30 mars 2015

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



Ok, y'a pas eu de vendredi-kiwi. A cause du changement d'heure, le kiwi c'est un lundi. C'est comme ça.

La vie c'est pas un kiwi quand nous avons donc ENCORE changé d'heure. Je ne vais pas te refaire le même bla-bla que la fois d'avant mais y'a pas à dire, le changement d'heure, que ce soit dans un sens ou dans l'autre, putain, j'aime pas ça. Je vais naviguer toute la semaine entre deux eaux ensommeillées et je sais déjà que ça va me gonfler.


La vie c'est pas un kiwi quand nous sommes à l'orée du mois d'avril et que j'ai encore des chaussettes, des bottines, un imperméable avec un gilet dessous et une écharpe. Il fait un froid de gueux avec une espèce de pluie toute fine qui mouillasse et un vent qui fait coller mes cheveux sur mon gloss quand je sors de la voiture. Les pâquerettes sont toute recroquevillées sur elles-mêmes et mon font peine. Hé ho, printemps ! Où es-tu ? Ramène donc tes côtes par ici pour nos réchauffer le cœur...

La vie c'est pas un kiwi quand j'ai envie de rien.

La vie c'est pas un kiwi quand, si je suis honnête avec moi-même, je sais parfaitement ce qui me chiffonne. J'attends un papier depuis plusieurs semaines, un papier qui s'est perdu à la Poste et qu'il a fallu que je redemande, un papier nécessaire à une procédure en amont de ma demande de divorce. Un papier qui retarde tout, déjà que ça va être long. Ça me bouffe.

La vie c'est pas un kiwi quand je me suis chiffonnée avec mon drôle hier. Il est parti fâché, sans doute contrarié par ce que je lui avais dit. En même temps, je me suis jurée de dire les choses maintenant, de ne plus laisser des conflits larvés avec qui que ce soit. Ça a bouffé 20 ans de ma vie de ne pas savoir (ou de ne pas avoir le courage) de dire les choses. Je lui ai dont dit ma façon de penser, sans animosité mais avec fermeté. Il est parti dans sa chambre à 20h20, en faisant du boudin.
Ce matin, il s'est levé en présentant ses excuses. Ok, mais moi, j'ai mal dormi.

La vie c'est pas un kiwi quand je suis débordée de boulot. Je pense que tu l'as compris à la lecture de mon dernier billet. J'ai changé de poste au sein de ma grosse boite il y a quelques mois. La transition s'est faite en douceur mais là, ça y est, je suis en plein dedans. C'est hyper intéressant, c'est une belle évolution mais pinaise, c'est pas de tout repos. J'espère pouvoir continuer à écrire comme je l'entends... Mais à un moment, je dois t'avouer qu'entre prendre mon clavier pour écrire des bêtises, et me lover sur le canapé pour attendre qu'un nouveau jour se lève, des fois, mon courage balance du mauvais côté.

La vie c'est pas un kiwi quand j'ai même pas le temps d'aller faire le plein de ma voiture et que si ça se trouve, dans quelques kilomètres, je vais rouspéter sur le bord de la route, les mèches de cheveux collées sur mon gloss, avec une pluie qui mouillasse et EN PANNE.

Oui mais...

La vie c'est un kiwi quand j'ai passé une chouette soirée de post-anniv chez M.-la-catalane (ma presque jumelle), qu'on a bu un cocktail bleu piscine, qu'on a mangé des bonnes petites choses et qu'on s'est régalé avec une fontaine de chocolat et des trucs à faire couler dessous. J'ai pris des photos, fait une p'tite vidéo, j'ai trouvé ça hyper sensuel mais j'étais déjà un peu emportée par le cocktail bleu piscine ;-)


video


La vie c'est un kiwi quand j'attends avec impatience ma commande de chez Evans, passée samedi matin au lieu d'attaquer le ménage. La procrastination et le besoin de compenser ne font pas bon ménage avec mon porte-monnaie... Qu'importe ! Dans quelques jours, j'aurais des nouveaux sous-vêtements et une très jolie robe de la marque danoise Carmakoma. Je kiffe ce qu'ils font mais je n'ai jamais cédé à cause du tarif... C'est cher quand même. Et là, bing ! Des soldes !!
J'espère que ça m'ira bien... 

