15 sept. 2014

Juste les pointes...



Je suis en RTT et pourtant déjà lavée, habillée, maquillée. Et super stressée. 
Ben qu'est-ce qu'il t'arrive ma Grosse Blonde ?...
J'ai mal dormi, je me suis réveillée plusieurs fois, j'ai déjà pris deux cafés, changé de tenue deux fois.
Y'a rien de grave pourtant aujourd'hui, un lundi comme un autre.
Je sais. Mais ça n'empêche que c'est une grande décision et que je ne suis pas certaine de vouloir la prendre.
Personne ne t'oblige si t'as pas envie.
Mais j'ai envie. Vraiment. Enfin, je crois...
J'ai rendez-vous le coiffeur.
Ben oui, comme tous les mois ou presque, pour récupérer tes racines trop foncées et devenir la blondasse que tu aimes.
Oui. Mais pas que.
Et si je me trahissais ? Et si ce n'était pas la bonne décision ?
Tu en as pris des bien plus graves des décisions, tu sais ?
Oui, je sais.


Mais là, ça fait longtemps. Presque trois ans. Au début, c'était un peu par obligation... Plus assez de sous pour entretenir une coupe courte tous les mois. Couleurs maison, et... on laisse pousser. J'ai recommencé à aller chez le coiffeur, un peu, mais non, on ne coupe pas. On ne coupe plus.

J'ai eu les cheveux courts, souvent, longtemps, très courts. Et ça me va bien, tout le monde le dit, malgré ma figure ronde et mes joues trop présentes. Un jour, il y a longtemps, j'avais décidé de les laisser pousser, envie de changement. Après plusieurs mois de coupe improbable où la gestion de la repousse avait été chaotique, ils commençaient à avoir une longueur régulière. Pas longs, hein, juste assez longs pour atteindre la base du cou et me permettre de les attacher un peu. Une longueur pas mal. Contente.
Un soir, alors que j'avais fait un chouette brushing pour sortir, que justement, j'étais à peu près bien coiffée, il m'a balancé avec son tact et sa délicatesse habituels "Tu pourrais te couper les cheveux, t'as vraiment une sale tronche comme ça, on dirait un casque, c'est moche".
Voilà.
C'est tout.
J'en ai conclu qu'en fait, il me préférait avec les cheveux courts et qu'il avait attendu tout ce temps pour me le dire... Des mois à essayer de gérer une repousse de cheveux courts. Tout ça pour entendre que "C'est moche". Le lendemain, j'étais chez le coiffeur et j'ai coupé. Incapable de l'envoyer bouler et de lui dire que moi, j'en avais envie. Incapable d'assumer mes décisions. Incapable de faire mes propres choix. Envie qu'il me trouve jolie aussi, sans doute. Les mots "Tu es jolie", "Ça me plait" ou "J'aime bien comme tu es" n'ont jamais franchi sa bouche, en vingt ans. Au mieux, il ne disait rien. Au mieux, il répondait "Groumpf" quand je posais la question.

Ma première décision, bien avant celle de le quitter, a été de me laisser pousser les cheveux. Envers et contre lui. Si je suis honnête, je pense que ce fut le début de ma prise de conscience, le prologue de ce qui allait suivre et aboutir à dire un jour "Oui, je veux qu'on se sépare". J'ai laissé pousser mes cheveux pour m'affirmer, faire ce dont j'avais envie sans attendre sa bénédiction ou ses encouragements (qui ne sont jamais venus, dans aucun domaine). Laisser pousser mes cheveux, ma victoire.

Ils poussent depuis trois ans et commencent à être assez longs. J'ai atteint mon but, pas tout à fait, je les voudrais plus longs encore. Enfin, il me semble. Je n'en suis plus très sûre. J'hésite. Je regarde tout le temps des modèles de coiffures, des actrices, des inconnues, j'ai envie, je ne sais pas, oui, j'ai envie.

Mais là, si aujourd'hui je les coupe un peu, j'ai peur de me trahir moi-même. C'est comme si je faisais marche arrière et que finalement, je lui donnais raison. Comme si je baissais les bras. 
Tu renonces, tu n'es pas capable d'assumer ton choix, tu es faible. Tu es faible.

