31 déc. 2015

Je suis une Connasse




Ça y est, définitivement, je suis une Connasse. Et ça me fait grave kiffer.

Ce magnifique collier est mon cadeau de Noël, offert par Crapaud-poilu. Il savait que j'en rêvais, depuis au moins quatre ans. Il avait noté l'idée il y a longtemps et m'a fait la surprise cette année.

"J'ai hésité avec 'Morue' et 'Blonde' mais je me souvenais que c'est celui que tu préférais..."

Merci mon bébé.

J'ai été fabuleusement gâtée cette année, par mon Amour, par mon gosse, par d'autres encore... Je suis la Connasse la plus heureuse ici-bas.

Ma délicieuse manucure post-jardinage est signée Hélène de chez Sublim Nails, la suite... Ça m'a aussi fait un bien fou. Si tu veux te faire faire des ongles de rêve à La Rochelle, en plus de te marrer parce qu'elle est drôle et belle, c'est là qu'il faut aller ;-)

Bon réveillon à tous !
(Moi j'ai vais faire ma connasse dans un bel hôtel !)



30 déc. 2015

Plus qu'à attendre




Hey, je suis en vacances ! Je peux te dire que ça fait du bien... Bon, ok, j'ai un milliard de trucs à faire, ok, j'ai un rhume carabiné, mais on s'en fiche ! Vacances !
Les températures étant encore clémentes et les sols loin d'être gelés, j'ai décidé après avoir pris des conseils avisés auprès d'une collègue, qu'il était encore temps d'effectuer quelques plantations bulbesques qui feront de la cour de la Bicoquillette un lieu fleuri et majestueux. Au moins.

24 déc. 2015

Noëllitude



Comme le veut la tradition, je suis venue bosser aujourd'hui en mère Noël... et je dois dire que j'aime ça !
Je vais passer la journée à dire "Ho ! Ho ! Ho !" à chaque fois que je croise quelqu'un, je vais garder mon magnifique chapeau jusqu'à ce soir, je vais sourire parce que ça me fait sourire de voir sourire les gens...

Je te souhaite un très joli Noël, plein de douceur près des gens que tu aimes. Si tu appréhendes, tu peux aussi essayer de t'amuser en jouant au super Bingo de Noël préparé par Topito.

Les règles sont simples :

- Imprime les grilles et distribues-en une aux invités les plus drôles de la table (donc pas à Papi qui n’arrive plus tellement à lire)
- A chaque fois que quelqu’un prononce une des phrases à table, coche la case correspondante.
- Celui qui réussit le premier à cocher une ligne (verticale, horizontale, ou diagonale) crie «Bingo» et a gagné.
- Celui qui coche l’ensemble de sa carte en un seul repas a le droit de crier «Super Bingo». C’est super rare et ça fait de son propriétaire l’égal des Dieux.
- A la fin du repas quoiqu’il arrive, celui qui a coché le plus de cases a gagné.







Je te souhaite une belle soirée. Et vas-y mollo sur la bûche.


21 déc. 2015

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



Peut-être que c'est le dernier de l'année ? On verra. En attendant, y'a plein de trucs kiwi et pas kiwi dans ma vie !

La vie c'est pas un kiwi quand les 14° quotidiens à la presque veille de Noël ne me font pas marrer. Les crétins qui disent que le réchauffement climatique est une fumisterie ferait bien de regarder dehors.

14 déc. 2015

Party time...



Vendredi soir, y'avait ZE soirée. La soirée de Noël de la boite, organisée avec trois collègues précieuses. Thème 2015 : Les Années Folles.  Ah bah ça, y'avait de la plume !

J'avais tout acheté séparément, et rien essayé ensemble, donc c'était un peu free style pour la préparation, le tout dans un temps très court parce que j'étais en retard. COMME D'HAB'.

10 déc. 2015

Extraits choisis

Crapaud-poilu a dû réaliser un PPP¨avec sa prof de communication. Un "Projet Personnel et Professionnel". J'ai pas bien compris les tenants et les aboutissants mais j'ai eu le truc entre les mains pour vérifier les coquilles et faire une impression...

Extraits choisis.

7 déc. 2015

Presque parfait



Hier soir, nous sommes allés faire un p'tit tour en ville (oui, maintenant que j'habite un peu plus en campagne, je dis "en ville"). La nuit tombait doucement sur un ciel clair dont le bleu migrait progressivement vers le rose. Les nuages tranquilles habillaient le ciel, les lumières clignotantes scintillaient dans les arbres autour du Vieux Port. C'était doux.