La vie c'est un kiwi quand je cherche où emmener mon gamin une semaine en vacances fin juin. J'irai bien me coller une p'tite semaine au soleil, près d'une plage, genre en Espagne, aux Baléares ou un truc du genre (plutôt bassin méditerranéen et un endroit où je n'ai pas besoin de passeport). Mais la pléthore d'offres me colle le tournis. Si tu as une idée ou un bon plan, je suis preneuse !

Allez, des bises.


* * *


EDIT : et c'est l'anniv de Madame Pivoine aujourd'hui ! ;-)



41 commentaires:

  1. Emilie30/3/15

    Ah, alors finalement, tu as bel et bien changé de poste ! Je me demandais si tu avais sauté le pas. Bravo !
    J'espère que ce maudit papier va arriver. Et pour ton fils, c'est chouette de savoir dire les choses, et même si t'as mal dormi il s'est excusé, et ça... c'est franchement bien.
    Sinon, le côté pas kiwi pour moi, c'est que depuis quelques semaines (mois !), j'ai de plus en plus de mal à lire sur écran. A la moindre fatigue (genre là tout de suite maintenant), j'ai mal aux yeux, l'écran scintille. Je sens que les lunettes c'est pour très bientôt.
    Pas d'idée à te suggérer pour le soleil (ou alors si, une île grecque ?), mais moi aussi je suis preneuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le maudit papier est arrivé ce midi. Ouf. Maintenant, y'a plus qu'à croiser les doigts que ça fonctionne pour pouvoir continuer la procédure...
      Pour les lunettes, moi, ça va vachement mieux maintenant !

      Supprimer
    2. Ah raconte moi par mail (sur un des mails) comment ça avance ton problème inédit. J'ai pensé à toi (mais rien trouvé d'utile à part les solutions que tu envisageais)

      Bises.

      Supprimer
  2. Arf…

    1. Je confirme, le changement d'heure, c'est pas kiwi. En plus, à chaque fois, la Grande Bouche des Médias dit que ça ne sert à rien mais que ça continue quand même… un truc dont Bruxelles devrait s'occuper plutôt que de l'épaisseur de la rondelle de salami.

    2. Il fait moche, il fait froid, mais ça n'est que le début du printemps… ça viendra. Par contre, le gloss est une invention de Satan. C'est juste nul. C'est gras, ça ne tient pas, ça colle aux cheveux/au filtre de la clope/à la tasse de café/aux joues des gens à qui tu fais la bises… pour ceux qui sont favorable à la désinvention de ce truc démoniaque, veuillez signer la pétition sur le site vatefairevoirchezlesgrecs.org.

    3. La Poste, c'est des branquignols. On le saura. C'est d'autant plus pénible quand ce sont des papiers importants qui disparaissent.

    4. Même si sur le coup, ç'a été dur, tu as bien fait de dire ce que tu avais sur le cœur. Ça fait mal, ça culpabilise, mais à partir du moment où ça s'avère bénéfique sur le long terme, ça vaut le coup. Surtout que tu sembles connaître les ravages provoqués par les non-dits.

    5. Courage pour tout le boulot ! Et ménage-toi, ta santé est plus importante que le blog. Si tu préfères te rouler en boule dans le canapé, on comprendra *câlins*

    6. Y avait quoi dans le cocktail bleu piscine ?

    7. Je ne connais pas Carmakoma mais d'une façon générale, même si c'est cher, le prêt à porter des pays du Nord est d'excellente qualité (sauf H&M mais c'est nul). Y a une marque suédoise très très bien qui fait de très jolies choses increvables. Genre des collants qui durent des années. Si si (impératrice).

    8. Ni idée ni bon plan qui t'intéressera, j'aime que la mer du Nord ^^.

    Des bisous, Blonde. Des pensées et courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'avait plein de trucs délicieux dans le cocktail... et du curaçao pour la couleur piscine ;-)

      Supprimer
  3. Val Làô sur la Colline30/3/15

    Je suis toujours étonnée par les râleurs du changement d'heure, je me dis qu'une heure ce n'est rien du tout ! OK pour un bébé, mais sinon ? Tous les 6 mois, c'est la même rengaine, je trouve ça tellement bizarre de se sentir si décalé pour 60 minutes... :-) Bonjour les dégâts en cas de changement de fuseau horaire !