Alors tu vois, ce matin, aller chez le coiffeur et répondre "Oui, on coupe un peu", c'est bien plus difficile que ça en a l'air. Je vais aller surfer encore un peu sur Pinterest, reprendre un café et réfléchir aux conséquences de cette réponse. J'ai deux heures avant le rendez-vous. J'en ai très envie, les couper un peu pour alléger, pour changer, pour me sentir encore mieux. 


Et tout ce qui se cache en plus là-dessous, c'est que j'ai peur que Lui, Lui, le merveilleux, l'amoureux, le doux, le passionné, que Lui ne m'aime plus si je change. Sauf que Lui, quand je demande "Tu veux que je coupe mes cheveux ou que je les laisse longs ?", il répond "Mais toi, qu'est-ce que TU veux ?..."


Je ne sais pas. Je ne suis pas sûre.

C'est bien plus qu'un rendez-vous chez le coiffeur.





28 commentaires:

  1. Lorène15/9/14

    Je crois que LUI a raison, la question c'est ce que tu veux TOI. Les couper ce n'est pas revenir en arrière je ne pense pas, puisque ça serait TON choix, et que c'est pour TES cheveux, leur donner du frai, et pas pour faire plaisir à quelqu'un d'autre. Enfin moi je le vois comme ça.
    Enfin quelque soit la décision, coupe ou pas, il faut la faire pour toi, et parfois c'est pas facile, alors je dirai juste : courage :) (oui bon j'ai pas dit juste ça mais hein ...)

    RépondreSupprimer
  2. Val Làô sur la Colline15/9/14

    Ah là là !...
    Personnellement, je suis fan des cheveux courts, en particulier sur les femmes, si elles sont bien entretenues (les coupes et sans doute aussi les femmes) et structurées, avec des petites mèches folles. Je trouve aussi que les cheveux courts donnent plus de caractère à un visage, une allure. Mais ce n'est que mon opinion.
    Je crois que les cheveux courts te vont bien : un jour, tu nous avais montré des photos de tes divers look, dont une avec une jolie coupe courte, je me rappelle t'avoir dit que ça t'allait bien !
    J'ai vu les coupes que tu as sélectionnées sur Pinterest, certaines sont très très chouettes, mais pour moi, beaucoup ne sont pas si courtes que ça.
    Quant à l'aspect psychologique de la chose... Cette fois, c'est toi qui as envie de les couper, pas une quelconque pression d'autrui. Tu ne te renies pas en prenant cette décision, je ne crois pas. On grandit, on évolue, on s'affirme.
    Amuse-toi !

    RépondreSupprimer
  3. Aurélie15/9/14

    Ton ex est un GROS CON.
    Fais ce que tu veux, t'es jolie, point barre, même avec des frisouilles et tout!!
    Et des cheveux.... bin ça repousse.
    Keep cool! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Zéphine15/9/14

    Pareil que Lorène, le seul conseil que je peux te donner c'est de t'écouter TOI!
    Peut-être que tu peux en parler avec ton coiffeur? Si tu as confiance en lui, tu peux lui expliquer ce que tu veux: la longueur maxi que tu es prête à sacrifier, le temps que tu peux te permettre de prendre le matin pour te coiffer, les styles qui te vont et qui ne te vont pas, etc. Si il est compétent, il pourra te conseiller et te trouver un coupe qui sera la nouvelle version de TOI! Parles-lui aussi de ton idée de retrouver le cheveux fou-fou-bouclé (si cette envie est toujours tienne), les techniques de coupes sont différentes (pas d'effilage sur cheveux bouclé nondidju!)
    Puis au pire, dis-toi que lorsqu'on coupe ses cheveux, après on a l'impression qu'ils repoussent plus vite, donc si le résultat ne te plait pas, ça finira toujours par s'atténuer ;-)

    Et surtout, surtout n'oublie pas de nous montrer le résultat, hein!

    RépondreSupprimer
  5. Betty Boop Boop15/9/14

    Je me retrouve tellement dans ce que tu dis. l'AUTRE non plus ne faisait jamais de compliments, juste des critiques, au pire il ne disait rien, de plus en plus souvent au fil des années. Mais LUI il me dit tous les jours que je lui plait, plusieurs fois par jour même, sans que je lui demande, comme ça, pour le plaisir des mots, et ça fait du BIEN !
    Tellement que j'ai décidé d'assumer mes cheveux poivre et sel et que j'ai arrêté les couleurs, alors je pense que les 3 ou 4 prochains mois vont être difficile mais comme j'ai une coupe courte, ça ne va pas durer plus longtemps et j'ai enfin l'impression de m'assumer et de ne plus me camoufler derrière "ma couleur".
    Voilà c'est tout, mais ça fait du bien de pouvoir assumer sa vraie personnalité sans recevoir une volée de commentaires plus ou moins désagréables.