Il m'a offert un chapeau de Père Noël en moumoute.

On a marché dans les rues vers la place où se trouve le tout petit marché de Noël

J'ai bu un vin chaud.

Je me suis brûlée la langue.

On a acheté un figatellu et de la tome de brebis Corse dans une p'tite cabane.

Et un bretzel dans une autre.

On a regardé les lumières.

On est rentrés tout doucement à pied vers la voiture, l'air était frais et doux.

A la maison, j'ai allumé le feu (du premier coup)

Dans mon canapé vintage acheté sur Le Bon Coin "en attendant d'en trouver un neuf", sous mon plaid en fausse fourrure blanche, je me suis délectée à la lecture du livre de Trish Deseine, Grande Table, Petite Cuisine. Un régal...

A un moment, ça a senti un peu le brûlé... J'avais malencontreusement posé le gant qui sert à manipuler la poignée du poêle SUR le poêle. Il était en train de se consumer gaiement...

J'ai eu la nausée. 

Ah non, pas à cause de l'odeur, parce que je venais de changer de chaîne et que c'était les informations. 

Misère.


3 déc. 2015

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



C'est vendredi, il fait super beau (j'ai le soleil dans l’œil, c'est pour dire), on est en décembre mais ça n'a rien à voir, et on se demande si des fois, la vie c'est un kiwi.

La vie c'est un kiwi quand je commence à me sentir un peu plus sereine dans la Bicoquillette. J'ai fait un genre de crise de panique la semaine dernière, je me sentais mal dans ma maison, elle ne me ressemblait pas et qu'est-ce que je fous dans cette galère ?

29 nov. 2015

L'allumeuse déboucheuse



Dimanche, fin d'après-midi.
Les chiottes sont bouchées. Celles du haut et celles du bas. L'eau remonte gaiement jusqu'à affleurer la lunette.
On dirait pas un peu que c'est mon jour de chance, dis ?

27 nov. 2015

Tricolore



Aujourd'hui, je n'ai pas pavoisé mes fenêtres parce que je n'avais pas ce qu'il fallait sous la main. Pas le drapeau, pas le système d'accrochage, et puis j'étais à la bourre et il faisait nuit.

En revanche, le bleu-blanc-rouge, il est sur moi, et j'en suis fière.

24 nov. 2015

Allumer le feu




Dans la Bicoquillette, y'a un poêle à bois, source de chaleur en principe. Et pis y'a aussi des radiateurs électriques pour "faire l'appoint". Heureusement. Pour moi, c'est tout nouveau ce mode de chauffage, ben je vais te dire, j'ai pas le cul sorti des braises...

Allez, c'est parti... Allumeeeer le feeeeeu !

16 nov. 2015

Rapidement



a) Normalement je dors dans la Bicoquillette ce soir et je peux y faire mes ablutions demain matin... Sans porte à la salle de bains, et je ne sais pas s'il y a de la lumière. Ça va être rigolo de se maquiller à la bougie. Faire la cuisine ? Mais comme tu es drôle...

b) La Bicoquillette ressemble à un stand de vide-grenier qui se tiendrait dans une déchetterie, côté benne "Tout venant". Y'en a partout et de préférence pas au bon endroit.

c) Bilan post-vésicule : ça va. Mes analyse sont correc', y'avait quand même 10 calculs dedans ma bonne dame... Pas étonnant que j'ai dégusté sévère.

d) Etat des lieux de l'appart' ok. "Jamais vu un truc aussi propre" a dit la p'tite dame. Du coup, je vais récupérer ma caution ?

e) Très mauvaise nouvelle du côté de ma grand-mère... Santé défaillante, bref, c'est pas glop.

f) En état de sidération depuis samedi matin. La barbarie, la douleur, l'atrocité, la peur... Tout ça me parait tellement proche, et pourtant si loin, vu de ma Province bien que je sache que personne n'est à l'abri. De douces pensées pour tous...

g) Je suis heureuse de voir le drapeau français en filigrane sur ma photo Facebook. Je suis fière que des gens soient fiers de leur drapeau et l'exhibe, sans se faire pour autant traiter de facho-réac ou pro-FN. Le drapeau bleu-blanc-rouge, il est à nous tous et on peut l'arborer. Un article là-dessus à venir ;-)

h) Bientôt, je reviens. Dès que j'ai moins de boulot (ah oui, parce que j'ai AUSSI un travail), dès que j'ai récupéré une connexion Internet et dès que je sais où j'installe mon ordi.

i) J'ai mon passeport !! Avec une gueule de raie mais avec le bon nom dessus.

j) Et pis je te fais un bisou.


