24 nov. 2014

Demain est un autre jour...


Te dire à quel point je suis épuisée physiquement et nerveusement serait encore très loin de la réalité. 
Par le déménagement et par le boulot. Demain, grooooosse réunion plénière et mercredi,  déplacement à Paris. Ensuite... mon ciel ne sera que paillettes et harmonie. Normalement. 

Je pourrai alors trouver la force de finir de ranger mes cartons et d'accrocher mes tableaux au mur pour me sentir encore un peu plus chez moi. 

En attendant, je vais prendre une tisane Digestion légère parce que les couleuvres,  ça s'avale mais c'est plus lourd à digérer qu'une tartiflette-kebab. 

Du coup,  laisse-moi encore quelques jours et après,  on rigolera de tout ça.  Et je te raconterai comment j'ai fait un super feu d'artifice dans mon micro ondes en voulant beurrer un toast.




36 commentaires:

  1. CurvyVéro24/11/14

    Ne t'en fais pas, on t attendra. Courage pour ces journées intenses et n'oublie pas qu'il y a toujours des paillettes au bout du tunnel ;) Pour moi ce fut Mr l'Inspecteur au fond de ma classe aujourd hui, biiiig stress mais les loulous d habitude très "vivants" ont été des bisounours.
    On te kiffe grave!
    Curvy Vero (qui a 43 balais comme toi.......... et qui l avait deviné depuis que tu nous avais montré ton permis car 71 débordait mais tu as vu, je n ai rien dit, hihi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de n'avoir rien dit. A l'époque, je n'étais pas prête pas à l'assumer, là... ça va mieux ;-)

      Supprimer
  2. Oui, oui, dors profondément la blonde ,et que plein de fées veillent sur ta nuit et ta groooosse journée. A bientôt... J'adore les feux dentifrices comme disait mon petit neveu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'adore les feux dentifrices ! C'est trop mimi !

      Supprimer
  3. lilou1724/11/14

    Y'a pas à dire les couleuvres en plus ça laisse un arrière goût, alors il faut plein de bonnes choses pour les faire passer. Ne te retiens pas !

    RépondreSupprimer
  4. Courage pour cette semaine...
    Tu te rapproches de plus en plus du bout du tunnel, derrière tu ne vois même plus d'où
    tu es partie !
    Plein de bises et on t'attend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On croirait entendre ce que me disait Tiphaine la psy... C'est vrai, il faut que je mesure le chemin parcouru. Et que j'y pense dès que j'ai un coup de mou...

      Supprimer
  5. Courage, Armelle ! Je t'envoie plein de force pour continuer ta semaine et que vite on rit de tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, après, on va se fendre la poire.

      Supprimer
  6. Madame H25/11/14

    Courage ma belle, au bout de quelques couleuvres avalées on ne sent plus ce goût d'amertume, on retrouve l'estime de soi d'avoir été capable de les avaler avec (presque) le sourire et on plaint celui qui te les fait gober ...
    En attendant, je souscris totalement à ce que te dit Mamina, l'autre bout du tunnel (celui dont tu viens) est tellement loin que tu ne l'aperçois même plus ! Par contre, quand tu regardes devant toi, tu vois déjà scintiller les paillettes (quelqu’une a pété ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DOMINIQUE25/11/14

      Bravo Madame H ! J'aurais aimé l'écrire, l'histoire des paillettes !!!

      Supprimer
    2. Madame Pivoine - Natacha25/11/14

      Oui, c'est moi. C'était chili sin carne à midi ....

      Supprimer
    3. C'est pas moi qui ait pété... puisque les paillettes sont devant. ALORS C'EST QUI ?

      Supprimer
  7. Je n'ai retenu que tartiflette-kebab... Miam miam ! Mais courage. Paillettes bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Smouik25/11/14

      et moi je ne retiens que : Paris ! Hein, quoi ? toi si près de moi ?? Possible de prendre un café ??
      bon t'inquiète, je ne t'en voudrais pas si tu es archi bookée, ce que je soupçonne, mais sait-on jamais... :)

      Supprimer
    2. Si rdv gare de Montparnasse, avant de prendre le train, fin d'après-midi ,moi j'en suis...ce qu'elles sont glue ces lectrices !!! Que veux tu, ce sont les aléas de la vie de star!!!