    RépondreSupprimer
  6. Marie15/9/14

    Les cheveux c'est trés, trés compliqué, tellement symbolique....Petit conseil de la fille qui a beaucoup servit de modéle pour sa soeur coiffeuse: coupe juste les pointes, (car avec les colorations c'est sec)ca va les booster et tu aura l'impression d'avoir une nouvelle tete.
    bises

    RépondreSupprimer
  7. Fabignou15/9/14

    Allez, juste parce qu'il y a des fois où on a besoin d'entendre ce qu'on sait déjà : ton ex ne t'aurait pas davantage aimée en brune, cascade de cheveux incendiaire, coupe punk ou autre, et le merveilleux ne t'aimera pas moins quoi que tu fasses à ta tignasse.
    Laisser pousser tes cheveux a été le premier geste de ton émancipation mais les couper ne sera pas un retour en arrière, parce que plus personne ne te dicte ta façon de penser.
    Des bisous, et de toute façon tu seras fabuleuse, puisque tu es amoureuse ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame H15/9/14

      Je souscris à 100% au commentaire de Fabignou, rien à retirer, rien à rajouter !

      Supprimer
    2. J'adhère aussi à ce commentaire !
      Fais ce que TU aimes. C'est ça la plus grande liberté.

      Supprimer
    3. Tout pareil !
      Bises

      Supprimer
    4. Anonyme15/9/14

      Idem. Cette décision ne vient que de toi seule. Ce n'est pas un acte de faiblesse. Au contraire. C'est une vraie affirmation, une libération, un pas de liberté.

      Supprimer
  8. Céline Sacristain15/9/14

    Prend les choses 1 par 1, les cheveux ça repoussent, pour le reste la roue tourne (toujours) ;-) (expression qui me faisait dresser les cheveux sur la tête lorsque j'étais dans ta situation et qui, avec du recul, est pourtant tellement vraie).

    RépondreSupprimer
  9. Anonyme15/9/14

    Qu'importe la décision que tu prendras. Quoi que tu fasses ça t'ira puisque ce sera voulu, décidé, assumé.

    Fais toi plaisir et "Lui" n'en sera que plus heureux.

    Claudia.

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme15/9/14

    oui,totalement d'accord aussi avec Fabignou !
    sterenn

    RépondreSupprimer
  11. Lui a tout compris. Fais ce que tu as envie. Au pire ça repousse.

    Depuis quelques mois j'avais envie de recouper court les miens. Après une réflexion de ma mère (Tu devrais les recouper, c'est pas top comme ça) j'ai faillit laisser pousser encore (esprit de contradiction d'adolescente à 45 ans passés) et puis je me suis dit Merde. J'ai bien fait, je me suis fait plaisir, je sais que ça me va bien. Quand à ma mère : "je t'aimais pas avant, c'est bien mieux". L'art de formuler des compliments. Mes enfants sont meilleurs qu'elle : Maman je t'aime.

    Allez hâte de voir ce que tu auras décidé au final ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on doit avoir la même mère alors... Du coup moi je les laisse longs, histoire de dire que c'est moi qui décide...

      Supprimer
    2. Je compatis :/

      Supprimer
  12. Reine15/9/14

    J'aime beaucoup ton post....je te trouve très courageuse de nous raconter ça, c'est pas facile d'être si honnête....
    Mon chéri m'a rencontrée blonde , cheveux longs et fait son exigeant (alors qu'il est plutôt cool sur les autres sujets) quand je parle de couper ou de recolorer ....alors parce que je veux lui faire plaisir (et que ça me plaît aussi ma couleur actuelle ) je les garde ainsi....je l'AIMMMME

    RépondreSupprimer
  13. Bah, on change d'homme, on change de coiffure, non ?
    La question c'est de savoir ce qui te va le mieux, pas de ce qui te sied.
    Moi par exemple, les cheveux courts me sont plus seyants.
    Mais je me sens vraiment mieux avec les cheveux longs.
    Je me sens plus féminine (n'est pas C. Cordula qui veut hein...)
    Bref, ça me va...
    Sinon, t'es bien chanceuse d'avoir un coiffeur ouvert le lundi...