6 nov. 2015

Tu sais que ton arrêt maladie est trop long quand...



1- Tu commences à fredonner le générique de Des jours et des vies (France 2, 9h10) en nettoyant ton mug de thé.

2- Tu épelles les mots à 10 lettres de Motus (France 2, 10h55) plus vite que les candidats et tu soupires quand ils se gourent.

5 nov. 2015

Ne souriez pas



Parmi les affres post-divorce, il me faut faire refaire des papiers d'identité. J'ai choisi de démarrer par le passeport, celui-ci étant périmé et vachement plus utile que la carte d'identité pour aller passer le réveillon du Nouvel An à Time Square (je déconne). Mais on sait jamais, imagine que je gagne un truc et que je ne puisse pas partir pour cause d'absence de passeport, ce serait TROP NUL.

3 nov. 2015

Pisser les yeux fermés



Les travaux de la Bicoquillette avancent bien, tu sais ? Même si je me demande encore comment je vais pouvoir y emménager au plus tard le 16. Oui, novembre. Sachant que la salle de bains n'est pas posée, la cuisine pas raccordée, qu'il n'y a pas de chiottes et que les peintures ne sont pas commencées...

1 nov. 2015

Sugar skull



C'est la Toussaint et il fait 18 degrés, cherchez l'erreur. Hier soir, c'était Halloween et après plusieurs années ne pas trop s'en soucier, ma copine Do avait décidé de refaire une soirée chez elle. Cool !! Elle fait toujours des décorations de ouf' et on passe un chouette moment. Elle avait dit "Oui, c'est déguisé". Bien.

30 oct. 2015

J'ai dégainé pour la première fois



Y'a toujours une première fois. Le premier baiser, le premier émoi, la première cigarette, le premier câlin, la première voiture, la première cuite. Moi aujourd'hui, j'ai eu une première fois. C'était un peu excitant, j'étais impatiente et nerveuse, on ne se connaissait pas, lui et moi. Sa couleur m'avait bien plu, il semblait cool, tout rose, amical.

27 oct. 2015

5 trucs pénibles après une cœlioscopie.



Quand tu as des points de suture après une cœlioscopie, il y a des choses que tu ne peux pas faire tout de suite, ou qui sont un peu compliquées

1- La peau de croco
Tu sais que je suis une adepte de la tartinade quotidienne, gage de peau douce et satinée qui seront d'incroyables appels à la caresse. Bien. Juste après l'opération, j'étais vraiment pas en forme donc j'ai zappé quelques jours. Ben tu le croiras si tu veux, j'ai eu un peu peur parce qu'après quelques jours, j'avais les tétons tout secs. Je me suis demandée ce qui se passait et j'ai compris. Pas de crème, pas de peau douce, des tétons en cartons : un vrai tue-l'amour ! J'osais à peine imaginer ce que donnait le reste de mon corps...

21 oct. 2015

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



Alors, qu'est-ce qui se passe ? Tu croyais que j'aimais plus le kiwi ? Ben si...
Le kiwi, le retour.

La vie c'est un kiwi quand je guéris doucement. Mardi était mon premier jour toute seule, mon infirmier-cuisinier-chauffeur-amoureux étant retourné travailler. J'avais promis que je me tiendrais à carreau... Heu... J'ai un peu menti. Han mais j'avais l'intention, hein !! Mais forcément j'en ai fait plus alors ça a tiré un peu. Miss F. est passée, elle m'a aidée en portant la panière de linge mouillé près du tancarville, elle a fait une p'tite vaisselle, adorable. Bab est venue piapiater et prendre un café, c'était cool. Mais faut que je me calme.

17 oct. 2015

Se regarder le nombril



Après tout, je n'ai que ça à faire... Je ne me déplace que difficilement, passer de la station assise à debout est un exploit qui me prend plusieurs secondes, au prix d'efforts contorsionnés. Je me revois il y a un peu plus de dix-neuf ans quand le dépotage du Crapaud-poilu m'avait laissé quatorze points de suture à l'entrejambe ... Je bouge avec autant de grâce.