      Supprimer
  8. DOMINIQUE25/11/14

    Semaine difficile, mais semaine constructive. Tu as surtout besoin de repos et ... de paillettes ! Quant aux couleuvres, elles peuvent se digérer dans des bras doux et chauds, encore plus efficaces que de la tisane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les retrouve vendredi les bras doux et chauds... et ça va faire du bien.

      Supprimer
  9. Val Làô sur la Colline25/11/14

    Pensées pensées, douces pensées pour ces quelques heures encore difficiles et intenses, mais les plus indigestes sont déjà derrière toi ! Et PAILLETTES !
    PS : tu vas voir les éclairages de Noël, à Paris ? La chance ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan, pas le temps.... Juste un aller-retour pour une réunion ;-)

      Supprimer
  10. Chris (aka Paquita Chocolatera)25/11/14

    Courage jolie blonde. Paillettes et arcs-en-ciel finiront par arriver.

    RépondreSupprimer
  11. Moi j'ai apporté mon oreiller, je ne bouge pas d'ici. Tu reviens quand tu veux.

    Un feu d'artifice dans le micro-ondes !!! OMG !! Tu vis dangereusement quand même toi ... J'espère que tu profiteras un peu de ton séjour parisien pour décompresser un peu. Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vis surtout stupidement. Mon gosse a raconté l'anecdote à tous ses copains et j'ai été la risée de toute la section de première année.

      Supprimer
  12. Les derniers mètres semblent toujours les plus longs à parcourir. Mais s'il y a des paillettes à l'arrivée, ça vaut le coup !
    Ps: le chocolat aide bien à faire glisser les couleuvres, c'est bien connu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Total d'accord pour que le choc soit déclaré "medoc d'urgence"

      Supprimer
    2. Je suis plutôt beurre de cacahuètes en ce moment. Ou crème de marron.

      Supprimer
  13. Madame Pivoine - Natacha25/11/14

    Il n'y a pas très longtemps, je disais à ma belle-soeur qui cherchait à savoir le pourquoi du comment de ma fâcherie définitive avec sa propre soeur; "ne me tire pas trop les vers du nez, car se sont les couleuvres que j'ai avalées pendant 3 ans,au nom de l'entente familiale, qui vont sortir...". Curieusement, c'est quand on décide de ne plus en avaler du tout, des couleuvres, qu'on commence à aller nettement mieux.

    Sinon, je compatis très largement au sentiment d'épuisement : c'est j-7 avant l'ouverture de la boutique. Pour l'instant, je monte beaucoup de meubles, je range, je nettoie... Mais je suis joie car mon Homme Roquefort m'a acheté un tournevis électrique, d'une marque qui va bien, AVEC 95 accessoires. Oui Madame. Pour un peu j'aurais couru dans tout le magasin avec ma culotte sur la tête. Une vraie gosse.

    Des bises un un gros free-hug parce qu'il n'y a que ça de vrai....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrête, je rêve d'une perceuse. J'ai failli craquer l'autre jour mais je suis trop raide ce mois-ci. Pour Noël...
      En tout cas, bon courage à toi pour le rush final !

      Supprimer
  14. leyleydu9525/11/14

    Prends ton temps! On est toujours là et même de plus en plus nombreuses! !Et pour les couleuvres,ca passe mieux quand tu sais qu il y aura du miel après! !Bises et fais moi coucou en passant par Paris��

    RépondreSupprimer
  15. Edith (de Savoie !)26/11/14

    Comme j'arrive après tout le monde (moi aussi, débordée pour tout laisser bien nickel avant mon passage de relais), je vais être originale : courage pour le surbooking, et oublie les couleuvres, et sois fière du chemin parcouru ! Pour l'anecdote du micro-ondes, j'ai hâte mais prends tout le temps qu'il te faudra ! Bises..

    RépondreSupprimer