    Bravo Bravo pour ta promo ! C'est super !!!
    Moi je suis vraiment pas kiwi du tout de ce point de vue. J'ai un bon poste, mais dans une minuscule société, pas assez payée selon moi, et surtout surtout, je m'y ennuie sérieusement depuis déjà assez longtemps. 6 ans que je suis là, c'est trèèès long pour moi qui aime bouger. Je m'encroûte, je m'étiole, je suis seule, je manque gravement de défis à relever, et de toute façon, je ne suis pas à ma place.
    Malheureusement, sans entrer dans les détails, et après un long bilan de compétences terminé mi-janvier, il s'avère que la situation reste actuellement sans issue.
    Alors, j'ai demandé un temps partiel, pour pouvoir passer plus de temps à faire ce que j'aime faire, à savoir créer des bidules, organiser des ateliers, etc. mais aussi, rentrer dans une association déjà contactée pour animer des ateliers d'alphabétisation, m'engager dans la lutte contre l'illettrisme.
    Il m'a fallu attendre 4 longues semaines pour avoir une réponse à ma demande. Et ça a été....... NON.
    Je ne vous dis pas l'état dans lequel je suis depuis vendredi... Pas kiwi.
    T'as pas besoin d'une assistante ? ;)
    Désolée, je raconte my life là, mais j'en ai un peu gros sur la patate.

    Pour tes vacances, as-tu pensé à la Corse ? Le Maroc aussi, ça peut être super, pas cher, et ce n'est pas loin.

    Bonne semaine, Armelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis, ils ont refusé parce qu'ils ont besoin de ton poste, et si tu prenais un temps partiel, il leur faudrait engager quelqu'un d'autre pour faire le reste du travail et ils ne veulent pas investir dans un autre salaire, a fortiori du fait que le tien soit insuffisant… C'est une question de gros sous. On vit dans une société ou les gros sous ont davantage d'importance que le bien-être des salariés. C'est normal que tu en aies gros sur la patate puisque tu te retrouves coincée à un poste auquel tu ne te sens pas à ta place sans possibilité de repli.

      Des pensées pour toi… en espérant qu'une autre solution soit possible !

      Supprimer
    2. " je m'y ennuie sérieusement depuis déjà assez longtemps. 6 ans que je suis là, c'est trèèès long pour moi qui aime bouger. Je m'encroûte, je m'étiole, je suis seule, je manque gravement de défis à relever, et de toute façon, je ne suis pas à ma place."

      =>tellement tout moi...mais on a la chance d'avoir un boulot au moins!

      Supprimer
    3. Val Làô sur la Colline30/3/15

      Merci les filles !
      En fait, je pourrais tout à fait effectuer 100% du travail dans 80% du temps, maintenant que je connais très bien les dossiers et que je me suis fabriqué de quoi être (apparemment trop ! Hahaha !) efficace. Mais voilà, le grand chef, qui dans les faits a besoin de travailler en direct avec moi environ 5 heures par semaine (le reste du temps, on fait chacun son taf de son côté), a quand même "besoin" que je sois là 35 heures..... au cas où je suppose ! Je suis verte.
      Je n'ai pas de perspective d'évolution dans la boîte, ni transversale ni verticale (je suis déjà au top, juste après le chef)...
      Leyley, oui, tu as raison, au moins on a un boulot, mais je ne sais pas pourquoi, cet argument n'a aucun effet sur moi. Je ne peux m'en satisfaire.... Bien sûr, ce boulot me permet d'élever mes enfants, de nous faire plaisir de temps en temps, etc. mais.......... se lever tous les jours la boule au ventre, passer par des moments plus que difficiles et se sentir tellement prisonnière....
      Je mettais tant d'espoirs dans cette demande ! J'avais tant de projets dans cette nouvelle répartition de mon temps... Là, je suis frustrée dans mon boulot parce que j'y ai trop de temps (sans parler du fait qu'en plus je ne l'aime pas), et frustrée le reste du temps parce que je n'en ai pas assez !
      Bon, encore désolée pour cette tartine, La Blonde, mais il fallait que ça sorte !