Ça tire au niveau des coutures de tous les petits trous de cœlioscopie, les fils commencent à gratter aussi. "C'est que ça guérit", on me dit. Je ne peux dormir que sur le dos car quand je veux me mettre sur le côté, j'ai l'impression que tous mes boyaux voyagent et c'est douloureux. Donc je ne dors pas beaucoup, ou mal. Mais ça va mieux chaque jour.

Je me sens inutile et comme un poids mort quand lorsque j'écris ces lignes, mon amour est en train de passer l'aspirateur, après avoir fait le déjeuner, la vaisselle et mis une machine à tourner. En fait, j'ai toujours autant de mal à lâcher prise, à me dire que de toute façon, je n'ai rien de mieux à faire. Une fois de plus, je culpabilise et je m'en veux.

J'ai de la chance qu'il soit là...

Et contrairement à ce que j'avais écrit un peu en fanfaronnant, j'ai eu peur. La peur est arrivée sans prévenir, lorsque j'étais dans les petits box clôs de tentures plastique, dans l'antichambre du bloc opératoire. Je me suis mise à sangloter, c'était incontrôlable. Les larmes coulaient et chaque personne qui venait me voir me demandait ce qui se passait.... Je ne sais pas. Est-ce que j'ai peur ? Ben nan, je crois pas. Je pleurais encore quand on m'a mis le masque sur la figure. 

Pourquoi je pleure puisque je n'ai pas peur ?

Parce que sans doute, petite menteuse, la peur t'a chopée par surprise et que tu te croyais invincible.

C'est fini, je suis rentrée, je me retape. Lui est là à mes côtés, il était là à mon retour dans la chambre 517, sa main chaude a pris la mienne et à caressé mon front, enlevant les cheveux de ma figure. Je l'aime tellement.

A la maison, dans ma salle de bains, je me regarde le nombril, c'est lui qui a morflé le plus. Il est tout couturé à l'intérieur et se pare de couleurs chamarrées. Un vrai nombril d'Halloween. 
Bleu, jaune, violet, indigo, un joli nuancier de mode automne hiver. J'hésite à le prendre en photo, il est tellement tendance, si ça se trouve je ferais un carton sur Instagram. 

Sur mon canapé, sous mon édredon, je lis, je regarde la télé, des films, des séries. Et mon nombril. Le temps passe doucement, celui de la convalescence.


13 oct. 2015

Le trousseau



Bon ben on y est. Dans 1 heure, je serai en route pour l'hosto.
J'ai fait mon p'tit sac en suivant les recommandations du "Trousseau d'Hospitalisation".

J'ai choisi un bas de pyjama souple avec imprimé jungle et un tee-shirt blanc. Finalement, j'ai pas choisi le mini-boxer et le top décolleté à dentelle, j'ai pas envie d'affoler le personnel masculin.
J'ai pris des chaussons que m'avait offert Maman, des sortes de ballerines en pilou gris, assortis à mon gilet.

J'ai aussi pris un legging et une tunique pour la sortie, autant faire confort et ne pas trop solliciter mon bidou troué.

J'ai pris un nécessaire de toilette avec zéro maquillage dedans, du coup, c'est tout léger.

Après, j'ai rasé mes jambes, mes dessous de bras, j'ai taillé ma wouachacha au carré, je me suis coupé les ongles des pieds, je me suis épilé les sourcils, je me suis douchée.

En fait, tout comme pour un rendez-vous amoureux, les artifices en moins.

J'ai deux bouquins, mon chargeur de téléphone. 

Crapaud-poilu vient me chercher et m’emmène ensuite à l'hôpital. 
Mon Amour prend le relais pour le reste de la semaine.

Je suis parée.

Même pas peur.

(mais bon, hein, j'ai hâte que ce soit fait).

A très vite mes perdrix pailletées.



8 oct. 2015

Le dilemme



Comment vais-je faire ?...
Depuis que mon Amour partage mon lit, y a une espèce d'accord tacite entre nous, un respect que nous nous accordons mutuellement, un truc auquel on fait attention pour notre bien commun et qui maintient notre couple dans une félicité douce, faite de pétales soyeux et de chamallows sucrés : on ne pète pas. 

5 oct. 2015

La visicoule récalcitrante



Donc à ceux à qui cela aurait échappé (Closer n'a pas relayé l'info, je ne comprends pas), je vais subir très bientôt une cholécystectomie. Ça claque, hein ? C'est un joli nom pour dire qu'on va te couper la vésicule biliaire et l'ôter de ton abdomen, elle et tous les satanés cailloux qu'elle contient.