    RépondreSupprimer
  14. Pour le coup, c'est le cheveux qui cache la forêt! Quelques malheureux centimètres de cheveux qui cristallisent tant de mal être passé.
    Si t'es pas encore prête pour la coupe courte, coupe un peu juste histoire de restructurer et de te donner le temps de te ré-approprier la symbolique de tes cheveux.
    En tout état de cause, ta décision sera la bonne car tu t'ai affranchie de ton d'ex-mari. Profite bien de ton nouvel amour, focalise toi sur la tendresse et l'amour qu'il sait te porter, lui.
    Des bises!

    RépondreSupprimer
  15. Chris (aka Paquita Chocolatera)15/9/14

    Il a tout juste le merveilleux Lui. Ce qui compte c'est ce que tu veux., ce qui te fait te sentir belle face au miroir. Car quand on se trouve belle on reprend confiance et ça rejaillit.
    Bises belle blonde et ♥

    RépondreSupprimer
  16. Comme je te comprends!! On ne peut soupçonner ce qu'il y a parfois derrière une décision ou une action qui n'a l'air de rien ...
    Lui, il faut le garder !! j'en ai un pareil, et depuis je suis heureuse.

    RépondreSupprimer
  17. Kathy15/9/14

    Ton post me rappelle celui de Stéphanie Zwicky quand elle hésitait à se couper les cheveux ...je la trouve très jolie avec les cheveux plus courts ! du coup, j'avais franchi le pas et je n'ai eu que des compliments ( je peux encore me faire ure toute petite queue quand même !... ) c'est vrai que les cheveux, çà repousse ! il suffira de ne pas couper trop court la première fois !
    Sinon, je suis ravie que tu aies un amoureux !!!... :-)

    RépondreSupprimer
  18. Edith (de Savoie !)15/9/14

    Complètement d'accord avec Fabignou ! Et je te souhaite aussi d'avoir comme moi, une coiffeuse géniale, qui connait mes impératifs, et sait parfaitement quelle couleur, quelle longueur, quelle coupe feront qu'en sortant de chez elle, je serai contente

    RépondreSupprimer
  19. bobette15/9/14

    C'est bien toutes ces interrogations, c'est ce qui fait avancer, progresser.
    Ton homme te trouvera belle de toutes façons et tu ne peux plus revenir en arrière, dans ta tête ça a changé.Mais les vieux raisonnements ont la vie dure!!
    Après un an et demi de pousse non stop (juste les pointes deux fois), j'avais obtenu la longueur tant désirée : en dessous du soutif, ben j'ai tout coupé la semaine dernière, ils m'arrivent à la base du cou et je me sens beaucoup mieux. Ils étaient moches mes cheveux. J'ai tourné la page après un an et demi de problèmes de santé, j'ai coupé mes cheveux de cette période pourrie. et j'aime beaucoup ma nouvelle tête. Mon homme me laisse toujours choisir mais mes deux loulous voulaient garder leur maman aux cheveux longs, finalement ils adorent ma nouvelle coupe.
    Et il est très beau ton billet (encore).

    RépondreSupprimer
  20. Que j'ai hâte d'avoir un aperçu de ta frimousse ! Tout à fait d'accord avec Fabignou et toutes les autres copinautes !

    RépondreSupprimer
  21. Anonyme15/9/14

    Grmphhhh ! Je croyais que j'avais le seul exemplaire de cet hominidé !! Jamais de compliment, souvent des piques qui te mettent les larmes aux yeux (de préférence quand il y a du monde et que tu ne peux pas répliquer, au risque de passer pour la râleuse de service !). Ton texte m'a encore mis les larmes aux yeux.
    Alors, choisis, fais-toi plaisir, LUI t'aime pour tes choix, tes envies, et ça, c'est merveilleux !
    Et ça te va magnifiquement bien !!!
    Enjoy !!

    RépondreSupprimer
  22. Ayé, c'est fait.
    Je lisais vos commentaires chez Steph la coiffeuse, et j'avais les larmes aux yeux. C'était tellement dur et tellement émouvant à la fois...

    MILLE MERCIS à toutes pour vos messages et vos encouragements, pour votre compréhension. C'est bon.

    RépondreSupprimer