      Supprimer
    4. Smouik30/3/15

      tu sais, il y a des gens plus réceptifs que d'autres au changement d'heure, et ceux-là encaissent parfois mieux un vrai décalage qu'un changement d'une seule heure. On n'est pas tous égaux, sur ce plan comme pour le reste. Et excuse d'avance cette question peut-être un peu naïve mais pourquoi es-tu prisonnière de ce boulot ? Même interrogation pour Leyleydu95 d'ailleurs...

      Supprimer
    5. leyleydu9530/3/15

      @Smouik, je ne suis pas prisonnière de ce boulot et il a aussi ses avantages!
      J'ai passé 14 ans de ma vie pro à gravir des échelons et à changer de poste tous les 2 ans pour m'apercevoir que je n'aimais pas être "chef" ( j'ai détesté l'aspect management d'équipe qu'impliquait ces postes ).
      Quand je suis devenue maman, j'ai aspiré à autre chose et aujourd'hui, je suis à 6 minutes de chez moi, je suis payée correctement, j'ai un patron qui me laisse gérer mon boulot comme je l'entends et j'ai du temps pour ma famille et pour moi MAIS comme je suis dans une petite structure, il n'y a aucune possibilité de changement (sauf quand les gens partiront à la retraite).
      J'ai fait ce choix il y a 6 ans maintenant et la plupart du temps, je m'en accommode mais j'ai vraiment du "temps de cerveau disponible" par rapport à ce que je faisais avant.

      Supprimer
    6. Val Làô sur la Colline30/3/15

      Parce qu'ici, c'est le désert total, que si je veux changer de boulot (sans trop de casse au niveau financier car malheureusement je suis obligée de prendre cet aspect en compte), nous devons nous rapprocher de la seule grande ville (120 km) et donc déménager, ce qui en soit n'est pas un problème, sauf que notre maison n'est actuellement pas vendable en l'état (trop de choses à terminer et donc trop de perte en terme de rapport coût de revient / prix de vente (et seulement 2 ans / 25 de remboursement !) au point qu'on ne pourrait pas se loger correctement dans la grande ville en question, le différentiel est ÉNORME). Je t'assure que j'ai déjà longuement réfléchi à la question ! J'ai même passé 4 mois à le faire accompagnée, sans plus de résultat.
      C'est la première fois de ma vie que je me sens coincée, jusque là, j'ai toujours réussi à changer de boulot quand j'en ai eu envie (ou besoin)...

      Supprimer
    7. Comme je te plains... Moi, si je n'arrivais pas à m'éclater dans mon boulot (même si c'est aussi éclater de fatigue), je serais malheureuse. A chaque fois que c'est arrivé, j'ai pu changer de boite, avec aussi un peu de casse (surtout financière) mais c'était pour du mieux à plus long terme...

      Pour le temps partiel, tu peux sans doute reformuler ta demande dans quelques mois... accompagnée d'une proposition d'organisation qui pourrait être plus conforme à ce que peut accepter ton patron. Ou peut-être (je ne sais pas) réduire un peu le "partiel" pour y aller petit à petit et lui prouver que ça fonctionne quand même.
      Je n'ai pas toutes les données, peut-être as-tu déjà tenté tout ça...

      Et demander un CIF ?

      En tout cas, tu mériterais vraiment de pouvoir te consacrer aux p'tites bricoles, parce que tu es vraiment douée !
      Des gros bisous.

      Supprimer
    8. Smouik31/3/15

      oui je comprends mieux, pour vous deux même si la situation n'est pas la même pour chacune. D'expérience, il y a des moments, lorsque la situation paraît insoluble, il vaut mieux lâcher complètement, cesser d'y penser et se dire qu'on reprendra le sujet plus tard. En attendant, et pour que ce soit moins lourd à vivre, Armelle a raison, peut-être devrais tu t'évader en créant un blog ou un site marchand de tes œuvres (si ce n'est déjà fait...) ? Ça crée une diversion et parfois devient une véritable opportunité qu'on n'imaginait pas... Tu as du talent, ce refus n'est qu'un obstacle pas une défaite. Accepter, ce n'est pas se résigner, je suis certaine que tu vas trouver de la ressource en toi pour rebondir autrement... Courage Val Làô, et nous, on sera tes premières clientes... (si tu nous donnes l'adresse de ton site :) )
      Pour Leyleydu95, au moins tu as des avantages, globalement, c'est satisfaisant tant que le positif reste supérieur au négatif. Et là, il n'y a que toi pour l'évaluer...
      Haut les coeurs, on est beaucoup à penser à vous et croyez-moi, la force de la pensée est une chose insoupçonnable !