1 oct. 2015

Montre tes Boobs pour Octobre Rose 2015



Montre tes Boobs !
OCTOBRE ROSE 2015

Pour la troisième année consécutive, tout plein de super nanas, et même quelques mecs solidaires, ont envoyé une photo de leurs seins, pour faire passer ce message essentiel : FAIS-TOI SURVEILLER !

Le mois d'Octobre est celui de la mobilisation de chacun pour informer sur le cancer du sein. Tout plein de choses sont organisées dans la France entière et moi, de ma p'tite lucarne, je réitère cette année.

Bravo et mille mercis pour ton courage et ta volonté.

Je suis touchée une fois de plus par les messages magnifiques reçus dans ma boite mail inondée de nénés, par la constance de certaines qui jouent le jeu pour la troisième année.

J'adresse un message perso à mon amie Véro qui lutte en ce moment même, qui souffre des soins et qui a peur pour l'opération à venir : 
Véro, on est toutes avec toi, toutes celles qui sont sur ces photos, toutes, on t'envoie des bonnes ondes.
Des pensées aussi pour M. qui se reconnaîtra.


Et surtout, maintenant que tu as pris cette photo, maintenant que tu as eu le courage de le faire, va aussi montrer tes boobs à un médecin, fais cette putain de mammographie si tu dois la faire et encourage tes amies à la faire aussi.

Se faire surveiller, c'est ESSENTIEL.



J'te kiffe.
Prends soin de toi.









L'édition 2013 est ICI
et l'édition 2014 est LA.



30 sept. 2015

L'inconstance de la confiance



Parfois, je me sens moche, grosse (je SUIS grosse), sans attrait, avec autant de sex-appeal qu'une blatte. Ces jours-là sont longs, pénibles, je suis d'une sale humeur, tristounette, ma vie est tout sauf folichonne.

Et puis des fois, y'a des matins comme ça, où c'est tout l'inverse.

28 sept. 2015

L'éclipse



Eclipse - épisode 1. 
Cette nuit, y'avait éclipse de lune. Une éclipse spéciale parce que la lune s'annonçait comme étant "rouge sang", une vraie éclipse de film de loup-garou.

L'éclipse devait être totale vers 4h10. Je demande à mon Amour si ça le botte qu'on mette le réveil en plein milieu de la nuit pour la voir, il dit oui. C'est un Amour.

23 sept. 2015

A te dégoûter de recommencer



Ce soir, je reprends la zumba. Tu sais, j'avais essayé il y a quelques années et j'avais super kiffé. Et puis j'avais arrêté... C'était trop compliqué à gérer avec l'ex, le gosse, la séparation qui commençait à couver. Cet été, j'ai dit fuck, faut que je bouge mon corps de grosse, faut que je me remue, bondieu.

21 sept. 2015

Instantanés

I'm back baby.

Très heureuse des vacances... des instants de velours, du soleil caressant, le bonheur.

J'ai plein de choses à te raconter, mais pas trop de temps, ça viendra bientôt.
J'ai un nombre fou de photos de boobs à traiter, c'est une bonne nouvelle :-)
Je réponds à toutes celles à qui ce n'est pas encore fait, très bientôt, dès que j'ai une minute, promis elles sont dans ma boite bien au chaud.

Merci pour ta patience.

A très vite.

video



12 sept. 2015

Love holidays



Demain, je me casse en vacances avec mon Amour. 

Une p'tite semaine à se balader dans un coin perdu de l'Aude, à chercher de trésor des Templiers à Rennes-le-Château, peut-être aller finalement visiter la cité de Carcassonne, plutôt que d'en simplement regarder les murailles depuis l'autoroute qui mène en Espagne, essayer de voir si la blanquette de Limoux, c'est meilleur que dans mon souvenir, aller à Bugarach voir les ovnis et se dire que finalement, c'est pas plus mal que la fin du monde n'ait pas eu lieu, nous n'aurions pas pu nous rencontrer....

Prendre l'air, dormir, rêver, s'embrasser, ne pas lâcher sa main, profiter du temps qui passe...

A bientôt.

Love dans ta face.


9 sept. 2015

Minute "Ma gueule" : je suis sur L'Express Styles !



Une interview dans L'Express Styles on-line ?
Ben oui !

Suis super fière...

Pour lire, tu cliques ICI

Avec mes remerciements anticipés
Bien cordialement,

Ta Grosse Blonde Paresseuse



7 sept. 2015

Le cadeau empoisonné



Hier, je regardais une redif d'un vieux numéro de l'émission D&CO, avec la Reine Damidot et sa cour d'esclaves. C'était une émission grand format, celle où ils pètent tout dans la baraque pour faire d'une grande bâtisse moisie, un palais tendance.

