30 déc. 2014

Tino-mains-d'anges



Pour une fois cette année, je me suis aussi offert à moi-même un cadeau de Noël. Je me suis offert un massage sur les recommandations d'une de mes collègues qui était arrivée il y a quelques semaines, planant complètement, légèrement décoiffée en me donnant un petit papier. "Je viens d'avoir le MEILLEUR massage de ma vie, il faut absolument que tu y ailles".
Ok.
"C'est un homme, ça ne te dérange pas ?"
Heu, je sais pas, je ne me suis jamais faite masser par un homme, mais heu, non, je ne crois pas.
"Il s'appelle Tino".


Le lendemain, j'ai pris rendez-vous pour mon cadeau. Massage relaxant, 50 minutes.
C'était hier...

D'abord, l'endroit était un peu inattendu : Tino officie dans une résidence hôtelière assez récente, mais dans un quartier pas très joli (un peu au milieu de l'Université de La Rochelle). J'ai attendu quelques minutes à l'accueil et lorsque la porte de l'ascenseur s'est ouverte, j'ai vu sortir... Le grand Chef. Le mien, mon patron quoi. Coïncidence d'agenda faut croire. Lui aussi avait l'air de planer.
Il était accompagné par un homme d'environ... je ne sais pas. Tino n'est pas très grand, mince et athlétique, le teint sombre et les cheveux courts et blancs, un tee-shirt moulant rose foncé et un pantalon mou. Il m'a serré la main et m'a dit "Attendez oune minoute s'il vous plait".
Big Boss m'a claqué la bise et est parti.

Tino m'a fait signe de le suivre dans l'ascenseur, sans un mot. Dans l'ascenseur non plus, pas une parole échangée. Il m'a fait entrer dans une pièce assez grande où il faisait environ 30°, contraste assez saisissant avec les -2° de l'extérieur. Il faisait sombre et il y avait des jolies petites bougies partout, rien à voir avec le hall d'accueil stéréotypé-moche.
J'ai commencé à me déshabiller, Tino est allé chercher plein de serviettes propres qu'il a disposé soigneusement sur la table de massage.
- Le soutien-gorge aussi ?
- Oui.

Ok. J'étais donc en culotte et topless devant un type que je ne connaissais pas et qui n'était pas mon médecin. 
- Sour lé dos. 
Je me suis allongée et il a posé une serviette sur mes seins. J'ai fermé les yeux, un peu pour me détendre et un peu parce que ça m'évitait de croiser son regard. Même si je ne suis pas pudique, j'étais un peu gênée.

Il a farfouillé à côté et tout à coup une odeur de cannelle et de je-sais-pas-quoi flottait dans l'atmosphère, ça sentait bon. Il a touché mes pieds tout doucement, comme pour faire connaissance. Il a commencé à remonter, m'a demandé de respirer tout en exerçant des pressions bizarres sur mon ventre mou, comme s'il prenait le pouls de mes intestins. Ça n'a pas duré longtemps (juste pour faire connaissance, j'ai dit) puis il est monté ensuite vers la tête.
Là, je crois que j'ai dû sombrer dans une espèce de semi-coma. Il m'a massé les tempes, les sourcils, les oreilles, le haut de front, les arêtes du nez, le menton, les joues... tout. C'était à la fois très dynamique et très relaxant, ça sentait bon la cannelle, il faisait chaud.

Ensuite, toujours sans un mot, Tino est redescendu, a dessiné des huit autour de mon nombril, on aurait dit qu'il suivait le trajet de mes boyaux. Il a pétrit vigoureusement mon ventre et mes hanches à pleines poignées, comme si c'était de la pâte à brioche, en me demandant de temps en temps de bien inspirer et expirer.
Il a roulotté mon boxer au ras de l'intimité et il a étiré mon ventre vers le haut, une paume à ras du pubis, et l'autre remontant vers le plexus. Ah. C'est à dire que... Je ne m'y attendais pas. Le geste était détaché et rapide mais tout de même, ça faisait drôle.
Les jambes ensuite, dans tous les sens, en long, en large, en les pliant, sa main remontant franchement jusqu'à l'aine, j'étais à la limite de rigoler, un peu gênée (nan mais il franchement dû se rendre compte que mon épilation n'était pas de la veille). Ou alors c'est parce que ça chatouillait.