      Supprimer
  4. Moi aussi, je cherche un endroit ou partir avec mon fiston de 7 ans parce que je manque d'idées et aussi d'un CE (saleté de boite américaine qui ne pense qu'à ses actionnaires!!) qui me proposerait des prix doux parce que quand tu dois payer plein pot pour tout, et ben tu vas beaucoup moins loin!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai un CE mais je ne profite pas des voyages... Du mal à partir avec des collèges, en fait !

      Supprimer
  5. Allez je t'envoie du soleil ....il est chez nous en fait !!
    Pour les vacances c'est uniquement la dernière semaine de juin que tu cherches ou cela peut être l'avant dernière ? Genre 13 au 20 ?
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Françoise, nan, c'est vraiment la dernière (enfin à partir du 27), car Crapaud-poilu à cours jusqu'à la fin... et c'est compliqué de louper par rapport au jury du semestre...

      Supprimer
    2. Si tu aimes le sud et le bord de mer j'ai un plan pour un appartement à La Grande Motte, accès direct à la plage et tout à côté du centre de thalasso....il est libre du 27 au 04 juillet (après non)
      Mais il n' y a pas que la plage, il y a Montpellier, Aigues Mortes, la Camargue et les Saintes Maries de la mer pas loin....(j'aurai dû bosser dans le tourisme !)
      Bonne journée !

      Supprimer
    3. Vas-y, fais péter par mail !
      blondeparesseuse@gmail.com ;-)

      Supprimer
  6. Reine30/3/15

    Super la Blonde is back !!! Chiffonnée, bougonne, debordee, mais là et c'est chouette
    RAV: Heu, les filles, je veux pas la ramener mais hier dans notre avion, Paris New York ( oui, je suis en vacances aux states, vous pouvez me haïr, je m'en fous) donc , et ben y avait Benjamin Biolay ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Val Làô sur la Colline30/3/15

      Oh ça va hein ! Fais pas ta Superbe !

      Supprimer
    2. leyleydu9530/3/15

      Tant qu'il est tout seul, qu'il a ses cheveux bien gras et qu'il est pas en train d'écrire des chansons sublimes à Vaness',moi je demeure une femme heureuse ;-)

      Supprimer
    3. Madame Pivoine - Natacha30/3/15

      haann, le ténébreux B. Biolay .... je bavfeveve, efcufez moi :)

      Supprimer
    4. Alors moi, il me laisse de marbre.
      Mais New-York... là, je bave !
      Enjoy Darling ;-)

      Supprimer
  7. Bon, même si ma vie en ce moment c'est un gros gros vide de tout kiwi, je suis contente de te lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je suis contente que tu passes !

      Supprimer
  8. DOMINIQUE30/3/15

    Si que j'étais toi, j'irais en Italie.
    Bon, pour le boulot, tiens bon. C'est une affaire de prendre tes marques, évaluer tes responsabilités, et organiser ton travail. Cela viendra assez vite, plus que tu ne penses. Un jour, comme ça, pouf, tu te rendras compte que tu as tout digéré et que ça roule. Nous, on patientera. Ce ne sera pas facile, mais on patientera !
    Quand tu parles de ta brouille avec ton heary toad, je pense tout de suite à mes brouilles avec mon mari. Je suis mal à l'aise toute la journée, triste et angoissée. Heureusement, avec le temps, ça n'arrive plus très souvent. Mais quand ça pète, ça pète.
    Sinon, c'est la première fois, depuis que le changement d'heure existe, que je n'en souffre pas trop. Sinon, comme toi, c'était galère et tout embrouillé. J'ai discuté au marché avec une jeune femme qui a un troupeau de 114 chèvres : les bestioles étaient elles aussi toutes chamboulées. Comment ? Tu viens maintenant pour la traite ? Mais ça va pas, hein, on dort encore. Elle a eu toutes les difficultés du monde à leur faire comprendre qu'il fallait les traire une heure plus tôt.
    Giscard n'avait pas pensé aux chèvres, et c'est têtu, une chèvre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE30/3/15

      Hairy, pas Heary.