3 sept. 2015

Divorcée



Il fait frais, le ciel est clair. C'est un bon présage.
Je réussis mon maquillage, mes sourcils sont presque symétriques. C'est un bon présage.

J'ai une culotte blanche propre dans le tiroir alors que j'avais justement décidé de mettre un pantalon blanc. C'est un bon présage.

Je trouve une place facilement dans le parking bondé. C'est un bon présage.

1 sept. 2015

Montre tes Boobs, on fait la saison 3 ?



Moi je dis qu'on est cap' de recommencer. T'es cap', toi ?

Peut-être que tu viens d'arriver et que tu ne sais de quoi on cause. C'est pas grave, je t'explique. En 2013, après une discussion ouverte, animée, super intéressante, au sujet des messages à la con qui circulaient en hommage à la lutte contre le cancer du sein et qui consistaient à indiquer la couleur de son soutif sur son mur, j'avais dit comme ça pour rigoler "On ferait mieux d'inciter les nanas à montrer leurs seins plutôt que d'envoyer des messages à la con sur Facebook". En résumé.

28 août 2015

Nan mais t'as cru qu'la vie c'était un kiwi ?



Tu n'imagines pas l'effort surhumain que je viens de faire pour m'extirper du canapé avec lequel j'étais en train de littéralement fusionner depuis 3 jours. Il reste tiède même quand je me lève trois minutes trente pour aller faire pipi, il reste moulé à la forme de mes fesses quand je vais boire un verre d'eau, il est mon meilleur allié.

Mais bon, c'est vendredi ! Alors ?....

26 août 2015

Au court-bouillon



A tout bien réfléchir, y'a quand même deux trois tâches d'arrière-plan qui doivent concourir à l'extrême anxiété, stress et fatigue qui ont fait que je me suis sentie si mal lundi matin. Pris séparément, y'a rien de grave, mais quand on empile le tout comme dans club-sandwich, ça finit par faire épais. Et le cure-dent qui tient le tout a dû lâcher.

24 août 2015

La soufflante



1h30 du matin.
Réveillée par une bourrasque qui s'engouffre dans la chambre. 
Vite, fermer la fenêtre.
Je m'assois sur le bord du lit et j'entends le vent gronder dehors. Fort. Très fort. Ah bah ça s'est levé finalement...

20 août 2015

Les dents sales



Mes lectures sont désormais centrées sur un seul sujet d'intérêt : la déco. Je compulse compulsivement Arts et Décoration, Maison Magazine, Le Journal de la Maison, Prima Maison, Maison Créative, Vivadéco, Maison, Coté Ouest etc...

19 août 2015

Le nouveau papier-peint




Voilàààà.... Je crois bien que j'ai fini ! La rénovation de la boutique a pris du temps, plein de temps, plein d'heures, on n'a pas l'impression comme ça, mais quand on n'y connait rien, c'est un sacré boulot... Heureusement, j'ai pu trouver plein de tutoriels extra sur le blog de Lady Bird Red qui t'explique tout bien comme il faut !
Les blogueuses qui ont envie de tripatouiller leur blog sous Blogger, c'est une mine !

17 août 2015

Super-héroïne



Samedi 15 août, y'avait vide-grenier et pour une fois, pas en tant que visiteuse, mais en tant que vendeuse. Le seul auquel je participe de temps en temps, uniquement parce que j'y suis avec des copines et qu'on se marre bien. Debout à 5h10, rendez-vous 6h00. Mince, ça pique. 

13 août 2015

Comme un plomb



Alerte orange / orages la nuit dernière. Ok, ça tonne un peu sec vers 22h mais je vais me coucher, écrasée par la chaleur.
Je laisse la porte fenêtre de la chambre ouverte, ainsi que le volet entrouvert pour tenter d'avoir un peu d'air et de fraîcheur, que j'espère apportée par la pluie.

12 août 2015

A pisser de rire



A pisser de rire ou comment interpréter cette charmante expression populaire de deux manières différentes, à la suite d'expériences vécues à plus de trente ans d'écart.

Première interprétation
Il y a longtemps, j'avais 10 ans, ma sœur en avait à peu près 8 et nous vivions à La-Rivière-des-Pluies, petite bourgade (à l'époque) située à La Réunion.