Il m'a demandé de me mettre sur le ventre et m'a tourné le dos lorsque j'ai effectué la manœuvre compliquée consistant à retourner ma chaire blanche, volumineuse et surtout nue, le plus élégamment possible. 
Et là, rebelote les chevilles, les jambes et sans autre forme de procès, il a fait de mon boxer... un string. Il l'a roulé gentiment et l'a ramené vers la raie des fesses pour dégager la vaste surface de mon cul.
Ah ?
Bah la prochaine fois, je viendrai directement en string, hein, on gagnera du temps !
Il m'a massé le dos avec ses avant-bras qui doivent mesurer 2,50 m c'est pas possible. Je crois que j'ai bavé par le trou de la table de massage, tellement ça faisait du bien.

J'ai entendu de l'eau couler mais je ne voyais rien. J'ai senti tout à coup une serviette humide et chaude sur mon dos, il a essuyé tout mon corps du résidu d'huile et m'a séchée ensuite.

"Vous pouvez vous réléver. Tout va bien ?"
Graaaaave.

J'ai repris l'ascenseur non sans tenter d'ôter la vilaine trace de mascara qui avait coulé sous mon oeil droit (tu crois que j'ai pu me baver sur l'oeil ?) et je suis rentrée en planant, moi aussi.

C'était un truc de dingue, je me suis sentie profondément détendue, légère comme un papillon.
Et pourtant, j'avais aussi un léger sentiment de culpabilité hier soir, comme si j'avais fait quelque chose de mal... Même s'il n'y a eu aucune attitude déplacée de la part de Tino-mains-d'anges, je ne peux m'empêcher de me dire qu'il a tout de même franchement collé ses mains au ras de ma chatte plusieurs fois, et qu'un homme que je ne connaissais pas m'a touché les fesses, les seins et... les oreilles.

Mais non, je n'ai définitivement rien fait de mal, je me suis juste offert un cadeau de Noël qui m'a permis de dormir comme un bébé cette nuit et de me réveiller fraîche comme une rose.

Et au fait, c'est quand déjà mon anniversaire ?...










25 commentaires:

  1. Heu, j'avais prévu d'en faire un cadeau pour ma fille, mais je vais prendre rdv pour moi aussi , à mon prochain passage à LR!!!
    Tino! Ne te fatigue pas, j'arrrrrive!!!

    RépondreSupprimer
  2. Madame H30/12/14

    J'ai un peu bavé sur mon ordi en te lisant, ça gène pas ?
    C'était exactement ce que je désirais quand il y a une semaine je me suis offert un soin, exactement ce que me faisait mon ancienne esthéticienne qui est partie vivre sa vie en Inde et qui était 3ème Dan en médecine chinoise, et c'est exactement l'inverse que j'ai eu avec cette jeune bûcheronne de chez Yves Rocher qui m'a défoncé pendant 3/4 h la plante des pieds alors que mes clavicules, mon dos, mon ventre gémissaient d'être tendus et maltraités depuis de longs mois ... (en même temps, vu la façon dont elle s'y est prise avec mes pieds (comme un pied donc) (pied que je n'ai pas pris finalement on l'aura compris !) je suis finalement assez soulagée qu'elle ne se soit pas attaquée au reste !)
    Tu n'as rien fait de mal, chère blonde, tu as eu du bien et du bon !
    Quelle chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tellement désolée pour toi. Je sais aussi ce que c'est d'avoir été déçue !!
      Espérons que la prochaine fois sera meilleure ;-)

      Supprimer
  3. je me suis détendue en te lisant, j'ai vécue le truc en live!!! trop bien merci parce que moi Tino je suis pas prête de le voir (je suis à paris...) ma p'tite anecdote, mon cher et tendre m'avait offert un super massage dans un institut hyper girly, mais tombant enceinte je reporte ce fameux massage. un an plus tard rdv ok, l'institut est tout gris (où sont mes paillettes girly??) y a que moi... je m'allonge sur le ventre et à la première seconde le monsieur se penche vers mon dos et je me retrouve avec ses couilles posées dans la main... je ne sais tjs pas si c'était fait exprès ou pas, mais crois moi j'étais pas super détendue le reste du massage!!! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Denis 231/12/14

      Un cadeau de bienvenue certainement :-)

      Supprimer
    2. Enorme !!
      Enfin, c'est une expression, hein, je ne saurais juger la taille des organes du Monsieur... ;-)

      Supprimer
  4. Chris (aka Paquita Chocolatera)30/12/14

    Je viens de le vivre ce massage, j'ai bavé sur mon smartphone. Tu crois qu'il va survivre ? Moi aussi je veux un Tino !

