ri. J'espère que ça va mieux ce matin. Et ton z'homme, il en a pensé quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon mec a souri, a épongé un peu, a dit "c'est pas grave" et m'a fait un câlin (après que je me sois brossée les dents). Il est fabuleux.

      Supprimer
  8. Je compatis parce que je n'aime vraiment pas vomir, mais vraiment pas. Et puis j'ai ri (un peu aussi) en pensant que ouf ce n'était pas moi, mais que cela aurait pu...

    J'espère que ça va mieux...

    Hier j'ai fait le Carnaval de Nantes avec mes boulets. Gigantesque et génial hormis une petite princesse qui gueulait (si si elle gueulait vraiment) pour tout et rien. Ce qui m'a fait dire que parfois les princesses ne pètent pas que des paillettes, elles pètent les couilles aussi (fou rire de mon homme avec un "Rhooo").

    Allez bises et confettis ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore les princesses qui pètent les couilles !
      Le carnaval était géant à La Rochelle, le soleil, le monde, c'était top.

      Supprimer
  9. Ma pauvre haha ! J'espère que ça va mieux.

    RépondreSupprimer
  10. Denis 213/4/15

    Les versions divergent ? Ca fait beaucoup pour une seule femme et pour une seule soirée :-)

    RépondreSupprimer
  11. J'en ai des souvenirs comme ça... Je compatis...

    RépondreSupprimer
  12. Fredix13/4/15

    Ouf, ce n'était pas moi ! Que de souvenirs ! Que du vécu ! C'était surement la faute du macaron, ce fourbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui. Il était à la framboise ou au cassis, je sais plus trop.
      Mais hier soir, à jeun, ils étaient super bons !

      Supprimer
  13. Chris (aka Paquita Chocolatera)13/4/15

    Ah ouais quand même ! C'est traître le macaron/tarama ;-). Je dis chapeau d'avoir le vomi girly ! Moi c'est ne plus jamais manger les fruits de la sangria et ni de cacahuètes en même temps que le mojito.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La sangria a fait partie de mes interdits pendant de très nombreuses années... Et j'y vais encore mollo, pourtant, j'étais encore jeune quand ça s'est produit...

      Supprimer
  14. Ohlala n'en parlons pas de la dernière cuite. J'ai fini en vidéo en train de chanter "il était un petit navire" et imiter la poule qui picore. Ah, et réciter les trois premières phrases du corbeau et du renard après je me lève et je vais me coucher... devant un public qui m'acclame !
    Note pour moi même : faut vraiment que j'aille virer ça du PC de l'homme.
    Courage, il ne faut jamais dire "plus jamais".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais la poule, fais la poule, tu verras tu seras plus cool.

      Supprimer
  15. DOMINIQUE13/4/15

    Je vois que tu n'es pas la seule à vomir rose ou pas... Je dois avoir une existence bien pépère, car ma dernière cuite remonte à mes 20 ans, c'est-à-dire au néolithique.
    En fait, ma boisson préférée c'est eau + glaçons. Je sais, ça fait rêver.
    Par contre, je peux vous raconter dans les détails mes derniers vomissements, à base de curry. Mais je m'abstiendrai. Il y a -peut-être- des âmes sensibles qui traînent ici.
    Spéciale dédicace à Mag : on VEUT l'imitation de la poule qui picore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine13/4/15

      Ah oui alors !!

      Supprimer
    2. Le curry, ça doit irriter grave... Rien que d'y penser, je sens le fond de ma gorge qui brûle.

      Supprimer
    3. Il n'en est pas question !

      Supprimer
    4. lilou1714/4/15

      Dégonflée !

      Supprimer
  16. Moi je vomis bleu des mers du sud... En, même temps, avec le curaçao.....

    RépondreSupprimer
  17. delph13/4/15

    Ah, ah, voilà exactement pourquoi je n'ai plus mangé de macédoine de légumes depuis plus de 20 ans!!! (Ben oui quoi, j'allais quand même pas arrêter le pineau non mais)

    RépondreSupprimer
  18. Smouik13/4/15

    quand on vomit rose, limite pailleté, c'est qu'on a du sang de licorne. Il te fallait peut-être cette cuite pour le savoir... Une expérience de ce genre est loin, donc, d'être inutile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE13/4/15

      Ben voilà ! Le lendemain tu te réveilles avec le cerveau en vrac, la bouche pâteuse, tu maudis les macarons sur dix générations, et plof, tu te souviens que tu as vomi rose et donc que tu as du sang de licorne.
      Le ciel s'éclaircit, ta migraine disparaît, et tu sautilles d'allégresse.
      Moi, j'avais vomi jaune (le curry...) : j'ai du sang de marsupilami ? Hein, Smouik, tu crois ?

      Supprimer
    2. J'ai du sang de licor-neu
      J'ai du sang de licor-neu

      Supprimer
    3. Smouik14/4/15

      Domi, ça dépend... Tu as repéré quelques taches noirâtres ? Alors oui, obligé, tu descends des Marsupi...

      Supprimer
  19. Et que tu arrives à rendre cette expérience drôle à nos yeux....chapeau bas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était pas agréable à vivre, mais bon, j'ai connu pire. Mais là, je raconterai pas.

      Supprimer
  20. Suzanne13/4/15

    Je compatis.
    J'ai mangé avec des ex collegues vendredi midi. Et aussi pas mal trinqué (ça faisait longtemps qu'on s'était pas vu).
    Je suis rentrée chez moi, vers 17h, avec beaucoup de difficultés (pourtant on m'a déposée en bas de chez moi...) et je suis allée directement me coucher.
    Heureusement que j'ai pas vomi : j'avais mangé du chili. Mais que le réveil a été difficile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merde, une cuite en ayant mangé du chili, j'ose à peine imaginer...

      Supprimer
  21. Madame H14/4/15

    Je ne vomis jamais
    c'est une question de principe
    Un principe que je me suis fixé après avoir vomi une fois. J'avais 10 ans. Je n'ai pas aimé.
    Depuis je m'y tiens. Malgré 2 grossesses.
    Du coup, je n'ai jamais de gastro non plus. Jamais. Malgré 2 enfants.
    Par contre, je bois. Parfois trop. Mais je ne mange pas de macarons quand j'ai bu. C'est peut être pour ça ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, faut faire gaffe avec les macarons.

      Supprimer
  22. Mince, je viens de commander une pièce montée de macarons pour la communion de ma fille.....
    Faudra pas que j'en mange !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan, faudra surtout que tu fasses attention au tarama...

      Supprimer
  23. Anonyme17/4/15

    Même ça, tu le fais drôlement !! enfin presque.... je vais te consoler, ce genre de tracas m'arrive n'importe quand , même pas besoin de boire....: tout se met à tourner comme un film super 8 mal fixé et hop, direction toilettes pour de longues heures.... problème d'oreille interne ... oui mais quel problème ?? voilàààà la prochaine fois, tu auras une excuse plus glamour que le macaron au tarama : le vertige rotâtouââre, la classe, non ?
    la souris

    RépondreSupprimer