      Supprimer
    2. Ben moi le changement d'heure, ça me retourne complètement. J'ai faim quand il faut pas, j'oublie de sortir du boulot et le matin, je suis une loque...
      Alors que 6 heures de décalage horaire, je les avale comme un Arlequin ;-)

      Supprimer
  9. Véro Bisontine30/3/15

    Le changement d'heure d'été a quand même un avantage, les jours sont plus longs, et ça vaut le coup de pédaler quelque temps...
    Ségolène se penche sur la question parait-il, c'est vrai qu'en terme de priorité, ça se pose là.

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme30/3/15

    Sinon hein bon anniversaire madame Pivoine ;)

    Nadège de Moselle à nouveau happy !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Pivoine - Natacha30/3/15

      rooooh merci Nadège!!!!

      Supprimer
  11. Madame Pivoine - Natacha30/3/15

    La grande contre-partie du changement d'heure, c'est l'été qui s'annonce, les journée interminables, les apéros, la petite laine qu'on met encore .... J'ADORE ce changement!!!
    J'espère que tes tracasseries de paperasse et ton overbooking vont bientôt rentrer dans l'ordre. Ces périodes transitoires et d'adaptation sont toujours incommodes mais ça passe.
    Fin juin pour le dépaysement, il y les Canaries, plus particulièrement Lanzarote. J'aime beaucoup cette île volcanique, en dehors des zones hôtelières, le dénuement et le côté sauvage et si divers des paysages vaut la peine.
    Bonne semaine ma belle, des bises à tout le monde!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Canaries, j'y ai pensé... Mais c'était là que j'étais partie en voyage de noce !
      (et malgré la thématique, je n'y ai pas que de bons souvenirs...)
      (comme quoi déjà...)

      Supprimer
    2. Joyeux Anniversaire Madame Pivoine ! <3

      Supprimer
  12. Fredix30/3/15

    Cambrils park resort ! Où plus simplement une petite location à Cambrils ou Salou avec 2 jours d'entrée à Portaventura ! Tu aimes les manèges, tu kiffes ! Tu n'aimes pas les manèges , tu kiffes aussi !!!!! Tous les spectacles sont formidables ! Tu assistes à une danse polynésienne avec des gars musclés et tatoués, tu assistes à l'attaque de la diligence, tu voies un spectacle d'acrobaties chinoises digne du cirque de Pékin et encore pleins d'autres choses ! Les jeunes adorent et les autres aussi !
    http://fr.portaventura.com/parc-th%C3%A9matique/polynesia/polynesia-spectacles/aloha-tahiti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ça me tentait bien Port Aventura, c'est vrai !
      Je vais aller voir ;-) Merci !

      Supprimer
  13. Chris (aka Paquita Chocolatera)30/3/15

    Ah zut pour tes tracasseries administratives. C'est toujours usant pour les nerfs ces conneries.
    Je suis aussi dérangée par le passage à l'heure d'été. Je préfêre celui à l'heure d'hiver.
    Tu arriveras à prendre tes marques dans ton nouveau poste grâce à ton dynamisme et ta volonté. Question boulot de mon côté je vais tenter de prendre un galon supplémentaire soit pour 2016, soit pour 2017. Ce sera le dernier de ma carrière et ça mettra du beurre dans les épinards de la retraite.
    Pour la semaine de vacances, ma belle-mère tient une chambre d'hôte dans un petit village proche de Perpignan, de l'Espagne, de la plage, de la montagne. Si ça te dit. Par contre il n'y a qu'un seul couchage pour 2 personnes et pas de possibilité de cuisiner.
    Le pas kiwi de la semaine c'est que finalement ma bichette ne fera pas son stage en Islande car le musée de Reykjavik ne prend pas de stagiaire.
    Le kiwi de ce soir c'est que son dossier pour le stage au Canada avance pas mal, elle vient de recevoir la lettre d'acceptation et peut continuer les démarches administratives (pourvu que le musée de Gatineau ne lui mette pas des bâtons administratifs dans les roues comme au début des démarches).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le plan près de Perpignan, mais comme c'est pour partir avec mon gosse, je préférerais avoir deux lits ;-)
      Mais je retiens la proposition pour un jour, avec my love... :-)
      Je crois les doigts pour Bichette !

      Supprimer