    RépondreSupprimer
  5. Aah ça fait plaisir !!!
    Moi ça me redonne surtout envie de m'y remettre, aux massages ^^
    Avec ma collègue, on rêve d'un masseur à l'accent exotique (on n'est que deux femmes dans ma boite). Tu crois qu'il fait les déplacements :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'accent portugais, c'est exotique pour toi ? ;-)

      Supprimer
  6. DOMINIQUE30/12/14

    Impossible de me faire masser, sans doute par pudeur. Mais la description de ton massage par Tino, car très réaliste, m'a fait frémir d'horreur ! Je sais que je n'y arriverai pas, je préfère encore une séance chez le dentiste. C'est dire.
    A chacun (faut faire gaffe maintenant à Denis, il nous guette) ses plaisirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Denis 231/12/14

      C'est injuste n'est ce pas ? 1 homme au milieu de 10 000 femmes et c'est quand meme le masculin qui l'emporte :-)

      Supprimer
    2. Nan Denis, c'est avec plaisir.

      Dominique, je te comprends, faut surtout pas se forcer dans ces cas-là (et puis ça fait plus de créneaux disponibles pour les autres.)

      Supprimer
  7. C'est curieux cette odeur de cannelle… C'est peut-être un peu cliché mais j'ai toujours cru que dans les salons de massage, ça sentait toujours le jasmin ou le néroli, éventuellement la vanille, ambiance orientale, tout ça. Mais c'est bien, la cannelle. Ça fait hiver. Après, ne nous faisons pas d'illusion, on finit toujours sans soutif dans ce genre d'endroits, et encore tu as échappé à ces horribles strings en papier soit disant hygiéniques mais qui sont super inconfortables à ce qu'on dit… comme tous les strings quand ont tient à l'intégrité de sa raie des fesses XD

    Après, pour achever de te persuader que tu n'as rien fait de mal et qu'il n'y a pas de quoi culpabiliser, dis-toi que le Tino a sans doute touché les fesses et les oreilles de son chef jusqu'à aller au ras de son schlong… Dans tous les cas, ça t'a fait du bien et c'est l'essentiel :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan tu as raison, ça sent souvent la rose aussi. C'était déroutant et très agréable cette odeur de cannelle.
      Quant au reste, heu, je vais éviter d'y penser plutôt !

      Supprimer
  8. Anonyme30/12/14

    moi,j'aime pas les papouilles et,j'ai épousé un ....kiné ! voilà voilà ...
    sterenn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais quel gâchis !... Tu le prêtes à tes copines du coup ?

      Supprimer
  9. Emilie30/12/14

    Ah, l'extase ! Comme je le disais hier j'aime bien me faire offrir un massage en cadeau pour Noël ou mon anni sinon je n'arrive pas à me l'offrir et ça fait tellement de bien quand on tombe entre de bonnes mains ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, fais-toi ce cadeau si tu le peux, c'est top !

      Supprimer
  10. clemence30/12/14

    Oh là là le bonheur ! Pour Noël, mon homme m'a offert un massage...j'ai hâte.
    Juste une question suite au commentaire de Lilou Black, il s'est lavé les mains avant de commencer Tino ?
    Non parce que sinon ça veut dire qu'il t'a touché les fesses après avoir touché celles de ton boss...
    Rien que de l'écrire ça me bloque...Grave...
    La bise la blonde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben évidemment qu'il s'est lavé les mains, juste après, comme pour moi je suppose (en même temps, elles sont pleines d'huile, alors ça vaut mieux). Et juste avant, devant moi.
      C'est un pro quand même !

      Supprimer
  11. lilou1731/12/14

    Oulala, raconté comme ça, ça donne envie. J'y tâterais bien ton Tino ou plutôt ...je me ferais bien tâtée !
    Une fois de plus j'aimerais avoir les coordonnées du magicien. À vot'bon coeur M'dame ?

    RépondreSupprimer
  12. Bon, tu m'as encore fait sourire, merci (et puis whaaah, ouais, ça donne envie)

    RépondreSupprimer